Luc Tangorre

Coupable ou innocent à tout prix ?
Nous sommes le 30 mai 2020 11:00

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 5:16 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Didi, kriwal,, Socrate et Ymasse défendent leur point de vue si brillamment que ma hâte de voir la bande à Baladou débouler enfin sur ce forum s’amplifie chaque jour. Il vont avoir du fil à retordre !


Disputons de la stratégie si stratégie il doit y avoir, sans jamais oublier les vertus de l’union (petit conseil gratuit aux socialistes de ce pays au passage…).


Les bilans de l’abbé Pierre et de Daniel Balavoine , hallucinant de pragmatisme, impressionnant d’efficacité, sont-ils cependant comparables à ceux de Jésus de Nazareth ou du Mahatma ?


Lesquelles de ces étoiles filantes (à l’échelle cosmique) illumineront l’humanité de son empreinte à plus long terme ?


Ce bon vieux Lafontaine nous avait déjà tout expliqué dans « Le charretier embourbé »…


Je m’abstiendrai de rejoindre tel ou tel autre point de vue, tous se tiennent et se respectent.


Une seule chose : si tu quittais ce forum Socrate, il perdrait une partie de son âme. Non seulement personne ne le souhaite (euphémisme), mais Gisèle Tichané et Marie Laffranque se retourneraient dans leur tombe tant je retrouve un mélange de leurs qualités les plus rares dans tes interventions. Enfin il faut y croire bien sûr. Or, comme toi Socrate je n’y crois pas (ou plutôt je n’y crois plus tant que le niveau de souffrance reste supportable). Il faut toucher le fond pour comprendre.


Et celui qui touche le fond en ce moment, c’est Daniel Massé.


Je lis actuellement sa requête en révision et retrouve les bonnes vieilles méthodes du système inquisitoire, les recettes qui permettent, de constructions intellectuelles hasardeuses en extrapolations périlleuses, de raisonnements foireux en conclusions apocryphes, de faire avaler qu’on démontre un scénario n’ayant manifestement aucun lien avec la réalité.


Aucun ingrédient ne manque, pas même les bonnes vieilles expertises graphologiques qui, depuis le « faux Henri » (affaire Dreyfus) en passant par l’affaire Villemain (écriture de Laroche), sont la risée de l’appareil judiciaire dans tellement d’affaires qu’on se demande encore pourquoi Madame Soleil n’est pas encore conviée elle non plus aux délibérés.


Qu’on présume coupable Daniel Massé est un fait avéré. Qu’on prétende avoir démontré sa culpabilité est une contrevérité.


En réalité, une fois cette présomption décrétée (la suspicion est toujours compréhensible au départ, soit qu’elle soit légitime, soit qu’un concours de circonstances se soit inséré inopinément, soit encore qu’une accusation non fondée vienne brouiller les cartes comme dans l’affaire d’Outreau), le système ne s’applique plus d’aucune sorte à instruire à charge et à décharge comme le législateur lui en a donné la mission. Dans les trois cas, le système agit comme un rouleau compresseur qui gomme systématiquement tous ce qui peut conforter l’innocence et maquille tout ce qui établit la culpabilité lorsque les preuves ne sont pas réellement réunies.


En cela les affaires Massé et Tangorre ont beaucoup de points communs. Les méthodes sont identiques en 1981, 1988 ou dans les années 2000, immuables depuis 1894...


Je comprends plus précisément pourquoi la cour d’assises de Toulouse avait acquitté Daniel Massé mais, si je dois dire que je m’attendais un peu à découvrir des manipulations d’accusation dont je suis maintenant coutumier, loin de moi la pensée qu’elles pouvaient atteindre le degré de falsification inouï qui nous occupe ici.



Plus les preuves font défaut, moins ceux qui ont le devoir de les réunir y vont avec le dos de la cuillère : cela se retrouve comme toujours au niveau du quantum de la peine comme si son importance pouvait pallier la déficience de la pertinence.


Tout se passe comme si l’accusation, furieuse de ne pas réunir les preuves indispensables pour étayer son intime conviction, choisissait de les bricoler artificiellement pour parvenir à ses fins, la frustration faisant place à l’acharnement.


Seul « petit problème », cette intime conviction, qu’on pourrait hâtivement croire louable pour qu’aucun coquin n’en réchappe, ne vaut que pour ce qu’elle vaut et frappe quelquefois des innocents.


La lecture de la requête en révision de Daniel Massé (je n’en suis qu’au 2/3 mais déjà) m’en a définitivement convaincu : Daniel Massé est très probablement l’un de ceux-là…


Ymasse, rêve avec moi d’un allié aussi précieux que Socrate pour ce qui est de rejoindre un jour les amis de Daniel Massé dans ces combats qui, au final, n’en font qu’un seul.


Kriwal te rejoint déjà dans ta fougue ô combien légitime, ce qui est une chose excellente et nécessaire (pas de victoire sans émules d’Achile) mais toute qualité est bonne à prendre pour protéger le talon et, si tu me fais un peu confiance, celle de Socrate est immense… immense… immense….


Kriwal, peux-tu me communiquer en privé une adresse ou je puis t’envoyer le double DVD ? Merci d’avance.


Et toi Socrate, as-tu pris connaissance de l’ « Etude critique de Faites entrer l’accusé » ? le souhaites-tu dans le cas contraire ? Si Oui, fais-moi parvenir en privé une adresse postale de ton choix, et je t’adresserais ce document audiovisuel qui permet de comprendre jusqu’où Hondelatte s’est permit d’aller pour rouler les téléspectateurs dans la farine.


Didi, tu es formidable, comme toujours !

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 11:42 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Je viens de finir la lecture de la requête.


Quel est, au surplus d'une absence chronique de preuves contre Daniel Massé, le mobile le plus vraisemblable :

1°) Une dette d'environ 5000 Euros ?

2°) La même dette qui passe à la trappe, la captation d'un entreprise en phase d'exploser son chiffre d'affaire. Mais également la somme colossale due à l'éventuelle veuve en guise de réparation par le dindon de la "farce" si l'on se place en l'hypothèse ?

Les diaboliques existent depuis Caïn. La requête m'a très largement convaincu....

Reste à convaincre la cour de cassation....

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 11:48 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Le mobile de choisir Daniel Massé pour dindon existait également en raison d'un contentieux.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 12:21 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :


Ymasse, rêve avec moi d’un allié aussi précieux que Socrate pour ce qui est de rejoindre un jour les amis de Daniel Massé dans ces combats qui, au final, n’en font qu’un seul.


Kriwal te rejoint déjà dans ta fougue ô combien légitime, ce qui est une chose excellente et nécessaire (pas de victoire sans émules d’Achile) mais toute qualité est bonne à prendre pour protéger le talon et, si tu me fais un peu confiance, celle de Socrate est immense… immense… immense….


Didi, tu es formidable, comme toujours !
Diego a raison... Nous ne sommes pas nombreux, mais nos voix ne font qu'une...
Ne dit- on pas que " les petits ruisseaux font les grandes rivières"....?
A travers nous, Luc peut enfin s'exprimer ne le laissons pas tomber comme d'autres l'ont déjà fait..
Nous le condamnerions à nouveau et certains s'en frotteront les mains parce que nous leur permettrons d'atteindre leur seul et unique objectif.. Faire taire Luc Tangorre!
Vous êtes toutes et tous extraordinaires, continuons ensemble!!!!! :wink:

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message : christophe hondelatte
MessagePosté : 02 juil. 2009 12:33 
Hors ligne

Enregistré le : 01 juin 2009 17:14
Messages : 101
bonjour à tous

je suis rentrée de congés (courts) et je reprends la lecture de ce forum. J'espère que vous allez bien.
Je voulais simplement dire que ce forum est la pour discuter de la culpabilité ou non de Luc Tangorre et non pas pour faire le procès de Christophe Hondelatte. je vous avouerai d'ailleurs que j'en ai assez de lire des pages et des pages sur Ch hondelatte.
En effet, je n'ai pas d'amitié particulière pour lui, pas plus d'ailleurs que pour les autres journalistes ; ces gens là me sont tous totalement indifférents mais comme je le disais lors d'un précédent post, iils sont là pour vendre leur soupe et CH est de la même trempe. Il est la pour faire du sensationnel et de l'audience avant tout puisque c'est comme cela qu'il gagne sa vie ! !!!!! De plus, il n'a pratiquement pas connaissance des dossiers puisqu'il a une équipe qui travaille pour lui.

Aussi, je vais certainement me faire "remettre à ma place" par les forumeurs mais je préfère lire des post sur LES FAITS, L'ENQUETE, etc...

Amicalement

_________________
je fais un essai car je ne suis pas très doué pour les forums


Haut
   
 Sujet du message : Re: christophe hondelatte
MessagePosté : 02 juil. 2009 13:23 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :
bonjour à tous

je suis rentrée de congés (courts) et je reprends la lecture de ce forum. J'espère que vous allez bien.
Je voulais simplement dire que ce forum est la pour discuter de la culpabilité ou non de Luc Tangorre et non pas pour faire le procès de Christophe Hondelatte. je vous avouerai d'ailleurs que j'en ai assez de lire des pages et des pages sur Ch hondelatte.
En effet, je n'ai pas d'amitié particulière pour lui, pas plus d'ailleurs que pour les autres journalistes ; ces gens là me sont tous totalement indifférents mais comme je le disais lors d'un précédent post, iils sont là pour vendre leur soupe et CH est de la même trempe. Il est la pour faire du sensationnel et de l'audience avant tout puisque c'est comme cela qu'il gagne sa vie ! !!!!! De plus, il n'a pratiquement pas connaissance des dossiers puisqu'il a une équipe qui travaille pour lui.

Aussi, je vais certainement me faire "remettre à ma place" par les forumeurs mais je préfère lire des post sur LES FAITS, L'ENQUETE, etc...

Amicalement
Bonjour Cookie!
En ce qui me concerne, je vais bien merci.. :wink:
Cookie... C'est vrai que nous sommes ici pour discuter de la culpabilité ou non de Luc Tangorre. Si nous revenons souvent sur l'émission de Hondelatte c'est parce qu'elle ne reflète pas la réalité du dossier, C Hondelatte a une équipe qui travaille pour lui, il gagne sa vie comme ça, je suis d'accord... Mais, nous qui connaissons le dossier nous ne pouvons pas parler de l'affaire Tangorre sans révéler toutes les inexactitudes contenues dans l'émission " Faites entrer l'accusé"....

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 13:28 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
La critique continue à Hondelatte peut paraitre excessive mais il faut se demander une chose: où apprend-t-on, comment fonctionne et devrait fonctionner la Justice? Nulle-part, chacun a son avis. On arrive à l'âge de raison avec une idée de la Justice sortie de films de serie B, et d'émissions démagogiques comme "Faites entrer l'accusé", "Détectives de l'histoire", etc...
Donc, en l'absence d'une formulation claire des principes de la Justice, de leur mise en application et de leur défense, toute critique à ce faux-droit présenté comme une future vedette du show-biz, est légitime,
Si les téléspectateurs connaissaient réellement le but de la Justice et les moyens dont elle peut (ainsi que ceux dont elle ne peut) se servir pour atteindre ce but, le message et les raisonnements de ces émissions changeraient immédiatemment.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 13:39 
Hors ligne
VIP
Avatar du membre

Enregistré le : 12 oct. 2003 16:55
Messages : 36
Citation :
Le mobile de choisir Daniel Massé pour dindon existait également en raison d'un contentieux.
Bien entendu vous avez compris que tout se tient : Une entreprise qui doit se développer à l'export aurait du mal à y parvenir si elle devait restituer son outil de production à son légitime propriétaire. Mais si ce dernier est présumé-coupable, le problème est réglé d'avance en plus de cacher la spoliation de l'entreprise.

@Cookie : Vous avez raison, il faudrait même qu'un administrateur puisse déplacer nos digressions ailleurs pour épurer les fils. Veuillez m'excuser pour les miennes, il est parfois difficile de garder la distance nécessaire à une approche purement juridique. Le chemin de croix judiciaire et médiatique de Luc Tangorre interpelle souvent des ressorts sensibles ou moraux dont il est parfois difficile de se détacher tout à fait.

_________________
Requête en Révision de Daniel Massé 22-05-2009 au format PDF


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 13:43 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
[quote="ymasse"[...]
@Cookie : Vous avez raison, il faudrait même qu'un administrateur puisse déplacer nos digressions ailleurs pour épurer les fils. Veuillez m'excuser pour les miennes, il est parfois difficile de garder la distance nécessaire à une approche purement juridique. Le chemin de croix judiciaire et médiatique de Luc Tangorre interpelle souvent des ressorts sensibles ou moraux dont il est parfois difficile de se détacher tout à fait.[/quote]

Je partage l'avis de Ymasse :wink:

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 13:46 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Cette réflexion me conduit directement à l'appréciation de la stratégie de défense mise en oeuvre par les défenseurs de Tangorre. Si on se place dans l'optique des avocats qui reçoivent un dossier comme celui de Tangorre, on ne peut s'empêcher de penser qu'ils ont du voir qu'ils entraient dans une partie de cartes avec une table de tricheurs. Le choix pour eux est clair: ou ils entrent dans la partie avec l'intention de prévoir et déjouer les pièges, quitte à tricher aussi, ou ils établissent un rapport de force immédiat avec l'institution judiciaire pour l'obliger à rester dans les règles (on vire les cartes marquées et les dés pipés et on redistribue).
Ils ont choisi la première voie et ils ont perdu. Une stratégie de rupture (chère à Vergès) n'aurait peut-être pas donné de meilleurs résultats pour Tangorre mais, au moins, aurait eu un effet didactique important sur le reste des justiciables (c'est-à-dire, tout le reste).
L'effet pour Tangorre? la haine de tous les braves gens pour manque de docilité: rien de nouveau.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 14:07 
Hors ligne

Enregistré le : 29 mai 2009 20:48
Messages : 20
Bonjour les honnêtes gens !

Cher Diego,
Je dois t'avouer que malheureusement ma fougue en a pris un coup depuis hier soir... je ne connaissais évidemment pas l'affaire Daniel Massé avant que Didi m'invite à regarder le site présumé coupable.
Je me pose maintenant énormément de questions.
J'ai l'impression de ne plus avoir de repères. J'ai l'esprit qui vascille...

J'aimerais que l'on m'explique plusieurs choses. Il y a ce complot contre Luc qui parait évident.
Qui sont les comploteurs ?
On peut émettre plusieurs hypothèses mais aucune certitude.
Quand bien même, ils complotent ok.
Mais ensuite, il y a un procès.
Admettons que le juge d'instruction fasse partie du complot ou soit simplement content que les comploteurs aient comploté (vous me suivez ?). On obtient un arrêt de renvoi uniquement à charges. Ok.
Je me met à la place des jurés.
Evidemment après la lecture de l'arrêt de renvoi, je me demande franchement ce que je fous là. Avec autant d'éléments à charge ils n'ont vraiment pas besoin de moi pour mettre ce monstre directement en prison (j'exagère mais c'est certainement à peu de chose près ce qu'ils devaient intérieurement se dire).
Mais, IL Y A LE PROCES.
Les jurés ont le droit d'écouter la défense.
J'aimerais bien savoir comment cela s'est passé pendant le procès concernant le croquis de la couverture du livre.
Comment cela s'est passé pendant toutes ces incohérences, la plaque qu'elles ne relèvent pas, l'horaires qu'elles changent, le viol qu'elles ne se souviennent plus trop qui subissait quoi, le trajet impossible à réaliser, etc...
Les jurés, ils sont 9 ou 12. Ils ont chacun 2 oreilles. C'est bien eux qui décident du verdict. Je me trompe ?

Le serment du juré : «Vous jurez et promettez d’examiner avec l’attention la plus scrupuleuse les charges qui seront portées contre X…, de ne trahir ni les intérêts de l’accusé, ni ceux de la société qui l’accuse, ni ceux de la victime; de n’écouter ni la haine ou la méchanceté, ni la crainte ou l’affection; de vous rappeler que l’accusé est présumé innocent et que le doute doit lui profiter, de vous décider d’après les charges et les moyens de défense, suivant votre conscience et votre intime conviction avec l’impartialité et la fermeté qui conviennent à un homme probe et libre, et de conserver le secret des délibérations même après la cessation de vos fonctions.» (Article 304 du Code de procédure pénale modifié par une loi du 15 juin 2000)

Ont-ils vraiment été dupés ?
Leur conscience et leur intime convition les a réellement conduit à ce verdict : COUPABLE ?
Je suis scié.

Dans l'affaire Massé, on parle de franc-maçonnerie.
De la même manière, j'imagine bien des hauts fonctionnaires, juges, maires, gros industriels ou autres décidaient pourquoi pas de vouloir rayer de la carte du monde tel individu.
Mais les jurés...
Est-ce que dans un complot, on peut aussi leur faire pression ?
Peut-être que l'on peut les choisir...

Petit mot à l'attention de Socrate : tu m'as accueillis à bras ouvert et tu voudrais déjà partir ?
Tu rigoles j'espère !
Moi qui te croyais sincère quand tu disais "Je ne saurai vous dire à quel point cela me fait plaisir de ne plus me savoir seul. Je ne saurai jamais remercier assez tous ceux qui m’ont accueilli à bras ouvert sur ce forum, mais je me sentais en effet un peu seul parmi une armée d’anciens..."
Tu voudrais que je me retrouve aussi seul au monde ?
:wink:
Je te charrie bien sûr. Evidemment que tu es sincère !

_________________
Les lois sont toujours utiles à ceux qui possèdent et nuisibles à ceux qui n’ont rien. Jean-Jacques Rousseau


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 14:24 
Hors ligne
VIP
Avatar du membre

Enregistré le : 12 oct. 2003 16:55
Messages : 36
Citation :
Dans l'affaire Massé, on parle de franc-maçonnerie.
De la même manière, j'imagine bien des hauts fonctionnaires, juges, maires, gros industriels ou autres décidaient pourquoi pas de vouloir rayer de la carte du monde tel individu.
Mais les jurés...
Est-ce que dans un complot, on peut aussi leur faire pression ?
Peut-être que l'on peut les choisir...
Qui parle de franc-maçonnerie? Les jurés peuvent être manipulés - ils ne sont pas en tout cas comme dans d'autres pays livrés à eux-même pour prendre une décision, le président intervient dans leur délibéré. Par ailleurs quand on voit dans l'affaire Massé les conditions de l'appel du verdict d'acquittement de Toulouse, le choix de Montauban (et donc Richiardi) pour lieu de dépaysement, le renvoi par le président (après 3 jrs d'audience) à une session ultérieure qui n'a eu dans les faits qu'une conséquence : le remplacement des jurés..

Quand on sait tout ça on ne peut plus douter que des jurés peuvent être choisis pour leur manque d'esprit critique précisément. A défaut on peut désormais décréter à postériori qu'une audience compte pour du beurre et recommencer... avec d'autres jurés...

_________________
Requête en Révision de Daniel Massé 22-05-2009 au format PDF


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 15:16 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :
Bonjour les honnêtes gens !
[...]J'ai l'impression de ne plus avoir de repères. J'ai l'esprit qui vascille...[...]IL Y A LE PROCES.
Les jurés ont le droit d'écouter la défense.
J'aimerais bien savoir comment cela s'est passé pendant le procès concernant le croquis de la couverture du livre.
Comment cela s'est passé pendant toutes ces incohérences, la plaque qu'elles ne relèvent pas, l'horaires qu'elles changent, le viol qu'elles ne se souviennent plus trop qui subissait quoi, le trajet impossible à réaliser, etc...
Les jurés, ils sont 9 ou 12. Ils ont chacun 2 oreilles. C'est bien eux qui décident du verdict. Je me trompe ?

Ont-ils vraiment été dupés ?
Leur conscience et leur intime convition les a réellement conduit à ce verdict : COUPABLE ?
Je suis scié.
Bonjour à toi Kriwal :wink:
Bienvenue parmi " les honnêtes gens" qui ont l'esprit qui vascille.. :D
Oui; il y a eu le procès...
Des jurés qui ont eu le droit d'écouter la défense ...
Une défense qui malheureusement n'a pas pu se faire entendre et pour cause..
Le micro de Luc alors que celui ci avait la parole fut coupé par l'accusation...
L'instabilité de cette banquette arrière largement prouvée par les nombreux témoins ( confirmée par un rapport d'un huissier) fut balayé par cette phrase " Je dis que cette banquette est stable.."
L'une des 2 filles était enceinte de 4 ou 5 mois... ce fut le prétexte invoqué par leur avocate (je cite) " Mais vous voulez la faire accoucher avant!!!" .... La défense Kiwwal.. ne pouvait plus être entendue par les jurés, pas après avoir vu cette avocate et ces 2 filles fondre en larmes..
La liste est longue.. Krywal les exemples ne manquent pas.
Pour la copie du livre, il me semble que c'est Mtre Lombard qui avait abordé le sujet. Mais il faut que tu saches qu'au moment du procès la défense avait seulement remarqué la précision des dimensions mais elle ne savait pas encore que ce croquis pouvait être un calque... C'est en 2007, que je l'ai découvert. a ce propos je tiens à dire à Socrate que je ne mérite aucun bravo pour avoir trouver cela, j'aurai du le faire avant bien avant, toute ma vie je culpabiliserai pour ne pas avoir demandé à voir cette pièce du dossier qui aurait été peut être changé beaucoup de choses pour le Luc. Nous ne le saurons probablement jamais...
Je conclurai en te remerciant pour avoir écouté le conseil de Didi,et pris connaissance de l'affaire de Daniel Massé,

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 18:05 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1258
Citation :
Bonjour les honnêtes gens !


Qui sont les comploteurs ?

On peut émettre plusieurs hypothèses mais aucune certitude.

Quand bien même, ils complotent ok......

Mais ensuite, il y a un procès.


Mais, IL Y A LE PROCES.

Les jurés ont le droit d'écouter la défense.

J'aimerais bien savoir comment cela s'est passé pendant le procès concernant le croquis de la couverture du livre.

Comment cela s'est passé pendant toutes ces incohérences, la plaque qu'elles ne relèvent pas, l'horaires qu'elles changent, le viol qu'elles ne se souviennent plus trop qui subissait quoi, le trajet impossible à réaliser, etc...

Les jurés, ils sont 9 ou 12. Ils ont chacun 2 oreilles. C'est bien eux qui décident du verdict. Je me trompe ?

Le serment du juré : «Vous jurez et promettez d’examiner avec l’attention la plus scrupuleuse les charges qui seront portées contre X…, de ne trahir ni les intérêts de l’accusé, ni ceux de la société qui l’accuse, ni ceux de la victime; de n’écouter ni la haine ou la méchanceté, ni la crainte ou l’affection; de vous rappeler que l’accusé est présumé innocent et que le doute doit lui profiter, de vous décider d’après les charges et les moyens de défense, suivant votre conscience et votre intime conviction avec l’impartialité et la fermeté qui conviennent à un homme probe et libre, et de conserver le secret des délibérations même après la cessation de vos fonctions.» (Article 304 du Code de procédure pénale modifié par une loi du 15 juin 2000)

Ont-ils vraiment été dupés ?

Leur conscience et leur intime convition les a réellement conduit à ce verdict : COUPABLE ?

Je suis scié.


As-tu lu, Kriwal, "Chronique d'une condamnation annoncée" (disponible sur ce forum) ?


Toutes les questions que tu te poses trouvent leurs réponses dans ce livre....

Il te faut savoir que les jurés n'ont pas accès au dossier et qu'ils ont le choix entre croire la version que leur présente l'accusation (celle du Président de la cour d'assises égale à celle de Christophe Hondelatte en l'occurrence) et celle qui leur est présentée par la défense et l'accusé.

A ton avis, puisque tout accès au dossier leur est prohibé, laquelle des deux versions parait crédible aux jurés dès lors qu'un des deux sons de cloches est très largement vilipendée par les médias et l'autre encensée ces mêmes médias, lesquels n'ont pas davantage accès au dossier et interprètent de ce fait les arguments de défense comme autant de "gesticulations" où de manœuvres dilatoires.

Je pars en congés demain, je vais regarder si tu m'a communiqué une adresse en privé. Auquel cas je t'invite à le faire instamment de manière à pouvoir t'adresser le DVD conformément en ce dont nous étions convenus (il est enregistré et près à l'expédition).


"Seul au monde" Luc Tangorre l'a été souvent pour avoir passé plusieurs années dans les quartiers d'isolement des prisons de Nîmes, Mende, Riom, Villeneuve-lès Maguelonnes et plusieurs mois (5 ou 6 au total) dans les mitards des Baumettes, Muret, Villeneuve, Fresnes, Nîmes, pour preuve de ce qu'il ne tendait pas la joue autant que vous semblez le croire... Ni se laissait marcher sur les pieds, ni par les matons, ni par les détenus...

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 02 juil. 2009 19:59 
Hors ligne

Enregistré le : 29 mai 2009 20:48
Messages : 20
Diego,
Je l'avais déjà envoyé apparemment cela n'a pas fonctionné.
Je viens de ré-essayer et je vois mon message dans boîte d'envoi et non dans message envoyé.

çà coince...

Je vais essayer plusieurs fois en espérant qu'il passe enfin.

_________________
Les lois sont toujours utiles à ceux qui possèdent et nuisibles à ceux qui n’ont rien. Jean-Jacques Rousseau


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com