Luc Tangorre

Coupable ou innocent à tout prix ?
Nous sommes le 28 oct. 2020 2:16

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 sept. 2009 23:03 
Hors ligne

Enregistré le : 01 juin 2009 17:14
Messages : 101
Bon et bien puisque tout le monde est contre moi, je me retire dignement.... pduel :)

_________________
je fais un essai car je ne suis pas très doué pour les forums


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 sept. 2009 0:21 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Coucou Coockie,

Selon le bon mot de Cocteau, si jamais il nous arrivait d'être "contre vous", ce ne serait jamais que "tout contre vous". Nous palabrons entre personnes d'excellente compagnie extrêmement respectueuses des idées et des commentaires de tout un chacun. Votre présence sur ce forum nous ravit : rien de ce que vous écrivez ou argumentez ici ne vous déshonore, bien au contraire ! Rien ne doit non plus vous incitez à penser comme la norme au gran dam de vos convictions ou interrogations parfaitement légitimes.

En toute camaraderie Coockie. :D

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 sept. 2009 20:46 
Hors ligne

Enregistré le : 31 mai 2009 1:04
Messages : 99
Citation :
Coucou Coockie,

Selon le bon mot de Cocteau, si jamais il nous arrivait d'être "contre vous", ce ne serait jamais que "tout contre vous". Nous palabrons entre personnes d'excellente compagnie extrêmement respectueuses des idées et des commentaires de tout un chacun. Votre présence sur ce forum nous ravit : rien de ce que vous écrivez ou argumentez ici ne vous déshonore, bien au contraire ! Rien ne doit non plus vous incitez à penser comme la norme au gran dam de vos convictions ou interrogations parfaitement légitimes.

En toute camaraderie Coockie. :D
Bonjour Cookie,

Je confirme ce que dis Diego. Nous ne sommes pas contre vous. Nous pensons différemment sur ce point, c'est tout. D'ailleurs votre idée était intéressante car si vous avez pensé ainsi, d'autres ont fait de même et pourquoi pas des jurés?
La prochaine fois c'est moi qui m'inclinerai. N'ayez pas de crainte là-dessus.
Je vous souhaite ainsi qu'à tous les autres membres du forum un bon weekend.

_________________
« C’est sur la peau de mon cœur que l’on trouverait des rides. Je suis déjà un peu parti, absent. Faites comme si je n’étais pas là. Ma voix ne porte plus très loin ...
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes. »
Henri Calet


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 sept. 2009 22:51 
Hors ligne

Enregistré le : 01 juin 2009 17:14
Messages : 101
merci Diego, merci Socrate, vos compliments me vont droits au coeur .... :oops: :roll: :wink:

_________________
je fais un essai car je ne suis pas très doué pour les forums


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 19 sept. 2009 10:53 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Citation :

[
je ne savais pas que les parloirs de Luc Tangorre avaient été bloqués et ses courriers saisis. Quand vous en aurez le temps et le courage, merci de m'expliquer pourquoi.
.

Lorsque 'une personne est arrêtée, qu'elle clame son innocence et qu'elle fournit immédiatement des explications sur son emploi du temps, vous comprenez bien qu'il serait délicat pour les enquêteurs d'interroger les témoins concernés si ces derniers ont pu, d'une manière ou d'une autre, recevoir la visite d'un parents ou d'une pesonne favorable à l'accusé avec lesquels l'iculpé aurait eu la possibilité de se concerter.

Dans toutes les affaires délicates, on ne délivre des permis de visite aux proches qu'après avoir interrogé les témoins cités, ce qui tombe sous le sens. cela peut prendre quelques jours, quelques semaines, rarement plusieurs mois.

Dans le cas de Luc Tangorre, Patricia, la jeune femme qu'il fréquentait depuis six ans et avec il vivait depuis près d'un an n'obtiendra son permis de visite que 14 mois après l'arrestation (le temps que l'on interroge les témoins de l'hôpital pour éviter toute pression). Si une information déplacée est transmise par courrier, le juge bloque et saisit la corresponance. les courriers sont systémetiquement épluchés, certains mettent parfois plus d'un mois à parvenir au destinataire (dans un sens ou dans l'autre) en raison de cette censure.

Quant aux parloirs, il n'étaient pas "libres" à l'époque, sous écoute, avec un double vitrage. Luc Tangorre n'a pu embrasser ni ses parents ni sa fiancée pendant plusieurs années. Pas de possibilité aucune de faire passer un petit mot clandestin.

De nos jours, les prisons sont plus perméabes depuis l'introduction de téléphones portables clandestins (inexistants dans les années 80) et des parloirs libres.

Arrêté, Luc Tangorre a immédiatement expliqué, lorsqu'on lui a demandé de justifier son emploi du temps qu'il avait fêté son anniversaire (vacances de février "en compagnie des voisins de la famille Bourdon" (Sic).

Le juge a délivré une première commission rogatoire pour les faire interroger (restée sans effet). Plusieurs mois s'écoulent, Il relance la commission rogatoire en insistant vertement et en s'étonnant de ce que les policiers n'aient toujours pas accompli leur travail : "il conviendra notamment d'interroger les voisins de la famille Bourdon"".

"Explications" des services de police : "On a trop de travail, nous sommes débordés".

Par contre, pour aller fouiller les poubelles du divorce de M. Vittorio Del Andréa, les policiers disposent miraculeusement de plages de temps presques infinies....


Trouvez-vous anodain et normal, Coockie, que ces nombreux témoins de Coustelet (Vaucluse près de Cavaillon) n'aient jamais été interrogés depuis 28 ans ?

J'espère avoir satisfait votre curiosité ? :wink:

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 19 sept. 2009 20:08 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :
merci Diego, merci Socrate, vos compliments me vont droits au coeur .... :oops: :roll: :wink:
Vous voyez Cookie... :wink:
Diego et Socrate sont extremement galants! :D menulol

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 oct. 2009 0:05 
Hors ligne

Enregistré le : 26 oct. 2009 0:48
Messages : 15
Citation :
Devoir prouver son innocence sur un évènement futur, c'est nouveau: cela vient de sortir. Il fallait oser, mais pourquoi pas?
Luc Tangorre porte sur lui une arme de 6eme catégorie, ce qui est déjà un délit. Il est tout a fait normal qu'en ces circonstances, des investigations soient entreprises pour savoir ce qu'il compte faire avec cette arme.


De plus, sachez que l'intention d'effectuer un délit peut etre puni par la loi.
Cherchez par ex. la définition de "association de malfaiteurs", qui s'applique a plus de deux personnes donc dans ce cas si il y a bien un Eric, il peut etre donc intéressant pour la police de trouver cet Eric et de déterminer si il y a lieu a penser a une association de malfaiteurs ou non étant donné deja la présence d'une arme.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 oct. 2009 11:17 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Même si l'"arme" est emballée de manière à ne pouvoir blesser personne sans prendre le temps de la déballer? Ça resulterait assez comique de vouloir menacer quelqu'un avec un couteau de boucher emballé, ne croyez-vous pas?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 oct. 2009 15:49 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :
Citation :
Même si l'"arme" est emballée de manière à ne pouvoir blesser personne sans prendre le temps de la déballer?
j'ai trouvé plusieurs site à propos de la législation concernant les armes de 6 ième catégorie
http://www.combat.infosplus.net/2006/05 ... -francaise
http://pasmalpasnormal.over-blog.com/ar ... 35614.html
Citation :
Ça resulterait assez comique de vouloir menacer quelqu'un avec un couteau de boucher emballé, ne croyez-vous pas?
menuhaha

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 oct. 2009 16:22 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Il est clair que, pénalement, porter un couteau de boucher emballé ne rapporte pas d'ennuis graves. Je me référais surtout à l'utilisation comme argument psychologique appuyant la thèse de l'accusation contre Tangorre, de ce port d'arme prohibée. D'une part il n'y a aucune déclaration des victimes qui mentionne une arme pareille, ensuite il faut vraiment avoir une case vide pour penser s'armer de cette manière pour aller commettre une agression. Et Tangorre ne parait pas être idiot à ce point. Donc, que peut avoir à voir ce couteau avec les faits de Marseille? Rien.
Idem pour les antécédents judiciaires de Tangorre. Heureusement, tous ceux qui passent en garde à vue durant leur adolescence ne deviennent pas des violeurs. Donc, que peut avoir à voir que Tangorre adolescent soit monté, sciemment ou non, dans une voiture volée avec les faits de Marseille? Rien.
Par contre, la cachotterie que Tangorre fait chez Hondelatte, à savoir dire la stricte vérité sur son casier judiciaire sans entrer dans le détail d'une garde à vue qui peut arriver à n'importe qui pour moins que rien, serait une confession. Oui, bien sûr.

Pour le même tarif et avec votre méthode, Mataró, pouvez-vous m'indiquer ce que serait la déclaration d'un OPJ disant que, retrouver un taxi dont la municipalité et le numéro sont connus, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 oct. 2009 17:39 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :
D'une part il n'y a aucune déclaration des victimes qui mentionne une arme pareille,


tout à fait et le dossier le démontre clairement..
Citation :
ensuite il faut vraiment avoir une case vide pour penser s'armer de cette manière pour aller commettre une agression. Et Tangorre ne parait pas être idiot à ce point.
Non seulement Luc n'est pas idiot, puisque l'accusation le défini comme un homme doté d'une intelligence " supérieure à la moyenne"
Citation :
Donc, que peut avoir à voir ce couteau avec les faits de Marseille? Rien.
En effet, ce couteau n'a rien à voir avec le violeur des quartiers sud..
Citation :
Idem pour les antécédents judiciaires de Tangorre. Heureusement, tous ceux qui passent en garde à vue durant leur adolescence ne deviennent pas des violeurs. Donc, que peut avoir à voir que Tangorre adolescent soit monté, sciemment ou non, dans une voiture volée avec les faits de Marseille? Rien.
Je suis d'accord avec toi, je dois venir d'une autre planète puisque je connais quelques personnes qui ont été en garde à vue au cours de leur adolescence, pas un seul n'est devenu un violeur... un seul d'entre eux à malheureusement mal tourné, il a longtemps fait la une des journaux, il était surnommé le "roi de la cavale", il a dans le passé vécu tout près des Jonquilles, la résidence ou Luc et moi résidions dans les années 70..
Citation :
Par contre, la cachotterie que Tangorre fait chez Hondelatte, à savoir dire la stricte vérité sur son casier judiciaire sans entrer dans le détail d'une garde à vue qui peut arriver à n'importe qui pour moins que rien, serait une confession. Oui, bien sûr.
le fait qu'une personne est connu une garde à vue ne veux rien rire car combien de personnes ont commis des actes répréhensibles, actes qui n'ont jamais été sanctionnés car méconnus de la justice..

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 oct. 2009 18:25 
Hors ligne

Enregistré le : 25 oct. 2009 4:09
Messages : 66
[quote]Je suis d'accord avec toi, je dois venir d'une autre planète puisque je connais quelques personnes qui ont été en garde à vue au cours de leur adolescence, pas un seul n'est devenu un violeur... un seul d'entre eux à malheureusement mal tourné, il a longtemps fait la une des journaux, il était surnommé le "roi de la cavale", il a dans le passé vécu tout près des Jonquilles, la résidence ou Luc et moi résidions dans les années 70..
Je suis d'une indiscrétion ignoble... Est ce Besse?

_________________
"Si dans la République la justice ne règne pas avec un empire absolu, la liberté n'est qu'un vain mot"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 29 oct. 2009 19:07 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :
Je suis d'une indiscrétion ignoble... Est ce Besse?
non, vous n'êtes indiscret, il ne s'agit pas de Besse, je ne citerai pas le nom de ce garcon qui n'a certainement pas besoin que l'on revienne sur son parcours judiciaire ( il a depuis longtemps payé sa dette ...), il a une femme, des enfants... on le surnomme Dédé... :wink:

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 oct. 2009 0:38 
Hors ligne

Enregistré le : 31 mai 2009 1:04
Messages : 99
Citation :
Citation :
Devoir prouver son innocence sur un évènement futur, c'est nouveau: cela vient de sortir. Il fallait oser, mais pourquoi pas?
Luc Tangorre porte sur lui une arme de 6eme catégorie, ce qui est déjà un délit. Il est tout a fait normal qu'en ces circonstances, des investigations soient entreprises pour savoir ce qu'il compte faire avec cette arme.


De plus, sachez que l'intention d'effectuer un délit peut etre puni par la loi.
Cherchez par ex. la définition de "association de malfaiteurs", qui s'applique a plus de deux personnes donc dans ce cas si il y a bien un Eric, il peut etre donc intéressant pour la police de trouver cet Eric et de déterminer si il y a lieu a penser a une association de malfaiteurs ou non étant donné deja la présence d'une arme.
Bonjour Mataro,

Vous extrayez une phrase de son contexte et réagissez dessus. C’est votre droit le plus absolu. Il n’empêche que votre réponse me démontre que vous n’avez pas compris ce que je disais. Vous prônez la discussion, mais encore devriez vous appliquer certains principes de base qui concernent l’écoute et en l’occurrence la lecture.

Une attitude un peu moins immodeste de votre part eût consisté à me poser la question. Vous savez, il n’y a aucune honte à ne pas comprendre une conversation dans laquelle on s’immisce et qui a commencé plusieurs semaines voire plusieurs mois auparavant surtout lorsque l’on débarque dans un forum.

La phrase que vous avez extraite était une boutade dont l’humour vous a visiblement échappé. Comme nous semblons être dans le premier degré, je vais vous expliquer mon idée de la manière la plus terre à terre possible.

De quoi était-il question en fait ? Il s’agissait de savoir s’il aurait été important de retrouver le fameux Eric auquel Luc Tangorre avait fait référence lors de son interpellation, et ce pour favoriser la cause de la défense.

Mon point de vue, qui est discutable et sur lequel je vous invite à débattre, est que Luc Tangorre a dû répondre de dix-sept actes d’agressions sexuelles ou attentats à la pudeur et non d’avoir porté sur lui un couteau emballé dans un papier journal un soir à 23h30 en déclarant attendre un prénommé Eric. Prouver la véracité de ses propos lors du soir de son interpellation ne le dédouanait en aucune façon concernant les dix-sept cas pour lesquels il était accusé. S’il a été condamné, ce n’est pas pour son interpellation mais pour dix des dix-sept cas : 3 agressions sexuelles, une tentative d’agression et 6 attentats à la pudeur (je cite de mémoire). En conséquence, j’estime que parler de justification pour le soir de son agression est hors sujet. S’il avait été également inculpé pour port d’armes et / ou autre chose, pour ce soir-là précis, alors oui, cette justification s’imposait. Ai-je été assez clair ?

Passons maintenant au contenu de votre message. Vous invoquez une fois de plus le port d’une arme de 6e catégorie. Je ne doute pas un instant de votre compétence en la matière, mais j’aimerais m’assurer que cette affirmation de votre part repose sur des textes avérés et indiscutables. Pouvez-vous, s’il vous plaît me communiquer le texte de loi confirmant qu’un couteau de cuisine qui a une lame d’un seul côté était considéré en 1981 (et pas en 2009 : refaire l’histoire, ce n’est pas la refaire avec la mémoire du futur) comme une arme, et dans quel cas précis son port était interdit. Comment expliquez-vous, si cela était interdit en 1981, que Luc Tangorre n’ait pas été également inculpé pour ce délit ?

Par ailleurs, pouvez-vous m’expliquer ce qu’il en est de la loi sur le port d’armes en 2009 ? Cette question est plus à titre personnel. En effet, comme je vous l’ai signalé dans un message précédent, étant bricoleur et faisant plus exactement de la menuiserie, il m’arrive de transporter sur moi (parfois dans une poche intérieure) des outils de faible taille qui pourraient, étant coupants ou en métal, être effectivement détournés de leur utilisation d’origine pour être assimilés à des armes potentielles.

Pour terminer, je n’ai pas compris le rapport que vous faites entre l’affaire Luc Tangorre et un cas potentiel d’association de malfaiteurs. A ma connaissance aucun élément du dossier ne permet de dire que c’est une piste qui a été étudiée par les enquêteurs de l’époque. Détenez-vous des éléments du dossier qui vous permettent de justifier ce rapport ? Si tel était le cas, vous comprendrez aisément qu’il s’agirait d’éléments de la plus extrême importance susceptibles de par leur nature de nous faire réviser notre point de vue sur cette affaire.

En vous remerciant par avance de toutes ces précisions.
Très cordialement.

_________________
« C’est sur la peau de mon cœur que l’on trouverait des rides. Je suis déjà un peu parti, absent. Faites comme si je n’étais pas là. Ma voix ne porte plus très loin ...
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes. »
Henri Calet


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 30 oct. 2009 15:11 
Hors ligne

Enregistré le : 26 oct. 2009 0:48
Messages : 15
Citation :
De quoi était-il question en fait ? Il s’agissait de savoir s’il aurait été important de retrouver le fameux Eric auquel Luc Tangorre avait fait référence lors de son interpellation, et ce pour favoriser la cause de la défense.
Sur ce point, je suis en désaccord avec vous. Le dossier est consisté d'un ensemble d'éléments. Les jurés se sont fait un avis a partir de ces éléments et mon avis - et ce n'est que mon avis- est que ce point a participé a cet ensemble d'éléments qui leur a fait prendre leur décision, en particulier sur le fait que Luc Tangorre pouvait avoir une double personnalité. En effet ce comportement - a priori et si on le prend telquel- ne correspond pas a celui de qqn de "très bien". Comme vous le souligniez il peut s'agir d'un malheureux concours de circonstances dans ce cas, éclairer ce concours de circonstances par tout les moyens a votre disposition ne peut que vous être plus favorable. Par contre fournir des explications non prouvée ne renforce dans l'idée d'un mensonge (il est pas courant de donner rdv a qqn que l'on connait a peine avec un couteau dans la poche peu avant minuit). Voici l'explication de ce qui n'est que mon avis.
Sur le plan du droit vous avez raison, mais je pense que la police, les jurés (et moi) prennent en compte l'ensemble des éléments, et notamment celui la car puisque c'est a partir de la que "tout va s'enchainer" comme le disent les défenseurs de Luc Tangorre.

De même, a mon avis, si les policiers avaient pu éclaircir le comportement de Luc Tangorre a ce moment là, Luc Tangorre aurait alors peut être eu un peu plus de crédibilité dans ces déclarations a leur yeux et peut être les "pourquoi" que vous vous posez (pourquoi les témoins intérrogés 14 mois apres etc.), n'auraient pas eu lieu.
Je ne dis pas pour autant que Luc Tangorre aurait été acquité, mais si il était vraiment innocent, cet élément aurait peut être pu éviter que l'enquete comporte un certains nombre d'erreurs que vous avez relevés.

Concernant les armes de 6eme catégorie, en effet la situation que vous décrivez pour vous même pourrait vous amener a être condamné pour port illégal d'arme (dura lex sed lex). Je vous conseille de transporter vos armes de 6eme catégorie de manière a ce qu'elles ne soient pas accessible facilement (par ex dans un sac cadenassé et placé dans le coffre de votre voiture et non dans la poche de votre manteau), et de les transporter sur la voie publique uniquement entre votre voiture et votre domicile et non pas quand vous avez rendez vous avec qqn dans une zone ou le transport de votre arme sur vous-même n'est d'aucune utilité.


cordialement


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com