Luc Tangorre

Coupable ou innocent à tout prix ?
Nous sommes le 15 nov. 2018 2:38

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Marine, la joggeuse
MessagePosté : 21 oct. 2010 18:40 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 28 août 2006 23:38
Messages : 155
http://www.leparisien.fr/seine-et-marne ... 118185.php

et si le jeune homme qu'elle a décrit avait été arrêté et était passé aux "aveux" avant qu'elle n'avoue son mensonge, que serait-il advenu de sa vie à lui ?

_________________
Sophie


Haut
   
 Sujet du message : Re: Marine, la joggeuse
MessagePosté : 21 oct. 2010 20:38 
Hors ligne
VIP

Enregistré le : 21 févr. 2008 14:19
Messages : 826
Citation :
http://www.leparisien.fr/seine-et-marne ... 118185.php

et si le jeune homme qu'elle a décrit avait été arrêté et était passé aux "aveux" avant qu'elle n'avoue son mensonge, que serait-il advenu de sa vie à lui ?
S'il avait été arrêté ce jeune homme aurait été conduit en prison, il aurait attendu des jours.. des semaines voire des mois avant que ses cris d'innocent soient entendus par la justice ..

S'il était passé aux " aveux " sa vie serait devenue un enfer comme ce fut le cas pour Patrick Dills.

Cette affaire démontre que n'importe qui peut un jour être accusé à tort, pour cela il suffit seulement d'être "reconnu" par une présumée victime ...

Mais heureusement pour ce garçon, cette jeune fille a avoué avoir inventé cette histoire ...
Sait-elle au moins ce qu'elle a fait ?
Recommencera-t elle un jour ?

_________________
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice ." Montesquieu

www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 oct. 2010 17:03 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Je pense qu'il n'était pas forcément nécessaire pour l'homme de passer aux aveux pour s'exempter à coup sûr du rouleau compresseur judiciaire.

Si une tierce personne, témoin inopiné, n'avait pas aperçu Marine dans des circonstances qui contredisait sa version des faits, son accusation inventée de toute pièce, pour peu qu’elle décide de la maintenir mordicus en l’absence de contradicteur extérieur, aurait probablement eu des conséquences judiciaires dramatiques pour celui qu'elle s'est odieusement permise de mettre en cause artificiellement, sans raison valable aucune. Que dire des motivations de la calomnie, sinon qu'elles s'effritent inversement proportionnellement aux raisons possibles de sa profération.

Et puisqu'elle avait croisé le cycliste, Marine n'était-elle pas en mesure de décrire son pseudo agresseur, ses vêtements, et son moyen de locomotion, aussi précisément que les accusatrices de Luc Tangorre ? Cela constituait-il une preuve de sa bonne foi digne de ce nom ?

Et si l'homme se trouvait, comme cela s’avère probable, chez lui, auprès de ses proches durant les heures incriminées, ses accusateurs aurait eu beau jeu, sur la foi accordée à la "victime" d'accuser ses proches de vouloir le protéger : les carottes étaient cuites pour le malheureux, aveux ou pas... séquestration avec arme et « tentative de viol » présumée n'ayant échoué qu'indépendamment de la volonté du mis en examen, grâce à l'intervention de l'hélicoptère de la gendarmerie (gratifiant pour ces derniers, ce qui ne favorisait pas vraiment le bon aiguillage de l’enquête...).

Que dire si l'homme venait d'être libéré après avoir purgé une peine pour viol, justifiée ou non ?

"L'agression dans le R.E.R" à Paris, "l'agression raciste à Avignon" (la jeune femme s'était rasé le crâne elle-même pour donner du crédit à son histoire), l'homme récemment sorti de prison après les rétractations de son accusatrice désolée d'avoir tout inventé, plus récemment le marseillais accusé d'avoir violé sa belle-sœur et qui, avec le concours de son avocat Maître Gilbert Collard, poursuit actuellement les policiers marseillais pour extorsion d'aveux (la belle-sœur avait tout inventé…), les deux jeunes filles près de Roanne dont on a déjà parlé sur ce forum et qui prétendaient avoir subi une tentative d'enlèvement à quelques minutes d'intervalle dans la même rue (recherche de l'auteur fantôme avec diffusion du portrait robot de l' "homme au visage grêlé » dans la presse), madame Badaoui et ses deux complices, etc... etc... La liste est très loin d'être exhaustive, le gendarme Derbeq en parle d'ailleurs dans l'émission "Faites entre l'accusé" lorsqu'il dit (à propos de Jennifer Mac Cluney et Carole Ackerman), une phrase du genre "Je me suis même demandé s'il ne s'agissait pas de fugueuses qui avaient tout inventé », « comme cela arrive parfois » ajoute-t-il…. Les Irlandais de Vincennes (introduction de fausses preuves par les policiers eux-mêmes), l’affaire du bagagiste de Roissy (invention de la préparation d’un attentat avec introduction de fausse preuves dans le coffre de l’accusé)… On s’arrêtera là… on pourrait y passer la nuit si on s’intéresse à toutes les affaires de ce genre, en France comme à l’étranger…

Ces quelques exemples (uniquement franco-français) qui frappent immédiatement mon esprit sont loin de dresser la liste exhaustive des cas recensés dans le seul hexagone, mais surtout ils ne révèlent que la partie émergée de l’iceberg : combien de crime inventés sont passés pour des crimes bien réels dès lors qu’aucun grain de sable n’a jamais permis la découverte du pot aux roses ?

Dommage dans l’affaire Tangorre qu’Alain Derbeq n’ait pas continué à se poser la bonne question et surtout qu’il n’ait pas jugé opportun de faire part de ses doutes initiaux à ses collègues : C’est bien ce dont s’est plaint le Directeur d’enquête, Claude Vinals, sur ce forum, en pensant que cela aurait sans doute pu contribuer à effectuer les vérifications qui s'imposaient sur les accusatrices de Luc Tangorre et dont aucune ne sera jamais entreprise, pas même après les injonctions de la Chambre d'accusation qui ordonnait tardivement ces vérifications ("procéder à l'audition de témoins pour vérifier les déclarations des victimes") dès 1990. Aucune audition n'aura jamais lieu, le chien Luc Tangorre aura beau en protester, la caravane judiciaire passera.

_________________
Qui bono ?


Modifié en dernier par Diego le 10 nov. 2011 8:48, modifié 2 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 22 oct. 2010 17:36 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Marine a le même visage angélique, le même âge, le même niveau intellectuel que les accusatrices de Luc Tangorre en 1988. On lui donnerait également le bon Dieu sans confession.


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message : marine
MessagePosté : 23 oct. 2010 15:07 
Hors ligne

Enregistré le : 01 juin 2009 17:14
Messages : 101
bonjour à tous,

Franchement, en lisant le 1er article sur "l'enlèvement et séquestration" de marine, je me suis dit et je n'étais pas la seule, mes proches étaient d'accord avec moi, que quelque chose clochait dès le début dans cette histoire,

version de marine : "j'ai marché pendant une heure à coté de quelqu'un en vélo qui me menacait d'un couteau"


Cela paraissait totalement rocambolesque et la conclusion de cette affaire ne nous a absolument pas surpris.

Il m'a semblé d'ailleurs, d'après les premiers articles, que les enquêteurs restaient très prudents... et ils ont bien fait.
je pense qu'une enquête de personnalité a été faite. Que connaissons nous en fait de cette jeune fille : rien, sauf le fait qu'elle était étudiante. Etait ce la première fois qu'elle fuguait, avait t'elle une tendance à la mythomanie ? était-elle de tendance depressive ?
Tout cela finalement s'est bien terminé et tant mieux.

_________________
je fais un essai car je ne suis pas très doué pour les forums


Haut
   
 Sujet du message : Re: marine
MessagePosté : 24 oct. 2010 15:55 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Citation :

Tout cela finalement s'est bien terminé et tant mieux.

Bonjour à vous Cookie,

Et pour l'affaire Tangorre tout s'est finalement très mal terminé et ce sera tant pis si ce forum n'obtient pas l'audience, l'attention et le crédit qu'il mérite, ne serait-ce qu'au regard de vos interventions, parmi d'autres, dont il s'enrichit à part entière.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: marine
MessagePosté : 24 oct. 2010 16:10 
Hors ligne
administrateur

Enregistré le : 18 mars 2008 22:00
Messages : 1257
Citation :
bonjour à tous,

Franchement, en lisant le 1er article sur "l'enlèvement et séquestration" de marine, je me suis dit et je n'étais pas la seule, mes proches étaient d'accord avec moi, que quelque chose clochait dès le début dans cette histoire,
Avec le témoignage de Christian Simonnet, facile d'estimer que quelque chose clochait. Et si ce témoin n'avait pas été là pour mettre la puce à l'oreille des gendarmes, puis aux médias dans la foulée, et bien sûr à tous ceux, dont nous sommes, qui forgent leur opinion sur ce qu'ils daignent nous en rapporter, que serait-il advenu du témoignage de Marine sur lequel elle ne pouvait que revenir, sauf à accuser Monsieur Simonnet d'être un menteur complice de son agresseur...

Monsieur Simonnet a existé, au bon moment, au bon endroit : tant mieux. La vérité ne tient parfois qu'à un fil.

_________________
Qui bono ?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com