Nous sommes le 25 nov. 2017 9:52

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page 1 2 3 Suivante
Auteur Message
MessagePosté : 26 août 2015 19:23 
Que l’on en fasse, des fouilles à Traon ar velin
Que l’on aille sur place pour voir un peu
Personne ne trouvera rien, parce qu’il n’y a rien à trouver


Nous sommes, avec cette sottise supplémentaire, sur l’un des culs-de-sac qui sont la matière ordinaire à l’affaire Seznec

Elle n’a qu’un seul attrait : être la plus récente - et l’on assiste au grand choeur entonnant à l’unisson la même phrase

Voilà des mois que l’idée a été lancée et l’on sait le résultat de la première tentative en ce sens - dont on nous a dit ensuite qu’après tout elle avait peu de chance d’aboutir

“ La demande de fouilles de Denis Langlois a été rejetée par le procureur de Brest. Cette demande effectuée à titre personnel avait peu de chance d'aboutir. Le procureur avait l'embarras du choix pour trouver une bonne raison de ne pas soulever le couvercle. Denis Langlois ayant à nouveau et plutôt assez judicieusement médiatisé l'affaire, il semble improbable que nous en restions là.” / Blog “ Albert Baker présente “ 31 mai 2015

Non ? N’est-il pas étonnant que depuis lors plus personne ne discute à propos de fouilles ?

Ce point, qui devrait être capital pour donner un aboutissement à l’affaire Seznec, fait-il l’objet de commentaires, de questions ou de controverses ?

Lorsque le thrill attaché à la nouveauté illusoire qu’on fait miroiter devant les yeux ébahis aura cessé de jouer son rôle, on cherchera de nouveau quelque piste présentable pour approcher la vérité - à reculons


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 août 2015 20:42 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Citation :
Que l’on en fasse, des fouilles à Traon ar velin
Que l’on aille sur place pour voir un peu
Personne ne trouvera rien, parce qu’il n’y a rien à trouver

Peut-être, peut-être pas.... "parce qu’il n’y a plus rien à trouver"...
Dans la locomobile qu'il aurait fini?
Le dépôt d'une nouvelle demande de révision sur ces bases serait surtout l'occasion d'examiner toutes les pièces et pas, seulement celles qui arrangent. L'occasion aussi à une certaine partie de sortir d'une posture installée dans le mensonge depuis trop longtemps, certes porteuse médiatiquement mais humainement destructrice...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 27 août 2015 5:35 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
En admettant que les fouilles soient autorisées et que les restes de Quémeneur soient retrouvés, cela prouverait quoi, hormis qu'il a bien été tué ?

Cela ne nous donnerait ni le lieu de l'assassinat ni le nom du meurtrier.

Dans le pire des cas, le cadavre ayant été enterré sur la propriété de Seznec, la justice pourrait définitivement en déduire qu'il était bien coupable.

À moins que les progrès de la police scientifique ait aujourd'hui les capacités de déterminer l'arme, le lieu et l'auteur du crime ?

Je ne demande qu'à être éclairé car je ne vois pas Seznec en assassin...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 27 août 2015 17:07 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
On ne peut pas s'empêcher de penser à la locomobile. Mais il faudrait vraiment que Guillaume Seznec ait eu un coup de folie, car les bretons respectent trop les morts pour de telles funérailles . Sauf discordance psychologique grave un catholique pieux comme était Guillaume Seznec aurait fini par avouer s'il était coupable. Si les choses se sont passées comme le dit Petit Guillaume (accident), je pense que le corps a ete inhumé peut-être même avec des traces de culte (crucifix ou chapelet) et des documents d'identité. Je ne suis pas extra lucide mais je connais quand même un peu la culture bretonne. Ce n'est qu 'un humble avis.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 août 2015 8:21 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
N'allez pas croire que j'ai une dent contre vous, mais comme vous êtes l'une des rares, avec Yargumo, à intervenir, je vous réponds.

Breizh a écrit :
les bretons respectent trop les morts pour de telles funérailles


Peut-être avez-vous entendu parler de l'assassinat de M. Cadiou, directeur de l'usine de la Grande-Palud à Landerneau ?

Son corps avait été retrouvé dans des sous-bois proches de l'usine le 4 février 1914, "enterré et placé sur le ventre dans un trou de 30 centimètres de profondeur, à côté d'un bouquet d'arbres où corbeaux et pies se perchaient fréquemment depuis quelques temps, attirés sans doute par l'odeur du cadavre. Les chiens du voisinage hurlaient également à la mort ces temps derniers."

Pour ce qui est du comportement de Guillaume, à voir comment il a acquit la scierie de Castel, je ne le qualifierai pas de pieux :

http://www.justice-affairescriminelles.org/Affaire_Seznec/viewtopic.php?t=1535

Mais ça vous devez le savoir puisque vous avez lu le dernier livre de Me Langlois.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 août 2015 9:57 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Je le sais très bien en effet. Je n'écris pas sur ce forum en tant que psy mais en tant que lectrice des principaux auteurs qui ont écrit sur cette affaire.on ne fait pas cinq ans d'études sans avoir une petite idée du profil psychologique de chacun des protagonistes de cette affaire. Le président du tribunal dit à Guillaume Seznec "jusqu'en 1909 je n'ai que de bons renseignements sur vous.. Que s'est il passé alors. Peut être ce que Lacan appelle "la mauvaise rencontre "Un événement qui fait basculer un sujet fragile dans une sorte de psychose faite de querulence, d'esprit procédurier de comportement hors la loi.je pense que Guillaume Seznec aurait dû faire l'objet d'une expertise psychiatrique.
"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 août 2015 11:02 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
Breizh a écrit :
on ne fait pas cinq ans d'études sans avoir une petite idée du profil psychologique de chacun des protagonistes de cette affaire.


Il faut avoir une petite idée du profil psychologique de chacun des protagonistes de cette affaire pour faire cinq ans d'études ?

Encore le mulot qui a dérapé, sans doute...

Plus sérieusement, quel est le rapport avec le comportement pieux de Guillaume et son respect des morts ?

Parce que je veux bien croire que vous n'écrivez pas ici en tant que psy mais là je suis un peu largué.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 août 2015 11:31 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Vous avez écrit ailleurs que vous ne compreniez pas qu 'un homme aussi pieux puisse être sans scrupule. Je vous ai répondu en pm qu'il y a une discordance chez Guillaume Seznec qui peut s'expliquer par ce que j'expose dans ce post. Mais cela n' a rien à voir avec le culte rendu aux morts qui est sacré en Bretagne. N'oublions pas que s' il y a eu accident Angèle et Marie Jeanne étaient là. ce n'est pas le mulot qui dérape mais mon index sur un minuscule écran tactile en 3 G.. Il n'est pas utile d'avoir fait 5 ans d'études pour écrire sur ce forum, mais quand on les a fait, on a un autre regard. Ceci dit sans aucune acrimonie


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 août 2015 15:02 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
Je comprends parfaitement qu'un homme pieux puisse être sans scrupules, je m'interroge simplement sur la possible discordance qu'il pouvait y avoir entre la description que faisaient les gens de Seznec et ce qu'il était vraiment.

Pour le côté sacré du culte des morts en Bretagne, on a vu ce qu'il en fut pour Cadiou, enterré sommairement sur le ventre en pleine nature.

Je ne suis pas d'accord avec le juge, mais il avait peut-être plus d'éléments que moi, qui dit que les ennuis ont commencés pour Seznec en 1909.

Certes il a été blessé grièvement lors d'un incendie qui s'est déclaré dans des bâtiments de son beau-père en 1908 et il a été indemnisé par l'assurance après une procédure judiciaire qui s'est conclue à l'audience du 16 mars 1911 de la 2è chambre de la cour d'appel de Rennes par un jugement en sa faveur... mais je ne vois rien de répréhensible là-dedans.

En juillet 1915 les habitants de St Pierre Quilbignon, d'une partie de la plaine de Kérangoff et de la Ninon se plaignent auprès du conseil municipal de l'écoulement des eaux de sa blanchisserie qui ont une odeur nauséabonde.

Peut-être de quoi se faire des inimitiés, mais là encore, rien de répréhensible.

En septembre 1916, il injurie et frappe violemment à la face un sexagénaire qui lui demandait de déplacer sa voiture et son matériel afin de pouvoir renter chez lui.

Je n'ai pas fait d'études longues, et encore moins de psy, mais c'est comme si cette guerre, à laquelle il ne participe pas en tant que combattant, l'avait traumatisé.

En 1918 il fait l'acquisition de façon peu glorieuse de la scierie de Traon-ar-Velin.

En 1920 il est inquiété pour une histoire de voitures puis ce sont les procédures pour non règlement de factures et autres soucis financiers jusqu'à arriver à l'affaire Quémeneur.

Quémeneur qui n'était pas blanc blanc non plus puisqu'il se faisait choper en août 1910 par les contributions indirectes, et ce n'était pas la première fois, pour transport d'eau-de-vie et d'alcool pur sans expédition.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 août 2015 15:17 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Oui oui, la personnalité de Seznec est trouble. Lorsque Lacan parle de "mauvaise rencontre ",il se place du point de vue psychanalytique. Il précise mauvaise rencontre avec une figure paternelle qui déstabilise. Je pense que c'est la confrontation avec son beau-père qui a provoqué une décompensation. Tout à l'heure mon index a tellement dérapé que j' ai oublié d'écrire " en psychologie " après cinq ans d'études. Je ne sais écrire qu' avec un stylo!


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 août 2015 19:58 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
En plus de tout ce que vous soulignez, ce qui me frappe, c'est que Marie Jeanne était d'une famille aisée. Tout le monde s'accorde à dire qu elle était très élégante. Pour sa femme qu'il adorait Guillaume Seznec aurait fait n'importe quoi pour qu'elle connaisse la même aisance que son père pouvait lui offrir.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 août 2015 10:48 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
olijuseb
Citation :
En admettant que les fouilles soient autorisées et que les restes de Quémeneur soient retrouvés, cela prouverait quoi, hormis qu'il a bien été tué ?
Cela ne nous donnerait ni le lieu de l'assassinat ni le nom du meurtrier.
Dans le pire des cas, le cadavre ayant été enterré sur la propriété de Seznec, la justice pourrait définitivement en déduire qu'il était bien coupable.


La suite logique, me semble t-il, serait d'entendre les membres des familles Seznec/Le Her pour avoir des précisions sur 'le secret de Petit-Guillaume'. Savoir qui savait quoi et peut-être voir l'enregistrement de Bernard Le Her réapparaitre ou d'autres témoignages le confortant.

Est-ce que le jeu en vaut la chandelle? Nous nous doutons bien qu'il est peu probable qu'une demande de fouilles émane de la famille du condamné.
Le grand père serait donc innocent de la mort de son ami, tué accidentellemnt par sa femme, il serait coupable de recel de cadavre et donc, d'après Denis Langlois, auteur des faux pour s'approprier Traou-Nez. Par l'examen de toutes les pièces, concernant les faux, une demande de révision devrait trancher ce dernier point.

Je ne sais pas si les descendants du disparu peuvent demander ces fouilles. Ils sont très discrèts et en France le droit, révisionnellemnt parlant, est peu favorable aux victimes et à leurs familles.
Ce pourrait-il qu'ils puissent déposer plainte pour rétention, dissumulation, d'informations....., et demander de nouvelles recherches?
Je pose la question, mais après tout il est tout aussi probable qu'ils en restent là. Nous savons qu'ils étaient favorables, en 2006, à ce que Guillaume Seznec, qu'ils considèrent comme faussaire, soit blanchi, au bénécife du doute, du meurtre de leur aieul.

Ne sommes-nous pas dans une impasse juridique ? Le livre de Denis Langlois n'est-il pas sorti trop tôt ? N'eut-il pas été préférable que la demande de révision de Denis Le Her soit exposée publiquement, médiatiquement avant sa parution? Elle était dans les tuyau, déposée, aussitôt retirée, nous dit-on. Sans en connaître le contenu, il semble qu'il y était question de fuite et de longue survie de Quéméneur qui par la force des choses, de statut de victime devenait le bourreau du malheureux et de sa famille.
Cet épisode est à lui seul édifiant, une fois de plus il semble que le fait nouveau ne soit pas là où nous l'attendions. Nous avions une nouvelle loi, taillée sur mesure pour cette affaire... et patatras....

Citation :
Je ne demande qu'à être éclairé car je ne vois pas Seznec en assassin...
Seznec a été inculpé pour assassinat et faux, condamné pour meurtre et faux, dans 'l'hypothèse Petit Guillaume' il serait complice de dissimulation de cadavre et faussaire....


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 août 2015 11:25 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Il me semble qu'il faudrait d' abord authentifier le témoignage de Petit Guillaume. La justice ne peut elle pas se saisir elle -même du problème dans la mesure où ce témoignage est la révélation d'un accident ayant entraîné la mort sans intention de la donner.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 9:35 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Il faudrait que ce témoignage refasse surface. La bande magnétique ou que la femme et les enfants de Petit-Guillaume le confirment.
Je ne mets pas en doute une seconde la parole de Denis Langlois et chaque jour de plus sans réaction 'du dernier des mohicans' apporte un poids supplémentaire à la révélation du début d'année. Si Denis Le Her tarde à reprendre la main, je crains à l'enterrement en catimini de cette affaire pour quelques années avant qu'un arrière-arrière......
Tant pis pour ceux que seule la vérité......
Citation :
La justice ne peut elle pas se saisir elle -même ....

Je pense que 'La Justice' est disposée à porter un regard bienveillant sur une demande raisonnable. Il est peu probable qu'elle vienne de Denis le Her ou de ses cousins. Denis Langlois a tendu une perche au procureur qui ne l'a pas saisie. Procéder à des fouilles, entendre tous les héritiers, surtout, pouvait faire bouger les lignes.

Bonne nouvelle quand même: demain c'est la rentrée des classes et il n'y a pas de conférence annoncée dans les collèges corses ou bourguignons... En attendant les invitations pour Denis Langlois devant nos chères têtes blondes.


Haut
   
 Sujet du message : Madame Seznec
MessagePosté : 30 août 2015 10:41 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
C'est elle qui est centrale dans la version "secret de famille ".
Il y a des femmes qui aiment avoir des enfants pour combler leur penisneid (désir du penis cf Freud) Quand les enfants sont là, on les retrouve rapidement en nourrice ou en pension. Ces femmes aiment être adulees, courtisées,mais elles n' aiment pas les ebats sexuels. Au point qu 'un malotru vraiment trop entreprenant pourrait être mis hors de combat par le premier chandelier qui traîne, sans intention de tuer bien sûr.
Ces femmes sont demandeuses d' amitiés amoureuses, d'amour courtois, intellectuel, voire mystique. Si on se base sur la lettre testament De Guillaume, elle a dû avoir son compte de ce type d'amour.
Chez ces femmes là peut se déclencher une paranoïa de type névrotique envers l'Autre Femme, c'est à dire toute femme qui semble intéresser leur homme. (Cf Lacan séminaire XX, développé par J.C.Maleval "La Logique du Delire". Madame me Seznec n' en est pas là. Mais je reste persuadée que pour comprendre la théorie secret de famille, il faut avoir recours à un expert en criminologie, ce que je ne suis pas. Je reste donc prudente dans mes affirmations. [/i]


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page 1 2 3 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com