Nous sommes le 17 déc. 2017 11:46

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté : 02 août 2006 16:55 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 24 juil. 2005 16:25
Messages : 183
Je me suis beaucoup intéressée à cette affaire et penche pour le moment pour l'innocence de Raddad. Je dis pour le moment car je n'ai jusqu'à présent lu que des théses à décharge et viens d'apprendre que la personne qui avait mené l'enquête (le lieutenant ou commandant Censi, je crois) avait écrit un livre de mise au point intitulé "Omar l'a tuée" dans laquelle il défendait bien entendu son travail et développait la thèse de la culpabilité. l'équivalent, en quelque sorte, du "Ranucci coupable" de Gérard Bouladou.
En toute équité, il est normal que je prenne également connaissance de ce livre. Ebranlera-t-il mon point de vue actuel comme l'a fait le livre de Bouladou pour l'affaire Ranucci et fera-t-il de l'innocentiste que je suis actuellement la même agnostique que je suis devenue pour RC ? Nous verrons.

L'un d'entre vous s'intéresse-t-il à cette affaire ?

Amicalement.

Danou


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 août 2006 18:44 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 28 oct. 2004 17:27
Messages : 26
Oui, je m'intéresse à cette affaire, mais je ne la connais pas très bien.


Haut
   
 Sujet du message : Re: L'affaire Omar Raddad
MessagePosté : 02 août 2006 21:15 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 12 mars 2005 23:41
Messages : 299
Danou a écrit :
Je me suis beaucoup intéressée à cette affaire et penche pour le moment pour l'innocence de Raddad. Je dis pour le moment car je n'ai jusqu'à présent lu que des théses à décharge et viens d'apprendre que la personne qui avait mené l'enquête (le lieutenant ou commandant Censi, je crois) avait écrit un livre de mise au point intitulé "Omar l'a tuée" dans laquelle il défendait bien entendu son travail et développait la thèse de la culpabilité. l'équivalent, en quelque sorte, du "Ranucci coupable" de Gérard Bouladou.
En toute équité, il est normal que je prenne également connaissance de ce livre. Ebranlera-t-il mon point de vue actuel comme l'a fait le livre de Bouladou pour l'affaire Ranucci et fera-t-il de l'innocentiste que je suis actuellement la même agnostique que je suis devenue pour RC ? Nous verrons.

L'un d'entre vous s'intéresse-t-il à cette affaire ?

Amicalement.

Danou


bonsoir Danou,
Cette affaire m'intéresse également et depuis un bon bout de temps, j'avoue :wink:
Je serai ravie d'en débattre avec vous une fois vos lectures achevées ....
S'agissant des principales lectures sur le sujet, vous trouvez, evidemment, l'incontournable "omar m'a tuer" de VERGES, "L'affaire OMAR mensonges et vérités" d' Eve LIVET aux éditions La découverte enquêtes, "Omar La construction d'un coupable" de Jean-Marie ROUART aux Editions de Fallois; "L'affaire Omar RADDAD: le dossier pour servir la vérité" de François FOUCART aux éditions François Xavier de GUIBERT;
" Omar n'a pas tué, l'assasin a signé son crime" de Françoise BOUZON THIAM ; "Pourquoi moi?" d'Omar RADDAD et Sylvie LOTIRON et bien evidemment "Omar l'a tuée" du commandant Georges CENCI ( avec une nouvelle edition datant de 2005 me semble -t-il)...
Bon, j'oublie certainement quelques ouvrages sur le sujet, mais certains pourront rectifier :wink:
Nous pourrons, si vous le voulez aussi, plus particulierement parler de l'ouvrage de Georges CENCI ...


Haut
   
 Sujet du message : Re: L'affaire Omar Raddad
MessagePosté : 02 août 2006 22:13 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 24 juil. 2005 16:25
Messages : 183
ludivine a écrit :
Danou a écrit :
Je me suis beaucoup intéressée à cette affaire et penche pour le moment pour l'innocence de Raddad. Je dis pour le moment car je n'ai jusqu'à présent lu que des théses à décharge et viens d'apprendre que la personne qui avait mené l'enquête (le lieutenant ou commandant Censi, je crois) avait écrit un livre de mise au point intitulé "Omar l'a tuée" dans laquelle il défendait bien entendu son travail et développait la thèse de la culpabilité. l'équivalent, en quelque sorte, du "Ranucci coupable" de Gérard Bouladou.
En toute équité, il est normal que je prenne également connaissance de ce livre. Ebranlera-t-il mon point de vue actuel comme l'a fait le livre de Bouladou pour l'affaire Ranucci et fera-t-il de l'innocentiste que je suis actuellement la même agnostique que je suis devenue pour RC ? Nous verrons.

L'un d'entre vous s'intéresse-t-il à cette affaire ?

Amicalement.

Danou


bonsoir Danou,
Cette affaire m'intéresse également et depuis un bon bout de temps, j'avoue :wink:
Je serai ravie d'en débattre avec vous une fois vos lectures achevées ....
S'agissant des principales lectures sur le sujet, vous trouvez, evidemment, l'incontournable "omar m'a tuer" de VERGES, "L'affaire OMAR mensonges et vérités" d' Eve LIVET aux éditions La découverte enquêtes, "Omar La construction d'un coupable" de Jean-Marie ROUART aux Editions de Fallois; "L'affaire Omar RADDAD: le dossier pour servir la vérité" de François FOUCART aux éditions François Xavier de GUIBERT;
" Omar n'a pas tué, l'assasin a signé son crime" de Françoise BOUZON THIAM ; "Pourquoi moi?" d'Omar RADDAD et Sylvie LOTIRON et bien evidemment "Omar l'a tuée" du commandant Georges CENCI ( avec une nouvelle edition datant de 2005 me semble -t-il)...
Bon, j'oublie certainement quelques ouvrages sur le sujet, mais certains pourront rectifier :wink:
Nous pourrons, si vous le voulez aussi, plus particulierement parler de l'ouvrage de Georges CENCI ...



Bonjour Ludivine,

Je serai très intéressée à discuter avec vous de cette affaire dès que j'aurai lu le livre du commandant Cenci.

J'ai lu tous les autres ouvrages que vous citez. Celui de Vergez ne présente pas grand intérêt car, étant l'avocat de Raddad, son point de vue ne peut guère être objectif. Le livre de Jean-Marie Rouart est selon moi généreux et extrêmement sympathique (il est, je crois bien, le premier à avoir volé au secours du jardinier dès sa condamnation, à une époque où peu de monde doutait de sa culpabilité) mais assez peu étoffé, je trouve.

Celui qui m'a semblé le plus honnête et le plus riche en informations est
à mon avis "L'affaire OMAR mensonges et vérités" d' Eve LIVET.

J'ai bizarrement trouvé " Omar n'a pas tué, l'assasin a signé son crime" de Françoise BOUZON THIAM, très intéressant aussi. Je dis bizarrement parce que c'est un livre brouillon, extrêmement mal écrit, sans structure, surchargé de longueurs et de remarques sans intérêt, et qui part de surcroît d'un postulat (celui de l'innocence), ce qui en principe ne me plaît guère. Mais si on prend tout de même la peine de le lire, il fourmille d'idées et de remarques très judicieuses et qui jettent une lumière inédite sur bien des points.
Je vais maintenant essayer de trouver le livre de Cenci et le lire afin de pouvoir me forger une opinion plus impartiale et participer à la discussion.

Je vous remercie une fois de plus pour tout ce que vous faites pour le forum et vous envoie mes amitiés.

Danou


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 août 2006 22:49 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 12 mars 2005 23:41
Messages : 299
Citation :
Je serai très intéressée à discuter avec vous de cette affaire dès que j'aurai lu le livre du commandant Cenci


avec plaisir.

Citation :
Celui de Vergez ne présente pas grand intérêt car, étant l'avocat de Raddad, son point de vue ne peut guère être objectif.


hum hum, il souleve tout de même quelques points intéressants...et n'oublions pas qu'il a notamment produit en annexe quelques pieces de procédure ( certes citées à son avantage :wink: ) et pose quelques bonnes questions sur l'enquête .

Citation :
Celui qui m'a semblé le plus honnête et le plus riche en informations est à mon avis "L'affaire OMAR mensonges et vérités" d' Eve LIVET.

Je suis du même avis mais vous serez intéressée par le livre de CENCI...


Citation :
Le livre de Jean-Marie Rouart est selon moi généreux et extrêmement sympathique (il est, je crois bien, le premier à avoir volé au secours du jardinier dès sa condamnation, à une époque où peu de monde doutait de sa culpabilité) mais assez peu étoffé, je trouve.

Pour ma part, le livre de Rouart ne m'a pas trop emballée...excepté peut etre un passage sur la position du corps de Mme MARCHAL et la façon dont a coulé le sang de la victime qui tendrait à démontrer qu'elle etait dans l'impossibilité de se lever pour positionner le lit pliant derriere la porte notamment....

Citation :
Je vous remercie une fois de plus pour tout ce que vous faites pour le forum

c'est naturel pour moi, j'aime bien les personnes que j'y cotoie...ça aide :wink:


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 août 2007 11:13 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 01 févr. 2005 0:46
Messages : 26
Je viens de terminer la lecture du livre du Capitaine Cenci "Omar l'a tuée".
(Edition 2002).
Edifiant comme lecture!
Je compare cet ouvrage à celui écrit par le Colonel Sesmat sur l'affaire Villemin: "Les deux affaires Grégory", où les deux auteurs étaient les responsables des enquêtes.
Pour Censi, pas de doute possible, Omar Raddad est bien le meurtrier de Ghislaine Marchal :
- impossibilité pour une personne extérieure de glisser le chevron sous la barre de fer qui coince la porte.
- le lit de 12 kg possédait des roulettes, ce qui a permis à G. Marchal de le traîner.
- OMAR M'A TUER et OMAR M'A T ont bien été écrites par Ghislaine Marchal (les experts en écriture l'ont prouvé).
- la date de décès de G. Marchal est bien située le dimanche entre 12 h et 14 h.
- l'alibi d'O. Raddad n'est pas vérifié dans ce créneau horaire (personne ne l'a vu à la boulangerie, ni à son retour dans son appartement)
- son besoin pressant d'argent (O. Raddad est un joueur de casino, où tous les employés de l'établissement de jeu le connaissent).
- etc...

Dans un accès de colère furieuse, O. Raddad a sans doute tué sa patronne qui lui refusait une avance (l'a-t-elle insulté?), et après il a dérobé l'argent contenu dans son sac (environ 4000 F).

Comme dans l'Affaire Villemin, l'affaire O. Raddad a été super médiatisée, entraînant à sa suite toute une faune nauséabonde : les faux témoins, les détectives privés qui ont déjà eu affaire à la justice, les clans, etc...

Maître Vergès ne sort pas grandi de ce livre. Avocat à la bouche cousue lors du procès, il excelle à la sortie du prétoire, devant les journalistes et la télévision.

Quant à l'Académicien Rouart, il joue le même rôle que G. Perrault dans l'Affaire Ranucci. Notons au passage, qu'ils ont été condamné tous les deux pour diffamation, Rouart à de lourdes amendes.

Le livre se termine par la demande du procès en révision. On sait depuis que cette demande a été refusée, la Cour disant que les ADN maculins trouvés dans la chaufferie sont dus à la pollution.

Cenci clôture son livre par le même avis.

Voir le site http://fides.ifrance.com/html/raddad3.html pour le refus du procès en révision.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 24 août 2007 13:07 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 21 mai 2006 22:13
Messages : 85
Gil a écrit :
- impossibilité pour une personne extérieure de glisser le chevron sous la barre de fer qui coince la porte.

Cela signifierait donc que c'est Mme Marchal qui a glissé ce chevron.
Mais en quoi cela fait-il D'O.Raddad le coupable ?
Gil a écrit :
- le lit de 12 kg possédait des roulettes, ce qui a permis à G. Marchal de le traîner.

Même remarque que ci-dessus : cela ne désigne pas O.Raddad comme étant le coupable !
Gil a écrit :
- OMAR M'A TUER et OMAR M'A T ont bien été écrites par Ghislaine Marchal (les experts en écriture l'ont prouvé).

Prouvé ?
Quand un collège de 100 "experts graphologues" donneront de leur "science" une avis unanime, nous en reparlerons ...
Gil a écrit :
- la date de décès de G. Marchal est bien située le dimanche entre 12 h et 14 h.

Et alors ?
Ce n'est pas en essayant de démolir les possibilités d'innocence que vous allez prouver la culpabilité.
Gil a écrit :
- l'alibi d'O. Raddad n'est pas vérifié dans ce créneau horaire (personne ne l'a vu ni à la boulangerie, ni à son retour dans son appartement)

Ben ce jour-là, il y a des millions de personnes en France que personne n'a vu à la boulangerie ni à leur retour dans leur appartement.
Gil a écrit :
- son besoin pressant d'argent (O. Raddad est un joueur de casino, où tous les employés de l'établissement de jeu le connaissent).
Allons, après son meurtre et son vol, il viendrait franc battant au casino, où il est bien connu, pour y dépenser le butin de son méfait ? :roll:


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 août 2008 19:01 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 01 févr. 2005 0:46
Messages : 26
Je réponds un peu tardivement (voyage oblige) aux propos d'Henri.

Citation :
Mais en quoi cela fait-il D'O.Raddad le coupable ?

Vous oubliez l'essentiel : les deux inscriptions écrites avec son sang par la victime sur les deux portes du sous-sol.



Citation :
Gil a écrit:
- le lit de 12 kg possédait des roulettes, ce qui a permis à G. Marchal de le traîner.

Même remarque que ci-dessus : cela ne désigne pas O.Raddad comme étant le coupable !

Oui, bien sûr. Mais certains ont dit que Mme Marchal, diminuée par ses blessures ne pouvait transporter un lit de 12 kg, accréditant la thèse qu'une autre personne avait transporté ce lit. Ils ont omis de dire que celui-ci possédait des roulettes, ce qui facilitait son transport.

Citation :
Gil a écrit:
- OMAR M'A TUER et OMAR M'A T ont bien été écrites par Ghislaine Marchal (les experts en écriture l'ont prouvé).

Prouvé ?
Quand un collège de 100 "experts graphologues" donneront de leur "science" une avis unanime, nous en reparlerons ...

Deux experts en écriture (et non des graphologes, ce qui est différent) ont été désigné par le tribunal pour analyser les deux inscriptions. Leurs conclusions sont identiques. On est donc loin de la querelle d'experts...


[/quote]- la date de décès de G. Marchal est bien située le dimanche entre 12 h et 14 h.

Et alors ?
Ce n'est pas en essayant de démolir les possibilités d'innocence que vous allez prouver la culpabilité.

Ce n'est pas à moi à prouver la culpabilité de Raddad (le tribunal l'a fait en le condamnant à 18 ans de prison), mais à l'accusé et à ses défenseurs de prouver son innocence lors du procès, et manifestement, cela n'a pas été le cas.


Citation :
Gil a écrit:
- l'alibi d'O. Raddad n'est pas vérifié dans ce créneau horaire (personne ne l'a vu ni à la boulangerie, ni à son retour dans son appartement)

Ben ce jour-là, il y a des millions de personnes en France que personne n'a vu à la boulangerie ni à leur retour dans leur appartement.

Là aussi vous oubliez l'essentiel : les mensonges d'O. Raddad quant à ce créneau horaire :
- il a affirmé qu'un homme servait à la boulangerie alors qu'il n'y avait que des femmes.
- il a dit avoir rencontré et croisé le gérant du Casino (Jean-Pierre Gaye) qui était seul. Or celui-ci n' a pas vu O. Raddad et de plus, il était accompagné de son épouse et de leur enfant .
Madame Tomas, qui est restée longtemps à la boulangerie est formelle :"Je n'ai pas vu Omar Raddad dans ce magasin". Les deux serveuses non plus, n'ont pas remarqué la présence d'O. Raddad.
D'autre part, les voisins d'O. Raddad, les Bilioti, attendait de la visite, dans ce créneau horaire. Marie-Maryse Biliotti est catégorique : "J'ai guetté l'arrivée de ma fille sur mon balcon qui donne sur l'avenue de Grasse, de 11h30 à 12h45, 12h50. Je n'ai jamais quitté ce balcon. Je peux vous affirmer et je suis formelle, durant ce laps de temps, je n'ai absolument pas vu Omar Raddad arriver sur son cyclomoteur."
Ce créneau horaire est important, tant pour l'accusation que pour la défense, car il correspond à l'heure de l'aggression de Mme Marchal. Malheureusement pour O. Raddad, personne ne l'a vu en ville à ce moment.

Citation :
Gil a écrit:
- son besoin pressant d'argent (O. Raddad est un joueur de casino, où tous les employés de l'établissement de jeu le connaissent).
Allons, après son meurtre et son vol, il viendrait franc battant au casino, où il est bien connu, pour y dépenser le butin de son méfait ?

Apparemment, personne ne l'a vu au casino le soir du meurtre.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 sept. 2008 17:17 
Hors ligne
Membre

Enregistré le : 12 juil. 2005 21:20
Messages : 202
Localisation : Ile de France
et l'ADN masculin qui n'appartient pas à Omar Raddad ?

Il faudrait peut-être un jour que la Justice prenne la peine de savoir à qui il appartient en faisant procéder aux analyses ADN d'un certain nombre de personnes, à savoir dans un premier de toutes les personnes de l'entourage de la victime.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com