Luc Tangorre

Coupable ou innocent à tout prix ?
Nous sommes le 30 mai 2020 11:01

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 16 déc. 2008 21:51 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Bonsoir Gloubs,

Les pièces restituées, sauf oubli, sont au nombre de deux :

- la chevalière.

- la voiture

La chevalière est à disposition.

La voiture était à entreposée dans le parking dont Joëlle David s’occupait à St-Etienne mais cette dernière s’en est débarrassée lorsqu’elle n’en a plus été la gérante (à partir de 94 ou 1995 je crois). Cette très vieille voiture a donc dû, très probablement, finir à la casse. A moins qu’elle n’ait terminé sa drôle de « carrière » en objet de collection ? Seule Joëlle David peut préciser de quoi il retourne et dire par la même occasion s’il existe un moyen de la récupérer. Luc Tangorre et Joëlle David n’ont plus eu le moindre contact, pas même épistolaire ou téléphonique, depuis 13 années.

Les deux slips et le billet ont disparu au tout début de l’enquête et c’est bien dommage pour ce qui est de mettre en évidence des empreintes (digitales et /ou génétiques), à partir des corps gras et sperme (si ces trois éléments en recelaient, ce qui eût été inévitable à admettre le scénario accueilli de prime abord comme un conte de fée par le gendarme qui recueille le récit des Américaines lui-même…).

Tous les autres scellés : vêtements, cheveux (etc.…) devraient logiquement se trouver entreposés au greffe judiciaire du TGI de Nîmes, mais lorsque Luc Tangorre écrit en mode recommandé au Procureur de Nîmes pour lui poser la question dans l’optique d’une demande de révision, ce dernier semble trouver inopportun, ne serait-ce que de lui accorder l’élégance d’une réponse. Quitte à l’envoyer sur les roses, je trouve que ce serait somme toute moins sibyllin et plus conforme aux textes de loi qui préconisent de meilleurs rapports entres les administrations et les administrés. La « charte Marianne » ? Inconnue au bataillon du côté de Nîmes, au moins en ce qui concerne le paria Luc Tangorre.

Plus sérieusement, deux des cheveux retrouvés dans la 4L « appartenaient » a-t-on proclamé péremptoirement dans certains médias, « plutôt plus que moins » a-t-on voulu faire croire (6 chance sur 10 en réalité… Pile ou face ?...) à Jennifer Mac Cluney. De 1988 à 1991 (instruction), la science ne permettait pas de s’en assurer. Il ne fut hélas possible d’en avoir le cœur net qu’après la condamnation de Luc Tangorre. Pourquoi donc s’en priver, et ne pas le déterminer aujourd’hui, puisque ces deux cheveux seraient toujours, selon toute vraisemblance, à disposition du greffe de Nîmes malgré l’incertitude dans laquelle nous place désormais la non réponse du Procureur ?

Pour le reste des comparaisons et autre analyses possibles et imaginables, toutes les suggestions sont les bienvenues. Luc Tangorre les appelle de ses vœux les plus ardents depuis toujours (je rappelle que ce fut le cas tout au long de l' instruction comme durant le procès).

Qui traine des pieds pour de vrais éclaircissements ? Qui les souhaite et les réclame à cor et à cris depuis toujours ? qui fait inversement la sourde oreille ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 déc. 2008 7:31 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 17 janv. 2006 18:10
Messages : 337
Localisation : lardieres 60
Citation :
Plus sérieusement, deux des cheveux retrouvés dans la 4L « appartenaient » a-t-on proclamé péremptoirement dans certains médias, « plutôt plus que moins » a-t-on voulu faire croire (6 chance sur 10 en réalité… Pile ou face ?...) à Jennifer MCluney. ac De 1988 à 1991 (instruction), la science ne permettait pas de s’en assurer. Il ne fut hélas possible d’en avoir le cœur net qu’après la condamnation de Luc Tangorre. Pourquoi donc s’en priver, et ne pas le déterminer aujourd’hui, puisque ces deux cheveux seraient toujours, selon toute vraisemblance, à disposition du greffe de Nîmes malgré l’incertitude dans laquelle nous place désormais la non réponse du Procureur ?



Bonjour :Il y a quand quelque chose qui m'interpelle dans l'expertise des deux cheveux, comment un cheveux peut avoir un pourcentage de compatibilité de plus ou moins 80 pour cent et l'autre plus ou moins 73 pour cent .

Jennifer MCluney, avait tel deux nature DIFFÉRENTE de cheuveux ?

_________________
aimons-nous vivant n' attendons pas que la mort nous trouve du talent. ( Pierre Delanoë)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 déc. 2008 12:16 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Je me suis toujours posé la question comme toi Bruno et je n’ai jamais eu le moindre début de réponse.

L’erreur fondamentale serait d’oublier la méthode par laquelle ces résultats ont été obtenus (ou adroitement dénaturés ?) sur la base de premiers prélèvements ordonnés par le Juge Lernoud dans un premier temps, puis ceux ordonnés par le juge Derdeyn (rappelons au passage qu’il s’agit du magistrat qui supervisait l’enquête réalisée… aux Jonquilles… en 1981).

Prenons un exemple simple pour mieux comprendre : c’est certes très simplifié, mais le procédé est identique.

Je prends n’importe quel cheveu de référence.

Par observation et analyse scientifique, je détermine, admettons, qu’il s’agit d’un cheveu roux, de sexe masculin, appartenant à un sujet âgé de 35 à 40 ans.

Statistiquement, je détermine ensuite que ces caractéristiques concernent 2% de la population.

Je prends un sujet de référence masculin âgé de 37 ans et roux. Je suis dès lors en mesure d’affirmer que ce cheveu appartient à cet individu dans 98 % des cas. Ce qui est tout à fait vrai d’ailleurs.


Revenons au dossier Luc Tangorre.

Là, on part du sujet de référence : sexe féminin, blond, âgé de 21 ans (jennifer Mac Cluney ou Carole Ackerman, peu importe, mais de préférence celle qui prétend qu’on lui a tiré les cheveux, c'est plus crédible pour la suite).

On aspire ensuite des milliers de cheveux et autre poils, à deux reprises (avec le renfort inopiné du Juge Derdeyn si la première fois n’y suffit pas).

On sélectionne ensuite ceux qui peuvent se rapprocher le plus possible des caractéristiques du sujet de référence, Jennifer Mac Cluney en l’occurrence (facile d’en choisir deux vu le nombre très important de cheveux aspirés), puis on isole ces deux cheveux présentant les caractéristiques les plus compatibles possibles.

Le reste est un jeu d’enfant, une manipulation, de l’esbroufe destinée à fourvoyer les médias, et les jurés par effet boule de neige.

J’affirme que l’on pouvait obtenir ces résultats avec n’importe quel sujet de référence qui n’est jamais monté dans cette 4L, que les chiffres avancés par l’accusation procèdent d’une illusion sous paravent pseudo scientifique.

L’équipe de Hondelatte l’a bien compris en choisissant de ne souffler le moindre mot sur ces deux cheveux. Ce n’est pas un hasard.

Trois jeunes femmes blondes âgées de 21 ans (exactement comme Jennifer mac Cluney) montaient presque tous les jours dans cette 4L (Florence Gallet, la fiancée de Luc Tangorre, Nathalie Counil, sa meilleure amie à qui il confiait le tabac, et Kadoudja Mokrani, une jeune Kabyle amie du couple).

Il était non seulement possible mais très probable d’obtenir des résultats autrement plus probants (voir de l’ordre de 99 %, avec ces trois sujet de référence effectivement passagères de ce véhicule).

Quant aux résultats obtenus avec Jennifer mac Cluney, je réaffirme haut et fort que n’importe quel autre sujet de référence n’étant jamais monté dans cette 4 L ferait l’affaire avec des chiffres tantôt inférieurs, tantôt supérieurs à ceux qui ont été obtenus avec elle.

Pourquoi l’accusation s’est-elle farouchement opposée aux mêmes analyses comparatives avec Florence Gallet, Nathalie Counil et Kadoudjà Mokrani ? Ceci malgré les nombreuses sollicitation de Luc Tangorre ? D’après toi Bruno ?

Imagine que l’un des deux cheveux sélectionnés par l’accusation soit attribuable par exemple à 97 % à Nathalie Counil, et l’autre, imaginons le également, à 88 % à Florence Gallet. C’est bien ce type de résultats qui pendait au nez des accusateurs de Luc Tangorre, sinon ils n’auraient pas hésité une seconde à établir le contraire. Rien n’était plus facile s’ils étaient de bonne foi.

Trêve de polémique, puisque depuis le milieu des années 90, on peut déterminer l’appartenance d’un cheveu de façon sûre et certaine, alors, de grâce, qu’on procède enfin à des analyses génétiques concluantes pour déterminer si les médias et les jurés ont été oui ou non manipulés (au moins sur ce point).

De toute façon, ce que dit l’accusation, c’est que 18 fois sur 100, un des cheveux SELECTIONNES, ne sera pas à Jennifer Mac Cluney et que, 27 fois sur 100, l’autre ne sera pas à elle non plus.


Ce qui revient à dire précisément (pour ceux qui savent faire un calcul statistique élémentaire) que 4 fois sur dix, ces deux cheveux ne seront pas conjointement ceux de Jennifer Mac Cluney. Sans même parler de la selection préalable qui permet d’établir ce type de résultat avec n’importe quel autre quidam….

Pourtant, présenté comme le fait l’accusation, ce pseudo indice a bel et bien servi d’indice matériel, il n’y a qu’à relire les médias de l’époque pour n’en plus douter. J’appelle cela de la malhonnêteté intellectuelle caractérisée.

Si une analyse génétique venait aujourd’hui à confirmer ce que j’explique, l’accusation aurait beau jeu de rétorquer : « mais ni les experts ni nous-mêmes avons jamais affirmé que ces cheveux appartenait à Jennifer Mac Cluney».

Ce qui est vrai… A la question posée par le juge : « Y a-t-il identité formelle », les experts ont très nettement répondu … NON !

Alors pourquoi pouvait-on lire dans les médias de l’époque : « on a (ou … on aurait…., ce qui revient au même dans l’esprit des lecteurs) retrouvé des cheveux d’une américaine dans la voiture de Luc Tangorre » ? Et pourquoi l’a-t-on compris ainsi devant la cour d’assises ?

C’est bien, effectivement présenté comme tel, ce que tout le monde a compris, Luc Tangorre le premier lorsqu’il s’est insurgé chez le juge à la lecture des résultats qu’on lui a jetés au visage comme de la poudre aux yeux.

Le système inquistoire dans toute sa splendeur….


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 08 janv. 2009 9:06 
Hors ligne
VIP
Avatar du membre

Enregistré le : 12 oct. 2003 16:55
Messages : 36
Citation :
Diego à écrit :
" Lorsqu'on est sûr de son argumentation, on ne se défile pas : l'appel est lancé ! "
Loin de moi l'idée de parasiter ce forum avec une autre affaire,
je vous confirme simplement et très sereinement que Philippe Bilger est très vite à cours d'arguments face à des interlocuteurs doté d'un sens critique.

Il défend l'institution avec une verve remarquable mais dès qu'il ne peut plus soutenir son objectif, il est aux abonnés absents.

Moi aussi je me suis un temps laissé abuser par son apparente impartialité/objectivité mais il n'en est rien.
Il donne parfois un coup de pied factice dans la fourmilière de sa corporation, mais c'est juste pour gagner en crédibilité.

Humanisme factice, dialogue avec le citoyen factice...

enfin c'est mon avis.

Pour ceux qui me connaissent, je tiens à votre disposition mon second et dernier mail adressé au très vénérable philippe Bilger, resté sans réponse.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 08 janv. 2009 21:25 
Hors ligne
administrateur
Avatar du membre

Enregistré le : 12 mars 2005 23:41
Messages : 1600
En tout cas, il a la possibilité de répondre ...y compris sur cet espace, s'il le souhaite.
Cette précision étant apportée, il sera evidemment le bienvenu.

_________________
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con".
"comment se fait-il que certains paraissent si cons même sans lumière ? C'est de la métaphysique pure."


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 01 mars 2009 10:28 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
J'espère Davy, que votre nièce terminera vite ses études et qu'elle pourra contribuer aux éclaircissements qui s'imposent dans ce dossier. La vérité, si elle doit être exhumée un jour, se doit de faire feu de tout bois.

Dommage par ailleurs de n'être pas suffisamment familier avec la compagne de votre fils pour l'enrôler dans nos débats. C'est surtout dommage pour elle si elle étudie la criminologie car l'étude de ce dossier est très riche d'enseignements sur la façon dont notre système judiciaire fonctionne en réalité. Passer à côté de son approfondissement, c'est se refuser une chance de voir l'envers du décors. Une criminologue ne doit pas passer à côté d'une telle opportunité. Gisèle TIchané répond la chose suivante dans l'une de ses interviews lorsqu'on lui demande ce qui a changé pour elle depuis qu'elle s'est penchée sur l'affaire de Luc Tangorre : "ma naïveté" !


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 juin 2009 4:51 
Hors ligne
VIP
Avatar du membre

Enregistré le : 12 oct. 2003 16:55
Messages : 36
Attention, l'étude de l'affaire Tangorre peut tout comme Mme Tichané vous faire perdre toute naïveté à l'égard de notre système judiciaire, mais ce n'est pas sans conséquences: Les gens préfèreront vous dire paranoïaque que d'en faire autant.

_________________
Requête en Révision de Daniel Massé 22-05-2009 au format PDF


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 juin 2009 11:22 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Bonjour Ymasse!!

YMASSE à écrit:
Attention, l'étude de l'affaire Tangorre peut tout comme Mme Tichané vous faire perdre toute naïveté à l'égard de notre système judiciaire, mais ce n'est pas sans conséquences: Les gens préfèreront vous dire paranoïaque que d'en faire autant.
CHANTAL répond:
Pour ma part, je sais que notre système judiciaire marche trop souvent la tête à l'envers....
Je préfère que l'on me dise que je suis paranoïaque plutôt que de faire l'autruche..! :wink:

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 juin 2009 11:57 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Exactement Ymasse, on vous fera passer pour un paranoïaque qui voit des coups bas partout si vous comprenez de quoi il retourne de l'extérieur, ou, pire si vous êtes victime du totalitarisme de ce système, pour un vile manipulateur...

Lesdits "paranoïaques" et lesdits "manipulateurs" auront beau expliquer ce qu'ils savent, ce qu'il perçoivent, on les accusera d'aboyer inutilement... et la caravane judiciaire passera dans l'indifférence générale...

Jusqu'au jour ou les "naïfs dégrisés" atteindront derechef le nombre suffisant pour revenir au niveau de conscience qui existait dans ce pays en 1988 avant que n'éclate la pseudo "seconde affaire Tangorre".

J'en profite pour rappeler à ce sujet que Daniel Massé est toujours incarcéré et que cette injustice se perpétue en notre nom. Dans ce cas particulier, contre la première décision souveraine d'un jury qui, à bon escient, l'avait acquitté en notre nom, nous le peuple français dont le seul droit serait finalement de la mettre en veilleuse.

Ne vous inquiétez plus, brave gens, on pense pour vous....

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 juin 2009 12:06 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
A ceux qui sont dans la moyenne,
A ceux qui n'ont jamais volé,
A ceux de confession chrétienne,
A ceux d'opinion modérée,
A ceux qui savent bien se plaindre,
A ceux qui ont peur du bâton,
A tous ceux qui n'ont rien à craindre,
Je dis que Pierre est en prison.

Dormez en paix, monsieur le juge.
Lorsque vous rentrez du travail,
Après le boulot, le déluge,
Tant pis pour les petits détails.
Aujourd'hui, cette affaire est close.
Une autre attend votre réveil.
La vie d'un homme est peu de chose
A côté de votre sommeil.

Soyez contents, jurés, notables,
Vous avez vengé proprement
La vie tristement respectable
Que vous meniez depuis longtemps.
Qu'on vous soit différent suppose
Par obligation qu'on ait tort.
La vie d'un homme est peu de chose
A côté de votre confort.

Soyez satisfait, commissaire,
Vous n'avez pas eté trop long
Pour mettre un nom sur cette affaire.
Tant pis si ce n'est pas le bon.
Tant pis si chez vous, on dispose
De moyens pas toujours très clairs.
La vie d'un homme est peu de chose
A côté d'un rapport à faire.

Rassurez-vous, témoins du drame,
Qui n'étiez pas toujours d'accord
Puisqu'aujourd'hui on le condamne
C'est donc que vous n'aviez pas tort.
Vous êtes pour la bonne cause.
Vous avez fait votre devoir.
La vie d'un homme est peu de chose
A côté de votre mémoire.

Tu n'aimes pas la pitié, Pierre,
Aussi je ne te plaindrai pas.
Accepte juste ma colère,
J'ai honte pour ce peuple-là.
Je crie à ceux qui se reposent,
A ceux qui bientôt t'oublieront.
La vie d'un homme est peu de chose
Et Pierre la passe en prison.


(Maxime Leforestier, à propos de l'affaire Pierre Goldman)

Rien n'a changé depuis Ymasse, les choses en prenaient seulement le chemin jusqu'en 1988.

Aux autres :

Pierre, c'est Luc Tangorre hier et Daniel Massé AUJOURD'HUI !!!

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 juin 2009 13:58 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
DIEGO a écrit:

Rien n'a changé depuis Ymasse, les choses en prenaient seulement le chemin jusqu'en 1988.

Aux autres :

Pierre, c'est Luc Tangorre hier et Daniel Massé AUJOURD'HUI !!!


CHANTAL répond:

S'il est trop tard pour PIERRE, pour LUC, ce n'est pas encore le cas pour DANIEL MASSE!!
Cet homme doit retrouver sa liberté! :wink:

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 juin 2009 17:28 
Hors ligne
VIP
Avatar du membre

Enregistré le : 12 oct. 2003 16:55
Messages : 36
Je ne connaissais pas cette chanson Diego, merci. Je ne sais pas encore comment mais je m'en servirais à l'occasion..

Il n'est jamais trop tard pour personne à mon avis, un élément nouveau ne l'est pas moins sous prétexte qu'il apparait tardivement, que ce soit pour 1 ou 2 affaires.

Biensûr, la détention change beaucoup de choses mais c'est pour moi la seule différence majeure entre la situation de Luc Tangorre et celle de Daniel Massé qu'on a aussi saucissonné dans une seconde affaire (moins grave certes) pour rendre la première un peu plus présentable aux yeux des braves gens.

_________________
Requête en Révision de Daniel Massé 22-05-2009 au format PDF


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 24 juin 2009 20:04 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 12 juin 2008 0:09
Messages : 72
Localisation : Nord-Pas de Calais
Je connaissais cette chanson, Diego, elle m'avait beaucoup touché à l'époque, et je vais enregistrer les paroles.
Jje ne connaissais pas Pierre Goldman personnellement, mais j'ai lu "souvenirs obscurs", qui, avec "le pull-over rouge" et "Ranucci 20 ans après" est un parfait manuel de démontage des erreurs judiciaires...
Et puis, j'ai appris l'assassinat de "Pierrot" Goldman pratiquement avant que la radio l'annonce, je vivais à Paris à l'époque et un copain qui habitait sur la même place que Goldman (mais ne le savait pas) me téléphone vers 8h du matin: "Il y a plein de flics sur la place, il paraît que c'est Goldman qui a été assassiné"... A quelques minutes près, mon ami, qui allait acheter le journal au même kiosque, aurait pu voir Goldman tomber à ses pieds...
Merci, Diego


Haut
   
 Sujet du message : goldman
MessagePosté : 24 juin 2009 20:08 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 12 juin 2008 0:09
Messages : 72
Localisation : Nord-Pas de Calais
Je relis le texte de Maxime Le Forestier, cela me fait évidemment aussi repenser à l'affaire d'Outreau, que je connais assez bien puisque je suis lillois...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 24 juin 2009 20:27 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Bonjour Davy, je suis contente de te revoir parmi nous!!!!! :wink:

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com