Luc Tangorre

Coupable ou innocent à tout prix ?
Nous sommes le 18 oct. 2018 18:51

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Vous savez ...
MessagePosté : 02 mars 2009 13:06 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Citation :
D'accord pour l'hypohtèse que vous émettez concernant le relevé du descriptif vestimentaire de Luc et de son véhicule mais comment imaginer la coincîdence de se retrouver violées aux abords d'un petit bois ou Luc Tangorre aimait jouer dans son enfance. Comment auraient-elle pu repérer ce bois que fréquentait Luc Tangorre. On peut imaginer tout ce qu'on veux mais comment imaginer qu'elles puissent arriver à ce petit bois en supposant que Luc Tangorre n'ai pas quitté Marseille le soir du 23/05/1988.
Je suis perplexe pour faire un quelconque rapprochement avec ça. Quelle est la cause à effet ? Ca parait inexplicaple peut être encore par un aléas supplémentaire. Ca fait beaucoup de coïncidences quand même...
Donc personne ne savait où les enfants des jonquilles (et Luc Tangorre) jouaient avant la construction de l'autoroute ?

Donc aucune enquête n'avait jamais été faite par aucun gendarme préalablement sur Luc Tangorre et Les jonquilles ?

Donc seul "Dieu des enquêteurs" vous a permis de l'apprendre par pure coïncidence ?

Donc aucun des deux magistrats intervenant dans la seconde affaire n'avait eu vent d'une quelconque enquête préalable aux jonquilles sur Luc Tangorre ?

Je regrette que vous ne soyez plus là pour répondre à des questions pourtant simples et précises.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 mars 2009 13:17 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Citation :
Si Luc avait été arrêté dans les jours qui ont suivi le viol. Il est évident que compte tenu de la disparition des sous vêtements il n'y aurait peut être pas eu de changement en ce qui concerne les expertises médicales. Par contre, l'alibi du coup de fil donné par Luc à Claire Lise Foiret depuis Marseille aurait été vérifié et confirmé par France Télécom.
Je ne connais pas très bien le mode de fonctionnement de France Télécom. Voulez-vous dire que le la date, l'heure et le numéro d'appel auraient été enregistrés mais pas conservés suffisament longtemps pour en retrouver la trace au moment où l'enquête a décidé de le faire?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 mars 2009 18:13 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :
Citation :
Si Luc avait été arrêté dans les jours qui ont suivi le viol. Il est évident que compte tenu de la disparition des sous vêtements il n'y aurait peut être pas eu de changement en ce qui concerne les expertises médicales. Par contre, l'alibi du coup de fil donné par Luc à Claire Lise Foiret depuis Marseille aurait été vérifié et confirmé par France Télécom.
Je ne connais pas très bien le mode de fonctionnement de France Télécom. Voulez-vous dire que le la date, l'heure et le numéro d'appel auraient été enregistrés mais pas conservés suffisament longtemps pour en retrouver la trace au moment où l'enquête a décidé de le faire?
Non Jacques! Ce n'est pas ce que je voulait dire... J'aurai du utiliser le verbe avoir et écrire " si le coup de fil donné par Luc à Claire Lise avait été vérifié et confirmé par France Télécom....Plusieurs mois s'étant écoulés entre le présumé viol, l'arrestation de Luc Tangorre France Télécom (concernant seulement les appels téléphoniques reçus au domicile des parents Tangorre mais pas pour les appels ayant été émis depuis leur domicile) n'avait plus la possibilité de donner le moindre justificatif...

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 mars 2009 18:42 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Je continue sans comprendre (excusez-moi). Vous voulez dire que puisque plusieurs mois s'étaient écoulés, France Télécom n'avait plus les moyens de confirmer ces appels, c'est ça?

Et bien je ne comprends pas l'argument: si FT a pu techniquement avoir une fois, la possibilité de confirmer ces appels, je ne vois pas comment elle l'aurait perdue. A moins que les registres ne soient effacés périodiquement et il doit bien avoir un moyen sûr de le savoir puisque cela obéit toujours à des normes qui découlent d'un réglement interne qui peut à son tour venir d'une obligation légale.

Qui a donné cet argument: la gendarmerie ou France Télécom?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 mars 2009 19:02 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Jacques je vous propose de vous rendre sur le fil "témoignage", puis sur " fragilité des témoignages" il y a un débat intéressant.
Voici les cotes du dossier qui concerne les appels téléphoniques cotes D 234, D235.... :wink:

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 mars 2009 19:39 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :
Citation :
Citation :
Si Luc avait été arrêté dans les jours qui ont suivi le viol. Il est évident que compte tenu de la disparition des sous vêtements il n'y aurait peut être pas eu de changement en ce qui concerne les expertises médicales. Par contre, l'alibi du coup de fil donné par Luc à Claire Lise Foiret depuis Marseille aurait été vérifié et confirmé par France Télécom.
Je ne connais pas très bien le mode de fonctionnement de France Télécom. Voulez-vous dire que le la date, l'heure et le numéro d'appel auraient été enregistrés mais pas conservés suffisament longtemps pour en retrouver la trace au moment où l'enquête a décidé de le faire?
Non Jacques! Ce n'est pas ce que je voulait dire... J'aurai du utiliser le verbe avoir et écrire " si le coup de fil donné par Luc à Claire Lise avait été vérifié et confirmé par France Télécom....Plusieurs mois s'étant écoulés entre le présumé viol, l'arrestation de Luc Tangorre France Télécom (concernant seulement les appels téléphoniques reçus au domicile des parents Tangorre mais pas pour les appels ayant été émis depuis leur domicile) n'avait plus la possibilité de donner le moindre justificatif...
Petite rectification: ce sont les appels émis à partir du domicile des parents Tangorre qui ont fait l'objet de la réquisition et non pas les appels reçus...

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 mars 2009 20:57 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
J'ai regardé ça et je donne mon avis ici, même si ce n'est pas le bon fil. La modération fera le ménage.

Effectivement, Joseph Tangorre étant raccordé à un centre electomécanique, il ne peut exister de traces numériques de ses appels. Très bien, mais il faudrait vérifier car la réponse de France Télécom est idiote et parait avoir été écrite par une secrétaire plutôt que par un technicien.

La facturation détaillée est un service possible grâce une technologie et non pas une technologie en elle-même. Cette mention dans la réponse n'a rien à voir avec la question posée. Bon nombre d'usagers raccordés à un centre digital ne recevait pas de facturation détaillée mais leurs appels étaient traités de la même façon que tous les autres passant au travers du même centre. Le problème de l'époque était la faible capacité des supports informatiques empéchant de stocker très longtemps un tel volume d'information. Ce stockage était fait sur bande magnétique ce qui obligeait à une rotation des supports: on réutilise les supports les plus anciens pour stocker les informations du jour. Ces bandes peuvent être imprimées et c'est là, après sélection des usagers souscrits, que s'imprimaient les factures détaillées. Je n'ai pas besoin de connaitre les protocoles de manipulation de l'information propre à France Télécom, c'était comme ca partout où on maniait un grand volume de données. Cette rotation n'était jamais établie au hasard. Si on décidait trois mois, on avait pour trois mois en supports pour maintenir cette rotation.

D'autre part, il y a dans tout ça un sérieux coup à la théorie de l'enquête parfaite de M. Vinals. J'en profite pour lui dire, s'il me lit, que j'ai été très surpris de l'entendre déclarer que c'était la première fois qu'il faisait une enquête si parfaite: parfaite en quoi? Dans l'observance du code de procédure pénale? Et moi qui croyait que c'était la norme.
Je disais donc que l'enquête parfaite laisse à désirer à partir du moment où on se contente d'apprendre qu'il est techniquement impossible de lister les appels de M. Tangorre et qu'on ne cherche pas à le faire à l'autre bout du fil, au domicile de ceux qui témoignent avoir appelé: la tante Anne par exemple. Pourquoi passer à côté de la possibilité de démolir cet alibi en démontrant que l'appel a été fait à un autre moment, par exemple?
D'autre part, comme en théorie M. Vinals ne sait pas si les appels reçus peuvent être consignés, pourquoi ne pas faire la demande à France Télécom sur les numéros que Luc Tangorre dit avoir appelés. Techniquement c'est faisable, quoique je ne sache pas si France Télécom recueillait les appels reçus par les numéros raccordés aux centrales digitales.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 mars 2009 21:43 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 28 août 2006 23:38
Messages : 155
Citation :
... La modération fera le ménage.
Pas de problème, Jacques ! :wink:

_________________
Sophie


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 mars 2009 22:17 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :
Je disais donc que l'enquête parfaite laisse à désirer à partir du moment où on se contente d'apprendre qu'il est techniquement impossible de lister les appels de M. Tangorre et qu'on ne cherche pas à le faire à l'autre bout du fil, au domicile de ceux qui témoignent avoir appelé: la tante Anne par exemple. Pourquoi passer à côté de la possibilité de démolir cet alibi en démontrant que l'appel a été fait à un autre moment, par exemple?
D'autre part, comme en théorie M. Vinals ne sait pas si les appels reçus peuvent être consignés, pourquoi ne pas faire la demande à France Télécom sur les numéros que Luc Tangorre dit avoir appelés. Techniquement c'est faisable, quoique je ne sache pas si France Télécom recueillait les appels reçus par les numéros raccordés aux centrales digitales.
Et tant bien, il aurait été impossible d'obtenir une trace de ces appels téléphoniques.... Pourquoi n'a t on pas demandé à ces qui personnes qui avaient téléphoné si elles étaient en possession d'une facture détaillée pouvant justifier ces appels...?

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 mars 2009 23:34 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Je trouve bizarre que M. Vinals insiste sur les factures détaillées. Même si quelqu'un en avait produit une, elle devait nécessairement être vérifiée auprès de France Télécom. Je ne doute pas qu'il l'aurait fait d'ailleurs.

C'est tout de même difficile de justifier qu'il puisse s'étonner que les témoins n'apportent pas les preuves de ces appels. Dans le cadre d'une enquête à charge et à décharge comme il aime le dire, une simple requête à France Télécom solutionne tous les problèmes, si la possibilité technique existe: ou c'est vrai, ou c'est faux. A quoi bon envoyer les témoins fouiller leurs poubelles à la recherche d'une facture ancienne?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 mars 2009 23:42 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
A noter que la facturation est indépendante du registre des appels. Si le temps écoulé rendait impossible que les témoins aient conservé leurs factures ou que France Télécom ait conservé les registres, la comptabilité de la facturation de France Télécom, elle, est indestructible. Donc dans tous les cas une demande s'imposait pour vérifier si un des témoins était souscrit à ce service, au moins. Et au mieux vérifier si ces témoins étaient raccordés à un centre digital et si les registres existaient toujours.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 mars 2009 23:50 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :
Je trouve bizarre que M. Vinals insiste sur les factures détaillées. Même si quelqu'un en avait produit une, elle devait nécessairement être vérifiée auprès de France Télécom. Je ne doute pas qu'il l'aurait fait d'ailleurs.

C'est tout de même difficile de justifier qu'il puisse s'étonner que les témoins n'apportent pas les preuves de ces appels. Dans le cadre d'une enquête à charge et à décharge comme il aime le dire, une simple requête à France Télécom solutionne tous les problèmes, si la possibilité technique existe: ou c'est vrai, ou c'est faux. A quoi bon envoyer les témoins fouiller leurs poubelles à la recherche d'une facture ancienne?
Je suis d'accord avec vous... Et justement dans le cadre d'une enquête à charge et à décharge on veille à ce que tous les éléments soient vérifiés.

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 mars 2009 23:56 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
J'insiste (peut-être lourdement). La facturation détaillée n'est qu'un détail pour un réseau numérique. Les données des appels sont enregistrées car elle permettent une analyse du comportement du réseau. Consomation moyenne, par tranche horaire, jour, mois, analyse géographique, zone de saturation etc... On n'enregistre pas ces données pour pouvoir envoyer une facture détaillée au client. Ce n'est qu'une possibilité qu'on utilise.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 03 mars 2009 0:10 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 28 août 2006 23:38
Messages : 155
De toutes manières, il y avait bien un moyen de connaître parfaitement et très précisément les détails des communications des usagers, tout simplement pour établir leur facture téléphonique
Donc les numéros émis par les usagers étaient bien répertoriés d'une manière ou d'une autre

et compte tenu que le tarif d'une communication était différent en fonction de l'heure de l'appel, du département appelé, voire de la commune appelée, tous ces éléments étaient forcément en possession de France telecom

Alors que F Telecom ne fournisse pas ces précisions à l'usager qui n'a pas demandé la facturation détaillée dans son contrat, ok
Mais qu'il ne le fournisse pas sur réquisition pour une enquête judiciaire au motif que l'usager sur lequel porte l'enquête n'a pas opté pour la facturation détaillée, je trouve cela un peu ... "léger"

_________________
Sophie


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 03 mars 2009 0:12 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :
J'insiste (peut-être lourdement). La facturation détaillée n'est qu'un détail pour un réseau numérique. Les données des appels sont enregistrées car elle permettent une analyse du comportement du réseau. Consomation moyenne, par tranche horaire, jour, mois, analyse géographique, zone de saturation etc... On n'enregistre pas ces données pour pouvoir envoyer une facture détaillée au client. Ce n'est qu'une possibilité qu'on utilise.
J'avais bien compris vos explications à ce sujet.
Je répondais seulement à votre phrase "..Dans le cadre d'une enquête à charge et à décharge comme il aime le dire, une simple requête à France Télécom solutionne tous les problèmes, si la possibilité technique existe:..." :wink:

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com