Luc Tangorre

Coupable ou innocent à tout prix ?
Nous sommes le 05 déc. 2020 14:30

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 03 mars 2009 20:35 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Est ce que Mr Vinals peut répondre à ces quelques questions tirées d'un extrait de l'un de ses messages posté le 11 Mars 2008 dans le forum dvdrama?
Vous aviez écrit :
"....Je ne doutais pas un instant qu'il participerait à cette émission car pour lui, malgré toutes les preuves dans le dossier, il n'a jamais voulu reconnaître sa culpabilité...."

Pouvez vous nous dire quelles sont ces preuves qui sont dans ce dossier..?

Voua avez écrit :
".... D'une part, il fallait à tout priix qu'il défende l'honneur de tous les gens qui l'avaient soutenu et qu"il continue à nier l'évidence et puis cet homme est très intelligent il est capable de démonter n'importe quelle hypothèse. Il a une imagination sans limite et la faculté extraordinaire de dévier d'un sujet pour vous ramener sur son terrain favorable."

Pensez vous que toutes ces personnes avaient besoin de Luc Tangorre pour défendre leur honneur et qu'il ne continuait pas a nier l'évidence mais plutôt a vouloir prouver son innocence...?

Vous aviez écrit :
..." Luc Tangorre pour moi est un homme qui a des pulsions sexuelles qu'il ne maîtrise pas et qui le rendent très agressif. Après qu'il ai assouvi celles-ci, j'ai le sentiment qu'il ne mesure pas la gravité de ses actes. Je dis celà car à aucun moment après ces viols, il n'a fait disparaitre les vêtementsqu'il portait, il n'a pas modifié son véhicule etc... etc.."

Ne pouvez vous pas imaginer un seul instant que si Luc Tangorre n'a pas fait disparaitre ses vêtements, qu'il n'a pas modifié son véhicule.. c'est seulement parce qu'il n'avait rien a se reprocher...?

Vous aviez écrit :
"..Pour ce qui est de la recherche des empreintes sur le billet de 100 frs, nous n'avons pas recherché les empreintes car le spécialiste en police technique nous a dit que le résultat serait négatif du fait que ce billet avait été touché par l"une des victimes et avait frotté dans ses poches..."
Pourquoi l'intervention d' un spécialiste en police technique pour une recherche d'empreinte sur un billet sensé avoir disparu..?
Si vous dites que le billet " avait était touché par l'une des victimes et avait frotté dans se poches", vous apportez une précision qui renforce ma curiosité et me laisse penser que vous ne pouvez en aucun cas avoir été témoin de ceci, puisque les sous vêtements ainsi que le billet avait disparu de l'hopital et que vous aviez pris connaissance de l'affaire le lendemain des faits en prenant votre service...

Et pour terminer vous aviez écrit ceci :
"....Enfin pour ce qui de sa libération en 2000 et d'une éventuelle récidive ou d'une conduite irréprochable depuis sa sortie de prison, je ne puis me prononcer car j'ignore s'il a fait l'objet de soins thérapeutiques ou autre, j'ignore s'il est actuellement sous le contrôle du juge d'application des peines ou s'il est totalement libre. S'il a recommencé, peut-être que personne n'a pu recueillir jusqu'ici assez d'éléments pour le confondre ...Peut être que la ou les victimes ne se sont pas manifestées ou alors ce que je souhaite pour lui et pour la société qu'effectivement il se soit très bien réinséré.

Beaucoup de personnes savent aujourd'hui par le biais de ce forum que Luc Tangorre n'a (depuis sa sortie de prison en 2000) jamais fait l'objet de soins thérapeutiques ou autre, il n'est pas et n'a jamais été sous contrôle d'un JAP, il est totalement libre... Pour le reste, encore une fois ne pouvez vous pas un seul instant penser que cet homme n'est pas un agresseur sexuel récidiviste....

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 25 juil. 2010 21:57 
Hors ligne

Enregistré le : 25 juil. 2010 21:34
Messages : 3
Bonjour à tous, c'est mon premier message, je ne connais le cas que par l'émission tv. j'ai parcouru un peu le forum et ne souhaite pas ouvrir un nouveau sujet juste pour ce qui suit qui n'est qu'un petit compte rendu et avis suite à l'émission et à ce que j'ai lu ici. J'insiste vraiment sur le fait que je suis jeune et con et que je suis franc, donc ne vous enflammez pas, c'est juste histoire de discuter du dossier et je me dis que si vous avez ouvert un forum c'est que vous souhaitez recueillir des avis.

D'ailleurs c'est ma première question, à quels fins avez-vous ouvert ce forum ? Pour vous convaincre vous-même de sa culpabilité ? j'entends par là qu'étant proche ça vous semble tellement impossible que Luc est fait de tels actes que vous devez sans arrêt être à la recherche de faille dans le dossier, car celui-ci est vraiment exceptionnel d'acharnement d'accusations et de cri d'innocence, autant de passion d'un côté que de l'autre. pduel

un président de la république française a gracié un futur coupable !
Concernant l'anecdote du contrôle des gendarmes : il n'est pas content des réflexions des gendarmes qui le contrôlent, mais cela arrive à tout le monde de se faire brimer par les gendarmes, qui adorent montrer leur autorité en accablant verbalement et en terrorisant leurs victimes. Leur présence intimide immédiatement et ils n'ont jamais conscience que ce qu'ils disent est perçu vraiment mal par leurs interlocuteurs. Enfin bref, on est tous à la même enseigne pour ça ;)

Concernant Faites entrée l'accusé, vous souhaitez faire disparaitre ce cas, mais c'est du domaine publique, et je dirais même plus c'est de l'Histoire de france un pareil cas.

luc souhaite une vie normale mais à eu maintes fois l'occasion de prouver son innocence, chantal a même dit sur ce forum qu'il a purgé sa peine, qu'on le laisse tranquille. Ce qui incite presque a penser qu'elle le sait coupable au fond mais qu'elle ne l'avoue pas directement. Qu'elle ne se l'avoue pas. Car si on est innocent on a rien a purgé...

Chantal évoque lors de son adolescence, un garçon qui aurait tenté un geste à son encontre et qu'elle l'aurait refoulé. Il serait intéressant de votre côté de faire une petite enquête sur cette personne et vérifiée ses alibis au moment des viols, car si ce n'est pas luc l'assassin, encore faut-il trouver le vrai coupable. Pour ma part ça ne peut pas être un coup monté des flics suite au premier procès car ils auraient sur la conscience le viol de deux américaines, ça ne tient pas. Et ça ne résoud rien aux premiers viols. Par contre, votre groupe de jeune est très intéressant car le coin du viol des américaines étaient connus de vous tous. Donc si ce n'est pas luc, c'est quelqu'un du groupe qui manifestement lui en voulait. De même qu'avoir le même look et même habits ayant eu la même enfance n'est pas si improbable... A vérifier si un des amis avaient le look de luc au moment des premiers faits. Car après, par vengence, on peut imaginer une personne copiant tout de luc, son look, sa voiture, et habitant toujours le quartier. Vérifier également si c'est pas un de ses amis d'adolescence qui lui aurait vendu cette voiture, la fameuse 2cv acquis en janvier après les premiers viols. Mais bon, je me dis que tout cela aurait été démasqué au moment des procès... Quoique quand on voit qu'ils n'ont appris que très tard pour le lieu d'habitation de luc pendant son adolescence...

Ca c'est pour la thèse du complot.

Claudevi parle sur le forum de prélèvements de cheveux récupéré dans la caisse de luc, aujourd'hui on pourrait les identifier par ADN, qu'attend-on ? Si ça peut permettre à certain, donc l'accusé lui même de s'enlever le doute sur sa culpabilité, qu'il les fasse examiner ces cheveux. Que pense luc de toute cette affaire, qui est le ou les coupables selon lui ? Quel est son avis sur le fait qu'il puisse être schyzophrène (double personnalité) ? Personnellement sujet à des actes somnambule je pense vraiment que le cerveau peut déconnecter la conscience ou l'âme d'une personne. Donc Luc a-t-il au moins essayé des séances d'hypnose pour se rappeler du moment des faits, qui même s'il se croit innocent peuvent révéler sa culpabilité ? Un fait ma troublée dans l'émission "FElA" c'est que son père prétende que le lendemain du meutre des américaines, c'est luc qui les attendais dans la cuisine et leur avait préparé un café. Ce qui montre deux choses : ces parents ne s'étaient pas aperçu qu'il ne dormait plus et que donc ils pouvaient également l'ignorer le soir avant d'aller dormir.

Moi personnellement, j'ai la conviction qu'il est coupable. On peut aussi s'appuyer sur le Rasoir d'Ockham qui dit que "deux choses étant égales, la solution la plus simple est toujours la meilleure". Quel est le plus simple ? Qu'un jeune homme d'une vingtaine d'années sortant à peine de l'adolescence est des pulsions de rapports sexuels non conventionnels car non consentants ce qu'il ne pouvait assouvir avec ces partenaires habituels bien consentantes ou qu'il est un côté bipolaire ou qu'une personne passe 10ans à lui pourrir la vie en prenant tout de son identité pour commettre ses méfaits.

Pour moi la réponse est vite trouvée.
Et bien sûr qu'il a droit aujourd'hui à une vie normale, mais son cas est tellement intriguant car sa culpabilité ne laisse guère de doute et sa foi en son innocence est tout aussi forte que cela en fait un vrai cas unique et historique. Je vais pas lui demander d'en être fier mais tout comme il a eu le courage de participer à l'émission il doit a tout prix continuer son combat pour la vérité. Combat qu'il a probablement a mené en son fort intérieur.

En tout cas, si j'ai pu choquer (sûrement par le début de mon message) j'en suis désolé, et je lui souhaite vraiment une vie heureuse car s'il était innocent il a du temps à rattraper et s'il était coupable il a purgé ses peines.

Pour finir, Diego, merci d'abord pour ce site dont vous êtes administrateur. Vous dîtes que l'émission TV ne retranscrit en rien l'affaire car vous auriez aimé que l'on montre luc sous le rôle de victime, mais l'émission n'a pas pour rôle de dénoncer des verdicts de procès. Luc a été reconnu coupable par deux reprises de plusieurs viols, ça c'est un fait ! Que ces faits soient avérés ou non on peut en discuter, mais vous ne pouvez pas reprocher à l'émission de prendre le parti de la justice, c'est son leitmotiv.

Ah oui aussi, je viens de me rappeler d'un élément important. Le coupable des viols a toujours été très persuasif, car hormis les viols on ne fait mention d'aucune violence, si ce n'est une claque sur une américaine. Or, lors d'un viol précédent, une victime dit que le pistolet avait été jeté au sol. Le fameux sol dont la terre a été expertisé. Vu la taille assez petite de luc j'ai du mal à penser que ces victimes n'aient pas plus essayé de se défendre, surtout en voyant l'arme a terre ou en étant à deux contre un. Tout laisse à penser que c'est par le bagou du violeur que tout s'est joué. Comme il a menacé les américaines, si l'une s'enfuit je tue l'autre. Or, si on peut reconnaitre un énorme talent à Luc, c'est bien d'avoir réponse à tout. Etrange ça colle avec ce que moi j'appelerais l'arme du crime, le bagou ;)

Désolé c'est long ! Mais plus ça me passionne plus c'est long.
Personnellement j'ai très hâte de connaître les derniers éléments d'enquête au sujet du petit grégory qui doivent être révélés fin septembre suite au test ADN de bernard laroche que l'on va exhumer et comparé à l'adn de timbre de lettre du corbeau. Franchement passionnante cette affaire aussi.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 juil. 2010 18:51 
Hors ligne
administrateur
Avatar du membre

Enregistré le : 12 mars 2005 23:41
Messages : 1600
bonjour

Tout d'abord, je tiens sincèrement à vous remercier de vous êtes inscrit, du fait de votre opinion affichée en faveur de la culpabilité. J'ai toujours pensé que pour qu'une discussion existe et soit intéressante, il fallait que la contradiction soit apportée. Par conséquent, je trouve votre inscription intéressante.
Je sais que vous vous adressez avant tout à Diego, mais ce dernier étant actuellement en congés, et puisque je suis la créatrice de l'espace, je vais répondre à votre question s'agissant de ma motivation.
Elle est simple, je n'ai rien à cacher, je suis tout simplement passionnée d'affaires criminelles, cette affaire m'a intéressée, intriguée au travers de l'emission "Faites entrer l'accusé".
Consciente egalement de l'intérêt qu'elle suscitait parmi les membres de ce site en 2008 et désireuse de satisfaire la curiosité de tous, j'ai entrepris de faire en sorte que chacun puisse discuter autour de cette affaire et surtout de se documenter à son sujet.
Pour lever tout de suite un doute, je vous précise que je n'ai aucun lien personnel avec Luc Tangorre ( lien familial) et que mon but est simple: permettre à chaque personne qui le souhaiterait( y compris eventuellement des personnes ayant connu de près ou de loin Luc Tangorre, voire egalement des protagonistes divers de l'affaire, de se documenter et discuter autour de cette affaire: Uniquement et simplement.
Je suis par nature respectueuse des avis et critiques de chacun et je suis entrée en contact avec Luc Tangorre afin de prendre connaissance d'un certain nombre de documents.
Je lui ai expliqué que j'avais décidé d'ouvrir un espace consacré à ses affaires dans le seul but précisé ci-dessus et j'ai entendu qu'evidemment il ait la possibilité, ne serait-ce qu'indirectement, au travers de certaines de ses connaissances ou relations, de livrer sa version des choses, des faits, au même titre que les autres intervenants...afin que chacun puisse s'exprimer.
Je ne poursuis en effet d'autre objectif que de faire en sorte que chacun puisse appréhender et comprendre un seule chose: il faut juger et donner des avis ( quels qu'ils soient d'ailleurs) en toute connaissance de cause (documentation à l'appui).
Selon moi, il s'agit d'un point essentiel , susceptible de freiner les passions , les jugements hâtifs, disproportionnés, parfois infondés, les mauvaises rumeurs....et pourquoi pas de favoriser l'esprit critique qui est selon moi essentielle chez tout juré potentiel de cour d'assises que nous sommes.
Pour juger, il faut connaître, savoir, avoir du moins les moyens de se forger sa propre idée.
Par les temps qui courent, je pense que cela relève du luxe.
Je précise enfin que je suis très attachée à la liberté d'expression sous le couvert d'une seule limite: le respect des lois applicables, des protagonistes des affaires traitées. C'est pour cette raison et votre message me donne indirectement l'occasion de le rappeler, j'accorde systématiquement un droit de réponse aux personnes qui le jugeraient nécessaires et s'estimeraient injustement mises en cause. Principe logique de discussion contradictoire, de respect de l'autre, selon les valeurs qui me sont propres.

_________________
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con".
"comment se fait-il que certains paraissent si cons même sans lumière ? C'est de la métaphysique pure."


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 26 juil. 2010 19:49 
Hors ligne

Enregistré le : 25 juil. 2010 21:34
Messages : 3
En tout cas merci d'avoir créé cet espace.
En relisant un peu mon message je me rends compte que les deux cas qui m'intéresse le plus sont les deux où on doute de la culpabilité de l'accusé.

Les peines reçues par Luc ne peuvent suffire si celui-ci nie sa culpabilité, moi je sais que ça me travaille.
Tout comme Luc n'était pas satisfait d'être gracié parce que ça n'enlevait aucunement sa culpabilité.

On reste tous sur notre fin avec cette affaire. Et pour Bernard Laroche c'est encore pire, il en est mort et on ne sait pas si on doit s'en féliciter (même si je suis pas pour la peine de mort, je pense que je l'aurais tué de mes mains aussi) ou le victimiser.

Et en tout cas, je ne m'adressais à personne en particulier, surtout que je voyais que les messages dataient de 2008 ^^
Bonne soirée


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 27 juil. 2010 22:02 
Hors ligne

Enregistré le : 31 mai 2009 1:04
Messages : 99
Bonsoir Jean39,

Soyez le bienvenu sur ce forum. Il n'est pas étonnant que vous estimiez Luc Tangorre coupable au seul vu de l'émission Faites Entrer l'Accusé. La façon dont sont présentées les choses influent considérablement sur le jugement. Je ne peux que vous inciter à compulser la documentation du forum: les pièces du dossier ont été scannées. Ce travail est suffisamment exemplaire pour être souligné. La lecture des pièces du dossier réclame de nombreuses heures et réserve pas mal de surprises. Ainsi, vous constaterez assez vite qu'il existe un décalage très important entre les pièces de l'accusation: procès verbaux d'audition des victimes, rapports de gendarmerie et le récit de l'émission.
Parti comme vous de l'émission voici plus d'un an j'étais également convaincu de sa culpabilité et semaine après semaine je suis arrivé sur la seule base de la lecture des documents et de recherches personnelles en essayant d'être le plus neutre et le plus logique possible, à la certitude de l'innocence de Luc Tangorre dans la seconde affaire et à une très très faible probabilité de sa culpabilité dans la première.
J'ajouterai que le cheminement qui m'a conduit à cette conclusion a été pénible. Il ne m'a pas rendu plus heureux. J'aurai préféré cent fois que Luc Tangorre fut coupable, ne serait-ce que pour ma tranquillité d'esprit. Vous êtes au tout début du chemin. C'est à vous de voir si vous souhaitez le poursuivre ou vous contenter de la vue d'un vague panneau publicitaire disposé à l'entrée.

_________________
« C’est sur la peau de mon cœur que l’on trouverait des rides. Je suis déjà un peu parti, absent. Faites comme si je n’étais pas là. Ma voix ne porte plus très loin ...
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes. »
Henri Calet


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 juil. 2010 11:58 
Hors ligne

Enregistré le : 25 juil. 2010 21:34
Messages : 3
si vous avez un lien vers ce dossier, je suis preneur, parce que pour l'instant je suis un peu perdu ^^


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 28 juil. 2010 17:26 
Hors ligne

Enregistré le : 25 oct. 2009 4:09
Messages : 66
Perso, j'estime que l'une des meilleurs choses à faire pour apréhender ce dossier est de lire le livre de Roger Colombani "Les Ombres d'un Dossier" (disponible sur ce forum).
Moi aussi j'ai découvert ce dossier via "Faites Entrer l'Accusé" et si j'estimais Luc Tangorre coupable, deux points me faisaient douter (dans le deuxième dossier: le premier me semblait déja assez fabriqué) et je ne pouvais pas me défaire à la fin de l'émission d'une impression étrange et désagréable... C'est alors que je me suis résolu à rechercher un lieu où en parler et que j'ai découvert ce forum: j'en suis sorti changé et je pense un peu moins bête...
Pour l'affaire Villemin, je ne sais que penser mais cette affaire me passionne tout comme vous. ce n'est cependant pas je pense le lieu pour en parler...

_________________
"Si dans la République la justice ne règne pas avec un empire absolu, la liberté n'est qu'un vain mot"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 23 août 2010 23:08 
Hors ligne

Enregistré le : 31 mai 2009 1:04
Messages : 99
Citation :
si vous avez un lien vers ce dossier, je suis preneur, parce que pour l'instant je suis un peu perdu ^^
Bonsoir,

Vous pouvez comme vous le conseille Saint-Just2 lire le livre de Roger Colombani. C'est un très bon conseil car il reprend les deux affaires. De plus il est fort bien écrit. Cependant il s'agit d'une source de deuxième main que vous pourriez soupçonner de partialité (ce qui est faux mais vous auriez tout à fait le droit de le penser a priori). Le meilleur moyen pour vérifier par vous-même le très grand écart entre l'émission et la réalité de l'enquête est de lire les dépositions des victimes et les synthèses de police et de gendarmerie, ainsi que les rapports médicaux. Pour les trouver, je vous conseille d'utiliser le moteur de recherche avec la fonction loupe (deuxième bouton à partir de la droite) en tapant les mots déposition, victime, rapport, affaire...
Cordialement.

_________________
« C’est sur la peau de mon cœur que l’on trouverait des rides. Je suis déjà un peu parti, absent. Faites comme si je n’étais pas là. Ma voix ne porte plus très loin ...
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes. »
Henri Calet


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 03 sept. 2010 16:05 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Bonjour à tous, c'est mon premier message, je ne connais le cas que par l'émission tv. j'ai parcouru un peu le forum et ne souhaite pas ouvrir un nouveau sujet juste pour ce qui suit qui n'est qu'un petit compte rendu et avis suite à l'émission et à ce que j'ai lu ici. J'insiste vraiment sur le fait que je suis jeune et con et que je suis franc, donc ne vous enflammez pas, c'est juste histoire de discuter du dossier et je me dis que si vous avez ouvert un forum c'est que vous souhaitez recueillir des avis.


Vraiment ravi, Jean39, de votre arrivée parmi nous, vous êtes le bienvenu.

je crois pouvoir m’avancer en confirmant que tous les intervenants sur ce forum souhaitent ardemment, autant que moi, recevoir, recueillir, approfondir des avis diversifiés, documentés, si possible étayés de manière à leur conférer le poids qui leur reviendra de droit, fussent au détriment des thèses innocentistes que je soutiens pour ma part.

Je vous souhaite donc de vous sentir très rapidement à l’aise.

Vous êtes jeune ? La valeur du jugement -ou le talent des analyses- n’attend pas le nombre des années. Plusieurs des intervenants sur ce forum, depuis Atlas22, en ont déjà largement fait la démontration, n’est-ce pas St-Just2 ?

Vous êtes con ? Nous sommes tous, moi le premier, le « con » de quelqu’un d’autre... Ceux qui échappent miraculeusement à cette règle et font systématiquement l’unanimité sont d’ailleurs peut-être, précisément, les seuls vrais « con-méléons ». Ce n’est pas exactement qu’ « on ne peut pas plaire à tout le monde » mais bien plutôt qu’il ne faut surtout pas plaire à tout le monde. Plaire à Adolph Hitler aurait plutôt tendance à me donner des sueurs froides, pas vous ?

Vous êtes franc ? Vous vous trouverez, je le crois, j’en suis fermement convaincu et bien plus, en excellente compagnie sur ce forum, quelles que soient vos idées, votre soif de savoir puis de comprendre. S’il peut arriver de voir vos analyses -au cas où elles viendraient différer d’autres convictions- loyalement combattues, sachez en revanche qu’elles seront éminemment respectées dès lors qu’elles ne falsifient pas les réalités d’un dossier que l’équipe de Christophe Hondelatte, elle, s’est permis de transfigurer démesurément.


D'ailleurs c'est ma première question, à quels fins avez-vous ouvert ce forum ? Pour vous convaincre vous-même de sa culpabilité ? j'entends par là qu'étant proche ça vous semble tellement impossible que Luc est fait de tels actes que vous devez sans arrêt être à la recherche de faille dans le dossier, car celui-ci est vraiment exceptionnel d'acharnement d'accusations et de cri d'innocence, autant de passion d'un côté que de l'autre.

Ludivine vous a si précisément répondu qu’il serait bien maladroit d’ajouter la moindre virgule à ce qu’elle explique à la perfection. Aucun des intervenants, hormis Chantal, ne connaissait Luc Tangorre avant la diffusion de l’émission, chacun est venu s’informer en homme ou en femme libre de ses pensées et de ses opinions. Si beaucoup arrivent comme vous convaincus de la culpabilité de Luc Tangorre et si les convictions évoluent parfois, pour ne pas dire très souvent, dans un sens favorable à l’innocence possible du condamné, c’est peut-être, sans doute, parce que les raisons de cette évolution existent d’elles-mêmes sans rien devoir à l’éventuel bagou présupposé de Luc Tangorre. Vous ferez en effet l’honneur aux forumeurs qui ont emprunté ce chemin avant vous de les croire plus analytiques et moins naïfs qu’il n’y paraît de prime abord. Si nombre d’entre nous ont jugé nécessaire de nuancer un premier jugement hâtif, ou carrément d’en inverser la teneur, il n’est pas interdit non plus d’imaginer que ce puisse être aussi bien pour de mauvaises que de bonnes raisons.

J’ignore ce que deviendront vos convictions lorsque l’autre son de cloche vous sera rapporté ni quelles conclusions vous tirerez lorsqu’il vous appartiendra d’évaluer, en votre âme et conscience, laquelle des deux versions colle au dossier, et donc, par éllimination, laquelle vous a finalement proposé une fort jolie balade, certes mélodieuse, sur les barcarolles d’esbroufe destinées à vous fourvoyer.


un président de la république française a gracié un futur coupable !
Concernant l'anecdote du contrôle des gendarmes : il n'est pas content des réflexions des gendarmes qui le contrôlent, mais cela arrive à tout le monde de se faire brimer par les gendarmes, qui adorent montrer leur autorité en accablant verbalement et en terrorisant leurs victimes. Leur présence intimide immédiatement et ils n'ont jamais conscience que ce qu'ils disent est perçu vraiment mal par leurs interlocuteurs. Enfin bref, on est tous à la même enseigne pour ça

Concernant Faites entrée l'accusé, vous souhaitez faire disparaitre ce cas, mais c'est du domaine publique, et je dirais même plus c'est de l'Histoire de france un pareil cas.

Personne ne souhaite faire disparaître cette émission mais il importe tout de même de la montrer telle qu’elle est en réalité : le plus hallucinant des trompe-l’œil à grand renforts d’inexactitudes, de mensonges, d’extrapolations et d’omissions en tous genres destinés à asseoir la thèse officielle de cette affaire qui, selon nombre d’entre nous, ne résiste pas à une analyse sérieuse et bien documentée des deux dossiers d’instruction.

luc souhaite une vie normale mais à eu maintes fois l'occasion de prouver son innocence, chantal a même dit sur ce forum qu'il a purgé sa peine, qu'on le laisse tranquille. Ce qui incite presque a penser qu'elle le sait coupable au fond mais qu'elle ne l'avoue pas directement. Qu'elle ne se l'avoue pas. Car si on est innocent on a rien a purgé...

Chantal évoque lors de son adolescence, un garçon qui aurait tenté un geste à son encontre et qu'elle l'aurait refoulé. Il serait intéressant de votre côté de faire une petite enquête sur cette personne et vérifiée ses alibis au moment des viols, car si ce n'est pas luc l'assassin, encore faut-il trouver le vrai coupable. Pour ma part ça ne peut pas être un coup monté des flics suite au premier procès car ils auraient sur la conscience le viol de deux américaines, ça ne tient pas. Et ça ne résoud rien aux premiers viols. Par contre, votre groupe de jeune est très intéressant car le coin du viol des américaines étaient connus de vous tous. Donc si ce n'est pas luc, c'est quelqu'un du groupe qui manifestement lui en voulait. De même qu'avoir le même look et même habits ayant eu la même enfance n'est pas si improbable... A vérifier si un des amis avaient le look de luc au moment des premiers faits. Car après, par vengence, on peut imaginer une personne copiant tout de luc, son look, sa voiture, et habitant toujours le quartier. Vérifier également si c'est pas un de ses amis d'adolescence qui lui aurait vendu cette voiture, la fameuse 2cv acquis en janvier après les premiers viols. Mais bon, je me dis que tout cela aurait été démasqué au moment des procès... Quoique quand on voit qu'ils n'ont appris que très tard pour le lieu d'habitation de luc pendant son adolescence...


Contrairement à ce qui est dit dans l’émission, les enquêteurs connaissaient le lieu d’habitation de Luc Tangorre depuis 1982, une enquête avait même été diligentée aux Jonquilles à cette époque. Il vous faudra faire l’effort de vérifier puis de comprendre que cette émission déforme moult points essentiels à une bonne et juste compréhension des faits, sinon vous passerez à côté de ce qui vous permettrait de juger correctement les choses.

Selon moi, vos analyses et vos déductions reposent sur le postulat imposé par l’accusation dans l’arrêt de renvoi (comme dans l’émission de Hondelatte) selon lequel la réalité du viol dénoncé par les accusatrices de Luc Tangorre dans le second dossier est, indubitablement, matériellement, établie par les certificats médicaux. En réalité, ceux-ci s’avèrent inversement ambivalents et bien moins probants qu’il n’est martelé pour les besoins d’une démonstration scabreuse. L’étude du dossier, contrairement à ce qu’affirme à tue-tête Christophe Hondelatte, permet en effet, raisonnablement, sur la base même desdites constations médicales, d’émettre l’hypothèse de l’immatérialité de ce double viol. Je ne vais pas reprendre tout ce qui a été déjà dit et répété à maintes reprises à ce sujet depuis deux ans, je vous invite plutôt à découvrir les nombreux messages qui développent le sujet afin de mieux sérier les tenants et les aboutissants de la problématique.

Ce qui semble solidement démontré, c’est uniquement la quasi certitude d’une relation sexuelle, très probablement entamée en amont du week-end de Pentecôte si l’on s’en tient à l’extrême rareté et à la détérioration bien avancée des fragments de gamètes mâles, rarissimes et sans flagelles (j’insiste), immédiatement recueillis à coup sûr sur JMC et à de façon encore discutable sur CA.


Ca c'est pour la thèse du complot.

Claudevi parle sur le forum de prélèvements de cheveux récupéré dans la caisse de luc, aujourd'hui on pourrait les identifier par ADN, qu'attend-on ? Si ça peut permettre à certain, donc l'accusé lui même de s'enlever le doute sur sa culpabilité, qu'il les fasse examiner ces cheveux. Que pense luc de toute cette affaire, qui est le ou les coupables selon lui ? Quel est son avis sur le fait qu'il puisse être schyzophrène (double personnalité) ? Personnellement sujet à des actes somnambule je pense vraiment que le cerveau peut déconnecter la conscience ou l'âme d'une personne. Donc Luc a-t-il au moins essayé des séances d'hypnose pour se rappeler du moment des faits, qui même s'il se croit innocent peuvent révéler sa culpabilité ? Un fait ma troublée dans l'émission "FElA" c'est que son père prétende que le lendemain du meutre des américaines, c'est luc qui les attendais dans la cuisine et leur avait préparé un café. Ce qui montre deux choses : ces parents ne s'étaient pas aperçu qu'il ne dormait plus et que donc ils pouvaient également l'ignorer le soir avant d'aller dormir.

Ce que vous dites ne tient pas, soit les parents Tangorre mentent pour protéger leur fils soit ils disent la vérité leur fils est innocent. Pourquoi ? Parce que l’accusation soutient que Luc Tangorre a quitté le domicile de ses parents entre 18 heures et 19 heures (les accusatrices étaient plus précises en déclarant une première fois « entre 19 h et 19 h 20 » pendant 5 mois, puis « à 17 heure 45 » après le flagrant délit d’incohérence mis à jour par la toute première reconstitution du 4 nov 1988…

Dans tous les cas de figure, les parents Tangorre, la mère à St-Etienne, le père à Marseille, Luc Tangorre à Lyon ont tous déclaré séparément qu’ils avaient passé la soirée ensemble, mangé les restes du coucous de midi etc. Luc Tangorre se serait couché vers 22 heures... Pour imaginer Luc Tangorre coupable, on est donc forcé de présupposer une collusion familiale antérieure destinée à abuser la justice. D’ailleurs Vittorio Del Andréa et Christian Léonard, deux parfaits étrangers pour Luc Tangorre sont formels : l’un atteste de la présence de la 4L à Marseille, l’autre de la présence de Luc Tangorre dans ces crénaux horaires, mais Hondelatte se garde d’évoquer seulement l’existence de ces deux témoins formels et constants dans leurs déclarations. Ce n’est tout de même pas parce que justice et médias refusent d’évoquer ces témoignages ou de les prendre plus simplement en considération qu’ils n’existent pas !

Pour ce qui est de demander des expertises génétiques sur les cheveux, maintenant que la science a progressé à ce niveau, Luc Tangorre n’a eu de cesse d’interpeller les autorités judicaires en 2009 et 2010 pour les réclamer (certains peuvent ici témoigner des courriers recommandés destinés à réclamer ces expertises) mais ces dernières choisissent de faire la sourde oreille. Aucune réponse... Black out total…

En admettant que Luc Tangorre soit atteint d’une quelconque altération mentale qu’il ignorerait lui-même, et pourquoi pas dans l’absolu, pourquoi diable, la douzaine d’experts dépêchés toutes ces années n’en décèlerait-t-elle la moindre trace infinitésimale indépendamment de sa culpabilité présupposée ?



Moi personnellement, j'ai la conviction qu'il est coupable. On peut aussi s'appuyer sur le Rasoir d'Ockham qui dit que "deux choses étant égales, la solution la plus simple est toujours la meilleure". Quel est le plus simple ? Qu'un jeune homme d'une vingtaine d'années sortant à peine de l'adolescence est des pulsions de rapports sexuels non conventionnels car non consentants ce qu'il ne pouvait assouvir avec ces partenaires habituels bien consentantes ou qu'il est un côté bipolaire ou qu'une personne passe 10ans à lui pourrir la vie en prenant tout de son identité pour commettre ses méfaits.

Pour moi la réponse est vite trouvée.
Et bien sûr qu'il a droit aujourd'hui à une vie normale, mais son cas est tellement intriguant car sa culpabilité ne laisse guère de doute et sa foi en son innocence est tout aussi forte que cela en fait un vrai cas unique et historique. Je vais pas lui demander d'en être fier mais tout comme il a eu le courage de participer à l'émission il doit a tout prix continuer son combat pour la vérité. Combat qu'il a probablement a mené en son fort intérieur.

En tout cas, si j'ai pu choquer (sûrement par le début de mon message) j'en suis désolé, et je lui souhaite vraiment une vie heureuse car s'il était innocent il a du temps à rattraper et s'il était coupable il a purgé ses peines.

Vous n’avez choqué personne, sur la base des informations que l’émission de Hondelatte vous a transmises, vous n’aviez d’autres alternatives que d’échafauder les hypothèses qui s’imposaient naturellement à votre esprit. L’émission est précisément ciselée pour aboutir à ce résultat très précis et elle y parvient admirablement. Sachez cependant qu’on s’est permis de vous désinformer avec une dose de désinvolture qui frise le cynisme, que l’étude du dossier, comme l’a si excellement souligné Socrate, pourrait vous convaincre que, si manipulation il y a eu, au minimum en ce qui concerne la restitution des faits, ce n’est pas Luc Tangorre qu’il convient de montrer du doigt, mais l’équipe de Hondelatte elle et elle seule. Après quoi, tout est affaire de probité intellectuelle et d’intime conviction qui n’ont strictement aucun rapport avec un quelconque bagou.

Pour finir, Diego, merci d'abord pour ce site dont vous êtes administrateur. Vous dîtes que l'émission TV ne retranscrit en rien l'affaire car vous auriez aimé que l'on montre luc sous le rôle de victime, mais l'émission n'a pas pour rôle de dénoncer des verdicts de procès. Luc a été reconnu coupable par deux reprises de plusieurs viols, ça c'est un fait ! Que ces faits soient avérés ou non on peut en discuter, mais vous ne pouvez pas reprocher à l'émission de prendre le parti de la justice, c'est son leitmotiv.

Prendre le parti de la justice, cela se conçoit à la limite, je constate d’ailleurs que l’équipe de Hondelatte ne se prive pas de le faire très brillamment. Je les blâme peu à ce sujet, quoi que leur rôle devraient plutôt consister, de l’opinion que je me fais du métier de journaliste, à informer correctement sans aucun parti pris..

Mais modifier à outrance les vrais éléments du dossier en prenant soin d’occulter les principaux alibis comme les témoins essentiels à une bonne et juste compréhension des choses : NON !


Ah oui aussi, je viens de me rappeler d'un élément important. Le coupable des viols a toujours été très persuasif, car hormis les viols on ne fait mention d'aucune violence, si ce n'est une claque sur une américaine. Or, lors d'un viol précédent, une victime dit que le pistolet avait été jeté au sol. Le fameux sol dont la terre a été expertisé. Vu la taille assez petite de luc j'ai du mal à penser que ces victimes n'aient pas plus essayé de se défendre, surtout en voyant l'arme a terre ou en étant à deux contre un. Tout laisse à penser que c'est par le bagou du violeur que tout s'est joué. Comme il a menacé les américaines, si l'une s'enfuit je tue l'autre. Or, si on peut reconnaitre un énorme talent à Luc, c'est bien d'avoir réponse à tout. Etrange ça colle avec ce que moi j'appellerais l'arme du crime, le bagou

Après les talents extraordinaires de général en chef attribués à Luc Tangorre (selon Gilles Perrault), après le communicateur de génie (dont s’extasie Catherine BERRA de France 3), voici que Tartuffe-Dark-Tangorre rivaliserait de Bagou avec Bernard Tapi en personne si j’ai bien compris. Il faut décidément que ce Luc Tangorre soit une espèce de mutant bien extraordinaire… Et s’il n’était finalement qu’un être banal, certes capable de s’exprimer à peu près correctement par écrit, à force de se défendre sempiternellement depuis 29 années, mais immensément moins talentueux que Napoléon, Séguéla et Tapi réunis dans une seule et même personne irréaliste, certes séduisante dans le cadre d'un roman à sensation, mais malheureusement imaginée de toute pièce.

Désolé c'est long ! Mais plus ça me passionne plus c'est long.
Personnellement j'ai très hâte de connaître les derniers éléments d'enquête au sujet du petit grégory qui doivent être révélés fin septembre suite au test ADN de bernard laroche que l'on va exhumer et comparé à l'adn de timbre de lettre du corbeau. Franchement passionnante cette affaire aussi.

Pour ce qui est de l’Affaire Grégory, j’ai pour ma part la conviction que le drame de cette affaire est de vouloir à toute force opposer le camp des pro Christine Villemain à celui de des pro Laroche. Et si la résolution de l’énigme passait par une alternative indépendamment d’éléments trompeurs tendant à démontrer artificiellement, malencontreusement, toute impossibilité de troisième voie ?

Mais St-Just2 a me semble-t-il raison, nous avons suffisamment de grain à moudre sur ce forum avec une énigme déjà ténue pour dériver sur d’autres problématiques encore plus inextricables.

Je profite de l’occasion pour saluer très amicalement tous les forumeurs et leur souhaiter d’avoir passé des vacances aussi doucereuses que celles dont ma peau basanée gardera en mémoire les caresses ineffables, celles des plages aux sables d’or que la canicule aura sublimé plus encore.

Bonne rentrée à tous !

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 04 sept. 2010 13:44 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Je crois fermement, dur comme fer, légitimé en tant que vieux con contumace, qu'il est inutile et même préjudiciable de décortiquer plus avant l'émission de Hondelatte, ni aucune autre présentation télévisée de l'affaire, d'ailleurs. C'est du show business et cela n'a rien à voir avec le cheminement rationnel que doit être la détermination du degré de culpabilité d'un accusé. La critique des médias est bonne et nécessaire. La répandre sur toutes les discussions ne peut servir qu'à en réduire la portée.
Si les médias mentent ou manipulent c'est du devoir des victimes de se plaindre et de demander le retrait de ces émissions. Les victimes sont toutes les personnes assistant à la présentation d'un argumentaire fallacieux donc toute l'audience. Une aide ménagère pourrait coller une plainte à Hondelatte pour vouloir la tromper. Après tout, si nous vivions dans un monde réel, pourquoi pas ? Mais je lui souhaite bien du courage. A la victime directe de la manipulation, je lui en souhaite encore plus.
Par contre concentrer les critiques, dévoiler le jeu, exposer les arguments fallacieux à la lumière est hautement sain et bénéfique pour la société toute entière, quel que soit le sujet abordé d'ailleurs. C'est pourquoi il me semble plus productif de concentrer les critiques, aisément compréhensibles, sur les sorciers de l'antenne quelque part et d'éviter de les répandre partout. Ce n'est que mon opinion.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 04 sept. 2010 18:10 
Hors ligne

Enregistré le : 25 oct. 2009 4:09
Messages : 66
Jacques B, le problème est précisément que beaucoup de gens ne connaissent cette affaire qu'à-travers la version mensongère de Hondelate: à ce titre il ne faut selon moi pas en démordre et décortiquer jusqu'au boût cette émission.
Je vous dis pourquoi (excusez-moi si c'est personnel mais le cheminement intellectuel est identique à cette affaire): je lutte depuis longtemps autour de moi pour abattre les images d'Epinal extrèmement négatives sur Robespierre mais il ne suffit pas que je dise "lisez les discours", "renseignez-vous plus sur les antécédants d'untel thermidorien", "c'est une accusation gratuite: il n'y a aucune preuve", etc: non! cela ne suffit pas: il faut que je dise moi-même les renseignements, que je fasse moi-même les synthèses des événements pour prouver la fausseté des préjugés: sinon l'individu, pétri de ses certitudes, dit "Mais oui...", "Un dictateur en herbe, voilà ce que vous êtes!" ou mieux ne répondra rien et ne cherchera rien par lui-même, préférant avaler des mensonges agréables que de chercher une vérité dérengeante: c'est à mon avis le même procédé qui opère dans l'affaire qui nous intéresse...

_________________
"Si dans la République la justice ne règne pas avec un empire absolu, la liberté n'est qu'un vain mot"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 05 sept. 2010 0:32 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Citation :
Je crois fermement, dur comme fer, légitimé en tant que vieux con contumace, qu'il est inutile et même préjudiciable de décortiquer plus avant l'émission de Hondelatte, ni aucune autre présentation télévisée de l'affaire, d'ailleurs. C'est du show business et cela n'a rien à voir avec le cheminement rationnel que doit être la détermination du degré de culpabilité d'un accusé. La critique des médias est bonne et nécessaire. La répandre sur toutes les discussions ne peut servir qu'à en réduire la portée.
Si les médias mentent ou manipulent c'est du devoir des victimes de se plaindre et de demander le retrait de ces émissions. Les victimes sont toutes les personnes assistant à la présentation d'un argumentaire fallacieux donc toute l'audience. Une aide ménagère pourrait coller une plainte à Hondelatte pour vouloir la tromper. Après tout, si nous vivions dans un monde réel, pourquoi pas ? Mais je lui souhaite bien du courage. A la victime directe de la manipulation, je lui en souhaite encore plus.
Par contre concentrer les critiques, dévoiler le jeu, exposer les arguments fallacieux à la lumière est hautement sain et bénéfique pour la société toute entière, quel que soit le sujet abordé d'ailleurs. C'est pourquoi il me semble plus productif de concentrer les critiques, aisément compréhensibles, sur les sorciers de l'antenne quelque part et d'éviter de les répandre partout. Ce n'est que mon opinion.
Je suis assez décontenancé, Jacques B., d’imaginer que le décorticage de l’émission « Faites entrer l’accusé » puisse s’avérer inutile de votre point de vue, voire même préjudiciable. Je sais que vous n’auriez jamais écrit cela si vous n’aviez pas d’excellentes raisons d’en être convaincu. L’expérience de ce forum m’ayant enseigné à maintes reprises combien il importait d’accorder la plus grande attention (et le crédit maximum) au cheminement de pensée et au niveau de raisonnement qui sont les vôtres, je me dois de réfléchir à la question par voie de conséquence, et je vous promets de le faire.

L’acharnement avec lequel j’essaie effectivement de décortiquer toutes les inexactitudes, les « oublis volontaires » et les manipulations qui structurent cette émission mobilise en effet, pour l’instant seulement, tous mes efforts, et dévorera probablement encore trois ou quatre mois supplémentaires.

Est-ce pour autant une perte de temps ?

Je pense a priori que non pour l’instant, et partage d’emblée l’avis de Saint-Just2 selon lequel il importe désormais de poursuivre la critique de cette émission, ne serait-ce parce qu’on ne gagne jamais à changer de monture à mi gué, mais aussi et surtout parce que je reste convaincu que cet aplanissement du terrain demeure incontournable, si fastidieux soit-il, quelque perte de temps devrais-je lui concéder pour le réaliser jusqu’au bout le cas échéant.

Pourquoi ?

Pour les raisons que St-Just2 évoque précisément…

J’ajoute que le show business, c’est à déplorer mais c’est ainsi de mon point de vue, demeure in fine ce qui détermine l’opinion publique, et qu’aucune révision de procès n’a jamais abouti sans l’assentiment de cette dernière. Cela ne suffit toujours pas, loin s’en faut, d’être perçu comme innocent par le grand public, on le voit notamment dans les affaires dominici ou Seznec, mais c’est déjà au minimum l’une des conditions sine qua non à toute espérance de révision.

Or, nous partons dans ce dossier avec un handicap supplémentaire énorme, je ne dis pas que nous y parviendrons car le média ci-présent est à l’opinion publique ce qu’une piqûre de moustique est comparativement aux dégâts causés à Hiroshima par les productions du 17 juin, mais ce moustique-là, sait-on jamais, pourra éventuellement transmettre un sérum de lucidité capable de contrer efficacement le plus virulents des virus, celui si nuisiblement inoculé aux masses par l’équipe de Hondelatte.

De mon point de vue, le dossier est excellent mais l’émission « Faites entrer l’accusé » l’a rendu artificiellement indéfendable, le pire de tous à l'acmée de leurs manipulations.

Il importe donc de mon point de vue de démystifier cette émission, même dans le désert pour l’instant, quitte à perdre quelques mois, en espérant que le "sirocco de l’esprit" transportera l’écho de nos voix jusqu’au cœur des villes. Puis de s’attaquer effectivement au cœur du problème, à tout ce qui nous permettra de mieux comprendre comment et pourquoi deux ressortissantes américaines ont, peut-être (assurément de mon point de vue), pu se prêter au jeu de la calomnie destiné à obtenir le discrédit de la première révision de procès (bien engagée en 1988 et disposant quant à elle de tous les atouts nécessaires à son aboutissement équitable). Puis en réclamant et en obtenant toutes les expertises qui pourraient infirmer ou corroborer, soit la double personnalité de Luc Tangorre dont ses détracteurs se prévalent inconsidrément, soit sa totale et parfaite bonne foi, son innocence entière et totale dans les deux affaires par voie de conséquence.

Je réponds aux questions de votre second message inhérentes à l'IRM demain Jacques B.

Bonne soirée à tous.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 05 sept. 2010 20:20 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
C'est une chose toute simple ce que je pense. Ces gens là sont capable de mettre leur mère sur une île de cannibales entourée de caïmans du moment que ça marche à l'antenne. Alors d'abord vous n'allez pas les avoir au sentiment, ensuite vous faites leur jeu puisqu'ils s'en foutent. Croyez-vous qu'ils ne savent pas que leur petite combine est très grosse ? Elle est énorme parce qu'elle reflète l'opinion qu'ils ont de leur public. Donc vous avez beau piétiner dans la bassine, il n'y a qu'à vous que ça mouille.

L'analyse dont vous parlez c'est différent. Elle est bonne et bien faite. Ce que je disais était de faire attention à ne pas en abuser. Une fois, pas ici, autre part j'ai pu lire : il est surement coupable parce qu'un avocat le défend. Ce n'était pas Hondelatte, c'était un de l'audience. Alors, prudence.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 05 sept. 2010 22:16 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Citation :
C'est une chose toute simple ce que je pense. Ces gens là sont capable de mettre leur mère sur une île de cannibales entourée de caïmans du moment que ça marche à l'antenne. Alors d'abord vous n'allez pas les avoir au sentiment, ensuite vous faites leur jeu puisqu'ils s'en foutent. Croyez-vous qu'ils ne savent pas que leur petite combine est très grosse ? Elle est énorme parce qu'elle reflète l'opinion qu'ils ont de leur public. Donc vous avez beau piétiner dans la bassine, il n'y a qu'à vous que ça mouille.

L'analyse dont vous parlez c'est différent. Elle est bonne et bien faite. Ce que je disais était de faire attention à ne pas en abuser. Une fois, pas ici, autre part j'ai pu lire : il est surement coupable parce qu'un avocat le défend. Ce n'était pas Hondelatte, c'était un de l'audience. Alors, prudence.
C'est noté, un homme averti n'en vaut pas deux comme dit communément l'adage, mais il peut réfléchir et limiter le nombre de maladresses toujours possibles.

"Luc Tangorre est coupable puisqu'un avocat le défend"... "Luc Tangorre est coupable puisqu'aucun n'avocats ne souhaite le défendre"... et bla bla bla...

http://www.youtube.com/watch?v=7ws01jJKpAE

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 05 sept. 2010 23:39 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Non, je me suis mal exprimé, je dois rectifier. La phrase prononcée ne citait aucun accusé en particulier. C'était pire. C'était qu'être défendu par un avocat est un signe évident de culpabilité.
Mais dans le cas de Tangorre, c'est peut-être vrai. Un avocat qui se met à croire au bout de 5 minutes, ça rend coupable.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com