Nous sommes le 24 nov. 2017 23:19

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : simple hypothése
MessagePosté : 23 mai 2009 15:50 
Hors ligne

Enregistré le : 14 mai 2009 9:46
Messages : 46
Localisation : RENNES
bonsoir à tous
j'ai lu il y a quelque temps sur un site consacré à cette affaire l'hypothèse suivante, basée sur l'innocence de membres de la famille dominici.
Selon cette hypothèse, les dominici, au courant de l'existence de la carabine, pas forcément gardée chez eux, aurait parfaitement entendu les cris mais par peur n'auraient rien fait, par prudence. ce n'est que plus tard dans la nuit qu'ils se seraient rendus au camp et apporté la fillette à la ferme pour la soigner. Devant ses blessures, ils l'auraient rapportée au "campement" et décidé de ne rien dire par peur d'être accusés et de lâcheté et de meurtre.
Les indices de la thèse sont la culotte tachée de sang, les pantalons et l'attitude dela famille envres le docteur dragon.
les semaines, les mois passant, il était de plus en plus dangereux de parler.
qu'en pensez-vous ?

_________________
je m'efforce ce voir clair dans cette affaire


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 27 mai 2009 12:20 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006 19:04
Messages : 60
Localisation : RP 95
Pour la carabine, c'est un peu confus. Les Dominici sont au courant de son existence mais elle ne leur appartient pas ?

Ils n'ont donc tué personne mais en plus il semble que le ou les criminels aient voulu un peu brouiller les pistes en laissant l'arme du crime sur la propriété des Dominici.
Possible, mais dans ce scénario, ils auraient hurlé leur innocence. Or, ce n'est pas ce qu'ils ont fait. Ils se sont même accusé entre eux.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 27 mai 2009 12:33 
Hors ligne

Enregistré le : 14 mai 2009 9:46
Messages : 46
Localisation : RENNES
bonjour
je trouve cette hypothèse un peu tirée par les cheveux, bien entendu. pour moi, rien n'est évident mais je considère que l'hypothèse d'une culpabilité locale, voire du clan dominici, est plus sérieuse que l'hypothèse d'une intervention extérieure.
Malgré tout, le comportement des dominici le matin et les jours qui ont suivi me laisse perplexe : pas de réaction dès la découverte de la carabine...etc. si l'arme leur appartenait , il était facile de s'en sortir : "c'est notre carabine, elle était dans la remise, on nous l'a volée" une condamnetion pour détention d'arme prohibée est moins grave que pour meutre et assassinat

_________________
je m'efforce ce voir clair dans cette affaire


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 juin 2009 14:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 16 avr. 2006 10:11
Messages : 97
Jpasc95 : les Dominici ont toujours clamé leur innocence avant qu'on ne le force à faire des aveux complétement racombolesques 1 an et demi plus tard..Les autres pistes ne manquaient pas ....on les a délibérément écartées ..
Pourquoi, dites moi, si Gaston était coupable, on a laissé 2 frères débattre dans une pièce, seuls, pour convenir d'un scénario, qui lors de la première audition ne tenait pas debout? Pourquoi un greffier, devant 2 temoins d'une telle importance, va leur faire un dessin de la remise pour qu'ils puissent, avant reconstitution sur les lieux, désignés, sur quelle étagère l'arme se trouvait??? Et pourquoi Gaston ne désigne pas la même étagère que ses fils ? problème d'appareil photographique??? C'est un peu lourd à avaler devant un tel fait et démonstration si importants dans l'enquête....


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 06 juin 2009 17:18 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006 19:04
Messages : 60
Localisation : RP 95
Est ce que vous vous rendez compte de l'énormité de la situation ?
les policiers auraient donc demandé ou proposé un marché aux fils Dominici qui aurait consisté à "donner" leur père en échange de leur liberté ?
Sachant leur père innocent, ils n'auraient pas hésité à l'envoyer à la guillotine ?
Détestaient ils leur père à ce point ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 09 juin 2009 18:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 16 avr. 2006 10:11
Messages : 97
Bonsoir Jpasc95,

je pense que l'on parle et que l'on a parlé suffisamment sur ce site, au travers différentes affaires, des méthodes d'interrogatoire et des procédés que la police peut utiliser pour arriver à ses fins et "avoir" un coupable !
Ici en l'occurence, la famille Dominici n'a cessé de le répéter : pendant les interrogatoires, la question a toujours été posée "écoute Gustave, c'est toi Gustave et tu seras guillotiné et tes enfants iront à l'assistance publique ou c'est ton père mais comme il est vieux, il ne lui arrivera rien et finira tranquillement ses jours dans un hospice"
Ce genre de procédés vous choque ? Alors pourquoi le commissaire Chenevier (responsable de la seconde enquête) a admis que les 2 frères ont été laissés seuls dans une pièce du palais de justice pendant la garde à vue de novembre 1953 car leur version ne collait pas et que le greffier Barras leur a fait un schéma du hangar pour qu'ils soient d'accord sur l'endroit à désigner ????
Bonne soirée


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 10 juin 2009 10:38 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006 19:04
Messages : 60
Localisation : RP 95
Concernant les méthodes policières, non, rien ne me surprend.

Mais il faudrait qu'il y ait une trace de cette entrevue organisée et manipulée par les bleus.
La meilleure preuve serait de savoir si Gustave et Clovis Dominici ont fait des révélations sur ces méthodes extrêmes qui consistent à passer un accord visant à faire porter le chapeau à l'un même s'il est innocent pour préserver les autres ?
Ont ils évoqué cette journée où ils se sont retrouvés tous les deux dans une pièce et contraints d'accuser leur père ?
Je ne crois pas avoir lu cela nulle part. Mais je peux me tromper.

Vous m'aviez rappelé que j'étais très exigeant avec les preuves de la culpabilité de C Ranucci et que par conséquent il fallait en faire de même avec l'affaire Dominici.
Il y a quand même des différences notoires entre ces deux affaires.
C Ranucci n'a jamais accusé personne. Dans l'affaire Dominici, les suspects l'ont fait à plusieurs reprises puisqu'ils se sont dénoncé entre eux.
C Ranucci a évoqué dans son Récapitulatif les méthodes d'interrogatoire utilisées par les policiers marseillais.
Les Dominici ont ils dénoncé les pressions policières pour accuser leur père ?


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 10 juin 2009 13:14 
Hors ligne

Enregistré le : 14 mai 2009 9:46
Messages : 46
Localisation : RENNES
bonsoir ceci est une simple hypothèse.
si on se met à la place de gustave, gaston et de clovis, même en cas d'innocence de gaston et de gustave, leurs comportements respectifs se comprennent;gaston et gustave n'avaient pas d'alibis réciproques. en clair, ils ignoraient où l'autre était: dans son lit, à prendre le frais...
gaston a, à un moment donné, le lendemain, dit par bravade, par fanfaronnade, ou parce qu'il a vu une chose qui lui a fait craindre que l'assassin était un proche, qu'il était l'auteur des coups de feu. a fur et à mesure des semaines et des mois, l'étau se resserre contre eux et la petite phrase de gaston a fait son chemin. Les deux frères en sont venus à se persuader qu'il a dit vrai. sans compter la pression policière.
mais gaston est sûr qu'il ne sera pas condamné, par ce qu'il n'y a pas de preuve. Au procès, il n'hésite pas à donner le nom de ses fils, persuadé qu'ils ne risquent rien.bien sûr, il ne peut pas faire part de ses doutes, ou du bout des lèvres, comme pour roger perrin.
Et c'est le verdict.
Je me suis demandé si marie et gaston ne se doutaient pas de l'identité des meurtriers. marie a dit en parlant du ou des murtriers : "les vauriens", gaston "les cochons".
KENAVO

_________________
je m'efforce ce voir clair dans cette affaire


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 11 juin 2009 10:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 16 avr. 2006 10:11
Messages : 97
Bonjour à tous et bonjour jpasc95,
jpasc95 a écrit :
Mais il faudrait qu'il y ait une trace de cette entrevue organisée et manipulée par les bleus.

Ce n’est plus un scoop : la preuve de cette entrevue est clairement mentionnée par le Commissaire Chenevier (responsable de la 2nde enquête) dans son livre « l’affaire de Lurs ». Il indique à deux reprises :
« Laisser deux témoins accusateurs qui auraient dû être séparés s’entendre entre eux est assez singulier dans une procédure judiciaire » et « Il apparaît que tous deux ont pu communiquer le 14 novembre 1953, après l’interrogatoire de Clovis, un peu avant minuit, et celui de Gustave à huit heures. En effet, au cours de la confrontation que j’avais faite entre les deux frères le 21 octobre 1955, Gustave m’a appris qu’à un certain moment dans le bureau du juge et pendant que celui-ci s’était absenté, il s’était retrouvé en tête à tête avec Clovis, qui, en présence du greffier M. Barras lui avait dit : ‘ tu connais cette carabine !’ - Non lui ai-je répondu’. Il a sorti un papier de sa poche sur lequel était dessiné l’emplacement occupé par la carabine et m’a dit ‘tu diras qu’elle était là’.
Clovis s’est insurgé contre le fait qu’il aurait établi un croquis…Je devais apprendre que c’était le greffier lui-même qui, voulant tirer les choses au clair, avait pris l’initiative de faire ce croquis ! ». Commissaire Chenevier, L’affaire Dominici.
D’ailleurs les P.V. laissent clairement apparaître des versions différentes et beaucoup de confusion dans les ‘aveux’ par les deux frères lors des premiers interrogatoires le 14 novembre 1954 et à la reprise des auditions, après qu’il se soient retrouvés seuls dans une pièce tribunal, les déclarations s’avèrent bizarrement très similaires……

jpasc95 a écrit :
C Ranucci n'a jamais accusé personne. Dans l'affaire Dominici, les suspects l'ont fait à plusieurs reprises puisqu'ils se sont dénoncé entre eux..

Nous ne pouvons absolument pas comparer ces deux affaires et je n’en ai nullement l’intention de le faire. L’enquête de Lurs a duré plus d’un an et demi où la ‘stratégie des petits pas’ du Commissaire Sébeille consistait à faire avouer des petits détails pour petit à petit renfermer ses victimes dans les mailles du filet…Sébeille a occulté toutes les autres pistes pour se concentrer uniquement sur les Dominici que la police a monté les uns contre les autres pendant plus de 450 jours.
Vous pouvez consulter la page suivante : http://www.dominici-gaston-innocent.com ... p?article8 concernant les méthodes policières pour de plus amples informations.

jpasc95 a écrit :
C Ranucci a évoqué dans son Récapitulatif les méthodes d'interrogatoire utilisées par les policiers marseillais.
Les Dominici ont ils dénoncé les pressions policières pour accuser leur père

Bien sûr Gustave l’a maintes fois déclaré quand il s’est rétracté. Il l’a reconfirmé pendant le procès et Gaston l’a aussi clairement mentionné dans les PV et pendant son procès.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 16 juin 2009 7:22 
Hors ligne

Enregistré le : 30 janv. 2006 19:04
Messages : 60
Localisation : RP 95
Je rappelle aussi que C Ranucci n'avait que 20 ans et était seul face à ses accusateurs.

Les Dominici étaient des adultes et formaient un bloc.
Pour qu'ils aient été aussi peu unis dans l'adversité, c'est que soit ils savaient des choses, soit ils se détestaient à un point tel qu'ils se sont tiré dans les pattes


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : 16 juin 2009 17:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 16 avr. 2006 10:11
Messages : 97
Bonsoir,

J'espère Jpacs95 qu'un jour vous irez voir au delà de ces observations injustifiées et contraires à la réalité...C'est aussi, je pense question de sensibilité, de vécu, de ce que l'on a pu vous dire ou lire froidement sans autre forme de procès....et que vous prenez pour "argent comptant"....Et puis en lisant une histoire et un dossier, et au travers de rencontres, on peut comprendre que sous le masque, se cache une toute autre réalité...
Les Dominici n'ont jamais été unis dans l'adversité...bien au contraire...cette affaire a détruit une famille, une simple famille qui n'était pas plus parfaite ou pire qu'une autre car une famille a toujours en essence ses rancoeurs, ses haines, ses amours, ses colères etc...
Le mensonge fut leur seule arme de défense..je le répète, dans ce harcèlement quotidien de plus de 450 jours....
Bonne soirée


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com