Luc Tangorre

Coupable ou innocent à tout prix ?
Nous sommes le 13 déc. 2017 22:53

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 05 févr. 2011 7:42 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
cookie a écrit :
Citation :
Suggérer que ces témoins ont fait un témoignage de complaisance parce qu'ils étaient impliqués dans le premier procès qu'ils auraient critiqué cinq ans plus tôt, c'est une fois de plus falsifier les réalités de ce dossier.


Diego, vous exagérez.
Monsieur VINALS ne "suggérait" rien.
Dites vous tout de même que plus de 20 ans se sont passés depuis cette affaire et que ce dernier n'est pas obligé de se rappeler de TOUS les détails et personnages de ce dossier.



Claude Vinals avait écrit précisément :

" des personnes qui aient connu la première affaire de Luc Tangorre qui aient vu comment le premier procès s'est déroulé, qui en ai fait la critique et qui déclarent qu'elles ont téléphoné à Luc Tangorre ce soir là".

Par conséquent je n'exagère rien du tout. Je dirai même que j'ai édulcoré le fond de la pensée de Claude Vinals. En effet, le directeur d'enquête ne s'est pas seulement contenté de le "suggérer", plus précisément encore...il l'a écrit noir sur blanc... mais à juger de la disparition progressive de ce qu'il a écrit sur ce forum, il ne restera bientôt que le "plus blanc que blanc", "transparent par opposition au gris clair" suis-je tenté de dire pour plagier le bon mot d'un sketch de Coluche ...

Personne n'est effectivement tenu de se rappeler de tous les détails de cette affaire. Ceux qui s'en souviennent correctement se chargent de les remémorer aux autres, ceux qui les ont oubliés (ce n'est pas une faute) sont priés de ne plus raconter n'importe quoi (là ça devient condamnable).

Le mot "détail" n'est pas toujours usité dans l'acception la plus rigoureuse de son sens, ni en politique, ni dans certains débats. tenter par exemple de jeter le discrédit sur un ensemble de témoins n’est pas un détail à mon sens : si l'on a oublié de vérifier la validité des raisons qui expliquent la disqualification de témoins, il est de bon ton de ne point uniquement répercuter inconsidérément ce qui ne fonde l'inanité de leur discrédit que par des sursauts de mémoire erronés dans le meilleur des cas, ou par des souvenirs volontairement « réappropriés » dans le pire d'entre eux.

J'espère Cookie que vous lirez très prochainement la critique de la scène 63 de "Faites entrer l'accusé" consacré justement aux alibis que je m'apprête à poster sur le fil concerné. Elle m'a demandé beaucoup d'efforts (raison pour laquelle je suis peu intervenu ces derniers jours) mais elle pourrait sans doute vous persuader définitivement que les alibis n'avaient aucune raison d'être galvaudés, aussi bien ici par M. Vinals que dans "Faites entrer l'accusé".

De "détails" en "détails", puisqu'on définit le mot comme "la partie d'un tout" (si parcellaire soit-elle) n'arrivera-t-on pas de toute façon à reconstituer l'ensemble de cette affaire au bénéfice leur réunion exhaustive ?

_________________
Qui bono ?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com