Nous sommes le 25 nov. 2017 6:03

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Melle Héranval
MessagePosté : 30 déc. 2006 12:25 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005 16:23
Messages : 281
Localisation : belgique
Pour revenir à Mlle Hérenval, il est consternant de voir sur des photos prises lors du procès se promener en riant avec le commissaire Vidal dans les rues de Rennes.

On me répondra que ce n'est pas interdit. Mais je pense que ce témoin a été influencé par la Sûreté générale.


Modifié en dernier par louisfrancois le 02 août 2007 11:27, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 déc. 2006 12:38 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005 16:23
Messages : 281
Localisation : belgique
louisfrancois a écrit :
Pour revenir à Mlle Hérenval, il est consternant de voir sur des photos prises lors du procès se promener en riant avec le commissaire Vidal dans les rues de Rennes.

On me répondra que ce n'est pas interdit. Mais je pense que ce témoin a été influencé par la Sûreté générale.


Imaginons d'ailleurs un instant que lors d'un procès d'Assises actuel, un témoin à charge (mineur d'âge) se comporte de la même façon avec le responsable de l'enquête, je pense que personne ne l'acceptera. Les enquêteurs doivent faire preuve d'un minimum de neutralité.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 16 mai 2007 14:38 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005 16:25
Messages : 3
Je ne connais pas très bien l'affaire Seznec., sinon dans les grandes lignes.

Mais je me souviens très bien avoir vu à la télévision (en noir et blanc), il y a environ une quinzaine d'années, une très vieille dame reconnaître avoir été contrainte à faire un faux témoignage dans cette affaire. Il s'agissait de la jeune vendeuse (17 ans à l'époque) qui avait vendu la machine à écrire. Elle a raconté que Bony et ses acolytes l'avaient menacée de l'enfermer dans une maison de correction si elle ne témoignait pas que l'acheteur de la machine était Seznec. Elle l'avait fait, en avait eu toute sa vie du remord et n'avait osé parler qu'à un âge avancé tant elle avait été terrorisée. Elle affirmait que l'homme qui avait acheté la machine n'était pas Seznec et n'avait absolument rien de commun avec lui.

Il semblerait qu'on ait fabriqué une preuve. Mais je ne comprends pas que ce témoignage n'ait pas été considéré comme un fait nouveau !


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 16 mai 2007 15:14 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005 16:23
Messages : 281
Localisation : belgique
Danou a écrit :
Je ne connais pas très bien l'affaire Seznec., sinon dans les grandes lignes.

Mais je me souviens très bien avoir vu à la télévision (en noir et blanc), il y a environ une quinzaine d'années, une très vieille dame reconnaître avoir été contrainte à faire un faux témoignage dans cette affaire. Il s'agissait de la jeune vendeuse (17 ans à l'époque) qui avait vendu la machine à écrire. Elle a raconté que Bony et ses acolytes l'avaient menacée de l'enfermer dans une maison de correction si elle ne témoignait pas que l'acheteur de la machine était Seznec. Elle l'avait fait, en avait eu toute sa vie du remord et n'avait osé parler qu'à un âge avancé tant elle avait été terrorisée. Elle affirmait que l'homme qui avait acheté la machine n'était pas Seznec et n'avait absolument rien de commun avec lui.

Il semblerait qu'on ait fabriqué une preuve. Mais je ne comprends pas que ce témoignage n'ait pas été considéré comme un fait nouveau !


La Justice a considéré que cette dame souffrait de sénilité...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 16 mai 2007 15:16 
Hors ligne

Enregistré le : 24 juil. 2005 16:25
Messages : 3
louisfrancois a écrit :
Danou a écrit :
Je ne connais pas très bien l'affaire Seznec., sinon dans les grandes lignes.

Mais je me souviens très bien avoir vu à la télévision (en noir et blanc), il y a environ une quinzaine d'années, une très vieille dame reconnaître avoir été contrainte à faire un faux témoignage dans cette affaire. Il s'agissait de la jeune vendeuse (17 ans à l'époque) qui avait vendu la machine à écrire. Elle a raconté que Bony et ses acolytes l'avaient menacée de l'enfermer dans une maison de correction si elle ne témoignait pas que l'acheteur de la machine était Seznec. Elle l'avait fait, en avait eu toute sa vie du remord et n'avait osé parler qu'à un âge avancé tant elle avait été terrorisée. Elle affirmait que l'homme qui avait acheté la machine n'était pas Seznec et n'avait absolument rien de commun avec lui.

Il semblerait qu'on ait fabriqué une preuve. Mais je ne comprends pas que ce témoignage n'ait pas été considéré comme un fait nouveau !


La Justice a considéré que cette dame souffrait de sénilité...


Elle n'en avait vraiment pas l'air lorsqu'elle a parlé à la TV !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 16 mai 2007 16:08 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006 20:04
Messages : 137
Localisation : RP 95
Danou a écrit :
louisfrancois a écrit :
Danou a écrit :
Je ne connais pas très bien l'affaire Seznec., sinon dans les grandes lignes.

Mais je me souviens très bien avoir vu à la télévision (en noir et blanc), il y a environ une quinzaine d'années, une très vieille dame reconnaître avoir été contrainte à faire un faux témoignage dans cette affaire. Il s'agissait de la jeune vendeuse (17 ans à l'époque) qui avait vendu la machine à écrire. Elle a raconté que Bony et ses acolytes l'avaient menacée de l'enfermer dans une maison de correction si elle ne témoignait pas que l'acheteur de la machine était Seznec. Elle l'avait fait, en avait eu toute sa vie du remord et n'avait osé parler qu'à un âge avancé tant elle avait été terrorisée. Elle affirmait que l'homme qui avait acheté la machine n'était pas Seznec et n'avait absolument rien de commun avec lui.

Il semblerait qu'on ait fabriqué une preuve. Mais je ne comprends pas que ce témoignage n'ait pas été considéré comme un fait nouveau !


La Justice a considéré que cette dame souffrait de sénilité...


Elle n'en avait vraiment pas l'air lorsqu'elle a parlé à la TV !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Et oui, il faut dire que la commission de révision a attendu quelques années avant d'entendre cette dame (Mlle Héranval à l'époque).
Quand elle s'est décidée, c'était trop tard car malheureusement elle souffrait de la maladie de Parkinson ou Alzheimer.

Pourtant, son témoignage avait été entendu par des journalistes et devant un huissier, mais ça n'a pas suffi pour cette chère Commission.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 03 août 2009 17:35 
Hors ligne

Enregistré le : 17 juil. 2007 20:19
Messages : 463
Localisation : finistère
louisfrancois a écrit:
Citation :
Pour revenir à Mlle Hérenval, il est consternant de voir sur des photos prises lors du procès se promener en riant avec le commissaire Vidal dans les rues de Rennes.

On me répondra que ce n'est pas interdit. Mais je pense que ce témoin a été influencé par la Sûreté générale.
Imaginons d'ailleurs un instant que lors d'un procès d'Assises actuel, un témoin à charge (mineur d'âge) se comporte de la même façon avec le responsable de l'enquête, je pense que personne ne l'acceptera. Les enquêteurs doivent faire preuve d'un minimum de neutralité.



Vous voulez sans doutes écrire Quimper, en effet c'est dans cette ville que se déroula le procès en octobre 24.
L'erreur n'est pas grave, ce qui l'est plus c'est de colporter le ragot, d'une supposée liaison entre la jeune vendeuse et le commissaire, émis semble-t-il par Hodey dans les années trente mais démentis par lui-même en 1956 et toujours farouchement niés par la demoiselle lors de diverses interrogatoires.
De plus, nous savons que loin d'avoir été prise sur les quais de Quimper, lors du procès en octobre 1924, la photo les représentant tous les deux, nous les montre arrivant à Morlaix le 26 juillet 1923.... Le commissaire conduit alors la jeune témoin auprès du juge Campion ...!!
La rue est celle du palais de justice! N'importe quel breton pourra vous le dire!


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 07 août 2009 10:22 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 14 mai 2005 16:23
Messages : 281
Localisation : belgique
Dont acte.

Mais je n'ai jamais laissé sous-entendre qu'il pouvait avoir une liaison entre le témoin et le commissaire. Nous ne sommes pas non plus dans un roman de Barbara Cartland.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com