Nous sommes le 25 juin 2018, 12:15

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 114 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 août 2006, 16:24 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 17:10
Messages : 1863
peut etres, qu'a un moment donné les aubert ont etaient tros fiables et pour les raisons que l'ont imagines,ils ont etaient un peut freinés dans certainnes dépossitions


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 août 2006, 16:33 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
Salut Bruno, que veux-tu dire par là ?
Tu penses qu'à un moment donné, le témoignage des Aubert pouvait innocenter Ranucci ?


Modifié en dernier par Henri le 08 sept. 2006, 13:41, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 août 2006, 16:36 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 14:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Ou êut-êre manquer de cohérence avec la thèse de l'accusation? C'est pas impossible effectivement. A quoi vous pensez Bruno?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 août 2006, 16:48 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 17:10
Messages : 1863
Henri a écrit :
bruno a écrit :
peut etres, qu'a un moment donné les aubert ont etaient tros fiables et pour les raisons que l'ont imagines,ils ont etaient un peut freinés dans certainnes dépossitions

Salut Bruno, que veux-tu dire par là ?
Tu penses qu'à un moment donné, le témoignage des Aubert pouvait innocenter Ranucci ?
bien sur que oui henri c'est se que je pense en tout cas leurS témoignages a l'évéché parait "carré"mais a la presse c'est un vrai bordelle a partir du 6 juin.
sinon, bonjour henri tu va bien? la belgique va bien aussi?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 août 2006, 17:34 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 14:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Epingle ou pas epingle, je vous l'affirme le Lieu du crime (qui est tout de même a quelques 300 m de l'epingle) est difficile à repérer (après l'epingle il faut encore 2a 3 virages pour y arriver).... Mais peut-être que les Aubert ont mis le compteur de la voiture à 0, et ont compté comme ça (c'est ce que j'ai fait d'ailleurs pour mieux me réperer par rapport au plan annoté avec les distances).
Enfin, ça m'étonne quand même...
Ou alors, CR était beaucoup plus près de l'épingle, et donc assez loin du Lieu du crime....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 août 2006, 17:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 14:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
joaquin a écrit :
Epingle ou pas epingle, je vous l'affirme le Lieu du crime (qui est tout de même a quelques 300 m de l'epingle) est difficile à repérer (après l'epingle il faut encore 2a 3 virages pour y arriver).... Mais peut-être que les Aubert ont mis le compteur de la voiture à 0, et ont compté comme ça (c'est ce que j'ai fait d'ailleurs pour mieux me réperer par rapport au plan annoté avec les distances).
Enfin, ça m'étonne quand même...
Ou alors, CR était beaucoup plus près de l'épingle, et donc assez loin du Lieu du crime....


C'est une possibilité effectivement. Ce que je vous dire, c'est que je pense les Aubert sincères sur ce point. Ca ne veut pas dire qu'ils n'ont pas pu se tromper. Comme je t'ai dit, je ne connais pas les lieux, je te fais entière confiance pour me décrire tout ça. Personnellement, j'ai un peu de mal avec les distances... je peux dire que j'ai fait 50 metres alors qu'en fait j'en ai fait 150. Bon 300m, ça commence à faire beaucoup comme marge d'erreur, je suis d'accord.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 oct. 2006, 08:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 août 2006, 13:18
Messages : 1509
il y a une question qui me taraude l esprit depuis tres longtemps, j ai hesite aussi longtemps a la poser ici car je connais certaines reponses qui vont m etre faite mais elles ne me suffisent pas...donc je me lance :

Si Mr Aubert a entendu parler CR en reponse a son interpellation dans les fourrets (Allez y j arrives)...pourquoi ne fait il pas reference a la reconnaissance de cette voix??

alors comme le fait qu ils ne l ont jamais decrit physiquement par ce qu ils n en avaient pas besoin, le fait de reconnaitre la voix n est pas plus utile....pourtant ca aurait pu etre un element en plus a charge


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 oct. 2006, 19:11 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
syd a écrit :
il y a une question qui me taraude l esprit depuis tres longtemps, j ai hesite aussi longtemps a la poser ici car je connais certaines reponses qui vont m etre faite mais elles ne me suffisent pas...donc je me lance :

Si Mr Aubert a entendu parler CR en reponse a son interpellation dans les fourrets (Allez y j arrives)...pourquoi ne fait il pas reference a la reconnaissance de cette voix??

alors comme le fait qu ils ne l ont jamais decrit physiquement par ce qu ils n en avaient pas besoin, le fait de reconnaitre la voix n est pas plus utile....pourtant ca aurait pu etre un element en plus a charge

Trois ou quatre mots criés à  distance ne permettent pas une identification formelle d'une voix trois jours aprês.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 oct. 2006, 19:59 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 août 2006, 13:18
Messages : 1509
Marc D. a écrit :
syd a écrit :
il y a une question qui me taraude l esprit depuis tres longtemps, j ai hesite aussi longtemps a la poser ici car je connais certaines reponses qui vont m etre faite mais elles ne me suffisent pas...donc je me lance :

Si Mr Aubert a entendu parler CR en reponse a son interpellation dans les fourrets (Allez y j arrives)...pourquoi ne fait il pas reference a la reconnaissance de cette voix??

alors comme le fait qu ils ne l ont jamais decrit physiquement par ce qu ils n en avaient pas besoin, le fait de reconnaitre la voix n est pas plus utile....pourtant ca aurait pu etre un element en plus a charge

Trois ou quatre mots criés à  distance ne permettent pas une identification formelle d'une voix trois jours aprês.


marc, on est a marseille...un gars qui repond sans accent, emme en 4 mots l accent marseillais est reperable....voila ce qui me gene, le petit fait etat d un "il parlait comme les gens d ici" mais pas les Auberts


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 oct. 2006, 22:31 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
syd a écrit :
marc, on est a marseille...un gars qui repond sans accent, emme en 4 mots l accent marseillais est reperable....voila ce qui me gene, le petit fait etat d un "il parlait comme les gens d ici" mais pas les Auberts

J'ai entendu la bande du dialogue Roger Arduin / Jean Rambla, et l'accent d'Arduin est três léger (il dit plus de quatre mots, pourtant). Quant à  Jean, il ne se trahit vraiment que sur "avecques" et "chieing".


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 oct. 2006, 22:34 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
syd a écrit :
voila ce qui me gene, le petit fait etat d un "il parlait comme les gens d ici" mais pas les Auberts

Et si je devais raisonner sur ce point et tel qu'on interprête l'expression de Jean, je me dirais :

- Le ravisseur parlait avec l'accent marseillais
- Le fuyard ne parlait pas avec l'accent marseillais

Le fuyard n'est donc pas le ravisseur.

Ce qui est un peu absurde, et ne laisse de la place que pour quelques hypothêses complicistes comme la mienne (l'homme au pull-over rouge aborde les enfants, et c'est un autre qui tue Marie-Dolorês).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 oct. 2006, 23:06 
Marc D. a écrit :
alors comme le fait qu ils ne l ont jamais decrit physiquement par ce qu ils n en avaient pas besoin, le fait de reconnaitre la voix n est pas plus utile....pourtant ca aurait pu etre un element en plus a charge

Trois ou quatre mots criés à  distance ne permettent pas une identification formelle d'une voix trois jours aprês.[/quote]

Ils ne permettent peut-être pas d'affirmer à  coup sûr que c'est bien la même voix que celle entendue 3 jours avant, mais ils permettent en revanche d'exclure absolument que ce soit cette voix. Notamment si ces quelque mots ont été dits avec un accent particulier. Et celui de Marseille est suffisamment reconnaissable, même avec un seul mot. Que dis-je, un mot, ! Une syllabe ! C'est pour ça qu'il aurait été intéressant de savoir si les Aubert avaient ou non perçu un accent du midi ou d'ailleurs dans les 3 ou 4 mots prononcés par le fuyard.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 oct. 2006, 23:16 
Marc D. a écrit :
syd a écrit :
marc, on est a marseille...un gars qui repond sans accent, emme en 4 mots l accent marseillais est reperable....voila ce qui me gene, le petit fait etat d un "il parlait comme les gens d ici" mais pas les Auberts

J'ai entendu la bande du dialogue Roger Arduin / Jean Rambla, et l'accent d'Arduin est três léger (il dit plus de quatre mots, pourtant). Quant à  Jean, il ne se trahit vraiment que sur "avecques" et "chieing".


les Aubert aprês avoir interpellé l'homme dans les fourrés l'ont probablement entendu répondre "partez, je revieing" avec l'accent du pays ce qui est normal d'où le fait qu'ils ne le signalent pas.
Par contre, s'ils avaient entendu "partez je reviens" donc sans l'accent du pays, là  ils l'auraient surement remarqué et l'auraient signalé


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 oct. 2006, 23:19 
Pour rester dans le même ordre d'idée, l'une des raisons qui font que, contrairement à  Marc (et à  d'autres), j'ai tendance à  ajouter foi au témoignage Mattéi, c'est que les quelques mots que Madame Mattéi dit avoir entendu prononcer à  l'homme au pull over-rouge ("Je m'arrête" pour dire "J'arrête") correspondent, "stylistiquement" parlant, à  ceux que les petites C ont dit lui avoir entendu prononcer ("Toi, tu rapportes !" pour dire "Tu cafardes !"). Ces 2 remarques-là  sont tellement typiques de ce que pourrait dire un homme fruste du Midi que, ajoutées à  la description physique du bonhomme et à  son accent du midi, je peux tout à  fait reconstituer un type d'homme bien particulier. Vous me direz que je me base sur des détails infimes, mais je suis du Midi et ai passé moi aussi quelques années d'enfance dans une cité populaire : je vois le type comme si j'y étais.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 oct. 2006, 00:41 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Danou a écrit :
Pour rester dans le même ordre d'idée, l'une des raisons qui font que, contrairement à  Marc (et à  d'autres), j'ai tendance à  ajouter foi au témoignage Mattéi, c'est que les quelques mots que Madame Mattéi dit avoir entendu prononcer à  l'homme au pull over-rouge ("Je m'arrête" pour dire "J'arrête") correspondent, "stylistiquement" parlant, à  ceux que les petites C ont dit lui avoir entendu prononcer ("Toi, tu rapportes !" pour dire "Tu cafardes !"). Ces 2 remarques-là  sont tellement typiques de ce que pourrait dire un homme fruste du Midi que, ajoutées à  la description physique du bonhomme et à  son accent du midi, je peux tout à  fait reconstituer un type d'homme bien particulier. Vous me direz que je me base sur des détails infimes, mais je suis du Midi et ai passé moi aussi quelques années d'enfance dans une cité populaire : je vois le type comme si j'y étais.

Ce sont des impressions, ça. On parle aussi de rouler les "r". Pas banal pour un Marseillais de 25-35 ans, je crois.

Danou, si les témoignages Martel et Mattéi sont les seuls qui vous font pencher à  l'occasion du côté de l'innocence, le chapitre consacré par Gérard Bouladou à  "l'affaire C." devrait vous faire changer d'avis.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 114 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com