l'agonie / la barricade dans la cave -

Nous sommes le 16 août 2018 8:42

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 août 2006 21:41 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 24 juil. 2005 16:25
Messages : 183
Marc D. a écrit :
Pour revenir au sujet, on m'avait rappelé que madame Marchal était enfermée, et qu'elle n'avait donc pas possibilité de fuir.

Plus exactement, on a considéré qu'elle s'était barricadée elle-même en poussant un lit pliant de 12 kilos contre la porte pour empêcher l'assassin de revenir l'achever.
J'ai autant de mal à imaginer cette femme agonisante poussant un lit aussi lourd contre une porte que j'en ai à l'imaginer perdant son temps à se promener dans la cave pour écrire à 3 endroits différents la même longue phrase (dont les lettres comportent même des reprises !). Le tout, à 20 minutes de sa mort, le foie éclaté, le doigt de la main gauche presque arraché.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 août 2006 21:42 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 26 janv. 2006 18:20
Messages : 161
Localisation : Normandie
Citation :
Plus exactement, on a considéré qu'elle s'était barricadée elle-même en poussant un lit pliant de 12 kilos contre la porte pour empêcher l'assassin de revenir l'achever.
J'ai autant de mal à imaginer cette femme agonisante poussant un lit aussi lourd contre une porte que j'en ai à l'imaginer perdant son temps à se promener dans la cave pour écrire à 3 endroits différents la même longue phrase (dont les lettres comportent même des reprises !). Le tout, à 20 minutes de sa mort, le foie éclaté, le doigt de la main gauche presque arraché
.

C'est en effet un peu fort de café. Empêcher l'assassin de revenir l'achever ? Le meilleur moyen, si elle a encore toute cette force-là en elle, c'est de s'enfuir en criant. Agonisante, sachant parfaitement qu'elle va mourir puisqu'elle écrira "OMAR M'A TUER" sur les murs, elle choisit néanmoins de se barricader pour éviter qu'on ne l'achève... au lieu de se donner une petite chance de survie en s'enfuyant. Etrange.

A moins qu'après s'être barricadée, elle se soit rendue compte de l'inutilité de tout ça, et ait fini par désigner son assassin. Mais bon, si elle a la force d'écrire tout ça, elle a peut-être aussi la force de retirer le lit et d'essayer de sortir ?

L'assassin est peut-être derrière la porte ? Dans ce cas, oui, elle a eu raison de se barricader, et n'a plus d'autre choix que de nommer son agresseur. Mais pourquoi serait-il parti avant de revenir, exactement ? Il est étrange, cet homme.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 août 2006 21:43 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 24 juil. 2005 16:25
Messages : 183
Oui, cette histoire fourmille d'invraisemblances. Mais avant de me dire innocentiste ou tendance innocentiste, il me faut en bonne justice lire le livre du commandant Censi, qui a mené l'enquête et se défend contre toutes les accusations portées contre la police. Un peu l'équivalent, en somme, du livre de Bouladou. J'imagine que lorsque je l'aurai lu, je ne saurai plus que penser.
Au début de ce nouveau sujet, que j'ai lancé, Ludivine me répond en citant tous les ouvrages parus sur cette affaire et je dis / elle dit ce qu'elle pense de chacun d'eux.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 août 2006 21:45 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 26 janv. 2006 18:20
Messages : 161
Localisation : Normandie
Danou a écrit :
J'imagine que lorsque je l'aurai lu, je ne saurai plus que penser
.

Oui. C'est ça, le danger :lol: .


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 août 2006 21:46 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 24 juil. 2005 16:25
Messages : 183
Ce n'est pas un danger. Lorsque je m'intéresse à une affaire, je ne décide pas de croire à l'innocence ou à la culpabilité. Je voudrais me faire une idée juste de ce qui a bien pu se passer. Et pour avoir une chance d'approcher la vérité, il faut tout lire.

Mais c'est vrai que le plus souvent, si l'on veut faire preuve d'une honnêteté intellectuelle indéfectible, on finit agnostique. Tant pis.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 août 2006 21:46 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 26 janv. 2006 18:20
Messages : 161
Localisation : Normandie
Tout à fait d'accord. Plus on en sait, moins on a de convictions :wink: . Ce qui est assez effrayant, c'est si par exemple vous êtes juré dans un procès d'assises, et que le premier jour vous penchez pour la culpabilité, le second pour l'innocence, le troisième à nouveau la culpabilité, etc. Parce que chaque jour on vous apporte un nouveau détail qui peut tout changer. Mais le pire, c'est sûrement de se dire à la fin du procès que s'il durait un jour de plus, et qu'on avait une pièce à conviction ou un témoin en plus, on pourrait peut-être changer d'avis.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 août 2006 21:47 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 24 juil. 2005 16:25
Messages : 183
Oui. Et il faut alors choisir entre le risque de laisser courir un coupable et celui de condamner un innocent. Lorsqu'il s'agit d'un vol de voiture, d'une escroquerie ou d'un cambriolage et qu'il y a doute, je n'hésite pas et préfère de beaucoup voir acquitter au bénéfice du doute.

Lorsqu'il s'agit d'un crime de sang ...

Bref, je suis bien contente de n'avoir jamais dû siéger comme juré.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com