Luc Tangorre
http://www.justice-affairescriminelles.org/Affaire_Tangorre/forum/

LE PROGRES 24/12/88
http://www.justice-affairescriminelles.org/Affaire_Tangorre/forum/viewtopic.php?f=176&t=1724
Page 1 sur 1

Auteur :  Chantal V. [ 07 juil. 2008 20:55 ]
Sujet du message :  LE PROGRES 24/12/88

24 décembre 1988

Fichiers joints :
LE PROGRES 24 DECEMBRE 1988.jpg
LE PROGRES 24 DECEMBRE 1988.jpg [ 543.47 Kio | Vu 841 fois ]

Auteur :  Diego [ 17 mai 2009 10:40 ]
Sujet du message : 

On remarquera que le journal "Le Progrès" (quotidien de la région Rhône-Alpes) ne participera pas à la la campagne d'accusation -et de désinformation- au cœur de laquelle le quotidien local "Midi Libre", sous la plume de Domynique Azéma, se positionnera en fer de lance.

On remarquera également que la photo choisie est favorable à l'image que l'on souhaite véhiculer de Luc Tangorre, contrairement aux options de "Faites entrer l'accusé" dont les concepteurs ne cesseront, à tous bouts de champ, de proposer des arrêts sur image nous montrant le visage et les expressions de Luc Tangorre sous leur aspect le plus négatif et le plus inquiétant possible.

Procédé partial et méthodes davantage chafouines en réalité que l'image apocryphe que l'on souhaite ainsi véhiculer artificiellement de Luc Tangorre.

Seule petite remarque en ce qui concerne cet article :

Le mot évoqué par les Américaines pour décrire la couverture du livre n'est pas immédiatement le mot "coupable".



Lors des plaintes le 25 mai, il s'agissait du mot

"c.....ulpabilité" ( 1 lettre de correspondance).




Le 15 juillet à la Ciotat, et puisqu'on ne remontait toujours pas jusqu'à Luc Tangorre, ce mot devenait (volontairement ?) ambigü :

1°) soit

"cou lpabilité" (3 lettres de correspondance) si l'on considère que le signe atrophié accolé au "u" est un "L".

2°) soit

"coupab.....ilité" (6 lettres de correspondances) si l'on considère que le signe atrophié accolé au "u" n'est que la boucle de la lettre "u".

(voir le schéma remis aux enquêteurs avec le dessin calqué par Jennifer mac Cluney le 15 juillet lors de son retour inopiné en France tellement opportun pour l'accusation lorsqu'il s'agira enfin de remonter jusqu'à Luc Tangorre)





Le 8 octobre aux Etats Unis, ce mot devient (alors que les plaignantes ne sont toujours pas censées connaitre le livre de Gisèle Tichané !)

quelque chose qui veut dire...

"coupable à" (9 lettres de correspondance).




N'est-on pas en droit de se demander, si Luc Tangorre n'avait pas été arrêté 2 semaines plus tard à Lyon, si la prochaine évocation du titre n'aurait pas été ...

quelque chose qui veut dire...

"Coupable à tout'p...".

Auteur :  Chantal V. [ 17 mai 2009 12:08 ]
Sujet du message : 

Je suis pour ma part certaine que les filles (Jennifer sans aucun doute) ont eu ce livre entre les mains... Le dessin que Jennifer REMET ( jamais il n'a été précisé dans le dossier que ce croquis a été RÉALISE devant un OPJ) aux enquêteurs est trop précis, trop conforme pour que Jennifer ne puisse en donner le titre exact... D'autant plus que Jennifer parlait, comprenait, et savait lire le français...

Auteur :  bruno [ 17 mai 2009 19:10 ]
Sujet du message : 

Je suis pour ma part certaine que les filles (Jennifer sans aucun doute) ont eu ce livre entre les mains... Le dessin que Jennifer REMET ( jamais il n'a été précisé dans le dossier que ce croquis a été RÉALISE devant un OPJ) aux enquêteurs est trop précis, trop conforme pour que Jennifer ne puisse en donner le titre exact... D'autant plus que Jennifer parlait, comprenait, et savait lire le français..






Allons au bout de nos pensés ( jamais il n'a été précisé dans le dossier que ce croquis a été RÉALISE devant un OPJ)

Mais cette OPJ , n'est il pas venus lui par contre avec le croquis déjà établis

Auteur :  Chantal V. [ 17 mai 2009 19:36 ]
Sujet du message : 

bruno a écrit :
Allons au bout de nos pensés ( jamais il n'a été précisé dans le dossier que ce croquis a été RÉALISE devant un OPJ)
Mais cette OPJ , n'est il pas venus lui par contre avec le croquis déjà établis


Pour ma part je ne pense pas qu'un OPJ soit venu avec le croquis déjà établis, car cela démontrerait que le livre " coupable à tout prix" était déjà connu par les enquêteurs des le 15 Juillet 1989 et non plus en Aout comme il est précisé dans le dossier...

Auteur :  bruno [ 19 mai 2009 6:23 ]
Sujet du message : 

Bonjour : Je ne sais pas, si il y a eu un débat, sur la présence de jennifer le 15 juillet 1988 a la ciotat, si la question a était posé a claudevi et si il y a répondu; et bien entendu si sa présence était prévue .

Auteur :  Chantal V. [ 19 mai 2009 21:14 ]
Sujet du message : 

Je ne sais pas, si il y a eu un débat, sur la présence de jennifer le 15 juillet 1988 a la ciotat, si la question a était posé a claudevi et si il y a répondu; et bien entendu si sa présence était prévue .

Non Bruno, il n'y a pas eu de débat sur la présence de Jennifer le 15 Juillet 1988 à la Ciotat... Je n'ai pas le souvenir que cette question ai été posée à Claude Vinals...
Nous ignorons comment les enquêteurs ont su qu'elle se trouvait en France. La présence de Jennifer contredit la déposition de la directrice du collège ( cote D24 feuillet 3) en date du 20 Juin 1988 dans laquelle elle déclare " A ce jour, les deux jeunes filles ont regagné leur pays d'origine les U.S.A. Elles ne sont pas susceptibles de revenir car elles ont terminées leurs études en France.."
Mais une chose me parait évidente Jennifer avait des liens avec une (ou plusieurs) personne sinon comment expliquer qu'elle savait que sa logeuse Madame Bertin Mouron était " ... décédée pendant le weekend du 15 Aout 1988, et plus personne de sa famille n'habite 26 rue de l'orangeraie à Versailles...." ( voir dossier du juge Laporte cote 697/24 feuillet 5).

Auteur :  bruno [ 21 mai 2009 8:09 ]
Sujet du message : 

Bonjour :
Chantal n'oublie pas, que jénnifer et revenue en France pour les besoin de l'enquête a plusieurs reprisse après le 15 juillet de l'année 1988.

Le dossier du juge Laporte cote 697/24 datte de 1991

Auteur :  Chantal V. [ 24 mai 2009 18:38 ]
Sujet du message : 

Bonjour Bruno,
Non, je n'oublie que Jennifer était revenue en France pour les besoins de l'enquête ( encore faut il qu'elle soit bien partie aux états unis entre le mois de Mai 1988 et le mois d'octobre1988), seulement il fallait bien qu'on sache ou elle se trouvait pour l'entendre à la Ciotat, il fallait bien qu'elle aille chez quelqu'un, elle n'a tout de même pas été logé dans un bureau de la brigade de la Ciotat... Jennifer venait en France depuis l'age de ses 15 ans, elle a des amis à la Ciotat. Qui sont-ils???
En tout cas, elle n'a pas reçu de convocation par voie postale ( aucune trace dans le carnet de timbres). Qui a contacter qui ???
Une chose est certaine c'est que Jennifer a été reçue à la brigade à 14 heures ( cote D30), le gendarme Derbeck de la brigade de Nimes a du se déplacer pour l' auditionner... Ce ne peut pas être le fruit du hasard ni l'intervention Ô combien Divine du Dieu des enquêteurs...

Auteur :  bruno [ 31 mai 2009 11:59 ]
Sujet du message : 

Jennifer a tel reçus, par courrier , ou je ne sais quelle autre moyen la copie conforme de la couverture de coupable a tout prix retranscrit sur papier avec pour mention de remplir, les casses vide de c'est propre main ?

Auteur :  Chantal V. [ 31 mai 2009 15:32 ]
Sujet du message : 

A priori, je dirais non...

Auteur :  bruno [ 31 mai 2009 16:17 ]
Sujet du message : 

En tout cas, si il y a eu un quelconque calque de la couverture du livre coupable a tout pris il et claire que personne ne sans ai aperçus ...CQFD


donc si jennifer de sa propre initiative décide de calquer la fameuse couverture elle n'est pas sans ignorer qu'elle prend un grand risque au cas ou les enquêteurs le découvre, et qu'ils lui pose les questions approprier sur la précision troublante avec la couverture du livre .

Auteur :  Marie [ 06 juin 2009 0:33 ]
Sujet du message : 

Exact Bruno... seulement le 15 Juillet 1988 les enquêteurs ne savent pas encore à quoi ressemble ce livre, il n'en n'ont qu'une description ( voir cotes D9 et D10), on peut donc aisément leur remettre un calque sans éveiller le moindre soupçon...

Auteur :  bruno [ 06 juin 2009 14:14 ]
Sujet du message : 

chantal a écris :

Mais une chose me parait évidente Jennifer avait des liens avec une (ou plusieurs) personne
======================================================================================

Peut êtres que l'evidence, et dans le (D697/54).

Auteur :  Chantal V. [ 07 juin 2009 4:44 ]
Sujet du message : 

bruno a écrit :
Peut êtres que l'evidence, et dans le (D697/54).

"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""
Je suis d'accord avec toi, Bruno! Mais il y a aussi la cote D697/24.... :wink:

Page 1 sur 1 Heures au format UTC+02:00
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Limited
https://www.phpbb.com/