Nous sommes le 27 avr. 2018, 02:32

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 26 juil. 2005, 13:48 
Pour répondre à Jack sur :
Citation :
Les motifs de l'enlèvement , il n'y en a pas 36:
- Demande de rançon
- Abus sexuel
- "Fourniture" pour un réseau
- Pour tenir compagnie ( ça j'y crois pas)


Dans le cas de CR, 2 autres possibilités ont déjà été évoquées sur ce forum ("Pat" entre autres, ... D'où l'intérêt de la synthèse réclamée par Roland ...)

- pour contrer l'éducation trop protectrice de sa mère, aurait voulu prouver qu'il pouvait enlever un enfant ... (bof)
- CR a tjrs vécu ds la peur dans son enfance d'être enlevé par son père, Jean… en réalisant le rapt lui-même, il réussit à réaliser lui-même ce que son père n'a jamais fait, réussir à l'enlever… ds cette hypothèse, il enlève ss vouloir de mal à la fillette pour réaliser cet enlèvement et tt dégénère suite à l'accident (Pat, 27/05, source = livre Périsset)

La dernière hypothèse possible (la première est exclue, les 2 suivantes sont logiquement à exclure aussi dans le cas de CR) mais je ne suis pas d'accord sur le " tt dégénère suite à l'accident" : je bloque sur la possibilité du "raptus criminel" (Gérard Bouladou, et plus ou moins thèse officielle), plus la suite : CR va dans la galerie, s'autopersuade qu'il n'a rien fait, laisse tous les indices qui vont permettre de l'accuser ...

Il existe des cas "d'enlèvement "(par des individus plus ou moins simplets ou perturbés) non médiatisés du fait que l'enfant est ensuite "libéré" une, deux ou trois heures après ... dans le cas de CR on est une heure après.

Des cas où les les personnes ayant la garde de l'enfant (à 8 ans pas forcément de surveillance étroite) ne se sont peut-être même pas aperçu de la disparition et ne croient éventuellement même pas ce que l'enfant pourra raconter (ou non) après coup ("je suis allé me promener avec quelqu'un pendant x temps ...").


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 26 juil. 2005, 20:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 juil. 2005, 22:20
Messages : 853
Localisation : Sud-Ouest
Il y a quelques mois j'ai lu l'histoire de cette filette enlevée à Lyon et relâchée le lendemain matin après avoir passé la nuit dans le lit de son kidnappeur sans qu'il ne se soit rien passé. Quelqu'un peut confirmer (ou infirmer ) ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 22:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
damien a écrit :
Pas Ranucci parce que c'est impossible.

L'assassin est l'homme au pull - over rouge.


Donc Ranucci aurait tout oublié l'enlèvement, sa rencontre, etc....

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 23:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 déc. 2004, 18:43
Messages : 297
Localisation : hensies
Dalakhani a écrit :
damien a écrit :
Pas Ranucci parce que c'est impossible.

L'assassin est l'homme au pull - over rouge.


Donc Ranucci aurait tout oublié l'enlèvement, sa rencontre, etc....


Il n'est pas au courant de l'enlèvement...

Et il n'a pas tout oublié,puisqu'il y a des choses qu'il n'a pas dit.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 23:07 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Donc il doit avoir un alibi pour l'enlèvement, qu'est ce qu'il ne dit pas et est-il au courant du meurtre?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 23:14 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 déc. 2004, 18:43
Messages : 297
Localisation : hensies
Dalakhani a écrit :
Donc il doit avoir un alibi pour l'enlèvement, qu'est ce qu'il ne dit pas et est-il au courant du meurtre?


Non absolument pas au courant du meurtre.

Ce qu'il ne dit pas c'est que la veille il a rencontré un homme à Marseille

qui est l'HOPOVR,mais il ne le sais pas(avec qui il a eu des rapports).

L'alibi?non,ou il dort ou il roule...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 23:19 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Il peut en parler du type quand même, sans dire ce qu'il a fait avec. Juste un copain de bar.
Il peut lui faire porter le chapeau, et ainsi sauver sa peau.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 23:36 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 déc. 2004, 18:43
Messages : 297
Localisation : hensies
Dalakhani a écrit :
Il peut en parler du type quand même, sans dire ce qu'il a fait avec. Juste un copain de bar.
Il peut lui faire porter le chapeau, et ainsi sauver sa peau.


Il souhaite avant tout protéger sa Mère,ce qu'il a fait avec cet homme

n'est pas facile à assumer(de plus à l'époque).

Et puis il ne l'a pas fait au début,le dire ensuite ne ferait qu'agraver son

cas.

Une partie de l'amnésie n'est pas simulée.

Dalakhani a écrit :
Il peut en parler du type quand même, sans dire ce qu'il a fait avec. Juste un copain de bar.
Il peut lui faire porter le chapeau, et ainsi sauver sa peau.


Un copain dont il ignore le nom?

Si il dit ça il est complice au mieux.

Lui dit qu'il est innocent.

Et il est persuadé qu'il sera innocenté et gracié.

Là partie entre l'HOPOVR et Maria Dolores Rambla,il l'ignore.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 févr. 2007, 09:32 
Le témoignage des Aubert a évolué, c’est une évidence.

Nous avons ce qu’a pu dire Alain Aubert, avant la découverte du corps, à travers les PV de gendarmerie. Et là, il est question du « paquet assez volumineux ».

Nous avons les dépositions du 6 juin devant les policiers. Là, les Aubert parlent d’un enfant.

Nous avons aussi ce qu’a confié Aline Aubert au journaliste du Méridional dans la soirée du 5 juin (article paru le 6/6) :
Citation :
M. Aubert, un toulonnais a eu lui, plus de chance que M. Martinez. Nous avons pu joindre sa femme hier soir. Son témoignage est plus précis. Après « le tête à queue », la 304 a pu reprendre la route. Ce qui prouve que le ravisseur, au lieu de s’arrêter pour le constat d’usage, n’avait pas la conscience tranquille. Il ne voulait pas être vu en compagnie de l’enfant. Selon Mme Aubert, c’est au bout de 2 kilomètres qu’il s’est arrêté. suivi par le véhicule de M. Aubert. « Mon mari lui a dit de retourner au lieu de l’accident. Il l’a rassuré en lui indiquant que cet accident n’était pas grave. Mais ce monsieur a refusé de le suivre. Alors on a relevé le N° de la plaque arrière qui terminait par un « 6 » et on est allé prévenir les gendarmes ».
Autre précision encore. Selon Mme Aubert, l’enfant n’était pas assise à l’avant de la voiture, mais à l’arrière. Quand il est sorti, l’inconnu s’est précipité vers la portière arrière droite. D’un geste brusque et rapide, il a sorti l’enfant, l’a pris dans ses bras et a couru dans la colline.

A ce moment, elle parle d’un enfant, mais elle a pu apprendre par un autre journaliste du même journal d’ailleurs, que le corps avait été retrouvé. On sait que dans l’après midi du 5, l’adresse des Aubert était connue des journalistes.

Là, nous apprenons que ce paquet qui a pu devenir un enfant n’était pas à l’avant de la voiture, mais à l’arrière et que l’inconnu a pris l’enfant dans les bras.

A aucun moment dans tous ces récits, il n’est question du fossé qui borde la route et qu’il faut nécessairement franchir.

C’est seulement le 10 juin, après la confrontation avec Ranucci que dans leur déposition devant Melle la Juge les Aubert vont évoquer cette situation.

Aline Aubert
Citation :
J’ai vu l’homme tirer un enfant, après avoir ouvert la portière passager de la 304. L’enfant été plaquée sur l’homme, ensemble ils ont sauté le caniveau bordant la route et ont disparu dans les fourrés.
L’enfant est toujours plaqué sur l’homme et malgré cela, l’homme saute le caniveau.


Alain Aubert
Citation :
Dans ma poursuite, j’avais passé deux ou trois virages lorsque sortant de l’un de ceux-ci, j’ai vu la 304 Peugeot s’immobiliser au bord de la route. J’ai vu le conducteur près de la portière côté passager, ouvrir cette portière de l’extérieur, tirer par le bras un enfant, l’entraîner hors du véhicule, sauter avec lui le caniveau bordant la route, grimper dans la colline dans les fourrés. L’enfant n’a pas sauté le caniveau en premier mais à la suite du conducteur de la 304 et tirée par la main de ce conducteur.

Aline Aubert « a parlé » trois fois et elle a dit :

-le 5 au journaliste : il a sorti l’enfant, l’a pris dans ses bras
-le 6 aux policiers : L’enfant était plaqué contre l’homme.
-Le 10 à Melle la Juge : L’enfant été plaquée sur l’homme

Voilà au moins un point sur lequel les dires d’Aline Aubert n’ont pas variés.
Elle exprime bien un contact physique « fort » entre l’homme et la « chose » qu’il a extraite de l’arrière de la voiture.
Ce qu’elle décrit ne me paraît pas correspondre à « une chose » qui pourrait être un enfant de huit ans, sur ses deux pieds et s’apprêtant à sauter un fossé.
Par contre cela correspond tout à fait si « la chose » est un paquet assez volumineux.


Donc, devant la Juge, les Aubert rajoutent le caniveau. Il est dans les aveux de Ranucci.
Mais ils décrivent le franchissement de cet obstacle de façon très différente.
Pour lui, ils sautent l’un après l’autre.
Pour elle, ils sautent ensemble.

Ce n’est pas du tout la même scène.
Comment peuvent-ils voir une scène aussi courte et aussi caractéristique, de façon différente ?

C’est vrai, qu’après la confrontation, ils sont passés l’un après l’autre dans le bureau de la Juge et qu’ ils n’ont pas eu le temps de se concerter.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 09 mars 2007, 19:28 
Juste pour "documenter" le post ci-dessus et montrer ce que les Aubert ont (éventuellement) pu voir.

Image



L'endroit qu'ils ont désigné lors de la reconstitution est-il compatible avec leurs déclarations ?

Dans son récapitulatif, Ranucci n'utilise jamais le mot "caniveau". Il utilise le mot "fossé".

On voit sur cette photo que ce n'est pas Ranucci qui refait la scéne. C'est un policier.
Ceux qui trente ans après viennent dire que lors de la reconstitution, Ranucci a reconnu l'endroit, à pris la poupée sous le bras puis est montée dans la colline sans rien dire, se trompent. Ou nous trompent.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 12 mars 2007, 08:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
arlaten a écrit :
Ceux qui trente ans après viennent dire que lors de la reconstitution, Ranucci a reconnu l'endroit, à pris la poupée sous le bras puis est montée dans la colline sans rien dire, se trompent. Ou nous trompent.

Juge et partie.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com