Nous sommes le 25 juin 2018, 00:42

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 113 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 nov. 2005, 14:42 
chris2701 a écrit :
Et Landolfy, vous l'avez croisé ?
L'Andolfi? Il vit à Paris ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 nov. 2005, 14:50 
webrider a écrit :
4 portes, ce ne peut pas être la voiture de Ranucci. C'est clair.
Ils ont dû confondre avec une autre Peugeot accidentée immatriculée 1369 SG 06 qui se trouvait garée au même endroit, alors. C’est clair.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 nov. 2005, 14:57 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 août 2005, 06:09
Messages : 574
antoroma a écrit :
chris2701 a écrit :
Et Landolfy, vous l'avez croisé ?
L'Andolfi? Il vit à Paris ...

Pas L'Andolfi, Landolfy. Oui il était dans la ville aux 50 Canebière !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 nov. 2005, 15:05 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
chris2701 a écrit :
antoroma a écrit :
chris2701 a écrit :
Et Landolfy, vous l'avez croisé ?
L'Andolfi? Il vit à Paris ...

Pas L'Andolfi, Landolfy. Oui il était dans la ville aux 50 Canebière !


C'est qui ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 nov. 2005, 15:10 
chris2701 a écrit :
antoroma a écrit :
chris2701 a écrit :
Et Landolfy, vous l'avez croisé ?
L'Andolfi? Il vit à Paris ...
Pas L'Andolfi, Landolfy. Oui il était dans la ville aux 50 Canebière !
Pas Landolfy, l'Andolfi, le personnage traditionnel marseillais dont Pagnol s'est inspiré.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 nov. 2005, 15:12 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 août 2005, 06:09
Messages : 574
webrider a écrit :
chris2701 a écrit :
antoroma a écrit :
chris2701 a écrit :
Et Landolfy, vous l'avez croisé ?
L'Andolfi? Il vit à Paris ...

Pas L'Andolfi, Landolfy. Oui il était dans la ville aux 50 Canebière !


C'est qui ?

Remarquez que certains l'appellent aussi Landolfi !
Pardon Webrider, c'était une boutade Pagnolesque.
Si vous n'avez pas vu la trilogie de Pagnol, vous ne pouvez pas comprendre...
En passant, j'envoie à tout le monde via le Net un peu de notre ciel bleu Azur et de soleil. Même fenêtres ouvertes on cuit ici !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 nov. 2005, 15:25 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 août 2005, 06:09
Messages : 574
antoroma a écrit :
Pas Landolfy, l'Andolfi, le personnage traditionnel marseillais dont Pagnol s'est inspiré.

NON antoroma, il n'y a pas d'apostrophe à ce nom, et ce n'est certainement pas vous qui allez m'apprendre des trucs sur ma tendre et chère Provence... :wink:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 nov. 2005, 16:07 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
chris2701 a écrit :
webrider a écrit :
chris2701 a écrit :
antoroma a écrit :
chris2701 a écrit :
Et Landolfy, vous l'avez croisé ?
L'Andolfi? Il vit à Paris ...

Pas L'Andolfi, Landolfy. Oui il était dans la ville aux 50 Canebière !


C'est qui ?

Remarquez que certains l'appellent aussi Landolfi !
Pardon Webrider, c'était une boutade Pagnolesque.
Si vous n'avez pas vu la trilogie de Pagnol, vous ne pouvez pas comprendre...
En passant, j'envoie à tout le monde via le Net un peu de notre ciel bleu Azur et de soleil. Même fenêtres ouvertes on cuit ici !


Merci... ça me disait quelque chose... mais je n'aurais pas recollé les souvenirs...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 nov. 2005, 16:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
antoroma :
Citation :
Vous en êtes à combien déjà dans votre histoire, de témoins abrutis ou menteurs et de fonctionnaires tortionnaires, menteurs et malhonnêtes ?
Ainsi donc, discuter des témoignages et relever des manques dans la procédure, c'est attaquer des personnes ? Ce n'est pas le but que je poursuis. Pourquoi faire dériver le débat ? Quand Mme Aubert parle à la radio je l'entends, quand le PV de déposition M.Aubert dit qu'il est parti à la poursuite de la 304 sans dire qu'il a parlé avec M.Martinez, je note....

Quand M.Alessandra prèche le faux (episode Moussy), je m'en inquiète.

Pourquoi être agressif, antoroma ?

Sur la rédaction des PV, je lis dans Fratacci : "les procès verbaux s'articulent toujours autour de certains stéréotypes. Perrault attribue à ces usages une importance contestable, dans la mesure où tous les membres des professions intéressées les connaissent... Ca ne veut pas dire que ces formules soient creuses, loin de là..." "je veux également faire un sort à l'idée... qu'une dactylographie intégrale serait plus fidèle et par conséquent plus fiable. Cette pratique s'avère totalement irréaliste..." (sic) A partir du moment où il est "irréaliste" de consigner ce que disent les gens....

Les juré eux sont sensibles aux formules toutes faites "je m'execute", "je préfère libérer ma conscience" "je consens à vous donner des détails"...



Citation :
webrider a écrit :
Il va ouvrir la barrière en pensant qu'il va se dégager de la galerie et pouvoir sortir, ce n'est pas clair comme démarche ?
Pas du tout. Au contraire. Si je m’introduis sans permission chez quelqu’un, que j’y fais un telle bêtise que je dois ensuite me résoudre à lui demander de l’aide, je ne vais pas en plus risquer de le mettre en colère en foutant le bordel inutilement dans son système de sécurité juste avant de lui demander de voler à mon secours.


Ranucci ne s'est pas introduit à ce qu'il prétend, il a été introduit, c'est un peu différent. C'est ce qu'il exprimera à M.Rahou "prevenez les gendarmes si vous voulez, je suis chez vous, mais je n'ai rien fait de mal".

Rien n'indique à ce moment la à Ranucci qu'il y ait du monde a proximité... De quel "systeme de sécurité" parlez vous ? une barrière à main au bout du chemin... sans même un cadenas? :P

Au moment où il prétend ouvrir cette barrière pour s'en aller plus vite, Ranucci ne sait pas encore qu'il lui faudra de l'aide et qu'il en trouvera à proximité. Bien sûr, il aurait pu laisser le barrière close et se dire qu'il l'ouvrirait en passant, mais une fois de plus il pensait sortir tres vite en mettant deux ou trois branches sous ses roues...

Peut etre voyant qu'il ne s'en sortirait pas rapidement aurait il du repartir fermer la barrière ? :)

Mais ce n'est pas grave, je n'ai pas lu que M.Rahou s'était fâché de l'avoir trouvée ouverte, sa barrière. Ce ne devait pas être la première fois.

Quand je suis passé cet été, il y avait un cadenas. Et M.Rahou n'est plus là.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 nov. 2005, 17:27 
webrider a écrit :
Pourquoi être agressif, antoroma ?
Je ne suis pas agressif. Dois-je faire le compte à mon tour de toutes les personnes que vous avez traînées dans la boue dans cette histoire, et qui n’ont eu d’autre tort que d’accomplir leur devoir de citoyen, de relater sincèrement ce qu’ils ont vu ou entendu ou de tenter d’exercer correctement leur difficile métier ?

webrider a écrit :
Rien n'indique à ce moment la à Ranucci qu'il y ait du monde a proximité... De quel "systeme de sécurité" parlez vous ? une barrière à main au bout du chemin... sans même un cadenas? :P
Vous avez beau souligner d’un souriard narquois votre mépris pour la propriété privée, il n’empêche qu’une barrière, même sans cadenas, fait toute la différence entre un vol sans effraction en un vol avec effraction. Comme ce dernier est sanctionné plus sévèrement, une barrière fermée, même sans cadenas, exerce un plus grand effet dissuasif qu’une barrière levée. Ceci dit, Guazzone était certainement plus magnanime que moi car je ne vous cache pas que si un jeune blanc-bec pénètre chez moi et vient me demander un service parce qu’il est venu s’embourber dans mon garage dans lequel il prétend être venu pique-niquer sans autorisation, je ne manquerai pas de lui faire remarquer : « d’accord, mon petit gars, mais va d’abord fermer mon portail que tu viens d’ouvrir sans raison sous mes yeux ».


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 nov. 2005, 17:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
antoroma :
Citation :
webrider a écrit :
Pourquoi être agressif, antoroma ?
Je ne suis pas agressif. Dois-je faire le compte à mon tour de toutes les personnes que vous avez traînées dans la boue dans cette histoire, et qui n’ont eu d’autre tort que d’accomplir leur devoir de citoyen, de relater sincèrement ce qu’ils ont vu ou entendu ou de tenter d’exercer correctement leur difficile métier ?


Je vais devoir demander l'arbitrage des modérateurs de ce forum s'il en est ainsi... Mais je ne crois pas que ce sera nécessaire.

Votre jugement s'applique t-il par extension à l'affaire d'Outreau ?

Citation :
webrider a écrit :
Rien n'indique à ce moment la à Ranucci qu'il y ait du monde a proximité... De quel "systeme de sécurité" parlez vous ? une barrière à main au bout du chemin... sans même un cadenas? :P


Vous avez beau souligner d’un souriard narquois votre mépris pour la propriété privée, il n’empêche qu’une barrière, même sans cadenas, fait toute la différence entre un vol sans effraction en un vol avec effraction. Comme ce dernier est sanctionné plus sévèrement, une barrière fermée, même sans cadenas, exerce un plus grand effet dissuasif qu’une barrière levée. Ceci dit, Guazzone était certainement plus magnanime que moi car je ne vous cache pas que si un jeune blanc-bec pénètre chez moi et vient me demander un service parce qu’il est venu s’embourber dans mon garage dans lequel il prétend être venu pique-niquer sans autorisation, je ne manquerai pas de lui faire remarquer : « d’accord, mon petit gars, mais va d’abord fermer mon portail que tu viens d’ouvrir sans raison sous mes yeux ».

Comme vous le dites, M.Rahou était plus magnanime que vous. Il avait même l'habitude de l'être puisque sa propriété était très fréquentée de personnes de toutes sortes...

Il est vrai que, mine de rien, vous venez de fermer son chemin d'un portail qui est certainement beaucoup plus dissuasif qu'une simple barrière à main...

Et je serais le p'tit gars, je vous dirais : "je suis chez vous certes, mais je n'ai rien fait de mal, et je ne vous permets pas de me tutoyer sans raison à mes yeux".


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 nov. 2005, 16:42 
Je ne trouve pas incohérent ( je ne dis pas que c'est la vérité, je dis c'est possible ) que Ranucci parle de la barriere rouge et blanche aux gendarmes de Nice des le 05/06. D'abord, il l'a forcément vu cette barrière quand il voulait partir ( d'ou sa description ) et qu'il dise qu'il l'a soulevé en entrant sans qu'on lui demande est aussi cohérent, puisque, si on le croit, il se réveille dans la champi en se demandant bien ce qu'il fout là. Alors, comme il n'en sait strictement rien, il imagine que c'est de toutes façons lui ( comment dans son esprit pourrait il croire autre chose ) qui s'y est fourré tout seul sans en avoir aucun souvenir et donc qu'il y a eu un " aller ". Et comme pour sortir il remarque qu'il faut obligatoirement soulever cette barriere c'est que forcément cet "aller " qu'il imagine avoir fait, n'a pu que se passer de la meme façon, à savoir en la soulevant aussi cette fameuse barriere ! D'ou sa déclaration spontanée aux gendarmes, alors qu'a mon avis, c'est plus une déduction logique de sa part, qu'une gaffe dans ses déclarations.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 nov. 2005, 17:28 
claudio a écrit :
Je ne trouve pas incohérent ( je ne dis pas que c'est la vérité, je dis c'est possible ) que Ranucci parle de la barriere rouge et blanche aux gendarmes de Nice des le 05/06. D'abord, il l'a forcément vu cette barrière quand il voulait partir ( d'ou sa description ) et qu'il dise qu'il l'a soulevé en entrant sans qu'on lui demande est aussi cohérent, puisque, si on le croit, il se réveille dans la champi en se demandant bien ce qu'il fout là. Alors, comme il n'en sait strictement rien, il imagine que c'est de toutes façons lui ( comment dans son esprit pourrait il croire autre chose ) qui s'y est fourré tout seul sans en avoir aucun souvenir et donc qu'il y a eu un " aller ". Et comme pour sortir il remarque qu'il faut obligatoirement soulever cette barriere c'est que forcément cet "aller " qu'il imagine avoir fait, n'a pu que se passer de la meme façon, à savoir en la soulevant aussi cette fameuse barriere ! D'ou sa déclaration spontanée aux gendarmes, alors qu'a mon avis, c'est plus une déduction logique de sa part, qu'une gaffe dans ses déclarations.
Si ça s'est vraiment passé comme vous le dites (s'il est tombé dans les pommes et qu'il ne se souvient plus très bien s'il a vu cette barrière à l'aller ou au retour) et qu'il n'a rien a se reprocher, pourquoi ne le dit-il pas franchement aux gendarmes de Nice? Pourquoi ment-il à Guazzone/Rahou?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 nov. 2005, 21:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 juil. 2005, 22:20
Messages : 853
Localisation : Sud-Ouest
Ranucci parle de la barriere rouge et blanche aux gendarmes de Nice des le 05/06. D'abord, il l'a forcément vu cette barrière quand il voulait partir ( d'ou sa description ) et qu'il dise qu'il l'a soulevé en entrant sans qu'on lui demande est aussi cohérent, puisque, si on le croit, il se réveille dans la champi en se demandant bien ce qu'il fout là.

Et si la barrière était déjà levée à l'arrivée de Ranucci ? N'y avait-il pas d'autres chemins libres d'accès entre le lieu de l'accident et la champi Rahou ?
Parce que Ranucci dit l'avoir levée, mais c'était un fait déjà connu des enquêteurs. Lui a-t-on demandé pourquoi il ne l'avait pas refermée ? Si oui, quelle e été son explication ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 nov. 2005, 10:17 
Antorama a écrit :
"Si ça s'est vraiment passé comme vous le dites (s'il est tombé dans les pommes et qu'il ne se souvient plus très bien s'il a vu cette barrière à l'aller ou au retour) et qu'il n'a rien a se reprocher, pourquoi ne le dit-il pas franchement aux gendarmes de Nice? Pourquoi ment-il à Guazzone/Rahou? "


Si ça c'est passé comme ça, on peut imaginer qu'il doit se dire que de se retrouver dans cette foutue champi sans avoir aucun souvenir de s'y etre fourré, n'est pas tout a fait normal. D'ou les explications bidons données à Rahou et Guazzone, parceque justement il n'a aucune explication à donner quand a sa présence la dedans. Pour les gendarmes, ça doit etre du meme tonneau, il sait qu'il a eu cet accident puis aucun souvenir sur ce qui s'est passé après, donc on peut comprendre qu'il puisse etre circonspect et qu'il attende de voir vraiment ce qu'on lui reproche pour raconter exactement sa version.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 113 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com