Nous sommes le 18 juil. 2018, 08:51

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 369 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 725 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 août 2007, 22:45 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Citation :
Webrider a écrit:Ceci dit, si j'en crois Mme Aubert, au moment de l'accident leur voiture était au carrefour de la Pomme, à quelques mètres de M.Martinez qui lui même précédait le camion...

arlaten : Et si on reconstitue la scène, l'écart entre la voiture de Martinez et celle des Aubert ne se mesure pas en mètre, mais plutôt en dizaine de mètres.


10m entre la R16 et le camion, + 7m de camion + 15 m ....
Au freinage tout se serre, le camion ne s'arrete pas...

Madame Aubert n'avait ni jumelles ni sonautone pour voir le nuage et entendre le grand bruit...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 août 2007, 22:57 
Aubert a doublé le camion dès la sortie du virage et comme il roulait plus vite que le camion, il a mis une distance certaine entre sa voiture.............et le camion.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 août 2007, 22:59 
Il faut lire Martinez et non pas Aubert.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 août 2007, 23:01 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
arlaten a écrit :
Aubert a doublé le camion dès la sortie du virage et comme il roulait plus vite que le camion, il a mis une distance certaine entre sa voiture.............et le camion.


D'après le témoignage de Mme Aubert, il s'appretait a doubler le camion et s'était déporté pour cela à gauche, cachant le carrefour à son épouse. Je ne sais pas s'il a eu le temps de doubler après l'accident...

La reconstitution l'a peut être établi ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 août 2007, 00:21 
Webrider a écrit :
Je ne sais pas s'il a eu le temps de doubler après l'accident...

Non.
D'abord parce cette portion de ligne droite n'est pas assez longue et que cela signifierait que Aubert se trouve loin du croisement au moment du choc.
Ensuite parce que Martinez a dit à la juge que Ranucci est passé entre lui et le camion.

Webrider a écrit :
La reconstitution l'a peut être établi ?

Non.
Le PV de la reconstitution n'en fait pas état.
Le PV de la reconstitution, dans la partie qui concerne l'accident de La Pomme, ne parle pas des Aubert.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 août 2007, 00:55 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
arlaten a écrit :
Il faut lire Martinez et non pas Aubert.


Comment voulez vous que Martinez sache ce qui s'est passé derrière lui ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 août 2007, 01:00 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
C'est donc parce qu'il était déporté sur la gauche que M.Aubert a pu voir Ranucci au volant pendant son tête à queue...

Dans un premier temps, Ranuccci fixe à gauche en direction de Martinez au moment du choc, puis à droite lorsqu'il se glisse entre Martinez et le camion... c'est logique.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 août 2007, 09:20 
webrider a écrit :
[...]

Comment voulez vous que Martinez sache ce qui s'est passé derrière lui ?

Vous voulez dire que Martinez a menti à la juge ?

Voyons Webrider, quand Martinez se libère de sa ceinture et met pied à terre, il a bien vu que c'était le camion qui était derrière lui et pas la R15 des Aubert.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 août 2007, 10:23 
webrider a écrit :
C'est donc parce qu'il était déporté sur la gauche que M.Aubert a pu voir Ranucci au volant pendant son tête à queue... .


A 80 ou 100 mètres, on ne voit pas ce qui se passe dans un véhicule, surtout " avec le soleil dans les yeux et pour une histoire qui ne vous regarde pas".......................

Martinez a dit à Gérard Bouladou:
Citation :
Quand on est arrivés dans le petit bout de ligne droite juste avant, je déboîte et je double le camion.

Donc martinez déboite tout de suite, à la sortie du virage.
Avec une difference de vitesse de 30 km/h par rapport au camion, à chaque second, Martinez "gagne" 8 mètres sur le camion.
En 3 secondes, il a doublé le camion et c'est là que Aubert déboite. Parce que lui aussi, il veut doubler le camion.
Je ne prends pas en compte le fait que Aubert n'était pas directement derrière Martinez, juste avant le virage, puisque dans ce cas là, Aubert est carrement "hors course".
Donc au moment où Aubert déboite, il n'a pas encore franchi, la moitié de la ligne droite, qui fait environ 300 mètres.

Image

Sur cette photo, le camion blanc n'a encore pas dépassé, la moitié de la ligne droite. Aubert se trouve encore plus loin au moment ou il déboite.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 août 2007, 11:11 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Vous préparez le scénario d'une reconstitution. C'est bien, mais cela peut influer sur les distances. Vous dites que M.Martinez double le camion à +30 km/h. Bien... c'est un calcul, mais ce n'est corroboré par rien. pourq

Ce que nous disent les protagonistes :

Selon le PV de sa déposition, Mme Aubert, passagère, ne voyait pas le carrefour caché par l'arrière du camion que son mari voulait doubler, a vu un nuage de poussière et entendu le bruit du choc. Avec le bruit intérieur du véhicule, il faut n'être pas très loin...

Selon le PV de sa propre déposition du 6 juin, M.Aubert indique que Ranucci est sans aucun doûte celui qui conduisait la 304 à la Pomme. Il l'a donc vu.
Dans son entretien avec GBouladou, il parle des lunettes de Ranucci, des grosses montures. Il affirme l'avoir toujours dit aux policiers, mais on ne le retrouve pas dans sa déposition... A 80 ou 100m, ce n'est pas crédible, à moins de 30 m oui.

M.Aubert s'arrête, échange brièvement avec M.Martinez (épisode que Mme Aubert squizze dans sa déclaration) et redémarre en manoeuvrant alors que Ranucci est encore en vue au bout de la ligne droite de la 8 bis avant de disparaitre dans le virage... Cela limite le retard à quelques secondes.

Les "quelques minutes" qui apparaissent par ailleurs dans la déposition de M.Martinez sont probablement à mettre au compte des erreurs matérielles du genre 204/304.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 août 2007, 11:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
arlaten a écrit :
[...]
Vous voulez dire que Martinez a menti à la juge ?

Voyons Webrider, quand Martinez se libère de sa ceinture et met pied à terre, il a bien vu que c'était le camion qui était derrière lui et pas la R15 des Aubert.


Je prends ma source dans le premier livre de M.Bouladou - Dans sa première déposition le 3 à 13:25, M.Martinez a bien signé que Ranucci l'avait heurté, qu'il avait les portières avant et arrière enfoncées, que monsieur Aubert est arrivé quelques minutes après... Il ne parle pas de camion... boaff... G.Bouladou, pour d'autres raisons démolit ce PV.

Le 6 juin à Marseille, il maintient que Ranucci arrivait à une vitesse élevée, ce qui reste peu vraisemblable vu la configuration des lieux et la présence du mur en face de la 8bis. Toujours pas de camion..

Chez Mlle di Marino le 10 juin, il se livre à une série d'inteerprétations sur les intentions et l'attitude Ranucci, notamment le fait qu'il se comportait comme quelqu'un ayant intérêt à prendre la fuite... Pour la première fois il parle du camion, puisque la 304 passe entre sa voitue et le camion qui le suivait... et que suivait de près M.Aubert.

Cela fait passer Ranucci à 10-15 m de l'avant de le R15.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 août 2007, 14:04 
webrider a écrit :
Chez Mlle di Marino le 10 juin, il se livre à une série d'interprétations sur les intentions et l'attitude Ranucci, notamment le fait qu'il se comportait comme quelqu'un ayant intérêt à prendre la fuite... Pour la première fois il parle du camion, puisque la 304 passe entre sa voiture et le camion qui le suivait... et que suivait de près M.Aubert.

Cela fait passer Ranucci à 10-15 m de l'avant de le R15.


Et donc il ment lorsqu'il donne ces détails le 10 ?

Il est aussi probable que CR après le tête à queue, est quasiment à l'arrêt; il redémarre vers la rn8 bis, ce qui laisse le temps au camion + Aubert (qui a dû se replacer derrière le camion après son déboîtement) de se rapprocher. La 304 passe devant le camion (qui contourne la R16 et continue) et les Aubert peuvent voir la 304 (et son occupant) à hauteur du stop , entamer son parcours sur la rn8bis ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 août 2007, 15:14 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Jean-Jacques a écrit :
[...]



Il est aussi probable que CR après le tête à queue, est quasiment à l'arrêt; il redémarre vers la rn8 bis, ce qui laisse le temps au camion + Aubert (qui a dû se replacer derrière le camion après son déboîtement) de se rapprocher. La 304 passe devant le camion (qui contourne la R16 et continue) et les Aubert peuvent voir la 304 (et son occupant) à hauteur du stop , entamer son parcours sur la rn8bis ...


Oui, mais M.Aubert, lui vous crie dans les oreilles lors de son entretien avec M.Bouladou qu'il a vu ranucci, ses grosses lunettes, quand il s'est tourné dans la voiture lors du tête à queue...


Citation :
Et donc il ment lorsqu'il donne ces détails le 10 ?


Pourquoi ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 août 2007, 17:54 
Webrider a écrit :
Vous préparez le scénario d'une reconstitution. C'est bien, mais cela peut influer sur les distances. Vous dites que M.Martinez double le camion à +30 km/h. Bien... c'est un calcul, mais ce n'est corroboré par rien.

Sachant qu’un camion de transport de chevaux roule à 60 ou 70 Km /h quand il est en charge (quand il transporte des chevaux), et qu’il n’était pas nécessaire de pousser beaucoup une R16 pour qu’elle atteigne la vitesse de 100 Km/h, prendre une différence de vitesse de 30 Km/h me semble une bonne hypothèse de travail, assez proche de la réalité.

Ce n’est pas un calcul, c’est une hypothèse. Bien sur, rien ne la corrobore.

C’est en tout cas plus proche de la réalité, que d’imaginer un Martinez qui double le camion et qui « se plante » 10 mètres devant lui. C’est votre hypothèse et rien ne la corrobore non plus.

Webrider a écrit :
Selon le PV de sa propre déposition du 6 juin, M.Aubert indique que Ranucci est sans aucun doûte celui qui conduisait la 304 à la Pomme. Il l'a donc vu.

Et c’est corroboré par quoi ?
Aubert dit qu’il l’a reconnu. Vous en déduisez qu’il l'a vu. Corroborer, c’est s’assurer que Aubert était dans une position telle, qu’il ai pu voir Ranucci.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 août 2007, 18:15 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
arlaten a écrit :
[...]
Et c’est corroboré par quoi ?
Aubert dit qu’il l’a reconnu. Vous en déduisez qu’il l'a vu. Corroborer, c’est s’assurer que Aubert était dans une position telle, qu’il ai pu voir Ranucci.


Sur la distance entre véhicules, basta ! le freinage les a tassées de toutes façons.

En ce qui concerne le fait que M.Aubert ait vu le visage de Ranucci à la Pomme, il faut lire la déposition qu'il a signée le 6 juin :

"La personne que vous me présentez et que vous me dites se nommer Ranucci Christian, est bien celle qui était à bord du coupé Peugeot 304, de couleur gris métallisé, au moment où l'accident s'est produit à proximité de Peypin, le 3 juin 64, vers 12:15. Il n'y a aucun doute possible à ce sujet..." Pour la suite en revanche, c'est a dire la reconnaissance de l'homme sur le talus, il n'y a plus cette force d'affirmation.

Même si c'est du langage rédigé, c'est clair. Madame Aubert avait, elle, précisé que son mari avait déboité pour doubler le camion... avec le freinage et l'arret, il n'y a pas d'obstacle entre M.Aubert déporté à gauche et la 304 de Ranucci en tête à queue... Pourquoi se serait il rabattu au risque de heurter le camion ?

Lorsque M.Aubert parlera à G.Bouladou, il précisera :

"il avait des montures noires, des grosses lunettes. Il les portait dans la voiture. J'ai vu son visage quand il l'a tourné. Je ne peux rien vous dire d'autre que ce que je n'ai dit le jour de ma déclaration."

Après avoir vasouillé copieusement, G.Bouladou a convenu sur ce forum (peut être après avoir contacté M.Aubert) que cette observation n'avait pu se faire qu'à la Pomme.

Mais la déposition du 6 juin est alors incomplète.

Ce n'est pas de la reconnaissance à la Pomme, fait non contesté, dont les policiers avaient tant besoin...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 369 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 725 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com