Nous sommes le 25 nov. 2017 13:22

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Pièces à conviction
MessagePosté : 31 oct. 2015 22:10 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Un ami qui a puisé à des sources bien informées m' a apporté quelques précieuses précisions :

"- En dehors de la Cadillac, de la machine à écrire, de la valise de Quemeneur et des vêtements saisis, la plupart des pièces à conviction sont toujours dans le dossier. Les documents trouvés dans la valise du Havre, saisis chez Quemeneur ou chez Seznec s'y trouvent.
- les "six feuillets de carnet" trouvés dans la valise de Seznec le 28 juin 1923. (Il ne s'agit pas des 14 pages arrachées du carnet de Quemeneur trouvé, lui, dans sa valise au Havre.) Il n'a jamais été contesté que ces feuillets étaient de la main de Seznec, qui tenait d'ailleurs régulièrement ce genre de comptes, ce que ne faisait pas Quemeneur. En 1995, le collège international des cinq experts en écritures a examiné les deux pages litigieuses du carnet de Quemeneur. Il a conclu que ces pages "ont subi des modifications de texte, de dates et de sommes". Quatre des cinq experts ont estimé "que plusieurs caractères modifiés du carnet de Quemeneur présentent des concordances graphiques avec le mode de formation des lettres de Seznec".
-concernant Hélène Conogan
Le 2 juillet 1923, Hélène Conogan, âgée alors de 14 ans, déclare à la police avoir vu à l'arrière de la voiture de Seznec "une valise jaune". Interrogée à nouveau le 14 février 1924 par le juge d'instruction et mise en présence de la valise de Quemeneur, elle précise : "Je ne peux pas affirmer que c'est cette valise que j'ai vue dans l'automobile, mais elle lui ressemble comme couleur". Par contre, elle affirme que ce n'était pas la petite mallette de Seznec qu'elle a vue. Selon elle, la valise était sur le plancher de la voiture contre le dos de la banquette avant. Confrontée le 15 février à Seznec, elle déclare qu'elle ne peut pas dire "si la valise était grande ou petite". Seznec affirme que c'était sa mallette de couleur jaune également. Hélène Conogan réaffirme que ce n'était pas celle-là. (Les dimensions de la valise de Quemeneur notées lors de sa saisie au Havre sont : largeur 0,35 cm, longueur : 0,55, hauteur : 0,15. Celles de la mallette de Seznec ne sont pas précisées.) Le compte-rendu officiel des débats devant la Cour d'Assises est très sommaire et ne dit rien sur le témoignage d'Hélène Conogan. Il est donc impossible de savoir si les articles de la presse rendent compte exactement de ce témoignage. La version écrite de Seznec figure dans le mémoire qu'il a adressé à Me Kahn juste avant le procès : "Ma petite valise ne se distingue de celle de Quemeneur que d'une petite nuance que Melle Conogan pouvait très bien confondre surtout plusieurs mois après".

concernant les témoins de Vitré
Pour ce qui est des "témoins" de Vitré, Ils n'ont jamais été interrogés officiellement par la police ou le juge d'instruction. Les précisions qu'ils apportent sont surprenantes : deux valises recouvertes d'un pardessus noir et une carte de visite au nom de Quemeneur. N'est-ce pas trop beau pour être vrai ? Comment peut-on expliquer que la police et la justice qui tenaient là des témoignages déterminants ne les ont pas retenus ? Il est possible que le journaliste ait été abusé par des plaisantins voulant se mettre en évidence. Plus généralement, de même que les procès-verbaux officiels du dossier ne peuvent pas être considérés comme l'expression de la vérité absolue, les articles des journaux sont encore plus sujets à caution. Les journalistes écrivent soit à la demande de la police, soit à celle de leurs rédacteurs en chef qui ont besoin de copie pour nourrir les nombreuses éditions des journaux d'alors. Certains reporters font du zèle en lançant des "révélations" dans une affaire dont on parle largement. De plus "Ouest-Eclair" était particulièrement hostile à Seznec. Bref, il est difficile d'affirmer que Seznec se trouvait en panne à Vitré à l'heure indiquée. Il a pu parcourir la dernière partie du retour plus rapidement et arriver à Morlaix le dimanche soir."


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 nov. 2015 19:38 
Hors ligne

Enregistré le : 18 janv. 2015 18:47
Messages : 98
@breizh,
... "des sources bien informées" ?? - c'est le genre de précision qui peut prêter à sourire
pour faire court, sautons à votre paragraphe 'témoins de Vitré" : Seznec ne précise t-il pas dans ses six feuillets qu'il achète une enveloppe et une chambre à Alençon, qu'il mange à Erné et qu'il prend pour 16,50 francs d'essence à Brons - il s'agit bien là d'éléments factuels - si vous pensez que le touriste Guillaume peut arriver à Morlaix en soirée après avoir déjeuné à Erné six heures plus tôt, vous nous dîtes aussi comment il s'y prend avec la belle américaine pour doubler la cadence - je vous rappelle que l'autre Guillaume (Petit) assiste à une scène macabre avant son départ pour le pensionnat (c'est-à-dire au plus tard 7 h.)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 nov. 2015 21:44 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
Faut-il prendre ce qu'aurait dit petit-Guillaume au pied de la lettre?
Peut-être que la scène était moins accidentelle que racontée; un, deux coups de révolver par exemple...... Quel doigt pour presser la détente?
Je suis étonné qu'il dise avoir 11 ans au moment des faits... Je dis ça...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 nov. 2015 22:18 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
@Seznek
Je ne connais rien à la mécanique mais je crois savoir que bielle coulée =voiture immobilisée. À l'arrivée il n'était question que de coussinets usés. Je suppose que Seznec féru de mécanique a fait ce qu'il fallait pour lubrifier. La voiture est passée dans de nombreux garages et au fil de mes nombreuses lectures de la presse de l'époque j'ai remarqué que plusieurs garagistes ont garanti que la voiture pouvait rouler..
Lorsque j'ai lu le livre de D.Langlois je n'ai pas été choquée d'envisager que Seznec en avait rajouté sur l'état de la voiture. Depuis j'ai lu sur ce forum et sur des blogs que la voiture n'a pas pu arriver dans la soirée. Je ne pense pas que le débat soit clos.
De deux choses l'une ou bien le témoignage de Petit Guillaume est crédible et la voiture est arrivée à Morlaix vers 17h ou bien il s'agit d'un faux souvenir et on rejoint alors l'objection de Yargumo
Si seulement le laboratoire de la police scientifique pouvait se pencher sur ce qui reste des pièces à conviction on aurait les idées plus claires


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 nov. 2015 8:42 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
@ Yargumo:
Que Petit Guillaume dise qu'il avait onze ans au moment des faits ne prouve rien à mon avis. Ce peut être une sorte de lapsus révélateur d'une perte de repères temporels due au trauma. Pareil pour l'horaire. En fait les faux souvenirs concernent plutôt des sévices imaginaires que les personnes prétendent avoir elles mêmes subies.
C'est vrai que la supposition de Viaduc est intéressante même si elle n'est pas prouvée. Petit Guillaume aurait voulu faire passer le message: ne cherchez pas ailleurs, c'est à Morlaix que ça s'est passé, c'est une affaire passionnelle. À priori, il était présent. Est-ce possible qu'à cette époque il ait eu la possibilité de réintégrer l'internat le lundi matin ?Mais Pré en Pail /Morlaix en 9h ce n'est quand même pas impossible si on lâche un peu les repères horaires que l'on croit fiables. Mais le sont ils. Si l'état de la voiture était aussi desespere pourquoi ne pas l'avoir vendue à Bollon ou à Hodey ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 nov. 2015 10:26 
Hors ligne

Enregistré le : 18 janv. 2015 18:47
Messages : 98
@breizh,

je m'en tiens aux faits, vous semblez avoir un faible pour le roman - libre à vous, mais le dialogue me paraît impossible, je préfère d'emblée la réalité à la fiction
(pour votre gouverne, plus de 40 ans après les faits, les internes de Saint-Jo retrouvaient étude, prières à la chapelle et dortoir, le dimanche soir - à moins de l'avoir rêvé...)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 nov. 2015 10:40 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Pour ce qui est de la règle de l'internat à Saint Jo ça ne m'étonne pas, dont acte.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 nov. 2015 11:27 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Seznec a écrit sur son carnet qu'il a fait des dépenses à Alençon, à Ernee et à Broons OK. Mais il y a t il des factures avec l'heure, les minutes, les secondes ?On n'est pas encore au temps des facturettes ! Il a aussi écrit que Quemeneur a pris le train à Dreux. Quand on commence à travestir la vérité, il n'y a plus de limites...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 nov. 2015 11:42 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Il y a un fait incontournable c'est que Guillaume Seznec fils a dit à sa famille, à son neveu, comment les choses se sont passées. C'était un homme âgé qui a réfléchi toute sa vie à ces événements. Ce témoignage prévaut sur tout le reste.D.Langlois dit bien qu'il n'est pas sur à 100%, mais je pense qu'il mérite d'être vérifié par des moyens que nous nous n'avons pas.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 nov. 2015 12:18 
Hors ligne

Enregistré le : 18 janv. 2015 18:47
Messages : 98
quand un témoignage fragile et invérifiable prévaut sur des faits objectifs, la vérité s'éloigne et le débat aussi


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 nov. 2015 12:53 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Je pense que parmi les participants de ce forum il y a des historiens. Je ne connais aucun d'entre vous. La rubrique profession n'est jamais renseignée. Je ne demande qu'à faire confiance à des travaux d'historiens. Mais il faudrait que ceux qui le sont annoncent la couleur. Ce qui eloigne de la vérité c'est que nous sommes dans une stratégie de demande de révision et je n'en suis pas dupe. Quant à moi, je ne privilégie pas le roman mais un regard humaniste sur l'affaire. S'il s'agit d'une histoire d'amour et non de trafic de Cadillac, je n'en serais pas traumatisée. Mais les aficionados de l'affaire, visiblement, si. On aimerait bien vous lire plus souvent !


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com