Nous sommes le 25 nov. 2017 7:38

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 13:28 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
yargumo a écrit :
La suite logique, me semble t-il, serait d'entendre les membres des familles Seznec/Le Her pour avoir des précisions sur 'le secret de Petit-Guillaume'. Savoir qui savait quoi et peut-être voir l'enregistrement de Bernard Le Her réapparaitre ou d'autres témoignages le confortant.


Pas certains que les enfants de Petit-Guillaume et leur mère soient enclins à sortir du bois pour exposer leur version... Ils ont souffert plus que leur part dans cette affaire et préfèrent sans doute rester éloigner, comme ils l'ont toujours fait.

Je me demande d'ailleurs si petit-Guillaume, qui avait peut-être remarqué le magnétophone à bande magnétique que Bernard Le Her avait dissimulé, n'a pas roulé tout le monde dans la farine.

Dans son récit, il dit qu'il avait 11 ans alors qu'il venait de fêter ses 12 ans, il parle d'un beau dimanche ensoleillé alors que la presse de l'époque relève une météo maussade pour tout le mois de mai 1923, il dit que Guillaume est arrivé dans le courant de l'après-midi et que lui, Marie-Jeanne et Angèle ont discuté tout l'après-midi alors que des témoins l'ont vu à Vitré à 13h30.

Je trouve bizarre quelqu'un, qui pour disculper son père de meurtre, en vient à accuser sa mère... même si elle est coupable par accident.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 14:23 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
olijuseb a écrit :
Je trouve bizarre quelqu'un, qui pour disculper son père de meurtre, en vient à accuser sa mère... même si elle est coupable par accident.

Sauf si Petit Guillaume a dit les choses telles qu'elles se sont passées pour mettre fin à l'affaire Seznec[/quote]


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 14:45 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
Il semblerait que justement il ne dit pas les choses telles qu'elles se sont passées (âge, météo, horaires...)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 17:47 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Pour l'âge 50 ou 60 ans après, il a pu se tromper. Pour l'horaire il faudrait voir si en partant à 14h de Vitré il ne pouvait pas être à 17/18 h à Morlaix. Les après-midi sont longues fin mai et la torpedo n' était était peut-être pas en si mauvais état que les Seznec l'ont prétendu pour les besoins de la cause ???


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 18:06 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
Même 50 ou 60 ans après, la première fois que l'on voit un cadavre ça doit marquer non ?

Les détails tels que le jour, la date, la météo, etc. doivent être gravés à vie. Là il parle juste d'un dimanche, d'une belle journée ensoleillée.

En fait, il ne donne aucun détails précis !

Et ne venez pas me parler de choc post-traumatique, je pense que si c'était le cas, on aurait remarqué un changement dans son comportement et cela aurait été signalé à l'école, pendant son service militaire, par sa famille, que sais-je encore...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 18:29 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Personnellement je ne me souviens pas quel âge j'avais quand j'ai vu mon premier cadavre. Cet événement, s'il a eu lieu a été très traumatique. Avez-vous remarqué que Guillaume Seznec écrit dans ses mémoires qu'il avait quatre ans à la mort de son père alors qu'il en avait presque 6. Un de mes proches n'est jamais capable de dire quelle année sa mère est morte !Tout le monde n'a pas le même rapport aux dates. Quand à la météo, je ne sais pas si vous connaissez la Bretagne ? On a du soleil tous les jours, au moins un quart d'heure !!!j'ai souvent vu de la neige à 10km de chez moi et un soleil radieux chez moi. Il y a énormément de micro climats.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 18:53 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
Oui, bien sûr, la météo c'est le micro-climat, les horaires c'est les après-midi plus longues et la Cadillac qui a daigné soudainement de doubler sa moyenne horaire après Vitré, Petit-Guillaume qui se rajeunit d'un an et qui en profite pour rajeunir son jeune frère Albert de 2 ans c'est le choc post-traumatique... et pendant ce temps-là, la marmotte continue d'emballer le chocolat dans le papier d'alu.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 19:07 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
C 'est peut-être vous qui avez raison. À douze ans on n'est plus vraiment un enfant. Le témoignage d' un garçon de cet âge commence à être fiable. C'est l 'enregistrement qui a pu être un truquage de B.Le Her. Je pense que Maître Langlois a pris certaines précautions avant de publier sa bombe. A mon niveau je ne peux pas aller plus loin. vous trouverez peut-être dans les documents d'époque d'autres explications de la disparition de P.Quemeneur.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 20:24 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Citation :
Dans son récit, il dit qu'il avait 11 ans alors qu'il venait de fêter ses 12 ans, il parle d'un beau dimanche ensoleillé alors que la presse de l'époque relève une météo maussade pour tout le mois de mai 1923, il dit que Guillaume est arrivé dans le courant de l'après-midi et que lui, Marie-Jeanne et Angèle ont discuté tout l'après-midi alors que des témoins l'ont vu à Vitré à 13h30.

En apparence rien de colle. C'est vrai que Petit-Guillaume avait quelques comptes à régler avec sa sœur. Que Bernard en avait aussi avec Denis. Mais, il me semble que quand on raconte un bobard on y met quelques vraisemblances. Je pense qu'il devait bien savoir en 1988 quel âge il avait en 1923... 11 ou 12 ans c'est pas pareil.....
Un petit rayon de soleil et nous voilà dehors. N'avons nous pas l'impression que la météo était plus clémente du temps de notre enfance?
Il ment sur tout? Peut-être pas!


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 20:26 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Citation :
Je me demande d'ailleurs si petit-Guillaume, qui avait peut-être remarqué le magnétophone à bande magnétique que Bernard Le Her avait dissimulé, n'a pas roulé tout le monde dans la farine.

j'ai compris que Bernard connaissait la version de son oncle et qu'un jour il a proposé à Denis Langlois de l'enregistrer.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 20:41 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Citation :
C'est elle qui est centrale dans la version "secret de famille ".
Il y a des femmes qui aiment avoir des enfants pour combler leur penisneid (désir du penis cf Freud) Quand les enfants sont là, on les retrouve rapidement en nourrice ou en pension. Ces femmes aiment être adulees, courtisées,mais elles n' aiment pas les ebats sexuels. Au point qu 'un malotru vraiment trop entreprenant pourrait être mis hors de combat par le premier chandelier qui traîne, sans intention de tuer bien sûr.
Ces femmes sont demandeuses d' amitiés amoureuses, d'amour courtois, intellectuel, voire mystique. Si on se base sur la lettre testament De Guillaume, elle a dû avoir son compte de ce type d'amour.
Chez ces femmes là peut se déclencher une paranoïa de type névrotique envers l'Autre Femme, c'est à dire toute femme qui semble intéresser son homme. (Cf Lacan séminaire XX, développé par J.C.Maleval "La Logique du Delire". Madame me Seznec n' en est pas là. Mais je reste persuadée que pour comprendre la théorie secret de famille, il faut avoir recours à un expert en criminologie, ce que je ne suis pas. Je reste donc prudente dans mes affirmations.

N'était-elle pas en recherche de respectabilité?

Pour un crime accidentel je ne sais pas si un criminologue serait utile?
Revenons à Marie-Jeanne: Elle veut quitter Morlaix où décidemment on leur fait trop de misères.. Elle veut acheter du côté de Quimper. Elle visite Traou-Nez qu'elle trouve sinistre (je confirme).
Les dollars seraient à elle... et son mari en disposerait; parti les changer il achète le manoir sans son avis......

Du coup de téléphone de Quéméneur à 14 heures le 24: je sais c'est pour confirmer la promesse de vente, mais quelles sont les choses qui vont s'arranger?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 août 2015 20:51 
Hors ligne

Enregistré le : 21 janv. 2015 11:35
Messages : 206
yargumo a écrit :
Il ment sur tout? Peut-être pas!


C'est là où je voulais en venir.

Je n'ai repéré qu'aujourd'hui qu'il avait aussi rajeuni Albert de 2 ans, mais il y a très certainement une part de vérité dans son histoire.

J'écarte, à tort ou à raison, l'hypothèse selon laquelle il aurait piégé Langlois de concert avec Bernard Le Her.

Mais je ne peux m'empêcher de penser, non pas à une vengeance, le terme serait trop fort, mais à un pied de nez fait à Bernard.

Il aurait en quelque sorte enjolivé ou exagéré la réalité... peut-être pour embêter Denis ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 31 août 2015 1:22 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Pour répondre à la question de Yargumo au sujet de Mme Seznec.
Par rapport à Traou Nez, elle trouve cet endroit sinistre. Mais P.Quemeneur L'a convaincue. Tant que ce politicien était avec elle attentionné, charmeur, galant homme qui lui cueille des fleurs tout en restant platonique tout va bien, c'est une amitié qui la distrait du quotidien. Elle se laisse convaincre. Elle parle positivement de Trouver Nez à son fils,à son boulanger etc. Elle est sous le charme et Traou Nez est devenu riant. Mais lorsque l'ami platonique se transforme en satyre elle se défend d'autant plus violemment qu'elle est offusquée. En effet ce qu'elle cherchait c'est la respectabilité qu' elle aurait trouvé en habitant le manoir de cet homme politique en vue. Une femme de cette époque, de sa culture, de sa religion, et éventuellement de ce profil psychologique là ne pouvait que se révolter violemment contre ce type de comportement. L'accident necessite quand même une explication des mobiles psychologiques du comportement de l'auteur du coup mortel.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 31 août 2015 12:14 
Hors ligne

Enregistré le : 23 janv. 2015 0:14
Messages : 29
Localisation : Paris
Madame Breizh
Après l’épuisement des hypothèses Freudo-lacaniennes d'assez faible venue, vous nous servez des élucubrations genre Privat, Claude Sylvane et autres confrères.
Je croyais depuis un moment que l'on ne parlerait plus comme ça de l'affaire.
Et bien non . De l'imaginatif style fleur bleue, sorti tout droit du "Petit Écho de la Mode" , ça s'exprime toujours. Ça bourgeonne aux coins des posts
avec des cadavres
avec des micro-climats
avec des experts en criminologie
avec d'autres "bretonneries" mais qui ne sortent pas de Louis Guilloux.

Continuez, Madame, continuez. Mais vous savez, depuis quatre vingt dix ans, cela n'a jamais amené à la vérité.

_________________
Skeptikos


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 31 août 2015 12:48 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Monsieur Skeptikos
Je revendique le droit d'exprimer mon opinion. Dès samedi j'echangeais avec Olijuseb sur le profil psychologique du couple Seznec. Dimanche on m'oppose sur le blog ASI la version du cocu criminel. J'estime de mon devoir d'apporter aux lecteurs de JAC un autre éclairage même si ça me vaut d'être agonie d'injures. Croyez moi, cela ne m'amuse pas !
Gallica -Ouest Éclair, Rennes. Numéro 7958 du 29/6/23, p.1
"Ce matin nous avons vu sa femme tout en larmes :"Mais non dit-elle en sanglotant, que veut on à mon mari ? Il n 'est pour rien dans cette affaire !" Et ces mots que scande un accent breton très prononcé, ont une singulière force persuasive. "
Je ne sais pas Monsieur Skeptikos d'où vous vient l'autorité de faire le ménage sur ce forum. LaLangelliere à fait des recherches sur Facebook et a découvert que je suis psychologue clinicienne, ce que j'ai confirmé. Tout le monde peut s'exprimer sur ce forum. J'ai lu sur votre blog que les injures entre gens civilisés ça vous les gonflait !


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com