Luc Tangorre

Coupable ou innocent à tout prix ?
Nous sommes le 17 nov. 2018 7:28

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 106 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 68 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 nov. 2009 16:02 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Ceux qui viennent nous "prouver" dans ce forum que Luc Tangorre est coupable disparaissent aussi vite qu'ils apparaissent.

Cela participe-t-il de la volonté et de la capacité de certains intervenants à les faire fuir ?

Ou bien plutôt cela résulte-t-il de leur méconnaissance des dossiers que traduit l'inconsistence, voire de l'inexactitude de certains de leurs arguments ?

Chacun peut reprendre le forum d'un bout à l'autre pour se faire une idée appropriée de la façon dont il convient de répondre à ces deux questions.

Ceux qui partent accusent les innocentistes de falsification, soit.

Mais lorsqu'il s'agit de mettre les choses à plat, lesquels restent en piste, fidèles à leurs arguments ? Et lesquels prennent la poudre d'escampette sous de faux prétextes ?

Je relance un appel aux culpabilistes qui connaissent parfaitement ce dossier : les juges, les avocats des parties civiles (voir de la défense en ce qui concerne François Vidal-Naquet), ceux des journalistes qui ont choisi d'emboiter leurs pas pour accabler Luc Tangorre (l'équipe de Hondelatte par exemple). Où êtes-vous ?

Le débat vous effraie-t-il à ce point ?

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message : A ludivine
MessagePosté : 11 nov. 2009 18:49 
Hors ligne

Enregistré le : 01 juin 2009 17:14
Messages : 101
bonjour ludivine et merci de votre réponse

vous trouverez en "mp" mon email
amicalement

_________________
je fais un essai car je ne suis pas très doué pour les forums


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 nov. 2009 21:13 
Hors ligne

Enregistré le : 25 oct. 2009 4:09
Messages : 66
Dites Diego, honnêtement, avez-vous déja vu des personnes de mauvaise foi discuter longtemps d'un sujet contradictoire comme celui-ci?.. Dès que des arguments deviennent implaccables, cesdites personnes préfèrent s'en aller plutôt que de reconnaître leurs erreurs...

Pour autant, personne ne peut se prévaloir d'une honnêteté argumentative totale: en preuve, nos questions et nos doutes infondés sur le point "Rolland-Garros".
C'est heureux donc qu'il y ait des points de vue différents afin d'éviter de sombrer dans une sorte de folie manichéenne... :roll:

_________________
"Si dans la République la justice ne règne pas avec un empire absolu, la liberté n'est qu'un vain mot"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 12 nov. 2009 13:04 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Citation :
Dites Diego, honnêtement, avez-vous déja vu des personnes de mauvaise foi discuter longtemps d'un sujet contradictoire comme celui-ci?.. Dès que des arguments deviennent implaccables, cesdites personnes préfèrent s'en aller plutôt que de reconnaître leurs erreurs...

Pour autant, personne ne peut se prévaloir d'une honnêteté argumentative totale: en preuve, nos questions et nos doutes infondés sur le point "Rolland-Garros".
C'est heureux donc qu'il y ait des points de vue différents afin d'éviter de sombrer dans une sorte de folie manichéenne... :roll:
Saint-Just2, ce forum existe pour offrir un espace de parole à tous, sans exeption aucune d'obédience sociale ou religieuse. Ceux qui accablent Luc Tangorre depuis 1981 en étant sûr de ne recevoir jamais aucune réponse contradictoire, se trouvèrent for dépourvu lorsque ce forum fut venu.

Vous parliez ? J'en suis for aise. Eh bien, exprimez-vous encore maintenant...

Ce message s'adresse uniquement aux culpabilistes et certainement pas, cela va de soi, à Coockie qui se dit ni culpabiliste, ni innocentiste, mais seulement à la recherche de la vérité par un approfondissement des connaissances inhérentes au vrai dossier (très différent de l'image qu'en renvoie l'émission de Hondelatte).

Pour le reste, je rejoins parfaitement l'intégralité de (tes, vos ?) propos tenus dans (ton, votre ?) post, Saint-just2.

Les Droits de l'Homme ont encore de beaux jours devant eux dans ce pays puisqu'il existe de jeunes adultes encore capables de s'informer et de réflèchir lorsqu'il s'agit de trouver où et quand les libertés individuelles sont minablement bafouées.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message : A Chantal
MessagePosté : 12 nov. 2009 22:38 
Hors ligne

Enregistré le : 01 juin 2009 17:14
Messages : 101
en ce qui concerne la seconde, je crois que la logeuse devait se sentir en partie responsable du devenir de la jeune femme qui vivait sous son toit, et dont les parents résidaient très loin d'elle... C'est une sacrée responsabilité!
Je pense que si les filles voulaient se rendre seulement à Rolland Garros et rentrer ensuite chez "elles", elles en auraient parlé .. et rien ni personne ne se seraient mis en travers de leur route ..
Cookie... dans leur première déposition, ni Carole ni Jennifer ne déclare qu'elles se sont rendues à Rolland Garros.. Jennifer le dira que devant Madame Laporte, c'est à ce moment qu'elle dira aussi " avoir rencontré par hasard l'une de ses camarades prénommée Lynda, que c'est en discutant avec elle que l'idée d'aller "voir la mer" à Marseille pour l'une et à Cannes pour l'autre ( Cote D9 et D10)leur était venue.
Cette "Lynda" n'a jamais été interrogée et c'est dommage car à mon avis je pense que cette jeune fille devait dans un premier temps faire ce voyage avec ses camarades... Mais au dernier moment, elle aura préféré rentrer trop soucieuse des risques qu'elle encouraient si elle n'arrivait pas à temps pour passer ses examens... Le lendemain, prise de remords, elle pouvait fort bien téléphoner pour signaler que ses copines n'étaient toujours pas rentrées.


Bonjour Chantal
je suis tout à fait d'accord avec vous sur le fait que carole et jennifer se sont comportées comme deux écervelées.
par contre, je ne vois pas pourquoi elles auraient du "faire un compte rendu" sur leur première déposition du fait qu'elles étaient à Roland Garros avant de prendre la route pour le sud. D'ailleurs, la Police leur a t'elle demandé en tout premier lieu ?
pour exemple : Lors d'un accrochage en voiture, le sinistré relate sur sonPV les circonstances de l'accident à l'instant précis, il n'a pas à justifier de l'endroit d'ou il vient . C'est mon avis.
amicalement

_________________
je fais un essai car je ne suis pas très doué pour les forums


Haut
   
 Sujet du message : A diego
MessagePosté : 12 nov. 2009 22:42 
Hors ligne

Enregistré le : 01 juin 2009 17:14
Messages : 101
A la bonne heure pour ce qui est de laisser a porte ouverte à l'innocence possible de Luc Tangorre.

Certains de nos arguments méritent d'être réfutés. La preuve : Roland Garos.

D'autres gagneraient à être examinés de plus près. Détails ? Arguments recevables ? Telle est la question...

Vous avez raison Coockie, cette affaire est hors du commun, hors norme. Maître Paul Lombard (qui en en vu des vertes et des pas mûres tout au long de sa carrière elle même peu commune la nommait en 1992 "l'affaire pas comme les autre" ou encore "une affaire extraordinaire".


A la bonne heure Diego ! je vois que vous n'êtes plus faché.
C'est promis, je vais tenter de ne pas vous faire sortir de vos gonds.....enfin, je vais essayer ... :wink: :)
amicalement Diego

_________________
je fais un essai car je ne suis pas très doué pour les forums


Haut
   
 Sujet du message : Re: A Chantal
MessagePosté : 12 nov. 2009 23:41 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Citation :
je suis tout à fait d'accord avec vous sur le fait que carole et jennifer se sont comportées comme deux écervelées.
par contre, je ne vois pas pourquoi elles auraient du "faire un compte rendu" sur leur première déposition du fait qu'elles étaient à Roland Garros avant de prendre la route pour le sud. D'ailleurs, la Police leur a t'elle demandé en tout premier lieu ?
pour exemple : Lors d'un accrochage en voiture, le sinistré relate sur sonPV les circonstances de l'accident à l'instant précis, il n'a pas à justifier de l'endroit d'ou il vient . C'est mon avis.
amicalement
Faire une comparaison entre un accident de la route et un viol vous parait logique? De toutes manières, si une des assurances à quelque chose à y gagner, soyez certaine qu'ils ne vont pas se gêner pour éplucher les faits qui précèdent l'accident et même ceux qui n'ont rien à voir avec.
Quant à l'affaire des américaines, à partir du moment où un enquêteur pense qu'on lui raconte un conte de fées, il y a présomption de délit, donc obligation de vérifier l'histoire qu'on lui raconte.
D'autre part, je ne comprends pas trop pourquoi penser qu'elles ne sont pas allées à Roland Garros. Avant le début officiel du tournoi, il y a les barrages et aussi plein de beau monde qui commence à se faire voir, des touristes, des personnalités, des sportifs de haut niveau, les participants du tournoi aussi, etc... Un programme alléchant pour deux jeunes filles étrangères à Paris.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 13 nov. 2009 0:14 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Bonsoir Cookie,
Le fait que ces jeunes femmes se sont comportées comme deux écervelées ne me dérange pas et pour cause ... Je me déplacais en stop alors que j'étais bien plus jeune qu'elles.
Je pense qu'il était necessaire qu'elles fassent "un compte rendu" et que des leur première déposition, elles évoquent leur passage à Roland Garros, cela aurait peut être permis aux enquêteurs d'interroger cette amie "Lynda" ( le 20 juin 1988 comme ils l'ont fait avec la directrice du collège (coteD24))

Oui, il est évident que lors d'un accident, il n'y a pas lieu de justifier de l'endroit ou on vient, mais ici il ne s'agit pas d'un accrochage, il s'agit de deux jeunes femmes qui auraient été violées par un homme alors qu'elles se trouvaient à l'autre bout de la France sans qu'aucun de leurs proches ne soient au courant, que leur absence avait soulevé une telle inquiètude
que la directrice après les deux appels téléphoniques de la logeuse de Jennifer et de deux amies du pensionnat de Carole s'est rendu le soir du 23 Mai au commissariat de Sevres ( cote D24) afin de signaler la disparition des filles ..
Cookie, le fait d'être victime d'une quelconque agression entraine effectivement un choc émotionnel, je ne dirais jamais le contraire, je suis d'accord sur un point, chacun de nous réagira différemment, tout dépend du caractère ... Je peux aussi passer sur le fait que deux personnes puissent se tromper de ville en évoquant leur destination, Cannes .. Marseille .. ( cote D9 et D10) pourquoi pas... ne pas être d'accord sur le fait que l'agresseur était " nu" ou "habillé" ( cote D9 et D10), là, j'avoue que c'est un peu plus difficile à oublier. Il y a beaucoup trop d'inexatitudes dans les dépositions pour que l'on ne se pose pas de questions.. Quant au viol, j'avoue que j'ai du mal à saisir pourquoi l'une des filles dira ne plus souvenir du nombres de pénétrations vaginales que lui aurait imposé son agresseur alors qu' il ne s'agissait ( voir portrait robot) que d'un " viol par sodomie uniquement"... Enfin, il me semble qu'il était capital que ces jeunes femmes soient plus précises en ce qui concernent leur périple, car il s'agissait là d'une accusation grave, très grave...

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message : Re: A diego
MessagePosté : 13 nov. 2009 3:13 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Citation :
A la bonne heure Diego ! je vois que vous n'êtes plus faché.
C'est promis, je vais tenter de ne pas vous faire sortir de vos gonds.....enfin, je vais essayer ... :wink: :)
amicalement Diego
Pour n'être plus fâché, il eût fallu que je l'eusse été (j'espère n'avoir pas commis de faute de concordance de temps, sinon c'est la honte... A vouloir flatuler plus haut que de raison... ).

Plus sérieusement, pour me faire sortir de mes gonds, il suffit d'affirmer sans preuve que l'on démontre par A+B la culpabilité de Luc Tangorre alors qu'il suffirait, pour ceux qui ont le droit de se tromper à ce sujet, d'affirmer qu'ils ont la conviction profonde de sa culpabilité, mais seulement après s'être correctement informé. Dans tous les cas, il est blâmable de présenter le dossier tel qu'il n'est pas, et c'est bien ce qui a été fait :

1°) Par le rédacteurs de l'arrêt de renvoi devant la cour d'assises.

2°) Par la conduite des débats en cour d'assises (pauvres jurés manipulés).

2°) Par certains compte-rendus médiatiques calqués (comme le livre...) sur les thèses accusatrices à l'exclusion de la moindre étude sérieuse du dossier d'instruction, sur la seule confiance attribuée aux autorités judiciaires, elle-même dérivée de la confiance aveugle attribuée à la parole de deux jeunes ressortissantes étrangères.

3°) Par tous ceux, à l'instar de Mataro, qui se basent sur l'ensemble de ces "informations en trompe-l'oeil" pour en rajouter une couche et fuient ce forum aussitôt qu'ils s'aperçoivent, la mort dans l'âme, qu'il n'est plus possible de baser leur argumentation sur des rumeurs, des inexactitudes. ou des sophismes.

Se tromper en connaissance de cause, oui !

Tromper les autres en méconnaissance de cause, non !

Même si après l'étude sérieuse et critique de toutes les informations contenues dans ce forum, il se faisait que Luc Tangorre passe injustement pour un violeur à vos yeux, si vous n'avez pas dénaturé le dossier pour convaincre les autres de vos déductions erronées, je ne vous reprocherai jamais d'avoir manqué de dicernement selon moi. Mais j'espère bien vous convaincre que les deux jeunes femmes qui ont accusé puis accablé Luc Tangorre ne sont pas les oies blanches ni les victimes innocentes que l'on a dit. Si j'échoue tant pis. picb :wink:

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 13 nov. 2009 3:33 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Citation :
D'autre part, je ne comprends pas trop pourquoi penser qu'elles ne sont pas allées à Roland Garros. Avant le début officiel du tournoi, il y a les barrages et aussi plein de beau monde qui commence à se faire voir, des touristes, des personnalités, des sportifs de haut niveau, les participants du tournoi aussi, etc... Un programme alléchant pour deux jeunes filles étrangères à Paris.

Entièrement d'accord Jacques B., la seule chose qui pouvait nous faire suspecter que ce soit impossible, était que le tournoi débutait le 23 mai. Dès lors qu'il est établi (merci Coockie, c'est bien à cela que sert ce forum...) que le site est ouvert avant le début du tournoi proprement dit, il devient plausible que les accusatrices de Luc Tangorre soit passées à Rolland Garos le 22, plausible mais non établi à ce jour non plus, sinon d'après "Les dires" de Jennifer et carole.

Cela dit, qu'elle soient ou non passée à Roland Garros ne change strictement rien. Cela n'aurait fait que démontrer, si c'était nécessaire, un mensonge supplémentaire si Luc Tangorre est innocent, mais ceux que l'étude du dossier permet de relever déjà se suffisent largement à eux-mêmes. Il y a déjà plus de grain à moudre qu'il n'en faut, n'est-il pas ?

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message : A Chantal
MessagePosté : 13 nov. 2009 13:38 
Hors ligne

Enregistré le : 01 juin 2009 17:14
Messages : 101
Bonjour Chantal
je suis tout à fait d'accord avec vous sur le fait que carole et jennifer se sont comportées comme deux écervelées.


Pardon Chantal, j'avais mal formulé ma phrase puisque je voulais dire ... comme deux écervelées du fait de partir sur un coup de tête dans le sud sans avoir prévenu personne.

amicalement

_________________
je fais un essai car je ne suis pas très doué pour les forums


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 14 nov. 2009 10:27 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
:wink:

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 14 nov. 2009 12:33 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 11 nov. 2007 2:52
Messages : 205
Citation :
Cela dit, qu'elle soient ou non passée à Roland Garros ne change strictement rien. Cela n'aurait fait que démontrer, si c'était nécessaire, un mensonge supplémentaire si Luc Tangorre est innocent, mais ceux que l'étude du dossier permet de relever déjà se suffisent largement à eux-mêmes. Il y a déjà plus de grain à moudre qu'il n'en faut, n'est-il pas ?
Oui mais la mention de Roland Garros apparait dans le dossier, il y a donc un motif pour cela. Un pur mensonge, qui de plus n'apporte ni n'enlève rien, est très peu probable. A mon avis, ce sont justement ces détails, apparemment sans intérêt pour le fond du dossier (tournoi, car, taxi, etc...), dont l'éclaircissement pourrait apporter un peu plus de lumière sur ce qu'il s'est réellement passé.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 14 nov. 2009 21:58 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Je suis tout à fait d'accord avec ce que pense Jacques B.
J'ajouterai que ces détails avaient certainement autant sinon plus d'importance d'être vérifiés que tous les faits et gestes des témoins de la défense.
L'accusation n'aura pas contre pas hésité à fouiller dans le passé de Mr dell Andrea en interrogeant sa femme, son jeune fils, en demandant son dossier militaire... ( pour ne citer que cet exemple..)

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 14 nov. 2009 22:49 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Citation :
L'accusation n'aura pas contre pas hésité à fouiller dans le passé de Mr dell Andrea en interrogeant sa femme, son jeune fils, en demandant son dossier militaire... ( pour ne citer que cet exemple..)
C'est bien pire que cela : ce pauvre Vittorio Del Andréa qui n'est même pas l'un des trois protagonistes de cette "affaire" (si tant est qu'il faille la qualifier telle dès l'instant où la réalité du crime elle-même n'est pas objectivement démontrée) se voit soudain au centre d'un dosssier dans le dossier pour ce qui est de déterminer ses moindres faits et gestes depuis sa naissance...

Sur les accusatrices de Luc Tangorre, pourtant protagonistes directes, aucune vérification, le néant absolu !

Si ce n'est pas ce qui s'appelle instruire uniquement à charge sabre au clair, qu'est-ce que c'est ?

_________________
Qui bono ?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 106 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 68 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com