Nous sommes le 25 nov. 2017 9:56

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté : 24 sept. 2015 13:04 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Dans son blog "affaire de Cadillac "Skeptikos s'interroge sur G.Pailler.
Au procès ce représentant de commerce temoigne que Seznec avait toujours un revolver dans sa poche arrière. Lors de la perquisition la police trouve des cartouches mais pas le revolver. Pas grave puisque pour elle l'arme du crime c'est un cric. Mais si Danguy à bien vu Quemeneur à la gare de Rennes il va peut-être falloir s 'interroger sur ce revolver. C'est une arme plus radicale qu'un chandelier...
Mais ce serait une toute autre histoire...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 sept. 2015 7:23 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Ah oui le révolver! Et qui pour presser la détente?
Il est possible que 25 ans avant 'les esprits du 3 octobre' aient déjà frappé....., en ce 27 mai 1923.

Ainsi Pierrot se serait fait trouer le crâne. Remarquez il n'était peut-être pas venu avec les meilleurs intentions. Après le fiasco de la virée parisienne, croyant trouver son compagnon de galère, furax, il aurait pu se montrer méprisant, menaçant.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 sept. 2015 8:54 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Je ne sais pas si ce que vous écrivez, Yargumo, est de l'humour, parce qu'après tout le 3 octobre pourrait bien n'être qu'une répétition du 27 mai. Avez-vous lu le dernier article de Skeptikos ?Il propose un scénario qui me convient d'autant mieux que c'est grosso modo la thèse que je propose depuis le début, et que,je le répète, j'ai trouvé toute seule dans mon coin.La mienne est plus (trop) sentimentale, la sienne est plus "affairiste ". Je pense que c'est lui qui est dans le vrai. Ça explique le chèque sur la SG au lieu de la BF. J'y pensais mais c'est lui qui l'a dit le premier.La question du comment est entière, mais celle du pourquoi me paraît résolue.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 sept. 2015 19:14 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Citation :
......\ parce qu'après tout le 3 octobre pourrait bien n'être qu'une répétition du 27 mai.

Comme une malédiction... A une autre époque, dans une autre situation, d'autres circonstances, pourquoi ne pas imaginer un scénario qui se répète...?
Dans ce cas on ne sait pas si Pierrot a eu droit, lui, au coup de grâce; une balle tirée dans la nuque?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 sept. 2015 19:40 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
J'avoue que je ne connais pas les circonstances de la mort de Le Her et cette histoire de balles dans la nuque m'inquiète fort. Je n'ose pas imaginer ce que ça sous entend. Quand je parle de répétition c'est de la déformation professionnelle. Pour les psy les esprits frappeurs sont des manifestations de l'inconscient. Et l'inconscient est très apte à capter les non dits, les secrets de famille et à reproduire sans que le sujet en ait conscience des faits qu'il ignore. Enfin c'est une explication à grand trait. C'est plus compliqué que ça....
Mais si je comprends bien la mort de Le Her serait suspecte ???


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 sept. 2015 20:44 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Citation :
Mais si je comprends bien la mort de Le Her serait suspecte ???

Une balle dans la tempe, une autre dans le cou et une dans la nuque..... C'est vous qui voyez...
Citation :
Pour les psy les esprits frappeurs sont des manifestations de l'inconscient. Et l'inconscient est très apte à capter les non dits, les secrets de famille et à reproduire sans que le sujet en ait conscience des faits qu'il ignore.

Serions-nous devant un cas d'école? Enfin dans les grandes lignes, même si c'est plus compliqué que çà.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 sept. 2015 21:00 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Oublions mon cours de psy il est trop approximatif. Mais je suis stupéfaite de ce que vous m'apprenez sur la mort de Le Her. Je suppose qu'il y a d'autres suspects que sa femme ? Et ça a échappé à la justice ?je vais chercher dans les bouquins que j'ai...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 sept. 2015 7:05 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Quand je dis qu'il faudrait un criminologue pour comprendre le moteur psychologique de ces affaires entremêlées. Passons à un autre sujet si vous le voulez bien...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 sept. 2015 9:06 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Un psychologue, non?
Si l'assassinat de 48 peut nous mettre sur la voie de celui (ou meurtre) de 1923 pourquoi se priver d'une réflexion?
Il y a dans le récit de petit-Guillaume un (gros)détail qui m'intrigue.

Denis Le Her nous dit des choses au delà de ses mots. Ses lapsus, ses trous de mémoire en conférence sont autant d'indices. Je me rappelle l'avoir vu sombrer à la recherche du nom de l'ouvrage de référence des toubibs et pharmaciens dans une laborieuse digression sur la responsabilité des juges d'instruction...sic, jusqu'à ce qu'un auditeur lui souffle: 'Vidal'.... , Vidal, comme s'il avait évacué ce personnage de son univers....

Que de mensonges: le dernier Rams qui se jette dans la rivière en lieu et place de Picard.... Un autre? Le poème de Musset lors de la perquisition du bureau de ..... Cadiou.
Tant de mensonges, tant de souffrance.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 sept. 2015 9:59 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Le problème c'est que pour qu'un psychologue clinicien pose un diagnostic fiable il lui faut rencontrer la personne et avoir plusieurs entretiens avec elle. Tout au moins avoir accès à sa correspondance complète. Et le diagnostic fait il ne pourrait de toutes façons pas être communiqué sur un forum. Mais je crains quand même qu'on cherche à analyser cette affaire sur des bases rationnelles alors que certains protagonistes sont dans l'irrationnel. Si L'affaire était rejugée, je pense que l'on ferait appel à des experts. Je n'en dirai pas davantage déontologie oblige


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 sept. 2015 10:17 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Citation :
Si L'affaire était rejugée, je pense que l'on ferait appel à des experts.

C'est pourquoi je pense qu'une révision basée sur la position de Denis Langlois est admissible. En fait qu'importe l'élément nouveau en lui-même. Je me trompe peut-être mais je vois mal la justice investiguer avec vigueur sur des faits vieux de près de 100 ans. Ce serait l'occasion pour elle de reconnaitre qu'en fait elle ne sait pas exactement le sort de la victime supposée, reconnaitre qu'elle ne peut affirmer la culpabilité du condamné en ce qui concerne l'assassinat ou le meurtre.
A des experts de se pencher sur l'aspect 'des faux' du dossier...., en examinant tous les documents.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 sept. 2015 13:48 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Je suis d'accord avec vous. Des expertises graphologique étendues à plus de documents de davantage de scripteurs seraient vraiment utiles


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com