Luc Tangorre

Coupable ou innocent à tout prix ?
Nous sommes le 16 déc. 2017 7:28

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 86 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 15 nov. 2009 21:12 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Diego a écrit :

Une fois dans la première affaire (gants), soit.

Systématiquement dans les deux affaires (+ Slips et billet), c'est quand même déjà plus dur à avaler.



Ce message s'adresse à une personne qui adore les statistiques...


Tirez au sort deux dossiers d'assises pour des affaires survenues en France entre 1980 et 1992.

Quelle est la probabilité pour que, dans le premier comme dans le second dossier, toutes les pièces à conviction (sans exception aucune), se soient volatilisées sans la moindre explication rationnelle satisfaisante ?

Lorsqu'on fait flores par son art de faire des statistiques culpabilistes, il faut savoir aussi s'y employer à décharge.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 16 déc. 2009 16:23 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Cote D9 feuillet 2 , Carole dit ( je cite):

Je me rappelle que nous sommes passées par Avignon. Puis après cette ville et à PROXIMITE de Nimes, l'individu a quitté la nationale...

Cote D10 feuillet 2 Jennifer dit ( je cite):

Nous sommes passées devant le palais des papes. Il s'est proposé de nous le faire visiter.
Arrivés à NIMES, je n'ai pas fait attention à la direction, je croyais que nous étions toujours dans le bon axe.

Se savoir à proximité d'une ville sans avoir vraiment fait attention à la route...Citer une localité alors que l'on ne fait pas attention à la direction...
A proximité de, n'est pas un terme utilisé par une personne qui ignore l'endroit ou elle se trouve et à plus forte raison dans une région qui lui est inconnue...
Si Jennifer croyait être toujours dans le bon axe, c'est qu'elle s'était probablement déjà rendu à Nimes lors de ses précédentes venues en France..

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 16 déc. 2009 23:15 
Hors ligne

Enregistré le : 01 juin 2009 17:14
Messages : 101
Citation :
il nous a donné un billet de 100 Francs qu'il a sorti d'une pochette remplie de billets".


Il y a dans cette phrase quelque chose qui me turlupine. Pourquoi un agresseur donnerait t'il de l'argent après les "faits" à ses victimes. Pourquoi n'est il pas parti tout de suite en laissant les deux filles sur place sans s'en préoccuper ?
Qu'est ce qu'il en avait à faire après tout de donner de l'argent à ces deux filles ? Il y a la quelque chose qui ne colle pas.

par contre, je ne suis pas d'accord avec Diego quand il dit que le billet devait être maculé d'huile ou de sperme. je pense que l'agresseur après les faits a bien du s'essuyer les mains quelque part ? sur un chiffon ou bien dans l'herbe puisque je suppose qu'ils étaient dehors ?

_________________
je fais un essai car je ne suis pas très doué pour les forums


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 déc. 2009 0:06 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
C'est à croire qu'elles avaient à faire à un gentleman violeur qui ne pouvait les abandonner là sans leur donner de l'argent pour prendre un taxi ..

oui, l'agresseur a bien pu s'essuyer les mains avant de leur donner ce billet. Je suppose qu'un chiffon ou de l'herbe ne suffirait pas pour enlever l'huile. ce qui est sur c'est qu'il y avait des empreintes sur ce billet ( si ce billet existait vraiment..)que jennifer aurait laissé à l'hôpital.

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu



www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 17 déc. 2009 22:29 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
cookie a écrit :
Citation :
il nous a donné un billet de 100 Francs qu'il a sorti d'une pochette remplie de billets".


Il y a dans cette phrase quelque chose qui me turlupine. Pourquoi un agresseur donnerait t'il de l'argent après les "faits" à ses victimes. Pourquoi n'est il pas parti tout de suite en laissant les deux filles sur place sans s'en préoccuper ?
Qu'est ce qu'il en avait à faire après tout de donner de l'argent à ces deux filles ? Il y a la quelque chose qui ne colle pas.

Par contre, je ne suis pas d'accord avec Diego quand il dit que le billet devait être maculé d'huile ou de sperme. Je pense que l'agresseur après les faits a bien du s'essuyer les mains quelque part ? Sur un chiffon ou bien dans l'herbe puisque je suppose qu'ils étaient dehors ?


Nous sommes d'accord, Coockie, sur le caractère rocambolesque et incongru de cette déclaration. A l'époque 100 francs représentaient un plein d'essence pour un petit véhicule, disons environ 50 Euro d'aujourd'hui en valeur comparée... Et Luc Tangorre ne disposait pas de gros billet pour ses besoins personnels à cette époque (pour preuve le plein qu'il se laisse offrir, le matin même, par les mamies qui le savent provisoirement dans le besoin. Même l'avocate des parties civiles trouve cela pour le moins incompréhensible dans l'émission de Hondelatte…

Pour le billet, s’il existe (qui l’a vu à par ce qu’elles en disent, elles et elles seules ?), le scénario dénoncé ne stipule à aucun moment que l’éventuel agresseur se serait essuyé les mains où que ce soit. En tout cas, personne n’a jamais répondu à cette question pourtant simple : oui ou non pouvait-on ouvrir les portières et sortir du véhicule à l’endroit où il était stationné (à 10 mètres de la route, à 82 mètres ? Plusieurs versions sont successivement apportées, laquelle est la bonne ?).

D’après les déclarations initiales, il était impossible de sortir du véhicule : les portières étaient bloquées d’un côté par les ronces et de l’autre par les arbustes… Mais personne n’a jamais apporté la moindre réponse cohérente pour savoir comment deux éventuels passagers avaient éventuellement pu, si tant est que le scénario allégué ait jamais existé, se retrouver à l’extérieur sans que le véhicule n’ait effectué la moindre manœuvre (à suivre de près le scénario allégué).

Seule possibilité : un toit ouvrant, et la 4L de Luc Tangorre n’en était pas équipée…

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 déc. 2009 1:21 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Mais non. Elles sont sorties par le coffre et au passage, l'une d'elles a photographié la couverture du livre.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 déc. 2009 14:24 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Jacques B. a écrit :
Mais non. Elles sont sorties par le coffre et au passage, l'une d'elles a photographié la couverture du livre.


De sacrées contortionnistes dotées d'un don de l'observation en somme...

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu



www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 déc. 2009 18:18 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Jacques B. a écrit :
Mais non. Elles sont sorties par le coffre et au passage, l'une d'elles a photographié la couverture du livre.


Ironie mise à part, je n'avais pas pensé au coffre. A priori, une expertise pourrait je crois déterminer qu'il ne s'ouvre que de l'extérieur. Dans ce cas (à vérifier), le problème posé reste entier : en l'absence de réponses dignes de ce nom, nous nous heurtons depuis 1988 à une totale absence d'explications cohérentes et crédibles.

Si les plaignantes étaient de toute façon passées par le coffre, il leur suffisait simplement de l'expliquer. Si l'on doit croire le scénario qui nous est proposé, le mystère reste entier sur le chemin qu'auraient emprunté deux des passagers de cette 4L qui, à les croire, se trouvait à Nîmes, mais qui se trouvait en réalité à Marseille comme l'établit quatre témoignages contraires, précis et concordants.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 déc. 2009 18:50 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Je suis ironique car avant d'expliquer comment elles sont sorties de la voiture, il faudrait d'abord expliquer comment peut-on faire toute la gymnastique qu'elles prétendent avoir été obligées à faire par un homme seul qui n'est pas un colosse, sans armes à la vue, en position d'infériorité sous l'une d'elle pendant que l'autre regardait, et j'en passe et des meilleures. Comme sortir de la voiture sans en noter l'immatriculation alors qu'elles notent celui d'un taxi par précaution disent-elles (besoin de temps avant l'arrestation?), l'une d'elles toujours vierge avec en prime un billet de cent francs. Puis on perd tout. Mince et scrogneugneu a dû se dire Vinals.
Ce n'est pas moi qui suit déplacé dans l'ironie. C'est le dossier.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 déc. 2009 19:02 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Au fait, où est-il M. Vinals? Il a bien dû rentrer de ses vacances en Catalogne espagnole, depuis le temps. Ça c'est un clin d'oeil à Mataró. Pas de soucis. J'aimais bien les histoires de point G.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 18 déc. 2009 21:24 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Jacques B. a écrit :
[...]Ce n'est pas moi qui suit déplacé dans l'ironie. C'est le dossier.


Je suis tout à fait d'accord !

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu



www.presume-coupable.com


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 86 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com