Luc Tangorre

Coupable ou innocent à tout prix ?
Nous sommes le 01 juin 2020 1:15

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 101 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 7 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 21 juin 2009 0:08 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Il y avait 4 ou 5 habitations à proximité dans un rayon compris entre 200 et 300 m.

1°) On notera qu'il était impossible de ne pas passer devant 3 d'entre elles adjacentes à la route d'accès (le trio serait passé devant de jour s'il s'était réellement formé dans les conditions alléguées pour atterrir, immédiatement après le cas échéant, dans le chemin incriminé.

2°) L' une de ces 3 habitations en particulier, à 250 m exactement dans l'axe du chemin, ne pouvait échapper au regard à cet endroit, de jour comme de nuit, de façon encore plus marquante du fait des éclairages.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 21 juin 2009 0:38 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 17 janv. 2006 18:10
Messages : 337
Localisation : lardieres 60
Diego a écris :

Tout le problème vient du fait qu'il soit considéré déplacé de douter de la réalité d'un viol..
===============================================================================

C'est bien pour sa, qu'il valais mieux faire le choix pour une quelconque machination de deux étrangères, plutôt que deux française amies des deux américaines par exemple qui a mon avis, aurais beaucoup de chose a dire eux. il y a eu, d'étrange coup de téléphone donner le 23 mai 1988 a la même heure , mais dans des endroit différent et par des personne différente mais pas inconnu, des deux américaines

_________________
aimons-nous vivant n' attendons pas que la mort nous trouve du talent. ( Pierre Delanoë)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 juin 2009 1:04 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
BRUNO à écrit:
" il y a eu, d'étrange coup de téléphone donner le 23 mai 1988 a la même heure , mais dans des endroit différent et par des personne différente mais pas inconnu, des deux américaines"

CHANTAL répond:
Tu veux parler des camarades des filles qui inquiètent de ne pas voir ces dernières rentrées ont téléphoné à la logeuse qui elle soucieuse à son tour a appelé la directrice..?

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 juin 2009 17:25 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 17 janv. 2006 18:10
Messages : 337
Localisation : lardieres 60
Bonsoir : Oui chantal , le sujet a déjà était évoqué mais il et bon de le rappelai. je vient aussi de m'apercevoir, que dans l' Audition de Jennifer Maccluney du 16 mai 91 D697-24 jennifer mini misse l' intervention de Mme Bertin Mourot hors d'après Mme zeigler c'est belle et bien Mme bertin Mourot qui informe Mme zeigler.de tout les fait

_________________
aimons-nous vivant n' attendons pas que la mort nous trouve du talent. ( Pierre Delanoë)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 juin 2009 18:23 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
BRUNO a écrit:
je vient aussi de m'apercevoir, que dans l' Audition de Jennifer Maccluney du 16 mai 91 D697-24 jennifer mini misse l' intervention de Mme Bertin Mourot hors d'après Mme zeigler c'est belle et bien Mme bertin Mourot qui informe Mme zeigler.de tout les fait[/quote]

CHANTAL répond:
Oui tout à fait Bruno, c'est d'ailleurs suite à cet appel que Mme Zeigler ira signaler la disparition des filles...

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 08 juil. 2009 21:58 
Hors ligne

Enregistré le : 31 mai 2009 1:04
Messages : 99
Bonsoir,

Je vous conseille de lire ces remarques très croustillantes:

http://grincheux.typepad.com/weblog/200 ... gorre.html

Je ne sais si l'auteur de ce message se trouve sur le forum, mais sa présence pourrait être réjouissante.

En résumé, cette affaire de viol de deux américaines avec une érection maintenue pendant près d'une heure malgré les mouvements de va et vient incessants et les risques de fuite est très vexante ...

_________________
« C’est sur la peau de mon cœur que l’on trouverait des rides. Je suis déjà un peu parti, absent. Faites comme si je n’étais pas là. Ma voix ne porte plus très loin ...
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes. »
Henri Calet


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 juil. 2009 21:28 
Hors ligne
VIP
Avatar du membre

Enregistré le : 12 juil. 2005 21:20
Messages : 99
Localisation : Ile de France
ce que je trouve très fort également, c'est que l'agresseur dise aux victimes qu'il n'est pas armé, puisqu'il leur dit qu'il a un couteau mais que ce couteau est dans son sac et que le sac se trouve dans le coffre

Cela revient à leur déclarer qu'il n'a rien avec lui à proximité pour les forcer à quoi que ce soit, donc qu'il n'est pas armé.

Et cependant, les victimes racontent en fait qu'elles ont exécuter tout ce qu'il leur imposait sans même essayer de se défendre contre cet homme qui ne pouvait rien faire pour les obliger

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
MessagePosté : 18 juil. 2009 11:30 
Hors ligne

Enregistré le : 01 juin 2009 17:14
Messages : 101
bonjour à vous,

je n'ai malheureusement pas accès à la déposition des américaines et il est très difficile pour moi de se faire une opinion précise mais j'ai lu votre message avec attention. Vous dites :

[i"]ce que je trouve très fort également, c'est que l'agresseur dise aux victimes qu'il n'est pas armé, puisqu'il leur dit qu'il a un couteau mais que ce couteau est dans son sac et que le sac se trouve dans le coffre
Cela revient à leur déclarer qu'il n'a rien avec lui à proximité pour les forcer à quoi que ce soit, donc qu'il n'est pas armé.
Et cependant, les victimes racontent en fait qu'elles ont exécuter tout ce qu'il leur imposait sans même essayer de se défendre contre cet homme qui.................."

Didi, j'ai une de mes amies à qui il est arrivé exactement la même chose, elle ne s'est pas faite violer heureusement mais voila l'histoire : elle attendait en lisant dans sa voiture que son fils sorte de l'école. un homme est arrivé, bien mis, l'air tout à fait normal. Il a frappé contre la vitre de la voiture coté conducteur et mon amie a cru qu'il voulait lui demander un renseignement et a baissé sa vitre pour lui répondre. Il lui a simplement dit de "rester tranquille, qu'il avait un couteau dans sa poche et que si elle criait il s'en servirait contre elle et qu'il voulait simplement qu'elle le conduise à la gare car il n'avait pas de véhicule".

Bref, quelque chose de tout à fait irrationnel.
mon amie L'A LAISSE MONTER dans la voiture et l'a conduit à la gare. Arrivé la bas, il a changé d'avis et finalement s'est fait "promener" dans tout le centre de la ville du style : "je descend la, non finalement je ne descend pas, on va aller la, pui la, pui la..." pour finalement sortir du véhicule au bout de 40 minutes de "promenade" et l'abandonner purement et simplement.
mon amie m'a raconté que pratiquement dès le début du trajet, l'homme lui a finalement avoué qu'il n'avait pas d'arme dans sa poche et s'est comporté sans agressivité pendant le trajet à part une certaine paranoia par rapport aux voitures devant, derrière et à coté de lui, du style : "là, c'est la police, là ce sont les RG, etc"
lorsque l'homme est parti, mon amie s'est précipitée, d'abord pour chercher son fils qui attendait sur le trottoir devant l'école depuis 40 minutes et ensuite dans le premier commissariat venu pour déposer plainte et donner un signalement précis mais visiblement la police lui a dit qu'elle ne pouvait pas faire grand chose puisque "finalement, il n'y avait pas eu d'agression physique" ; ce que je trouve entre nous un peu fort ! il n'y a eu aucune suite d'ailleurs à cette histoire.

Ce que je voulais dire c'est que mon amie est une femme de très grand caractère. C'est quelqu'un qui ne se laisse faire par personne, elle est en plus de nature costaude et sportive, ce qu'elle est d'ailleurs.
quand elle m'a raconté son "aventure", j'étais totalement interloquée et lui ai demandé pourquoi l'avait t'elle laissé monter alors qu'elle était au volant ; qu'elle pouvait mettre le contact et partir à toute allure, elle m'a répondu qu'elle était inerte, que la peur l'avait envahie et qu'elle était complètement paralysée d'effroi par l'attitude de cet homme;
quand je lui ai demandé : mais puisqu'il n'avait pas d'arme, pourquoi n'es tu pas descendue de ta voiture au 1er feu venu pour demander de l'aide ? elle m'a répondu : "je ne sais pas, j'avais l'impression que mon cerveau était vide"

pour conclure, ce que je voulais dire c'est qu'il est facile après de dire en parlant des américaines : pourquoi n'ont elle pas fait ceci, pourquoi n'ont elles pas fait cela ? ont peut, même quand ont est 2 être paralysé par la frayeur quand on est dans une situation totalement irrationnelle !

un fait s'est produit pas très loin de chez moi, il y a 3 ans : 2 jeunes garçons de 15 ans faisaient du stop pour rentrer chez eux et ils ont été pris par un homme qui les a emmené dans un bois et les a violé l'un après l'autre sous la menace d'une arme qui, crois et cela je ne peux l'assurer, qui était un couteau . l'homme heureusement a été retrouvé par la suite.
On peut dire alors : ce sont 2 garçons, ils auraient pu se défendre ! comment cet homme a pu violer un garçon pendant que l'autre regardait ?
et bien, malheureusement, les faits se sont produits comme cela.

vous voyez qu'on peut bien, même quand on est 2, se faire violer par une seule personne.

rappelez-vous cette histoire affreuse des frères JOURDAIN qui ont été condamnés à perpétuité pour viol et meurtre de ces 4 jeunes filles, sur une plage du Nord. Elles aussi, ne croyez vous pas qu'elle auraient pu se défendre ? à 4 ?
pardon pour ce message plutot morbide mais je tenais quand même à expliquer mon point de vue

j'attends le votre
amitiés

_________________
je fais un essai car je ne suis pas très doué pour les forums


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 31 juil. 2009 19:52 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 mai 2006 22:13
Messages : 9
Bonjour Cookie,

Mon point de vue est que, pour intéressants qu'ils soient, les cas que vous citez n'ont strictement rien de comparable à celui des 2 américaines de la deuxième affaire Tangorre.

Votre amie était seule et son agresseur était censé avoir un couteau en poche, donc prêt à l'emploi.

Les deux garçons, relativement jeunes et en tout cas mineurs, étaient semble-t-il bel et bien sous la menace directe d'une arme.

Quand à l'affaire Jourdain, vous voudrez bien m'excuser, mais je suis plutôt choqué que vous puissiez y faire référence pour l'affaire qui nous occupe : faut-il rappeler que les frères Jourdain sont deux brutes épaisses réputées être d'une force herculéenne, que l'un d'eux avait déjà été condamné pour meurtre et que les quatre malheureuses victimes ont été sauvagement violées puis étranglées.

Rien de tel pour "nos américaines".

_________________
On avait sûrement calomnié Luc Tangorre, car, sans avoir rien fait de mal, il fut arrêté un matin.


Haut
   
 Sujet du message : réponse à henri
MessagePosté : 01 août 2009 9:45 
Hors ligne

Enregistré le : 01 juin 2009 17:14
Messages : 101
Bonjour henri,

vous dites
"Votre amie était seule et son agresseur était censé avoir un couteau en poche, donc prêt à l'emploi."

si vous lisez la suite de mon message, vous constaterez que l'homme qui s'en est pris à mon amie lui a avoué, après être monté dans la voiture, qu'en fait, il n'avait aucune arme. pourtant mon amie, paralysée par la peur de sa première menace n'a eu aucune réaction. elle aurait pu stopper la voiture ?! se précipiter dehors pour demander de l'aide et elle n'a rien fait. elle a suivi docilement toutes les instructions totalement saugrenues de cet homme sans réagir.

Ce que je voulais exprimer dans mon message précédent, c'est la REACTION qu'on peut avoir dans un contexte particulier.

quand on n'a pas connu une situation analogue, je pense qu'il est facile de dire : pourquoi ont elles fait ceci ou cela ? pourquoi n'ont 'elles pas fait ceci ou cela ?
Pour comprendre cette affaire, henri, j'essaie simplement de me mettre à la place de 2 filles de 20 ans, donc sans aucune expérience sexuelle, du moins pour l'une d'entre elle, qui se font agresser d'abord verbalement ensuite physiquement (il y a eu au moins une gifle d'après ce que j'ai pu lire, ensuite sexuellement. Et bien je peux vous déclarer que s'il m'était arrivé la même chose à 20 ans, je pense que j'aurai eu la même réaction que les 2 américaines. Mise en condition, je ne me serais très certainement pas défendue.

quant à l'affaire jourdain, pardon de vous avoir choqué, il n'est pas facile de s'exprimer sur un forum. Ce que je voulais démontrer c'est que ces jeunes filles étaient 4 et qu'entre leur "rencontre" avec les 2 frères et le premier viol, (elles ont été violées et tuées les unes après les autres) il s'est passé un laps de temps que l'une d'entre elle, au moins, aurait pu peut être tirer profit : essayer de se sauver en courant ? ce qui n'a pas été le cas.

_________________
je fais un essai car je ne suis pas très doué pour les forums


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 oct. 2009 17:58 
Hors ligne

Enregistré le : 25 oct. 2009 4:09
Messages : 66
Pour l'affaire Jourdain, il y a un détail très particulier qui n'existe pas dans l'affaire Tangorre: la fourgonette était imposible d'ouvrir sans les clefs de l'intérieur (les témoins y étant montés sont unanimes): ces malheureuses étaient prisonnières ce qui n'était pas le cas des américaines.
Par-rapport à la réaction, j'ai moi-même réalisé une petite expérience quand j'étais au lycée: je me suis mis derrière une copine avec des gants; elle était entourée de plusieurs autres personnes; j'ai ensuite esquissé le geste de la prendre pas le cou pour l'étrangler...et c'est vrai que la réaction de panique a été telle que j'aurais parfaitement pu la tuer sans que personne ne m'en empèche. Mais c'était une réaction instinctive, irréfléchie, et "l'expérience" n'a duré que cinq secondes tout au plus. En 2h30, désolé, on a plus que largement le temps de se reprendre et de tenter de se se rebeller, surtoût à deux contre un! Et puis quand on prend une baigne, l'instinct veut qu'on la rende illico (je suis peut-être un peu latin en disant ça...)!..

_________________
"Si dans la République la justice ne règne pas avec un empire absolu, la liberté n'est qu'un vain mot"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 oct. 2009 18:59 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Bonjour Saint Just 2 et bienvenu à vous sur ce forum,
Citation :
[....] En 2h30, désolé, on a plus que largement le temps de se reprendre et de tenter de se se rebeller, surtoût à deux contre un! Et puis quand on prend une baigne, l'instinct veut qu'on la rende illico (je suis peut-être un peu latin en disant ça...)!..
Lorsque nous étions mon amie d'enfance et moi, agée d'une dizaine d'années, nous avions eu à faire à un viel homme. Nous ne nous étions pas laisser faire, nous nous sommes défendues avec ce que nous avions sous les mains(un parapluie et une baguette de pain). Ces jeunes femmes prétendent qu'elles n'ont jamais vu "le couteau" qui était sensé être dans le coffre du véhicule, rien ne les empêchaient de se rebeller...

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 oct. 2009 21:08 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Saint-Just2, je vous souhaite vraiment la bienvenue sur ce forum. Depuis Atlas22 qui n'avait que 22 ans, rares sont les jeunes adultes à venir se soucier de l’idéal de justice. Votre signature (Je suppose que vous l’avez emprunté à Saint-Just ?) démontre que la valeur n’attends décidément pas le nombre des années, indépendamment du père qu’on peut ou ne pas avoir…

Je regardais Jacques Weber, récemment, dans l’émission de Mireille Dumas, et je me suis dis, allez donc savoir pourquoi, que vous pourriez lui ressembler dans 40 ans. C’est ce que je vous souhaite en tout cas, tant il s’agit, en ce qui me concerne, d’un compliment choisi.

Longtemps j’ai pensé comme vous et Chantal, je ne comprenais pas qu’une victime puisse se retrouver comme hypnotisée, tétanisée, incapable d’esquisser le moindre geste de défense pour se plier, telle une marionnette, aux exigences d’un agresseur.

Et puis j’ai lu, écouté des témoignages et compris ce que les spécialistes nomment la sidération. Un spécialiste a très bien expliqué le phénomène lors de l’émission que Christophe Hondelatte a consacré au problème du viol la semaine dernière en prime time : tout se passe si l’émotion et la montée d’adrénaline devenaient si vives que le cerveau ne parvenait plus à les contenir. La peur de mourir provoquerait dans le cerveau une sorte de court-circuit qui inhiberait toute réaction appropriée. S’en suivent une série de gestes automates et dociles qu’un violeur peut effectivement mettre à profit pour assouvir ses pulsions criminelles.

Je comprends donc tout à fait ce que nous dit Cookie à ce sujet.

Cela dit, ce phénomène a beaucoup plus de chance de se produire si la victime est seule et les agresseurs pluriels (et non l’inverse), si elle est plutôt « suggestionnable », sous le joug d’une violente surprise que l’agresseur met brusquement et violemment à profit.

Or, le dossier et la prestation des accusatrices de Luc Tangorre devant la cour d’assises nous apprennent qu’elles ont un caractère bien trempé, qu’elle ne sont pas spécialement sujettes à la suggestion (voir leur expertise psychiatrique), et surtout qu’après avoir annoncé ses intentions de viol, leur agresseur, s’il existe, aurait discuté, je cite « un très long moment », pour éviter, croit-on comprendre de leurs explications, qu’un travailleur agricole ne s’aperçoive de l’agression avant son commencement. Il est précisé à ce sujet que la 4L arriverait « Une heure à ¾ d’heure avant la tombée de la nuit » et que le viol ne débuterait qu’après la tombée de la nuit. Il est également précisé si ma mémoire ne me trompe pas (à vérifier) que le chauffeur couperait le contact à l’arrivée dans le verger et annoncerait aussitôt ses intentions de viol.

L’ensemble de ces informations me laissent penser, à tort ou à raison (seuls des spécialistes de la sidération pourraient nous éclairer), que les circonstances décrites par les Américaines ne sont pas favorables à l’apparition d’une double sidération synchrone.

J’ajoute que la sidération opérerait pour une pétrification totale et non sélective. Pour ce qui est de relever mille détails, dont le nombre de vignettes, leur emplacement…. Pour ce qui est de communiquer en Anglais pour convenir entre elles de noter tous les détails (voir leur déclarations).....Pour ce qui est également de photographier visuellement le livre au point de le reproduire calqué 8 semaines plus tard, la sidération n'opérerrait-elle plus ? Ce serait certes encore et toujours de la sidération, mais seulement la nôtre à vouloir nous faire avaler de telles couleuvres…

Quand au couteau, il faut également faire preuve d’une certaine crédulité pour croire un scénario selon lequel le chauffeur-violeur demanderait à l’une de ses victimes passagère arrière de lui faire passer son attaché case depuis le coffre en précisant que le couteau (qu’il dit vouloir utiliser contre ses victimes) s’y trouve ( ?!?).

Même dans un film de série B, ce scénario ne tiendrait pas.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 oct. 2009 23:41 
Hors ligne

Enregistré le : 25 oct. 2009 4:09
Messages : 66
Juste une précision sur la signature: elle est extraite du discours du 8 thermidor de Robespierre (soit l'avant veille de sa mort).
La description précise des lieux, de la voiture, etc... est d'autant plus étonnante avec un état de sidération que je me suis laissé dire que l'inverse était beaucoup plus fréquent: les victimes survivantes de Guy Georges ont pu s'échapper mais le portrait robot était totalement différent de lui. Pareil pour Paulin: avec son physique caractéristique, il a néanmoins fallu que son portrait robot soit fixé par un témoin occulaire d'une agression et non par une victime survivante. Tout ça pour abonder dans le sens que les déclarations de ces filles: plus j'y réfléchis, plus elles me paraissent farfelues et pas crédibles...

_________________
"Si dans la République la justice ne règne pas avec un empire absolu, la liberté n'est qu'un vain mot"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 oct. 2009 1:32 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Dans le cas de Thierry Paulin et Guy Georges qui comptent parmi les tueurs en série les plus dangereux que notre pays a connu, il est fort possible, voire probable, que leur victimes aient été sidérées avant de perdre dramatiquement la vie. Celles qui ont échappé miraculeusement à la mort étaient à ce point choquées que leur témoignage en devenait effectivement trop vague et trop flou pour devinir exploitable par les enquêteurs.

C'est bien en effet, Saint-just2, ce qui distingue généralement le vrai témoignage de vraies victimes, vraiment sidérées et traumatisées : l'incapacité à relever une foule de détails favorables à l'éclosion d'une piste, voire à son aiguillage quasi téléguidé.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 101 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 7 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com