Nous sommes le 26 mars 2017 17:05

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Et si Seznec avait dit vrai ?
MessagePosté : 09 janv. 2016 9:50 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Et si Seznec avait dit vrai ?
Et si les deux associés avaient été rejoints par une voiture envoyée par l'arnaqueur,appelé à la rescousse du Plat d'étain
C'est Seznec qui de Guyane teleguidait Huzo, Privat,Hervé. Le renseignement est peut-être exact
Et si les escrocs étaient en bande organisée ?
Et si Seznec connaissait dès le départ certains des protagonistes, Besseyre, Vacquie, Gautier.
Et si le rendez-vous s'était mal passé ?
Et si la bande d'escrocs qui avait la valise, la carte d'identité, la promesse de vente initiale avait tendu un piège à Seznec qui serait venu le 2 juin se jeter dans la gueule du loup Gautier
"Monsieur Seznec, vous n'avez pas de nouvelles de son associé ?
On peut tout imaginer....
Même un départ en Amérique....
Vous avez raison Monsieur Seznec de vous inquiéter pour l'argent que vous avez confié à votre associé.
Il vous a fait une promesse de vente en guise de reçu?
Je peux vous arranger ça... Il faut que j'en modifie les termes pour qu'elle soit recevable "
Et notre escroc faussaire refait les deux promesses de vente avec une machine à écrire achetée au Havre par un complice,bien comme il faut pour que cela ressemble à un faux pour couler Seznec et détourner les soupçons sur lui.
Machine rapportée à la scierie. Albert a vu les complices. Un faux témoignage est sollicité auprès D'Azzopardi pour jeter la suspicion sur Seznec. Les médias ont fait le reste en provoquant des témoignages fragiles mais fermement retenus par un commissaire Vidal pas forcément complice, mais aveuglé.
Monsieur le Professeur ce n'est pas la peine de brandir votre baguette.
J'ai mon bonnet d'âne dans ma poche... Je retourne au coin !!!


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 10 janv. 2016 9:34 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Mais il y a des témoignages qu'on ne peut pas écarter: celui des Gadois,celui des Jacob, celui de Petit Guillaume. Gautier a peut-être pu conseiller Azzopardi pour un reçu fictif. Mais si Petit Guillaume a dit vrai il y a de grandes chances que Seznec ait choisi lui-même d'egarer les soupçons du côté du Havre et de ses paquebots transatlantiques. Pour ce qui est des faux c'était bien maladroit d'acheter la machine au Havre. Mais ils sont nombreux ceux qui temoignentdu défaut d'adaptation de Seznec à la réalité.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 14 janv. 2016 13:56 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
D'ailleurs il n'y a pas que les témoignages des personnes qui ont repéré Seznec sur le trajet AR Plouaret -Le Havre. Il y a aussi les carnets falsifiés. Celui de Quemeneur aurait pu l'être par les escrocs meurtriers mais pas les feuillets du carnet de Seznec. Si un faussaire pouvait faire parvenir par la poste les fausses promesses de vente, difficile de synchroniser la falsification des deux carnets. Encore que Seznec aurait pu tout remettre à Gautier et les documents falsifiés être retournés par voie postale.
Troublant cet Azzopardi, expert et interprète auprès des tribunaux.Au fond l'idée d'officine de faux Gautier -Azzopardi -Vacquie pourrait fonctionner même avec un décès à Morlaix. Cela aurait été de l'intérêt bien compris de tous même si Seznec n' avait pas une connaissance claire de la bande organisée. Il pouvait avoir des indices, voire être contacté par exemple par le local du coin Besseyre. Tout ça est du roman, je vous le concède Messieurs les historiens.Je suis troublée par les déclarations de Marie Jeanne à Maurice Jan de L'ouest éclair. Elles sonnent juste et ne ressemblent pas à des propos d'une femme qui aurait un mort sur la conscience.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 janv. 2016 8:20 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Dans l'article "les resquilleurs de l'atlantique" reproduit sur le blog "L'affaire Seznec révisitee", il nous est dit que l'escroc que l'on reconnaît comme étant Azzopardi, avait de nombreuses dactylos. Qui dit dactylo, dit machine à écrire et fournisseurs de machines à écrire. Tout une corporation. Avec ses rivalités, ses solidarités, ses complicités ou ses rapports de force...
Bon, c'est pas tout ça ! mais ce n'est quand même pas prouvé ni que Vacquie connaissait Gautier, car le lien Julien Galery n'est peut-être pas aussi felibre que ça, ni que Gautier connaissait Azzopardi. C'est juste que Seznec victime d'une bande d'escrocs ça sonnerait plus juste qu'un voyage tellement compliqué au Havre.
On a quand même l'impression que lorsque Seznec part à Paris le premier juin, c'est pour essayer de comprendre ce que sont devenus son associé et ses dollars. Si Gautier l'a orienté vers un éventuel départ pour L'Amérique il aurait pu y croire. Cela expliquerait le dépit qu'exprime le couple Seznec dans les colonnes de Maurice Jan. Et aussi le ton sarcastique de Seznec quand il répond à Jenny Quemeneur le 4 juin, à son retour de Paris...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 janv. 2016 8:58 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
L'hypothèse est certes plaisante. Mais on en revient à ce fait incontournable: le propre fils du condamné nous dit comment est mort Quemeneur, un de ses neveux s'en fait l'écho et l'autre ne contredit pas. Alors retour à la case départ. Seznec va voir Gautier qu'il connaît on ne sait comment, pour voir comment valider cette histoire de reçu -promesse de vente, il est orienté ou pas vers Azzopardi l'expert en emmigrés clandestins vers L'Amérique et en reçus fictifs de change. Le client ne plaît pas. Il est dénoncé.
Le client éconduit met en acte le scénario "départ pour L'Amérique" Envoie le telegramme, achète la machine, fait des faux. Et le couple joue la comédie pendant 31ans. Et on voudrait que les criminologues ne se penchent pas sur ce cas...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 janv. 2016 13:33 
Hors ligne

Enregistré le : 13 août 2015 18:08
Messages : 304
Je vais encore me faire enguirlander car j'ai lu en diagonale et pas vu que André Descimon, un collaborateur de Vacquie était un felibre et que donc Vacquie et Gautier se connaissaient certainement. C'est dur d'être nouveau sur cette affaire. Tellement de choses obsolètes ont été dites avant le livre de D.Langlois et tellement de choses ont déjà été écrites sur le Web qu'on s'y perd...
Tout ça pour dire que la bande organisée d'escrocs est possible donc.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com