Luc Tangorre

Coupable ou innocent à tout prix ?
Nous sommes le 22 mai 2022 9:27

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante
Auteur Message
MessagePosté : 11 juin 2009 18:46 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 24 juil. 2005 16:25
Messages : 79
Les témoignages de Claire-Lise Foiret, de sa mère et de sa grand-mère pour la soirée du 23 mai entre 20 heures et 21 heures :
Les 3 femmes affirment que Luc a téléphoné ce soir-là entre 20 heures et
21 heures, ce qui, sans constituer peut-être un alibi absolument inattaquable *, rend tout de même très peu crédible la présence de Luc près de Nîmes ce soir-là.

Le témoignage des 3 femmes est fragilisé par :

a) le fait qu’il ait été donné 5 mois après les faits et qu’elles ont donc pu
se tromper de bonne foi

b) elles étaient amies de Luc Tangorre et pouvaient vouloir lui fournir un alibi

Peuvent-elles s’être trompées sur la date ?

Certes, tout le monde peut se tromper, surtout 5 mois après, mais il me semble que le fait que ce jour-là n’était pas un jour anonyme mais un jour férié, le lundi de Pentecôte, constitue tout de même un point de repère qui va dans le sens de la réalité de ce coup de fil. Il est incontestable qu’on se souvient toujours beaucoup mieux de ce qu’on a fait un jour férié ou festif que de son emploi du temps un jour comme les autres, même peu reculé dans le temps.
Je serai personnellement incapable de dire ce que j’ai fait le 23 février 2009 ou le 12 novembre 2008 ou même probablement il y a une semaine. Mais si on me demande si Untel m’a téléphoné le matin de Noël 2009 ou le 1er mai en fin d’après-midi, je suis certaine que je m’en souviendrais (s’il s’agit d’un proche, bien sûr, pas d’un démarcheur qui voulait me vendre un forfait SFR et qu’on oublie sitôt raccroché).

Peuvent-elles s’être trompées sur l’heure ?

Cela me semble peu vraisemblable car elles prennent comme point de repère le fait que la grand-mère n’était pas encore couchée alors qu’elle ne se couche jamais après 21 heures.


Est-il vraisemblable qu’elles aient menti sciemment pour aider Luc Tangorre ?

S’il n’y avait que Claire-Lise, on pourrait peut-être s’interroger. Elle est très amie avec Luc Tangorre, elle est convaincue de son innocence dans la 1ère affaire, s’est impliquée à fond jusqu’à co-écrire un livre qui défend son innocence et
ne peut être que catastrophée par cette nouvelle accusation. On ne peut peut-être pas absolument exclure qu’elle ait pu aller jusqu’au faux témoignage pour aider un ami, dont elle ne doute pas une seconde, bien sûr, qu’il est victime d’une nouvelle machination.
La personnalité de Claire-Lise exclut-elle qu’elle soit capable de cela ? Je n’en sais rien, je ne la connais pas.

Mais il faudrait alors admettre que 2 autres personnes, sa mère et sa grand-mère, aient pu elles aussi se laisser circonvenir.
Et cela me semble très invraisemblable.
Ce sont des femmes qui appartiennent à des générations où l’on a généralement l’esprit légaliste, la peur du gendarme, des autorités, et qu’on voit mal se prêter à ce genre de choses.
Là aussi, il faudrait connaître personnellement ces femmes et leur caractère pour pouvoir se faire une idée. Mais je pense quand même qu’il est assez invraisemblable que 3 personnes à la fois aient pu se laisser convaincre de faire un faux témoignage.



*
L’accusation soutiendra en effet qu’il aurait pu téléphoner d’une cabine pour se forger un alibi et indiquera d’ailleurs qu’une cabine se trouvait à proximité du lieu du viol.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 juin 2009 19:28 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 17 janv. 2006 18:10
Messages : 337
Localisation : lardieres 60
Plus longtemps l'arrestation de luc tangorre aurait duré, plus les souvenirs de toute a chacun aurait des signe de faiblesse Danou , mais peut êtres , que c'était belle et bien le but...

_________________
aimons-nous vivant n' attendons pas que la mort nous trouve du talent. ( Pierre Delanoë)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 juin 2009 19:35 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 24 juil. 2005 16:25
Messages : 79
Citation :
Plus longtemps l'arrestation de luc tangorre aurait duré, plus les souvenirs de toute a chacun aurait des signe de faiblesse Danou , mais peut êtres , que c'était belle et bien le but...
Tu veux dire que la police aurait fait exprès d'attendre 5 mois pour arrêter Luc afin de pouvoir dire que les témoignages à décharge étaient sujets à caution parce que trop de temps avait passé pour qu'ils soient fiables ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 juin 2009 19:43 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 17 janv. 2006 18:10
Messages : 337
Localisation : lardieres 60
Vas savoir Danou on ne peut juré de rien

_________________
aimons-nous vivant n' attendons pas que la mort nous trouve du talent. ( Pierre Delanoë)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 juin 2009 19:47 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 17 janv. 2006 18:10
Messages : 337
Localisation : lardieres 60
Danou tu ne peut pas mieux tomber toi qui je crois réside dans le sud ouest , et proche de nimes , je voudrais savoir a qu'elle heure il fait nuit a cette époque de l'année

_________________
aimons-nous vivant n' attendons pas que la mort nous trouve du talent. ( Pierre Delanoë)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 juin 2009 19:50 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 17 janv. 2006 18:10
Messages : 337
Localisation : lardieres 60
dans le sud ouest bien entendue Danou

_________________
aimons-nous vivant n' attendons pas que la mort nous trouve du talent. ( Pierre Delanoë)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 juin 2009 22:13 
Hors ligne

Enregistré le : 07 juil. 2006 14:45
Messages : 104
Localisation : Vitrolles
Citation :
Citation :
Plus longtemps l'arrestation de luc tangorre aurait duré, plus les souvenirs de toute a chacun aurait des signe de faiblesse Danou , mais peut êtres , que c'était belle et bien le but...
Tu veux dire que la police aurait fait exprès d'attendre 5 mois pour arrêter Luc afin de pouvoir dire que les témoignages à décharge étaient sujets à caution parce que trop de temps avait passé pour qu'ils soient fiables ?
Ce n'est pas la police qui a enquêté sur la deuxième affaire mais les gendarmes, et c'est la police qui a enquêté sur la première affaire. s'il y a manip, il faudrait penser alors que police et gendarmerie sont dans le coup ??


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 juin 2009 22:51 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 24 juil. 2005 16:25
Messages : 79
Citation :
dans le sud ouest bien entendue Danou
Je ferai attention demain et te dirai exactement.

Approximativement, je dirais vers les 21h 30. Mais c'est vrai que je n'y ai jamais fait très attention. Je te dirai .


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 juin 2009 23:00 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Le juge Lernould confirme ce que dit Danou.

Sur son PV de reconstitution, il retient après enquête que l'obscurité s'est installée à 21 H 36. Je suis d'accord avec lui sur ce point (c'est assez rare pour être souligné !), le soleil s'est en effet couché à 21 H O6 à cet endroit ce soir-là, il faut environ une demi-heure de plus pour laisser le temps à l'obscurité de s'installer.

On peut donc retenir cet horaire pour ponctuer l'installation de la nuit puisque tout le monde est d'accord sur ce point..

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 juin 2009 23:24 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Joquin vous écrivez :

Ce n'est pas la police qui a enquêté sur la deuxième affaire mais les gendarmes, et c'est la police qui a enquêté sur la première affaire. s'il y a manip, il faudrait penser alors que police et gendarmerie sont dans le coup ??

Je vous réponds :

La gendarmerie n'est d'aucune sorte mêlée à ce coup fourré. La police de Marseille pourrait l'être mais rien n'est démontré, loin s'en faut. C'est l'une des pistes, Il en existe quelques autres de mon point de vue : Jeu de rôle organisés par des tordus du cortex (basée sur les "œuvres" cinématographiques de Robbe Grillet que Jennifer étudie en 1988 et qui font effectivement état d'étranges similitudes. Je n'y crois pas personnellement mais aucune hypothèse n'est à exclure) ? Raison d'Etat, avec ou sans l'intervention des renseignements généraux ? Amicale de Juges frustrés impliqués dans les 2 affaires aux commandes d'un coup fourré (c'est la plus fantaisiste et, aussi incroyable que cela puisse paraître, certains éléments nous autorisent aujourd'hui à nous poser sérieusement quelques questions) ? Vengeance personnelle, par exemple d'une des victimes à tort persuadée de la culpabilité de Luc Tangorre dans le premier dossier (L'une d'elle, par exemple, est la fille d'un gendarme et a crié à Luc Tangorre le jour de sa déposition devant la cour d'assises "Tu m'as eue, mais un jour je t'aurai !". Aucune de ces pistes n'est à exclure. Celle de l'implication des gendarmes ne tient pas pour plusieurs raisons que je peux développer le cas échéant.

Non ces derniers se sont contentés de rabattre le gibier sans beaucoup de scrupule (Luc Tangorre, c'est le pied pour leur tableau de chasse !), mais d'autres sonnaient manifestement l'hallali ...

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 juin 2009 23:40 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Danou écrit, pour répondre à Bruno :

Tu veux dire que la police aurait fait exprès d'attendre 5 mois pour arrêter Luc afin de pouvoir dire que les témoignages à décharge étaient sujets à caution parce que trop de temps avait passé pour qu'ils soient fiables ?

Je réponds :

Les gendarmes non, ces sont les exécutants de l'enquête. Celui qui la dirigeait (stagiaire ou pas stagiaire de Michel Maestroni, le juge de l'affaire de 1981 ?) était lui seul aux commandes. Tant que je n'aurai pas de réponse claire et précise sur ses liens précis avec son collègue de Marseille, ma suspicion demeurera. D'autant plus que ce dernier travaillait si près du lieu d'habitation de Jennifer à Versailles qu'on peut légitimement s'interroger. Rien de plus en l'état.

Dans ce cas, il appartenait au magistrat de décider quand l'interpellation devait s'opérer. Tout le monde en conviendra, les "charges" (en apparence) étaient réunies dès le 18 août 88. Attendre 10 semaines supplémentaires pour procéder à l'interpellation de Luc Tangorre le 24 octobre pouvait altérer la qualité et la crédibilité d'éventuels alibis. D'ailleurs les avocats de Luc Tangorre, si ma mémoire est bonne, n'ont pas manqué de soulever ce problème d'un point de vue juridique (voir partie procédure).

Ce calcul a-t-il été fait ? Pourquoi pas, Bruno n'a peut-être pas tort...

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 juin 2009 8:51 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Danou a écrit :

*
L’accusation soutiendra en effet qu’il aurait pu téléphoner d’une cabine pour se forger un alibi et indiquera d’ailleurs qu’une cabine se trouvait à proximité du lieu du viol.


Je réponds :

Danou a raison de le souligner.

C'est donc que ce triple témoignage tient, pourquoi sinon ?

A ce propos, l'hypothèse d'un appel depuis la cabine des jonquilles (de toute façon impossible dans les horaires indiqués) jusqu'en Savoie a-t-il fait l'objet d'une vérification quelconque ? A-t-on vérifié cette fois si le central était manuel ou automatique ?

C'est dire s'il s'agit d'un "argument échappatoire" et non d'un argument auxquel les enquêteurs croient eux-mêmes.

Un peu comme la 4L de Madame Calvet, de l'esbroufe, rien que de l'esbroufe !...

Le pire ? ça marche auprès de jurés aux QI aléatoires.... Ces professionnels le savent bien, il en usent et en abusent....

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 juin 2009 9:42 
Hors ligne

Enregistré le : 07 juil. 2006 14:45
Messages : 104
Localisation : Vitrolles
Diego a dit :
"(L'une d'elle, par exemple, est la fille d'un gendarme et a crié à Luc Tangorre le jour de sa déposition devant la cour d'assises "Tu m'as eue, mais un jour je t'aurai !"

Celle ci me semblerait être la plus plausible, surtout si elle a des proches gendarmes... ça peut aider... A-t-on fait une petite enquête sur elle ? Elle habiterait pas à la Ciotat des fois ?? on sait jamais...

Parce que faire intervenir des juges voire plus (pourquoi pas mitterrand tant qu'on y ait...) ça me semble un peu gros... je veux bien qu'il y ait eu des pressions d'en haut par exemple pour retarder (voire orienter) l'enquête et l'instruction (vu que l'affaire était "sensible") mais de là à penser à d'autres manips ??


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 juin 2009 9:45 
Hors ligne

Enregistré le : 07 juil. 2006 14:45
Messages : 104
Localisation : Vitrolles
Citation :
dans le sud ouest bien entendue Danou
j'ai jamais été fort en géographie mais Nimes et Montpellier il me semble que c'est encore dans le sud-est et je confirme ce que dit Danou : jusqu'à 21h30 au mois de juin il fait encore jour, la nuit tombe entre 21h30 et 22h


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 juin 2009 12:08 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Joaquin vous écrivez :

Celle-ci me semblerait être la plus plausible, surtout si elle a des proches gendarmes... ça peut aider... A-t-on fait une petite enquête sur elle ? Elle habiterait pas à la Ciotat des fois ?? on sait jamais...


Je vous réponds :

Le plausible n'est pas toujours vrai et réciproquement.

Cela dit, je suis d'accord avec vous, la piste d'un ou plusieurs policiers impliqués dans la première affaire selon moi, ou celle de la famille de Béatrce H. selon vous (bien remuante et impliquée pour arrêter tous azimuts les rodeurs du Roy d'Espagne, ou pour relever la N° d'immatriculation de celui qui conduisait la 2CV de Bonnello garée bizarrement tous feux éteints. Qui était au volant ? L'enquête ne le déterminera jamais et c'est bien dommage ! ) me paraissent plus cohérentes dans l'hypothèse d'un coup fourré.

Pourtant, quand je signe "Qui bono", je ne puis m'empêcher de penser, si rocambolesque soit cette Hypothèse, au juge Michel Maestroni.

1°) Le raté de la première affaire ruinait sa carrière. C'est le phénomène inverse qui s'opère avec la seconde arrestation de Luc Tangorre.... Les enjeux pour lui sont importants... Le mobile existe.

2°) Avait-il oui ou non Lernould comme stagiaire à Marseille. Jean Vermorel, un journaliste l'a affirmé publiquement. Cela n'a jamais été démenti, il n'a jamais été attaqué... Cela pose quand même question.

3°) N'est-ce pas lui qui demande au juge Derdeyn, dans le cadre de la première affaire, d'enquêter sur Luc Tangorre aux Jonquilles en 1982 ? N'est-ce pas le même juge Derdeyn, celui donc qui chapeaute l'enquête aux jonquilles sur Luc Tangorre en 1982, qui procède en décembre 88 aux secondes aspirations de la 4L (les premières n'avaient rien donné...)

4°) N'est-ce pas Michel Maestroni qui travaille si près du lieu d'habitation de Jennifer que l'on ne peut que s'étonner encore de ce, dans le camp d'en face, ils n'hésiteraient plus une seule seconde à qualifier de "faisceau de présomptions convergent" ?

L'hypothèse est surréaliste, certes, mais certaines recherches s'imposent dans cette voie.

La balayer d'un revers de main dédaigneux pourrait peut-être nous interdire d'avoir accès à la clef de l'énigme.

S'il vous plait, s'il vous importe de trouver où le bât blesse, d'un côté comme de l'autre, restez ouvert à l'éventualité d'une solution inattendue...

Voilà que vous soulevez des questions très intéressantes que je me pose moi-même depuis toujours :

Béatrice H. Habite-t-elle à La Ciotat ? Dans le cas contraire, un de ses proches y réside-t-il ?

Il serait également intéressant de savoir si, d'une manière ou d'une autre, Béatrice H. a pu faire la connaissance de l'une des Américaines au moins.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com