Luc Tangorre

Coupable ou innocent à tout prix ?
Nous sommes le 16 août 2018 11:49

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 04 juin 2009 18:19 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 17 janv. 2006 18:10
Messages : 337
Localisation : lardieres 60
Le plus rigolo , c'est que ce n'ai pas a nimes dans un premier tant que le livre et découvert mais a Marseille( pourquoi Marseille mystère et boule de gomme) il seras saisi le 18 août a un nommé renucci on lui restituera le 19 septembre je cois parce que le 7 septembre la gendarmerie va l'acheter a nimes .

Il y a vraiment un truc qui tourne pas rond, de la faisons que le livre a été découvert fallait absolument que le livre soit découvert uniquement a Marseille

_________________
aimons-nous vivant n' attendons pas que la mort nous trouve du talent. ( Pierre Delanoë)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 oct. 2009 2:36 
Hors ligne

Enregistré le : 25 oct. 2009 4:09
Messages : 66
Une chose m'a interpellé quand j'ai regardé "Faites Entrer l'Accusé": est-on au final absolument sûr que Tangorre aurait eu simplement la possibilité matérielle de commettre cette double agression à cet endroit précis? Si la réponse n'est pas positive à 100%, TOUS les éléments de l'accusation seraient immédiatement sujets à forte caution...

_________________
"Si dans la République la justice ne règne pas avec un empire absolu, la liberté n'est qu'un vain mot"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 oct. 2009 12:24 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Je suis exactement du même avis, sauf qu'au lieu d'éléments sujets à forte caution, je parlerai plutôt d'éléments formant un faisceau de présomption grave appuyant la thèse que cette accusation a pu être tissée artificiellement autour de Tangorre.
Car il n'y a pas d'erreur possible. Ces jeunes femmes désignent et décrivent Tangorre, un livre sur son cas, sa voiture et un des lieux où il a passé son enfance.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 oct. 2009 13:25 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Saint-Just2 a écrit :
est-on au final absolument sûr que Tangorre aurait eu simplement la possibilité matérielle de commettre cette double agression à cet endroit précis?



La réponse est non à 100 %.

Pour vous en persuader, je vous conseille de lire "Le système inquisitoire" et "L'horreur judiciaire" disponibles sur ce forum. Le premier écrit par Luc Tangorre en 1989 nous expliquait déjà les vraies données du dossier (désormais à disposition pour pour ceux qui s'intéressent à l'affaire...). Chacun peut désormais vérifier sur pièce qui a manipulé l'information dans ce dossier.

Texte technique, rébarbatif mais combien instructif.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 oct. 2009 13:26 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Jacques B. a écrit :
Je suis exactement du même avis, sauf qu'au lieu d'éléments sujets à forte caution, je parlerai plutôt d'éléments formant un faisceau de présomption grave appuyant la thèse que cette accusation a pu être tissée artificiellement autour de Tangorre.
Car il n'y a pas d'erreur possible. Ces jeunes femmes désignent et décrivent Tangorre, un livre sur son cas, sa voiture et un des lieux où il a passé son enfance.



On est au moins trois à être du même avis.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 27 oct. 2009 23:32 
Hors ligne

Enregistré le : 31 mai 2009 1:04
Messages : 99
Saint-Just2 a écrit :
Une chose m'a interpellé quand j'ai regardé "Faites Entrer l'Accusé": est-on au final absolument sûr que Tangorre aurait eu simplement la possibilité matérielle de commettre cette double agression à cet endroit précis? Si la réponse n'est pas positive à 100%, TOUS les éléments de l'accusation seraient immédiatement sujets à forte caution...


Bonjour Saint-Just2 et bienvenu sur le forum,

Luc Tangorre n'a en effet pas eu la possibilité matérielle de partir de Marseille vers 19h00 pour arriver sur les lieux du viol vers 20h30 en prenant la route d'Arles, puis en passant devant le Palais des Papes pour finalement aller à Nîmes. Il a fallu pas moins de quatre reconstitutions pour arriver à faire croire que la chose était possible. Encore a-t-il fallu ne plus aller vers Arles, éviter de passer devant le Palais des Papes, mais seulement l'apercevoir au loin et partir une heure plus tôt et ce sans tenir compte de l'affluence des retours de weekend de la Pentecôte. Il a donc fallu modifier à plusieurs reprises les déclarations des deux Américaines pour faire rentrer les faits dans l'accusation. Pire la dernière reconstitution a été préparée directement entre le juge et les plaignantes à l'insu de la défense. Par ailleurs, il y a neuf témoins pas seulement de sa famille confirmant sa présence dans l'appartement de ses parents entre 20h00 et 22h00.
J'ajouterai que les Américaines certifient qu'il y a eu un plein d'essence avec 100 francs (un réservoir de 4L faisait 26 L pour un modèle d'avant 1972 ce qui était le cas et le litre d'essence était à 4,80 F grand maximum en 1988) qui est impossible vu que Luc Tangorre avait fait le plein (confirmé par douze témoins) dans l'après-midi et qu'il n'avait pu parcourir au maximum entre deux que 50 km.
Je terminerai par un constat de viol on ne peut plus douteux, de mon point de vue incompatible avec le récit effectué: voir le rapport d'analyse, Enfin, je vous laisse imaginer l'habitacle d'une 4L. C'était une petite voiture. Une personne qui viole deux autres personnes non consentantes dans cet habitacle (parce que les portes étaient bloquées le temps du viol, mais plus après ...) et qui maintient une érection aussi longtemps a son avenir assuré dans un certain type de cinéma. Je terminerai, mais c'est pour le fun par le début du récit du viol. Jennifer est à l'avant. Le violeur passe à l'arrière avec Carole qui se met sur lui. Un violeur en position de dominé c'est déjà peu courant, mais qui laisse sa "partenaire" vierge c'est comment dire ... original.

Alors oui il y a un sérieux doute (quel euphémisme) sur la véracité du récit voire du viol.

Encore une fois merci d'être venu nous rejoindre et bravo pour votre signature.

_________________
« C’est sur la peau de mon cœur que l’on trouverait des rides. Je suis déjà un peu parti, absent. Faites comme si je n’étais pas là. Ma voix ne porte plus très loin ...
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes. »
Henri Calet


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2010 0:18 
Hors ligne

Enregistré le : 25 oct. 2009 4:09
Messages : 66
J'ignore si c'est le bon endroit pour en parler mais le sujet est bien la question "coupable ou innocent?" donc...
J'essaye de savoir autour de moi ce qu'on penserait des preuves et des témoignages si on ne savait rien à l'enquête, en particulier auprès de jeunes filles (amies, élèves de théâtre...): le résultat est qu'aucune ne pense que le boût rouge d'un révolver factice ne serait pas repéré (citation: "Je veux bien qu'une soit débile mais neuf, c'est pas possible!.."); pas une non plus ne croit qu'on puisse se tromper sur le palais des papes...
Je ne m'attarde pas avec elles pour leur expliquer le pourquoi de mes questions _qui ne viennent que pendant une pause dans le travail et très succintement_ ce qui me permet de conserver la neutralité de leurs réponses: le résultat n'en est que plus clair: n'en déplaise à certains magistrats et enquêteurs, personne ne peut conclure à la culpabilité sans endoctrinement préalable. Ce serait peut-être à méditer...

_________________
"Si dans la République la justice ne règne pas avec un empire absolu, la liberté n'est qu'un vain mot"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 03 juil. 2010 8:13 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Coupable ou innocent ?

Coupable si les les élements finement approfondis se déclinent dans le dossier tels que l'arrêt de renvoi devant la cour d'assises, les medias en général (l'émission "Faites entrer l'accusé" en particulier) s'appliquent à.... les restituer... ou les... destituer ?

Innocent si les choses se présentent en réalité dans le dossier tels que les intervenants de ce forum les ont découvertes puis comprises.

Ceux qui veulent savoir de quoi il retourne dans cette affaire n'ont qu'à faire comme les derniers :

1°) Etudier le dossier

2°) Lire l'arrêt de renvoi, les compte rendus médiatiques dont l'émission "Faites entrer l'accusé" est le fer de lance.

3°) Lire ce forum dans son intégralité.

4°) Evaluer lequel des deux sons de cloches sonne juste sans dénaturer ni falsifier aucun des vrais éléments du dossier, inversement à l'autre version dont la malhonnêteté ne demande qu'à être identifiée moyennant la somme de travail qu'il importe d'investir si l'on souhaite identifier le (ou les) vrai(s) falsificateur(s) de cette affaire.

Que ceux qui n'ont pas le temps ou la possibilité de consacrer l'énergie d'approfondir les choses se demandent au minimum pourquoi cette démarche ramène invariablement ceux qui l'ont faite vers la certitude d'avoir été roulé dans la farine par la version officielle et médiatique, et la conviction que les verdicts des cours d'assises qui ont sanctionné Luc Tangorre sont très probablement des erreurs judiciaires particulièrement écoeurantes par leur génèse et l'acharnement qui les a rendues possibles.

Ton message Saint-Just, démontre que tu fais partie de ceux qui ont su dépasser les apparrences pour aller plus loin dans la connaissance de ce dossier seule capable d'enjamber la falsification des faits proposée à l'opinion.

La version officielle des choses ne correspond en rien à la version rationnelle des choses.

Il est effectivement bien difficile de ne pas remarquer, dans la première affaire, le bout rouge sur le révolver (une fois ou deux, passerait, mais toutes les fois ? Surtout lorsque la seule victime capable de le décrire plus précisément parle de "couleur chrome") ou de confondre le Palais des papes dans la seconde affaire. Lorsqu'à trop vouloir impliquer Luc Tangorre qui a fait ses études tout près, on précise à ce sujet "que j'ai bien reconnu pour l'avoir visité", on ne peut plus revenir en arrière comme pour le reste (retour à Lyon ? Autoroute ? Arles ? portières bloquées ? 10 m de la route ou 86 m ? viols uniquement anaux ? 19 h 10 ou 17 h 45 ? etc.). Ainsi ne sera-t-il plus possible de changer sur ce point de version et l'on devra se contenter de la modifier : le Palais des papes ne sera plus "longé" mais aperçu de loin depuis le pont de l'Europe...

_________________
Qui bono ?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com