Nous sommes le 04 avr. 2020, 13:26

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 119 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 7 8 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 janv. 2008, 19:28 
Citation :
Citation :
Supposons qu'ils aient effectivement vu un homme s'enfuir avec un enfant, mais sans violence aucune. Sur le moment, ils ne réagissent pas, pensant à un jeune homme et sa petite soeur ou quelque chose dans ce genre.
Dans ce cas, ils n'ont aucune raison de faire le rapprochement avec l'enlèvement quand ils entendent les informations le 4 juin.
S'ils font le rapprochement, c'est parce qu'ils ont bien vu un type s'enfuir avec un paquet/enfant.
S'ils n'avaient rien vu, comme tu l'affirmes, alors dans ce cas effectivement ils n'avaient aucune raison de faire le rapprochement.

J'ai essayé de me mettre à la place des Aubert.
- Qu'aurais je fait si j'avais juste vu une voiture stationnée sur le bord d'une route après avoir relevé le n° d'immatriculation ?
Jamais je ne serais allé à aucune gendarmerie. J'aurais ramené le n° et ensuite c'était à la victime de porter plainte. J'aurais accepté de témoigner pour la victime si elle me le demandait mais sans plus.
M Martinez n'a rien demandé à M Aubert en ce qui concerne l'accident à part son adresse.

- Qu'aurais je fait si j'avais vu une voiture stationnée sur le bord de la route et un type s'enfuir en transportant un paquet ?
pas plus que le cas ci dessus

- si c'est un enfant, qu'aurais je fait ?
là ça se complique. Si la scène avait été violente, je serais tenté d'intervenir et ensuite probablement allé à la gendarmerie ou commissariat le plus proche.
Si cela avait été le cas, M Aubert aurait pu retourner au carrefour pour demander à M Martinez d'aller avec lui sur les lieux. C'est peut-être ce que j'aurais fait. Ce n'est pas ce qui s'est produit ce 3 juin, j'en déduis donc que la scène n'était pas violente.
La scène était probablement furtive et alors là j'aurais peut-être pensé comem M Aubert, qu'il s'agissait d'un voleur de voitures. Mais quelques heures après, je me serais interrogé en me disant qu'il est plutôt étonnant qu'un voleur de voitures agisse avec un enfant. Mais je ne pense pas que j'aurais envisagé le pire pour l'enfant.
Par contre, le lendemain, à l'écoute de la nouvelle de l'enlèvement d'une petite fille à Marseille, là je me serais à nouveau interrogé et il me semble naturel de se dire :"et si l'enfant que j'ai vu s'enfuir avec un type était la petite fille qui a été enlevée ?"
Aurais je cogité ? aurais je peut-être eu des remords de ne pas être intervenu ? aurais je fait forcément craint à ce moment là le pire pour la petite ? j'avoue ne pas savoir.
Selon moi, M Aubert a craint le pire et a préféré parler d'un paquet plutôt que d'un enfant pour ne pas être inquiété par la justice.
A l'Evêché, je suis convaincu que les Aubert ont fait un témoignage de complaisance probablement sollicité par les policiers qui les ont convaincus qu'ils étaient certains d'avoir arrêté le meurtrier.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 janv. 2008, 19:34 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Bon, j'aimerais déjà nuncer l'expression de G, bouladou qui a éctit que c'est tous les jpour qu'on trouve des gosses mélés à des histoires de delinquensce. Il sait que en 1974 c'est faux. Ce serait un évènement assez choquant pour ent
rainer un branle-bas-le-combat à la gendarmerie


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 janv. 2008, 20:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
- Mme Aubert a menti en déclarant le 6 juin à l'Evêché qu'elle et son mari étaient allés à la gendarmerie de Roquevaire
Le 6 juin, Mme Aubert ne dit pas qu'ils sont allés à la gendarmerie de Roquevaire.
Citation :
- M et Mme Aubert ont menti dans leurs déclarations à Roquevaire le 4 et Gréasque le 5 par téléphone au sujet du type qui s'est enfui avec un paquet/enfant
Pas Mr et Mme.
Seulement Mr, semble-t-il.
Pas paquet/enfant non plus.
Paquet seulement.
Citation :
- M Martinez, même s'il n'a jamais affirmé avoir vu un enfant dans la 304, a menti le 6 juin à l'Evêché en déclarant que M Aubert lui avait dit avoir vu un type s'enfuir avec un gosse dans la colline.
Je suis d'accord avec ça.
Citation :
Il a également menti le 5 en appelant Gréasque pour dire qu'il y avait peut-être un enfant dans la 304 parce qu'il se souvenait de ce que lui avait dit M Aubert en revenant au carrefour.
Attention, d'après le pv de M.Gras il ne dit pas "parce qu'il se souvenait de ce que lui avait dit M Aubert en revenant au carrefour".


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 janv. 2008, 21:09 
Henri,

C'est bien de corriger mes messages mais tu occultes la conclusion de ma démonstration par rapport à ton hypothèse selon laquelle M et Mme n'auraient rien vu d'autre qu'une voiture stationnée sur le bord de la route.
M Martinez ment quand il appelle le 5 juin à Gréasque en disant qu'il pouvait y avoir un enfant dans la 304 alors que le 3 il déclare que le conducteur paraissait seul à bord.
Pareil pour M Aubert quand il appelle Gréasque le 5 à la demande de Toulon en inventant cette histoire d'un type qui s'enfuit dans la colline avec un paquet.
Fianlement, ils se sont contentés de faire un rapprochement en inventant des choses qu'ils n'ont pas vues et des propos qu'ils n'ont jamais entendues.

Alors imagine si le corps de la petite fille avait été retrouvé loin du carrefour de la Pomme, tu ne crois pas qu'ils auraient été emmerdés par les policiers du genre : "dites donc M et Mme Aubert et M Martinez, vous n'avez pas l'impression de vous être bien foutus de notre tronche non ?"
Vous savez ce que vous risquez d'avoir fait des faux témoignages et de nous avoir mis sur de fausses pistes ?"


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 janv. 2008, 21:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Alors imagine si le corps de la petite fille avait été retrouvé loin du carrefour de la Pomme, tu ne crois pas qu'ils auraient été emmerdés par les policiers du genre : "dites donc M et Mme Aubert et M Martinez, vous n'avez pas l'impression de vous être bien foutus de notre tronche non ?"
Vous savez ce que vous risquez d'avoir fait des faux témoignages et de nous avoir mis sur de fausses pistes ?"
Jean-Pascal,
Tu connais comme moi le nombre assez important de témoins plus ou moins affabulateurs qu'on trouve sur pas mal d'affaires.
Sont-ils inquiétés pour autant ?
Un témoin reste un être humain, faillible par nature.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 janv. 2008, 22:21 
Citation :
Citation :
... Quelle était donc cette information ? ...
L'évasion d'un détenu
Pour ce qui est de mon histoire, à l'époque dans ma région, il y a eu plusieurs cas d'agression par simulation de panne de voiture. Le "bon samaritain" qui s'arrêtait pour porter assistance à ces automobilistes faussement en panne, y laissait tous les objets de valeurs qu'il avait sur lui et bien souvent voyait aussi partir sa voiture.
En voyant la scene, j'ai tout de suite pensé à cela et c'est pour ça que je suis allé à la gendarmerie.

Ceci pour dire, qu'il était possible de passer à côté de cette scéne, sans y trouver quelque chose d'anormal, si on ne faisait pas le rapprochement avec l'arnaque en question.

Ceci pour dire que Aubert a pu aller à la gendarmerie de Roquevaire, pour une raison qui lui est propre, probablement en rapport avec un vol de voiture.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 janv. 2008, 08:36 
Citation :
[...]
Jean-Pascal,
Tu connais comme moi le nombre assez important de témoins plus ou moins affabulateurs qu'on trouve sur pas mal d'affaires.
Sont-ils inquiétés pour autant ?
Un témoin reste un être humain, faillible par nature.
Je suis d'accord sur la fragilité dui témoignage humain.
On peut se tromper, quand on est à une certaine distance, sur les aspects physiques et vestimentaires, sur les horaires...

Mais dans ce cas prècis, le témoignage des Aubert, ce n'est plus de la fragilité, c'est de l'invention selon toi.
Quand on connait l'importance primordiale de leur témoignage pour les policiers et les conséquences terribles pour C Ranucci, c'est absolument grotesque.
Entre n'avoir rien vu et prétendre avoir quasiment tout vu, il y a une marge énorme. Là, ce n'est plus se tromper en toute bonne foi, c'est mentir volontairement. Il y a un monde entre ces deux attitudes.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 janv. 2008, 09:50 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Alors imagine si le corps de la petite fille avait été retrouvé loin du carrefour de la Pomme, tu ne crois pas qu'ils auraient été emmerdés par les policiers du genre : "dites donc M et Mme Aubert et M Martinez, vous n'avez pas l'impression de vous être bien foutus de notre tronche non ?"
Vous savez ce que vous risquez d'avoir fait des faux témoignages et de nous avoir mis sur de fausses pistes ?"
Salut Jean-Pascal,

Si le corps avait été retrouvé à un tout autre endroit, il n'y aurait pas d'affaire Ranucci ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 janv. 2008, 09:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 14:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Je suis de l'avis d'Arlaten, M. Aubert a du voir quelque chose qui lui a fait penser à un délit (vol de voiture?) mais qui ne soit pas inquiétant au point d'alarmer absolument les gendarmes. Du coup, passant par Roquevaire, il s'arrête à la gendarmerie pour signaler la voiture et son chauffard. Quand on lui répond qui lui faut aller à Auriol, M. Aubert abandonne, estimant en avoir assez fait, et ne voulant pas passer sa journée là-dessus.

Si M. Aubert avait vu quelque chose de réellement inquiétant, il se serait rendu à Auriol. S'il n'avait rien vu du tout, il ne serait jamais allé voir les gendarmes.

_________________
Parce qu'ils n'ont pas été partisans, les jurés ne sont pas responsables de la débacle de 1976.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 janv. 2008, 10:08 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Citation :
Je suis de l'avis d'Arlaten, M. Aubert a du voir quelque chose qui lui a fait penser à un délit (vol de voiture?) mais qui ne soit pas inquiétant au point d'alarmer absolument les gendarmes. Du coup, passant par Roquevaire, il s'arrête à la gendarmerie pour signaler la voiture et son chauffard. Quand on lui répond qui lui faut aller à Auriol, M. Aubert abandonne, estimant en avoir assez fait, et ne voulant pas passer sa journée là-dessus.

Si M. Aubert avait vu quelque chose de réellement inquiétant, il se serait rendu à Auriol. S'il n'avait rien vu du tout, il ne serait jamais allé voir les gendarmes.
Bonjour Jayce,

En fait, ta toute dernière phrase est juste et en plus , dans son absurdité, résume bien que quelque chose ne va pas.

(ce n'est pas toi qui est absurde, ni ta phrase :wink: ) ce sont les faits.

Maintenant, il y a une chose qui a été dite et à laquelle je n'avais pas pensé, ce sont les déclarations de Mr Martinez.

C'est vrai qu'il est assez surprenant pour quelqu'un à qui on a dit que le fuillard était monté dans la colline avec un enfant, de dire que l'homme paraîssait seul à bord et qu'ensuite un enfant aurait pu se trouver dans le véhicule tamponneur.

Maintenant, et sans accusation aucune, il est possible que les Aubert et Mr Martinez se soient mis en relation.

Mr Aubert le 04 ayant parlé d'un paquet ne pouvait raisonnablement pas rappeler en parlant d'un enfant car il y aurait eu là, rétention d'information et perte de temps précieux pour les gendarmes à comprendre qu'il fallait vite aller sur le terrain.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 janv. 2008, 10:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Si M. Aubert avait vu quelque chose de réellement inquiétant, il se serait rendu à Auriol.
Et surtout, il l'aurait dit à Martinez et cela aurait figuré sur le dépot de plainte du 3 juin.
Citation :
S'il n'avait rien vu du tout, il ne serait jamais allé voir les gendarmes.
C'est bien pour cela qu'il est tout à fait possible qu'il n'ait rien vu d'autre qu'une voiture arrêtée puisqu'il n'y a aucune preuve qu'il se soit rendu à la gendarmerie de Roquevaire.

Par ailleurs, il manque le cas où il aurait vu quelque chose de non inquiétant.
Par exemple, un individu, présumé chauffeur du véhicule, en train de s'enfuir avec ... peu importe.
Selon moi, il est invraisemblable qu'il n'en ait pas parlé à Martinez et que cela ne figure pas sur le dépot de plainte de ce dernier.
Il faudrait vérifier mais il me semble que si le véhicule avait effectivement été volé, le numéro de plaque n'aurait pas suffit et Martinez risquait de ne pouvoir être indemnisé pour les dégats matériels de son véhicule.
Que Martinez l'ignore, c'est possible.
Qu'Aubert ne le sache pas serait étonnant étant donné qu'il gère une société de location de véhicules.
Mais que le gendarme qui prend la plainte de Martinez ne soit pas au courant c'est invraisemblable.
Si réellement il est question d'une voiture volée, il est impératif d'avoir un maximum d'informations et si possible le signalement du chauffeur et tout ce qui permettrait de le retrouver puisqu'avec la plaque on ne retrouvera que le propriétaire.
Or, sur le dépot de plainte du 3 juin, après l'intervention des Aubert, l'auteur du délit de fuite s'est évaporé dans la nature ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 janv. 2008, 10:21 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 14:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Citation :
Bonjour Jayce,

En fait, ta toute dernière phrase est juste et en plus , dans son absurdité, résume bien que quelque chose ne va pas.

(ce n'est pas toi qui est absurde, ni ta phrase ) ce sont les faits.

Maintenant, il y a une chose qui a été dite et à laquelle je n'avais pas pensé, ce sont les déclarations de Mr Martinez.

C'est vrai qu'il est assez surprenant pour quelqu'un à qui on a dit que le fuillard était monté dans la colline avec un enfant, de dire que l'homme paraîssait seul à bord et qu'ensuite un enfant aurait pu se trouver dans le véhicule tamponneur.

Maintenant, et sans accusation aucune, il est possible que les Aubert et Mr Martinez se soient mis en relation.

Mr Aubert le 04 ayant parlé d'un paquet ne pouvait raisonnablement pas rappeler en parlant d'un enfant car il y aurait eu là, rétention d'information et perte de temps précieux pour les gendarmes à comprendre qu'il fallait vite aller sur le terrain.
Bonjour Laurence,

A mes yeux, les déclarations de M. Martinez n'évoluent pas, à un détail près.

Quand il dit que le conducteur lui paraissait seul à bord, on a l'impression qu'il répond à une question. Ce n'est pas le genre de chose qu'on précise suite à un accrochage. On précise la marque de la voiture, l'immatriculation, la couleur, mais on se fout un peu de savoir combien ils sont dans la voiture.

Par la suite, quand il dit qu'un enfant aurait pu se trouver à bord de la voiture, il évoque une possibilité, et je pense qu'il répond là encore à une question, plus orientée celle-ci, genre "Y avait-il un enfant dans la 304?".

Bref, M. Martinez a vu uniquement le chauffeur, mais est incapable de dire s'il était seul. Lui n'a remarqué personne d'autre.

Là où le bât blesse, et où ses déclarations sont incohérentes, c'est lorsqu'il raconte que les Aubert lui ont précisé qu'un homme s'était enfui avec un enfant dans la colline. Ca n'est pas possible.

Si ça avait était vrai, il n'aurait pas déclaré que le conducteur paraissait seul. Ni qu'un enfant aurait pu être à bord. Si les Aubert lui avait réellement apporté cette précision, il aurait d'entrée de jeu déclaré que l'homme était accompagné d'un enfant.

Tout comme les évolutions des Aubert sont troublantes, celle de M. Martinez sont édifiantes. Personne n'a fait mention d'un enfant ce 3 juin 74. Encore moins d'une scène inquiétante.

Je continue donc de penser que M. Alessandra s'est montré convaincant face aux Aubert et à M. Martinez afin qu'il complètent leur témoignage le 6 juin.

_________________
Parce qu'ils n'ont pas été partisans, les jurés ne sont pas responsables de la débacle de 1976.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 janv. 2008, 10:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
A mes yeux, les déclarations de M. Martinez n'évoluent pas, à un détail près.
A tes yeux ou pas, c'est écrit noir sur blanc ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 janv. 2008, 10:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Quand il dit que le conducteur lui paraissait seul à bord, on a l'impression qu'il répond à une question. Ce n'est pas le genre de chose qu'on précise suite à un accrochage. On précise la marque de la voiture, l'immatriculation, la couleur, mais on se fout un peu de savoir combien ils sont dans la voiture.
Ce que tu dis est contradictoire.
Si on lui pose la question, c'est qu'on ne s'en fout pas un peu ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 janv. 2008, 10:29 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Heu...Jayce, j'ai dû mal me faire comprendre, comme d'habitude, car c'est exactement, ce que je t'ai écrit.

En effet, pourquoi Mr Martinez dirait tout ce qu'il a dit si Mr Aubert lui avait parlé d'un enfant.

De plus, il semblerait que dès lors que l'on fait une déposition, le gendarme doit écrire tout ce qui a été dit.

Car tu ne penses pas que lorsqu'il y a délit de fuite, il est important de savoir combien de personnes se trouvaient dans le véhicule: il peut y avoir complicité, où un blessé ....


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 119 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 7 8 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com