Nous sommes le 14 déc. 2018, 13:23

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 114 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 58 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Les Aubert et Ranucci
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 08:15 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
dalakhani a écrit:
Marc D. a écrit:
Citation :
Citation :
Mais alors, on se demande pourquoi ils parlent d'un paquet au début. Ils devraient charger Ranucci dès le départ : il a traîné une fillette, etc.
On peut se demander aussi pourquoi ayant vu un enfant ils n'en parleraient que 48 heures plus tard.
Si on veut vraiment chercher des incohérences pour aller dans un sens où les retrouve automatiquement dans l'autre sens, c'est ce que je trouve génant.
Il a déjà été très bien expliqué pourquoi la peur d'être accusés de non assistance à personne en danger (ils auraient donc compris que l'enfant était en danger, soit sur le coup, soit après avoir fait le rapprochement en apprenant l'enlèvement) les a poussés à parler d'un paquet au début
Et manque de chance pendant que les Aubert, de peur de se faire accuser de non assistance à personne en danger, modifient leur version et parle d'un enfant calme Ranucci lui aussi parle d'un enfant calme c'est quand même une sacré coïncidence.
Mais il faut aussi penser au fait que si la situation avait montré des signes de danger pour l'enfant et que Ranucci les aurait décrit on aurait le témoignage des Aubert qui aurait différé et là c'est pas de chance.
Les Aubert auraient donc voulu sauver leur honneur plutôt que devenir témoin à charge, drôle de situation.
Citation :
Mais bien avant leur déposition du lendemain à Marseille, les policiers interrogent Ranucci et lui disent que des témoins l'ont vu avec une enfant.
Normal ils ont déjà retrouvé l'enfant morte, ils recherchaient donc le ravisseur et le meurtrier, ensuite c'est le travail des enquêteurs de faire croire ou d'insinuer
Citation :
C'est donc que pour eux, le paquet, c'est une enfant. Ils n'y croient pas, au paquet. Il est même possible qu'un échange téléphonique avec Aubert ait permis à Alessandra d'avoir des détails avant l'audition du lendemain.
Comment se fait-il alors que les premières battues envoyées sur les lieux le 4 ne recherchent que la voiture et son propriétaire et aucun enfant.
Si ils pensent que l'enfant est un paquet, ils devraient rechercher l'enfant avec, mais là non ils ne cherchent que l'homme et sa voiture.
Drôle de recherches surtout avec de telles convictions


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 08:21 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Marc D. a écrit :
Citation :
dalakhani a écrit:
Citation :
On présente Ranucci seul aux Aubert ce qui facilite la reconnaissance tout de même.
Je pourrais vous poser votre question habituelle : où est la pièce du dossier ? Il n'y a pas de preuve, ni dans un sens, ni dans l'autre. Ils l'ont reconnu au tapissage... ou pas. Nous n'en savons rien.
La déposition des Aubert : L'homme que vous me présentez comme étant Christian Ranucci est bien .............. alors qu'il aurait du être écrit Parmi les hommes que vous me présentez je reconnais .......


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 18:24 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
J'ai posté en ce sens dans un autre fil... C'est absolument énorme cette déposition...


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les Aubert et Ranucci
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 21:08 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Mais il faut aussi penser au fait que si la situation avait montré des signes de danger pour l'enfant et que Ranucci les aurait décrit on aurait le témoignage des Aubert qui aurait différé et là c'est pas de chance.
Là, vous ne démontrez rien avec une telle supposition.
Citation :
Les Aubert auraient donc voulu sauver leur honneur plutôt que devenir témoin à charge, drôle de situation.
Il ne s'agit pas d'honneur. Il ne s'agit pas d'être un témoin à charge. Au début, j'imagine, ils se demandent ce qu'ils ont pu voir (ils n'ont pas compris la scène, mais ça semblait très louche). Après, en apprenant l'enlèvement de l'enfant, ils font le rapprochement, et s'en veulent de ne pas être intervenus ; mais ils tiennent à ce que les gendarmes se rendent sur les lieux, alors ils parlent d'un paquet. Après, on retrouve le corps de l'enfant, alors ils ne peuvent plus se débiner : il leur faut dire tout ce qu'ils ont vu, quitte à passer pour des lâches. Ils ne sortent pas grandis de leurs dépositions. De tout ça, ils n'ont dû garder que le regret de n'avoir pu empêcher le meurtre, et non la fierté d'avoir fait guillotiner un homme.
Citation :
Normal ils ont déjà retrouvé l'enfant morte, ils recherchaient donc le ravisseur et le meurtrier, ensuite c'est le travail des enquêteurs de faire croire ou d'insinuer
Quand un policier raconte des bobards à un gardé à vue pour le faire avouer, il évite de coucher ses bobards sur le papier, non ? C'est donc que c'était un peu plus qu'une supposition ou une manoeuvre, selon moi. Je pense qu'Alessandra avait déjà entendu la version avec un enfant avant d'interroger Ranucci.
Citation :
Comment se fait-il alors que les premières battues envoyées sur les lieux le 4 ne recherchent que la voiture et son propriétaire et aucun enfant.
Si ils pensent que l'enfant est un paquet, ils devraient rechercher l'enfant avec, mais là non ils ne cherchent que l'homme et sa voiture.
Drôle de recherches surtout avec de telles convictions
Ah bon ? Où avez-vous lu qu'ils recherchent la voiture ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 21:10 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
La déposition des Aubert : L'homme que vous me présentez comme étant Christian Ranucci est bien .............. alors qu'il aurait du être écrit Parmi les hommes que vous me présentez je reconnais .......
Vous êtes officier de police judiciaire, pour savoir ce qui aurait dû être écrit ? C'est encore un argument très faible, désolé. J'ai répondu sur ce point sur l'autre fil, par ailleurs.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les Aubert et Ranucci
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 21:22 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Ah bon ? Où avez-vous lu qu'ils recherchent la voiture ?
Dans le PV de Synthèse d'enquête préliminaire du 7 Juin :
Le 5 juin 1974 à 7 heures les recherches en vue de retrouver le véhicule endommagé aux portières et l'aile arrière gauche ou son conducteur étaient reprises avec les moyens appropriés , aux abords et dans les nombreuses champignonières et mines voisines ainsi que par la RN8 bis du carrefour de "la pomme" au hameau du "logis neuf" commune de Marseille
Citation :
Vous êtes officier de police judiciaire, pour savoir ce qui aurait dû être écrit ? C'est encore un argument très faible, désolé. J'ai répondu sur ce point sur l'autre fil, par ailleurs.
Ben il aurait dû être écrit ce qu'il est écrit sur les autres tapissages non? Pourquoi les Aubert auraient le droit à un traitement de faveur dans la retranscription de leurs dires?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les Aubert et Ranucci
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 21:35 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Il ne s'agit pas d'honneur. Il ne s'agit pas d'être un témoin à charge. Au début, j'imagine, ils se demandent ce qu'ils ont pu voir (ils n'ont pas compris la scène, mais ça semblait très louche).
Si ils ont vu un truc louche ce n'est pas Ranucci qu'ils ont vu
Citation :
Quand un policier raconte des bobards à un gardé à vue pour le faire avouer, il évite de coucher ses bobards sur le papier, non ? C'est donc que c'était un peu plus qu'une supposition ou une manoeuvre, selon moi.
Comme l'officier de police qui devant les journalistes dit que cette affaire est en corrélation avec d'autres et que le délit de fuite voulait dire enlèvement et meurtre. Ce n'était que des suppositions et il en a parlé à tout le monde
Citation :
Je pense qu'Alessandra avait déjà entendu la version avec un enfant avant d'interroger Ranucci.
Entendu par qui? Il aurait mieux fait d'en parler autour de lui pour que le 4 et le 5 les recherches se basent pas seulement sur l'homme et le véhicule mais aussi sur l'enfant


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les Aubert et Ranucci
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 22:03 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Citation :
Mais il faut aussi penser au fait que si la situation avait montré des signes de danger pour l'enfant et que Ranucci les aurait décrit on aurait le témoignage des Aubert qui aurait différé et là c'est pas de chance.
Là, vous ne démontrez rien avec une telle supposition.
Si Ranucci "maltraite" l'enfant dès la sortie de la voiture, en la menaçant d'une arme, en la giflant, la frappant........... quand Ranucci va avouer il va dire je l'ai menacé, maltraité, frappé.

Mais si les Aubert pour ne pas se faire accusé de non assistance à personne en danger changent leur version et parle d'une scène calme avec une enfant qui parle d'une voix fluette.

On se retrouve devant deux témoignages totalement différents pour la même scène et là on fait quoi?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les Aubert et Ranucci
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 22:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Citation :
Ah bon ? Où avez-vous lu qu'ils recherchent la voiture ?
Dans le PV de Synthèse d'enquête préliminaire du 7 Juin :
Le 5 juin 1974 à 7 heures les recherches en vue de retrouver le véhicule endommagé aux portières et l'aile arrière gauche ou son conducteur étaient reprises avec les moyens appropriés , aux abords et dans les nombreuses champignonières et mines voisines ainsi que par la RN8 bis du carrefour de "la pomme" au hameau du "logis neuf" commune de Marseille
Oui, mais ça n'est qu'un PV de synthèse. Vous savez ce que j'en pense, des PV de synthèse (l'enlèvement a eu lieu vers onze heures, etc).
Citation :
Citation :
Vous êtes officier de police judiciaire, pour savoir ce qui aurait dû être écrit ? C'est encore un argument très faible, désolé. J'ai répondu sur ce point sur l'autre fil, par ailleurs.
Ben il aurait dû être écrit ce qu'il est écrit sur les autres tapissages non? Pourquoi les Aubert auraient le droit à un traitement de faveur dans la retranscription de leurs dires?
Parce qu'ils le reconnaissent, justement. Ils le reconnaissent et déposent AUSSITÔT, selon moi. Je sais bien que vous pensez autrement, mais prouvez-moi que j'ai tort, dans un premier temps.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 22:38 
Il y a 3 journaux qui ont écrit dans leurs éditions que les Aubert n'avaient pas reconnu Ranucci lors du 1er tapissage.

Le Soir, Francer Soir, Paris Match.

Ca aussi, c'est du vent pour vous Marc D ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les Aubert et Ranucci
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 22:40 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Si ils ont vu un truc louche ce n'est pas Ranucci qu'ils ont vu
Hein ? Guazzone et Rahou aussi ont vu Ranucci, et ils l'ont trouvé louche.

S'il y a une chose qui me semble quasi certaine, c'est que les Aubert ont bien vu Ranucci. Après, qu'il ait tiré un enfant, un paquet ou rien du tout, ça se discute. Ils ont reconnu Ranucci. Donc, pour moi, ils l'ont vu. Je leur fais confiance sur ce point, parce qu'ils sont catégoriques. Pour le reste, ils divergent, c'est vrai, donc on est en droit de se poser des questions.

Sur le plan de la logique, je comprends qu'on puisse les mettre en doute, c'est sûr. Mais tout de même, ils savent bien qu'en pointant Ranucci ils envoient quelqu'un à l'échaffaud. Je crois qu'ils savent ce qu'ils font.
Citation :
Citation :
Quand un policier raconte des bobards à un gardé à vue pour le faire avouer, il évite de coucher ses bobards sur le papier, non ? C'est donc que c'était un peu plus qu'une supposition ou une manoeuvre, selon moi.
Comme l'officier de police qui devant les journalistes dit que cette affaire est en corrélation avec d'autres et que le délit de fuite voulait dire enlèvement et meurtre. Ce n'était que des suppositions et il en a parlé à tout le monde
Parler de ses convictions et intuitions aux journalistes, ça n'a rien à voir avec ce dont je parle. Et même aux journalistes, ils ne vont pas dire : on lui a raconté des bobards pour le faire avouer. Je considère donc que ce ne sont pas des bobards, mais une information qui leur a été communiquée.
Citation :
Citation :
Je pense qu'Alessandra avait déjà entendu la version avec un enfant avant d'interroger Ranucci.
Entendu par qui?
Par un dénommé Aubert, pardi.
Citation :
Il aurait mieux fait d'en parler autour de lui pour que le 4 et le 5 les recherches se basent pas seulement sur l'homme et le véhicule mais aussi sur l'enfant
Ce que vous dites ne correspond pas du tout au déroulement des faits.

Le 5 juin à 12h30, Aubert parle encore d'un paquet aux gendarmes. Les recherches ont commencé depuis longtemps, et sont déjà orientées vers un objet (un paquet, qui pourrait avoir un rapport avec l'enlèvement, et qui pourrait donc être un cadavre d'enfant... si vous voyez une autre explication, n'hésitez pas à nous la donner). Ranucci est interpellé chez lui en fin d'après-midi. Quand Alessandra arrive à Nice pour le chercher, vers 22 heures, je pense qu'il a déjà parlé avec Aubert au téléphone. En effet, si les gendarmes de Gréasque ont bien transmis à la police de Marseille leur information, il me semble assez normal qu'Alessandra ait eu envie de passer aussitôt un petit coup de fil à Aubert. C'est ce que j'aurais fait, en tout cas. Je ne me serais pas contenté d'une information transmise. J'aurais voulu poser des questions au témoin moi-même. Je pense qu'Alessandra l'a appelé en fin d'après-midi et l'a convoqué pour le lendemain.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les Aubert et Ranucci
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 22:45 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Oui, mais ça n'est qu'un PV de synthèse. Vous savez ce que j'en pense, des PV de synthèse (l'enlèvement a eu lieu vers onze heures, etc).
Un PV de synthèse c'est un Procès verbal comme un autre, donc il reste dans le dossier et fera partie intégrante des pieces transmises à la cour d'assises pour qu'elle se forge ne opinion, donc ce qui doit y être inscrit est très important.
Il est en plus signé par le Capitaine Gras, une personne assermentée et en faisant ce PV il fait ce pour quoi il est payé.
Si il fait un faux PV de synthèse il peut jouer sa place et des sanctions par ses supérieurs. il serait étonnant qu'il prenne ce risque pour un tueur d'enfant.

Citation :
Parce qu'ils le reconnaissent, justement. Ils le reconnaissent et déposent AUSSITÔT, selon moi. Je sais bien que vous pensez autrement, mais prouvez-moi que j'ai tort, dans un premier temps.
Qu'ils déposent aussitôt ou pas ne change absolument rien, la déposition doit retranscrire la vérité, donc une phrase doit montrer que Ranucci n'était pas seul devant les Aubert.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les Aubert et Ranucci
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 22:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Citation :
Citation :
Mais il faut aussi penser au fait que si la situation avait montré des signes de danger pour l'enfant et que Ranucci les aurait décrit on aurait le témoignage des Aubert qui aurait différé et là c'est pas de chance.
Là, vous ne démontrez rien avec une telle supposition.
Si Ranucci "maltraite" l'enfant dès la sortie de la voiture, en la menaçant d'une arme, en la giflant, la frappant........... quand Ranucci va avouer il va dire je l'ai menacé, maltraité, frappé.

Mais si les Aubert pour ne pas se faire accusé de non assistance à personne en danger changent leur version et parle d'une scène calme avec une enfant qui parle d'une voix fluette.

On se retrouve devant deux témoignages totalement différents pour la même scène et là on fait quoi?
J'avais compris ou vous vouliez en venir. Je voulais juste dire que ça n'était qu'une pure supposition sans le moindre intérêt. Parce qu'il y a concordance, vous émettez des doutes. C'est un peu fort, non ? Par contre, quand ça diverge, votre théorie ne marche plus.

En réalité, il y a des contradictions assumées ici ou là dans toutes les dépositions. Il aurait été très facile pour les policiers de les corriger, s'ils dictaient tout (vous vous faites tout de même une idée assez étrange de la police... quelles crapules, ces policiers... il vaudrait presque mieux se trouver du côté des gangsters, s'ils sont comme ça). Ils ne l'ont pas fait car ils n'ont rien dicté. Les incohérences appartiennent aux témoins, non aux policiers.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les Aubert et Ranucci
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 22:59 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Si il fait un faux PV de synthèse il peut jouer sa place et des sanctions par ses supérieurs. il serait étonnant qu'il prenne ce risque pour un tueur d'enfant.
Vous ne faites pas partie de ceux qui accusent Gras et autres de menteurs et de falsificateurs ?

Personnellement, pour faire tomber un tueur d'enfant, je suis prêt à risquer ma place ou des sanctions. Pas vous ? Vous trouvez que c'est du menu fretin ?

De toute façon, je ne parlais pas de faux PV de synthèse. Je disais seulement que ces PV de synthèse s'apparentent parfois à des romans. Ils racontent. Je ne veux pas qu'on me raconte l'histoire. Je veux les témoignages bruts, les constatations brutes, les mesures exactes. Je me charge de raconter moi-même si besoin est.
Citation :
Qu'ils déposent aussitôt ou pas ne change absolument rien, la déposition doit retranscrire la vérité, donc une phrase doit montrer que Ranucci n'était pas seul devant les Aubert.
Oui, c'est phrase manque, c'est certain. Je n'en déduis pas la même chose que vous. Je n'en déduis rien. Je dis que l'absence de cette phrase ne prouve pas qu'Aubert n'a pas reconnu Ranucci au tapissage. Vous devriez admettre que ce n'est pas une preuve ; au pire, ça fait pencher la balance du côté de votre théorie, mais ça n'est pas une preuve. C'est vous qui voulez me présenter ça comme une preuve. Moi, je ne cherche rien à prouver sur ce point.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 juil. 2006, 22:59 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Citation :
S'il y a une chose qui me semble quasi certaine, c'est que les Aubert ont bien vu Ranucci. Après, qu'il ait tiré un enfant, un paquet ou rien du tout, ça se discute. Ils ont reconnu Ranucci. Donc, pour moi, ils l'ont vu. Je leur fais confiance sur ce point, parce qu'ils sont catégoriques. Pour le reste, ils divergent, c'est vrai, donc on est en droit de se poser des questions.
Qu'ils aient reconnu Ranucci, c'est un fait, mais la personne qu'ils reconnaissent est le conducteur de la 304 qui a eu l'accident, pas l'homme qui s'est enfui dans les fourrés.
"La personne que vous me présentez et que vous me dites se nommer Christian Ranucci est bien celle qui était à bord du coupé Peugeot 304, de couleur gris métallisé, au moment où l'accident s'est produit à proximité de Peypin, le 3 juin 1974, vers 12h15. Il n'y a aucun doute à ce sujet..."
"

Il convient de déterminer s'il s'agit bien du même homme
Citation :
Sur le plan de la logique, je comprends qu'on puisse les mettre en doute, c'est sûr. Mais tout de même, ils savent bien qu'en pointant Ranucci ils envoient quelqu'un à l'échaffaud. Je crois qu'ils savent ce qu'ils font.
Je ne sais pas s'ils savent bien qu'en pointant Ranucci ils envoient quelqu'un à l'échafaud. Le capitaine Gras dit lui-même qu'il pensait que Ranucci aurait été condamné à environ vingt ans de prison !!! C'est peut-être d'ailleurs ce qu'on leur a dit aux Aubert ...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 114 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 58 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com