Nous sommes le 24 sept. 2018, 15:18

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 109 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 09:27 
et vous antoroma, on peut vous demander quelle est votre théorie ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 09:29 
Oui, vous pouvez. Il y a un fil là dessus: "Index du Forum -> Coupable ou innocent ? -> NOUVELLE THEORIE. Ranucci est coupable ... et innocent." ( http://dossierranucci.org/phpBB2/viewtopic.php?t=665 ) avec 584 réponses et 7578 lectures. Il s'agit de la seule théorie cohérente nouvelle sur ce sujet depuis 1974 et la seule également qui n'a jamais été commercialisée.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 10:08 
antoroma a écrit :
jpasc95 a écrit :
et vous antoroma, on peut vous demander quelle est votre théorie ?
Oui, vous pouvez. Il y a un fil là dessus: "Index du Forum -> Coupable ou innocent ? -> NOUVELLE THEORIE. Ranucci est coupable ... et innocent." ( http://dossierranucci.org/phpBB2/viewtopic.php?t=665 ) avec 584 réponses et 7578 lectures. Il s'agit de la seule théorie cohérente nouvelle sur ce sujet depuis 1974 et la seule également qui n'a jamais été commercialisée.


Je l'ai lue..La théorie de la complicité.
Vous dites : "CR est attiré par l'argent facile"...est ce une supposition ?
CR travaille, c'est une situation normale. Il voudrait donc arrondir les fins de mois. Pourquoi pas !
un jour il rencontre donc un type à l'armée ou ailleurs qui lui fait part de ses plans diaboliques : enlever des enfants pour réclamer bcp d'argent.
Pour cela, on enlèvera le premier venu !
CR est tout de suite emballé bien sur !

Donc, le type qui connait Marseille et surtout les cités arrive à lui filer un rdv à la cité Ste-Agnès. Là c'est la théorie du guetteur qui intervient.
Je ne vois pas bien l'intérêt d'un guetteur.
Celui qui repère et aborde les enfants utilise le coup du chien noir qui a disparu et ça fonctionne puisque la petite MD monte à bord.
E Spinelli ne voit qu'un homme, celui qui monte dans le véhicule.
Le complice se cache donc à l'arrière sur la banquette ?
ils sont donc 3 personnes dans un coupé Peugeot 304 ! pourquoi pas ! je suppose que le complice de CR reste en permanence couché sur la banquette arrière puisqu'il n'est pas vu par Martinez lors de l'accident au Carrefour de la Pomme. Donc Martinez aurait vu un enfant à bord mais pas un adulte ? J'ai du mal à y croire ! déjà ça ne colle pas à ce stade donc ça décrédibilise la suite.
Voilà mon impression


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 11:11 
jpasc95 a écrit :
Je l'ai lue..La théorie de la complicité.
Vous dites : "CR est attiré par l'argent facile"...est ce une supposition ?
CR travaille, c'est une situation normale. Il voudrait donc arrondir les fins de mois. Pourquoi pas !
un jour il rencontre donc un type à l'armée ou ailleurs qui lui fait part de ses plans diaboliques : enlever des enfants pour réclamer bcp d'argent.
Pour cela, on enlèvera le premier venu !
CR est tout de suite emballé bien sur !
Donc, le type qui connait Marseille et surtout les cités arrive à lui filer un rdv à la cité Ste-Agnès. Là c'est la théorie du guetteur qui intervient.
Je ne vois pas bien l'intérêt d'un guetteur.
Celui qui repère et aborde les enfants utilise le coup du chien noir qui a disparu et ça fonctionne puisque la petite MD monte à bord.
E Spinelli ne voit qu'un homme, celui qui monte dans le véhicule.
Le complice se cache donc à l'arrière sur la banquette ?
ils sont donc 3 personnes dans un coupé Peugeot 304 ! pourquoi pas ! je suppose que le complice de CR reste en permanence couché sur la banquette arrière puisqu'il n'est pas vu par Martinez lors de l'accident au Carrefour de la Pomme. Donc Martinez aurait vu un enfant à bord mais pas un adulte ? J'ai du mal à y croire ! déjà ça ne colle pas à ce stade donc ça décrédibilise la suite.
Voilà mon impression

Je constate que vous vous êtes pratiquement arrêté à la première ligne du premier message du fil en question. La théorie a évolué depuis.

1. Le mobile de Ranucci n’est plus nécessairement l’argent. A présent, j’admets que ce mobile reste inconnu et que seul le pouvoir de persuasion du ravisseur est important dans cette histoire.

2. Vous ne voyez pas l’intérêt d’un guetteur ? Moi si.

3. Spinelli ne voit qu’un seul homme en effet. Ranucci le guetteur le rejoint ensuite à pied où ils effectuent l’échange de voiture (si vous savez lire).

4. Martinez ne voit pas un enfant mais une « forme » à l’arrière, selon moi le ravisseur dissimulé sous une couverture qui « bascule à l’arrière » selon les propres termes de Spinelli. L’enfant, maintenue allongée sur le sol de la Peugeot déjà l’arrière ne peut être vue de l’extérieur.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 11:39 
antoroma a écrit :
jpasc95 a écrit :
1. Le mobile de Ranucci n’est plus nécessairement l’argent. A présent, j’admets que ce mobile reste inconnu et que seul le pouvoir de persuasion du ravisseur est important dans cette histoire.

2. Vous ne voyez pas l’intérêt d’un guetteur ? Moi si.

3. Spinelli ne voit qu’un seul homme en effet. Ranucci le guetteur le rejoint ensuite à pied où ils effectuent l’échange de voiture (si vous savez lire).

4. Martinez ne voit pas un enfant mais une « forme » à l’arrière, selon moi le ravisseur dissimulé sous une couverture qui « bascule à l’arrière » selon les propres termes de Spinelli. L’enfant, maintenue allongée sur le sol de la Peugeot déjà l’arrière ne peut être vue de l’extérieur.


Il faudrait vraiment développer la théorie du guetteur car vous ne donnez aucune explication. Je ne vois donc toujours pas l'intérêt.

le point 3 est totalement farfelu ! pure invention extravagante ! CR, caché qq part et qui rejoint le ravisseur et ensuite tout le monde dehors, on change de bagnole ! impeccable ! très discret tout cela !

le point 4 évidemment contourne l'explication de la présence de 2 personnes. Car Martinez ne peut même pas dire lui-même ce qu'il a vu à part une "forme" et vous vous voyez 2 formes humaines, l'une allongée sur le sol et l'autre sous une couverture...a t-on retrouvé une couverture dans le coffre de Ranucci ? non !!

je vous adresse un carton jaune pour avoir bousculé le bons sens !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 12:05 
jpasc95 a écrit :
Car Martinez ne peut même pas dire lui-même ce qu'il a vu à part une "forme" et vous vous voyez 2 formes humaines, l'une allongée sur le sol et l'autre sous une couverture...a t-on retrouvé une couverture dans le coffre de Ranucci ? non !!!
je vous adresse un carton jaune pour avoir bousculé le bons sens !

Non, je ne "vois" pas deux formes humaines. Vous arrive-t'il de lire les messages auxquels vous répondez?

Et votre bon sens peut-il admettre que le fait qu'on n'ait pas trouvé de couverture le 5 juin ne veut pas dire qu'il n'y en avait pas le 3 ? Ceci dit, on peut se dissimuler sous autre chose qu'une couverture ...
Mathieu Fratacci in ‘QUI A TUÉ CHRISTIAN RANUCCI ?’ a écrit :
Avant que Ranucci ne soit transféré à Marseille, les enquêteurs font une perquisition à son domicile de la Corniche Fleurie et dans sa voiture qui est garée à l'intérieur du garage collectif de l'immeuble. Ils fouillent minutieusement le véhicule, en présence de son propriétaire. Ils découvrent ainsi divers objets dont certains ne laissent pas d'être inquiétants ou, pour le moins, étonnants. Voici la liste des principaux : un couteau de marque Opinel, quatre lanières de cuir d'une longueur d'un mètre, entrelacées à une extrémité et maintenues par un élastique - ce qui représente un fouet ou un solide martinet, pour quel usage ? Nous n'en savons rien quoiqu'il soit permis de supposer que la présence de pareille panoplie n'est pas innocente -, une paire de jumelles dans son étui, un trousseau de clefs, un pantalon d'homme de couleur sombre, un tuyau en plastique long d'un mètre, une carabine à air comprimé de marque Dyane, enroulée dans un peignoir de bain de couleur bleue à bandes blanches, une seringue hypodermique usagée en plastique, une boîte de balles à air comprimé RNS de calibre 45, une bouteille d'alcool, deux cheveux.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 12:10 
antoroma a écrit :
jpasc95 a écrit :
Car Martinez ne peut même pas dire lui-même ce qu'il a vu à part une "forme" et vous vous voyez 2 formes humaines, l'une allongée sur le sol et l'autre sous une couverture...a t-on retrouvé une couverture dans le coffre de Ranucci ? non !!!
je vous adresse un carton jaune pour avoir bousculé le bons sens !

Non, je ne "vois" pas deux formes humaines. Vous arrive-t'il de lire les messages auxquels vous répondez?

Et votre bon sens peut-il admettre que le fait qu'on n'ait pas trouvé de couverture le 5 juin ne veut pas dire qu'il n'y en avait pas le 3 ? Ceci dit, on peut se dissimuler sous autre chose qu'une couverture ...
Mathieu Fratacci in ‘QUI A TUÉ CHRISTIAN RANUCCI ?’ a écrit :
Avant que Ranucci ne soit transféré à Marseille, les enquêteurs font une perquisition à son domicile de la Corniche Fleurie et dans sa voiture qui est garée à l'intérieur du garage collectif de l'immeuble. Ils fouillent minutieusement le véhicule, en présence de son propriétaire. Ils découvrent ainsi divers objets dont certains ne laissent pas d'être inquiétants ou, pour le moins, étonnants. Voici la liste des principaux : un couteau de marque Opinel, quatre lanières de cuir d'une longueur d'un mètre, entrelacées à une extrémité et maintenues par un élastique - ce qui représente un fouet ou un solide martinet, pour quel usage ? Nous n'en savons rien quoiqu'il soit permis de supposer que la présence de pareille panoplie n'est pas innocente -, une paire de jumelles dans son étui, un trousseau de clefs, un pantalon d'homme de couleur sombre, un tuyau en plastique long d'un mètre, une carabine à air comprimé de marque Dyane, enroulée dans un peignoir de bain de couleur bleue à bandes blanches, une seringue hypodermique usagée en plastique, une boîte de balles à air comprimé RNS de calibre 45, une bouteille d'alcool, deux cheveux.


alors qu'a t-il fait de la couverture ? il s'en est débarassé j'imagine.
Alors pourquoi ne se débarasse t-il pas du reste ? de ces objets "compromettants et accablants" ?
pouvez vous répondre à cela ?
attention, si vous répondez mal, c'est le carton rouge !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 12:14 
jpasc95 a écrit :
Il faudrait vraiment développer la théorie du guetteur car vous ne donnez aucune explication. Je ne vois donc toujours pas l'intérêt.
je vous adresse un carton jaune pour avoir bousculé le bons sens !
Je croyais inutile de préciser qu’un guetteur servait à guetter, à signaler si la voie est libre. Si c’est le même homme qui avait sévi avant à Marseille, c’est précisément l’absence de guetteur capable de lui signaler que la voie est libre qui l’a obligé à avorter ses projets.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 12:21 
"Je croyais inutile de préciser qu’un guetteur servait à guetter, à signaler si la voie est libre" (dixit antoroma)

un guetteur sert à prévenir qn d'autre d'un danger imminent ok ?

alors quel danger y a t-il pour un homme seul d'aborder des enfants ?

l'arrivée de la police ? l'arrivée des parents ? ça ne tient pas debout.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 12:24 
jpasc95 a écrit :
antoroma a écrit :
3. Spinelli ne voit qu’un seul homme en effet. Ranucci le guetteur le rejoint ensuite à pied où ils effectuent l’échange de voiture (si vous savez lire).
le point 3 est totalement farfelu ! pure invention extravagante ! CR, caché qq part et qui rejoint le ravisseur et ensuite tout le monde dehors, on change de bagnole ! impeccable ! très discret tout cela !

a. Selon le témoignage nouveau (et donc susceptible de servir de base à une révision) de Rosanno paru dans l’excellent ouvrage de Gérard Bouladou, Ranucci aurait été formellement identifié sur les lieux de l’enlèvement. Comme Ranucci ne peut être le ravisseur (sinon il aurait été reconnu par Spinelli et Jean Rambla), il y avait donc bien deux malfaiteurs sur les lieux de l’enlèvement.

b. Question discrétion, quitte à choisir, je préférerais m’enfuir dans une autre voiture que celle qui a servi à l’enlèvement, surtout si c’est pour parcourir une longue distance, pas vous ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 12:44 
antoroma a écrit :
jpasc95 a écrit :
antoroma a écrit :
3. Spinelli ne voit qu’un seul homme en effet. Ranucci le guetteur le rejoint ensuite à pied où ils effectuent l’échange de voiture (si vous savez lire).
le point 3 est totalement farfelu ! pure invention extravagante ! CR, caché qq part et qui rejoint le ravisseur et ensuite tout le monde dehors, on change de bagnole ! impeccable ! très discret tout cela !

a. Selon le témoignage nouveau (et donc susceptible de servir de base à une révision) de Rosanno paru dans l’excellent ouvrage de Gérard Bouladou, Ranucci aurait été formellement identifié sur les lieux de l’enlèvement. Comme Ranucci ne peut être le ravisseur (sinon il aurait été reconnu par Spinelli et Jean Rambla), il y avait donc bien deux malfaiteurs sur les lieux de l’enlèvement.

b. Question discrétion, quitte à choisir, je préférerais m’enfuir dans une autre voiture que celle qui a servi à l’enlèvement, surtout si c’est pour parcourir une longue distance, pas vous ?


donc pour vous c'est la théorie de la complicité à laquelle je ne crois pas du tout.
Au fait, comment se sauve le ravisseur ensuite, puisqu'ils étaient tous les trois dans la même voiture
Il a un complice, il fait des aveux et s'accuse de tout, de l'enlèvement et du meurtre. Il laisse ainsi, celui qui a tout commis (enlèvement et meurtre) s'en tirer à très très bon compte.
Désolé, je ne marche pas !!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 12:49 
jpasc95 a écrit :
alors qu'a t-il fait de la couverture ? il s'en est débarassé j'imagine.
Alors pourquoi ne se débarasse t-il pas du reste ? de ces objets "compromettants et accablants" ?
pouvez vous répondre à cela ?
attention, si vous répondez mal, c'est le carton rouge !
Avant de soumettre ma voiture à la police scientifique, je me serais en effet débarrassé de la couverture qui a servi à dissimuler le ravisseur et l’enfant.
Quant aux autres objets, personne ne les a trouvés « compromettants et accablants » au point de les utiliser contre Ranucci. Je pense même au contraire que ces vieux objets qui datent du temps où il était enfant et par conséquent bien avant l’achat de la voiture ont été ajoutés dans la voiture après le retour de Peypin, pour donner le change.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 févr. 2006, 13:20 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4408
Localisation : Paris
antoroma a écrit :
webrider a écrit :
La carte grise n'était elle pas au nom de CR ?
Au temps pour moi. Bien que Madame Mathon écrive "Je ne regrettais pas les petits sacrifices qu'il m'avait fallu faire pour acquérir cette voiture...", il semble qu'elle ait cédé son "acquisition" à son fils puisqu'elle a besoin de sa procuration (à lui) pour la vendre.


Je crois simplement qu'étant mineur, il ne pouvait pas souscrire un emprunt pour la financer.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 juin 2006, 08:42 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Bonjour à  tous, j'ai relu les pv gendarmerie/police:

nous avons 2 histoires complêtement différentes.Tout d'abord, je n'ai lu nulle part Mr ou Mme Aubert décrire un homme sortant de sa voiture, si quelqu'un peut m'éclairer...

Gendarmerie: à  100m, la voiture est arrét?e, Mr Aubert voit quelqu'un ouvrir la portiére passager, sortir un "truc" et monter le talus".

lorsqu'il arrive derriére lui, il n'y a plus personne.

Police: à  300m, la voiture est arrét?e, Mr Aubert ne voit rien et arrivé derriére lui voit Ranucci ouvrir la portiére arriére, sortir la gosse et monter le talus, ils sont donc tout prés l'un de l'autre, puisque Mme Aubert entend la petite parler..

ALORS QUESTION:

Comment se fait-il qu'en 100m (pv gendarmerie), Ranucci ait eu le temps de sortir de son véhicule, en faire le tour, ouvrir la portiére passager, faire sortir l'enfant et monter le talus à  tel point que lorsque Mr Aubert arrive à  son niveau, ne voit ni n'entend personne?

Alors qu'en 300m (pv police), Ranucci a juste le temps de sortir de son véhicule et d'aller à  la portiére passager, puisque quand Mr Aubert arrive, Ranucci ouvre la portiére et extirpe l'enfant?

Une des deux dépositions est archi-fausse.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 juin 2006, 10:06 
laurence a écrit :
ALORS QUESTION:
Comment se fait-il qu'en 100m (pv gendarmerie), Ranucci ait eu le temps de sortir de son véhicule, en faire le tour, ouvrir la portiére passager, faire sortir l'enfant et monter le talus à  tel point que lorsque Mr Aubert arrive à  son niveau, ne voit ni n'entend personne?
Alors qu'en 300m (pv police), Ranucci a juste le temps de sortir de son véhicule et d'aller à  la portiére passager, puisque quand Mr Aubert arrive, Ranucci ouvre la portiére et extirpe l'enfant?
Une des deux dépositions est archi-fausse.

Méme Gérard Bouladou n'a jamais été capable de me répondre sur ce point. Sa rencontree avec les Aubert n'a d'ailleurs fait qu'ajouter à  la confusion.

antoroma a écrit :
Gérard B a écrit :
M et Mme Aubert déclarent qu'ils se sont approchés de la voiture de CR et M. AUBERT indique (page 324 de mon livre) Je le vois de face (il voit donc les lunettes) , aprés il tourne autour de la voiture
Avant je lui ai posé la question : Quand il sort de la voiture, vous le voyez de dos ou un peu de tous les cétés ?
Qu'est ce qu'il manque pour ne pas comprendre qu'ils ont vu le visage de CR ?
Ca ne nous intéresse pas vraiment de savoir s'ils ont vu le visage de Ranucci au carrefour de la Pomme. Il est établi que c'est bien lui qui conduisait la Peugeot à  ce moment-lé. Ce qui m?intéresse est de savoir s?ils ont reconnu Ranucci en léhomme qui grimpait les fourrés. Les dépositions des époux Aubert du 06 juin telles que rapport?es dans votre livre page 110 sont contradictoires en ce qui concerne le moment où les Aubert arrivent. Elles sont également contradictoires avec le résultat de là entrevue que vous avez eue avec Alain Aubert. Tantét, léhomme sortait de la voiture quand ils sont arrivés (il aurait donc été aper?u de face), tantét il était déjé sorti et il prenait la gamine par la main (il aurait donc été aper?u de profil ou de dos). Vous avez beau appeler cela des à  petites erreurs ?, je trouve quand méme important de savoir si cet homme a été vu de dos ou de face. Je n?oublie pas que quelqu?un a été conduit à  là échafaud sur ce témoignage.
(c) http://dossierranucci.org/phpBB2/viewtopic.phpép=28198#28198


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 109 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com