Nous sommes le 04 avr. 2020, 13:14

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 84 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 juin 2005, 19:01 
Citation :

On n'apprend rien, absolument rien sur la conversation qu'a forcément eue CR avec la petite à l'occasion de cette fameuse pause-cigarette si on en croit la thèse officielle, pas le moindre détail qui fournirait une preuve indubitable de la présence de l'enfant avec CR ...
la cigarette est déjà un détail, dommage.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 juin 2005, 19:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 20 avr. 2005, 22:35
Messages : 227
Barracuda, je ne suis pas d'accord avec vous.
Je pense que Ranucci était coupable, mais j'attends le détail qui me permettra d'affirmer " Je suis sûr que Ranucci était coupable."
Il faut reconnaitre que l'enquête a été bâclée, et que CR ne méritait pas la peine de mort.
Quant aux innocentistes, je les respecte et je les encourage à continuer leurs investigations. Je pense particulièrement à Gihel, qui, dans son rôle de profileur est souvent déconcertant, car difficile à contrer, ses théories sont plausibles pour la plupart.
Relisez les posts de Gihel (pas les 2000!), il ne se contredit pas souvent , suit toujours la même ligne et ses explications sont claires et précises, quelquefois un peu tirées par les cheveux (ex: basculement de CR dans la voiture) mais jamais grotesque, burlesque, ou abracadabrantesque , comme dirait un certain Jacquot...


Haut
   
 Sujet du message : les aubert
Message non luPosté : 15 juin 2005, 19:53 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Pensez-vous que les Aubert ont dit la vérité sur toute la ligne??? :?

Pensez-vous qu'ils ont assisté à une scène violente?? et qu'ils n'ont pas

osé le dire...Qu'en pensez-vous???

Merci d'avance pour vos réponses...JULIE :D


Haut
   
 Sujet du message : les Aubert
Message non luPosté : 15 juin 2005, 20:04 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Autre chose: Pourquoi Mme Aubert après avoir entendu parler d'un

enlèvement a fait de suite le rapprochement avec ce qu'elle avait vu au

paravant?C'est- à- dire d'avoir vu un homme avec une petite fille monter


dans les fourrés...Elle a dit avoir pensé que c'était un père avec sa petite


fille car déjà la petite tutoyait CR et elle a aussi dit que ça avait était une

scène banale...Alors pourquoi avoir fait le lien ???? Si ça avait était si

banal, elle n'y aurait peut-être pas pensé, en tout cas pas directement.


Pourtant Mme Aubert s'est quand même obstinée à appeler pour dire

qu'elle avait vu une scène étrange. Je trouve ça vraiment étrange...Pas

vous??


JULIE :D


Haut
   
 Sujet du message : Re: les Aubert
Message non luPosté : 15 juin 2005, 20:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 20 avr. 2005, 22:35
Messages : 227
Citation :
Autre chose: Pourquoi Mme Aubert après avoir entendu parler d'un

enlèvement a fait de suite le rapprochement avec ce qu'elle avait vu au

paravant?C'est- à- dire d'avoir vu un homme avec une petite fille monter


dans les fourrés...Elle a dit avoir pensé que c'était un père avec sa petite


fille car déjà la petite tutoyait CR et elle a aussi dit que ça avait était une

scène banale...Alors pourquoi avoir fait le lien ???? Si ça avait était si

banal, elle n'y aurait peut-être pas pensé, en tout cas pas directement.


Pourtant Mme Aubert s'est quand même obstinée à appeler pour dire

qu'elle avait vu une scène étrange. Je trouve ça vraiment étrange...Pas

vous??


JULIE :D
Julie, je pense que l'affaire Ranucci commence à cet instant précis.
Si les Aubert ne font pas le rapprochement entre cette scène banale, à savoir, un adulte accompagné d'un enfant gravissant un talus d'une part, et le rapt , d'autre part, il n'y a pas d'affaire Ranucci.
Pourquoi avoir fait le lien entre ces deux scènes ?
Parce qu'ils ont vu ou entendu quelquechose d'anormal.


Haut
   
 Sujet du message : Re: les Aubert
Message non luPosté : 15 juin 2005, 20:51 
Citation :

Julie, je pense que l'affaire Ranucci commence à cet instant précis.
Si les Aubert ne font pas le rapprochement entre cette scène banale, à savoir, un adulte accompagné d'un enfant gravissant un talus d'une part, et le rapt , d'autre part, il n'y a pas d'affaire Ranucci.
Pourquoi avoir fait le lien entre ces deux scènes ?
Parce qu'ils ont vu ou entendu quelquechose d'anormal.
oui et on le leur a assez reproché, d'une certaine manière...


Haut
   
 Sujet du message : Re: les Aubert
Message non luPosté : 15 juin 2005, 21:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Barracuda a dit :
Citation :
oui et on le leur a assez reproché, d'une certaine manière...
Même au procès, certains journalistes se sont étonnés du témoignage Aubert.

Ce qui étonne dans le témoignage des Aubert par rapport à un fait qui a duré quelques minutes, c'est qu'on n'arrive pas à savoir ce qu'ils ont vu, puisque c'est différent à chaque fois, mais toujours assorti de la formule "comme je l'ai toujours dit."

En particulier l'évocation inédite des "montures noires", des "grosses lunettes" du chauffeur, à l'intérieur de la voiture, quand il tourne son visage ...
(p.325 de G.Bouladou) ces détails faisant penser au témoignage de M.Martinez


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 juin 2005, 12:22 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 27 févr. 2004, 22:48
Messages : 115
Localisation : Région parisienne
Réponses à l'énergumène.......... pour le principe....
Citation :
je devais présumer d apres un mauvais cliché qu il y avait un cocard, ce qui n apparait pas sur les films (mais bon passons je jouais le jeu), je dois maintenant imaginer plus... quelle faiblesse d argumentation franchement.
Je n'ai jamais parlé de clichés ! Je ne sais pas si ça apparaît dans un film.... par contre ça apparaît dans le rapport des médecins ("ecchymose récent à l'oeil").
.... quelle faiblesse d'argumentation ??? je pensais ne pas avoir besoin d'argumenter tellement ça paraissait évident....

Citation :
Et comme cela ne suffit pas, il faut faire dans l invisible : sévice moral.

Et dans le burlesque "d'après les déclarations de Mme Mathon"

Enfin, dans le grotesque : Ranucci n'avait pas conscience de ses aveux.

Dans ce cas-là, il fallait entrevoir le cas psychiatrique, c'eût été plus honnête. Ah oui, Ranucci n'était pas censé être honnête.

J aimerai pouvoir prendre vos arguments au sérieux, mais...
Dans l'invisible ? Non, il suffit de se faire raconter ce qu'est une garde à vue....
par exemple, par quelqu'un qui se fait arrêter par erreur alors qu'il court après son bus pendant que 2 voleurs de voiture sont pris en chasse à ce moment même.....

Dans le burlesque ? Sans commentaire... ou plutôt auto-censure !

Dans le grotesque ? Tu veux dire que c'est grotesque de ne pas reprendre l'intégralité de mes propos : je parle de "conscience de la portée de ses aveux"...
Citation :
Sinon, Ranucci était-il assisté d'un avocat lors de ses aveux ? Non.
Donc comment peux-tu être sûr que Ranucci avait conscience de la portée de ses aveux ? Et surtout de ce qu'il encourrait ?
Ce que je constate :
- aucune argumentation de sa part probablement pour éviter de montrer la "faiblesse de ses propos" (comme on dit : "mieux vaut passer pour un con en fermant sa gueule etc...")
- des propos non repris intégralement qui le rendent "grotesque"
- tenue de propos diffamant qui lui donnent l'occasion de "faire dans l'invisible" en se faisant éjecter du forum
- et malgré ça il reviendra sous un autre pseudo et se fera de nouveau exclure mais qu'est ce que ça sera "burlesque".....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 juin 2005, 11:30 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Gihel a relevé :
Citation :
Le PV qui suit, c'est celui de l'interrogatoire de M.Aubert par le commissaire Alessandra :

"La personne que vous me présentez et que vous me dites se nommer Ranucci Christian est bien celle qui était à bord du coupé peugeot 304, de couleur gris métallisé, au moment où l'accident s'est produit à proximité de Peypin le 3 juin 1974 vers 12h15. Il n'y a aucun doute à ce sujet... J'ai constaté qu'aussitôt après l'accident, la peugeot 304 prenait la fuite au lieu de s'arrêter. Ma femme et moi avons été outrés de ce comportement et avons aussitôt décidé de prendre en chasse le vehicule qui s'enfuyait. La poursuite a été assez mouvementée car le conducteur s'est certainement aperçu qu'il était poursuivi; il roulait donc très vite dans cette route tortueuse. Après avoir parcouru une distance de 1 à 2 km, la 304 peugeot s'est immobilisée au bord de la route.

Il y a aussi la déposition de Mme Aubert :

"Lorsque nous sommes arrivés à hauteur de l'un des véhicules accidentés, son chauffeur a immédiatement demandé à mon mari de prendre en chasse le second véhicule, en fuite. Mon époux s'est exécuté et nous avions en point de mire un véhicule de couleur grise qui roulait à grande vitesse et nous précédait de 2 ou 3 virages. Nous avons parcouru environ 1 km et, à la sortie d'un virage, nous nous sommes aperçus que la voiture s'était arrêtée et, arrivés à sa hauteur, sans descendre de notre véhicule, j'ai constaté qu'un homme avait ouvert la portière droite et tirait un enfant par le bras
*
Citation :
Et il ya aussi maintenant ce que déclare M.Aubert à G.Bouladou et qui est repris page 325 de son livre, compte rendu d'un entretien à 3 entre M.Aubert, G.Bouladou et Vincent G. qui l'accompagne. :

Question : "Vous souvenez vous des lunettes? Cela vous a marqué ?"
M.Aubert : " Il avait des montures noires, des grosses lunettes. Il les portait dans la voiture. J'ai vu son visage quand il l'a tourné. Je ne peux rien vous dire d'autre que je n'ai dit le jour de ma déclaration."(sic)

Et je termine par cette citation de Mathieu Fratacci :
"M.et Mme Aubert ont tout vu. Ils roulaient ...dans la même direction que Martinez et s'apprêtaient à dépasser un camion au moment où l'accident s'est produit juste devant eux. Iy a eu un gros nuage de poussière accompagné d'un grand bruit" (page 56) Page 55 "Martinez n'en croit pas ses yeux.... il crie au chauffard de s'arrêter... l'autre est déjà loin, il s'est habilement glissé entre la voiture et le camion qui le suivaient."


Qu'a dit la reconstitution à ce sujet ? Où est passé ranucci en tête à queue?
- derrière martinez et devant le camion ?
- derrière martinez et devant Aubert ayant doublé le camion? (peu probable)
- entre le camion et les aubert, auquel cas on comprend qu'ils aient vu le visage du conducteur et c'est bien ce qu'écrit Fratacci...

Mais, même dans le premier cas, déporté sur la gauche pour doubler, M.Aubert a très bien pu voir le visage de ranucci passant devant le camion au cours du tête à queue, tourné vers la gauche...


C'est déterminant, car si ranucci est passé en tête à queue à portée de vue des Aubert, ils ont très bien pu voir son visage et ses grosses lunettes à ce moment là, et non pas quelques minutes plus tard sur le bord de la 8bis.

Donc, à l'Evêché, s'ils ne reconnaissant pas spontanément en tapissage l'allure générale de la personne entraînant l'enfant, sans lunettes, ils n'ont aucune peine à reconnaître le chauffeur...

Qu'en pensez vous, Gihel ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 juin 2005, 13:41 
Citation :
Mais, même dans le premier cas, déporté sur la gauche pour doubler, M.Aubert a très bien pu voir le visage de ranucci passant devant le camion au cours du tête à queue, tourné vers la gauche...


C'est déterminant, car si ranucci est passé en tête à queue à portée de vue des Aubert, ils ont très bien pu voir son visage et ses grosses lunettes à ce moment là, et non pas quelques minutes plus tard sur le bord de la 8bis.

Donc, à l'Evêché, s'ils ne reconnaissant pas spontanément en tapissage l'allure générale de la personne entraînant l'enfant, sans lunettes, ils n'ont aucune peine à reconnaître le chauffeur...
Sans vouloir me substituer à Gihel, je pense que c'est une bonne remarque. Ils ont pu le voir à ce moment là ... Et ils ont aussi pu le voir le 6 juin matin dans les journaux ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 juin 2005, 13:48 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 janv. 2005, 18:47
Messages : 186
Ce que je ne comprends pas c'est qu'au départ, les Aubert voient CR seul et souvent le premier souvenir est le bon ( à mon avis ). Alors, pourquoi ont-ils transformé cela en paquet puis en enfant ?
Est-ce pour accélérer les recherches car il leur fallait absolument un coupable ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 juin 2005, 14:03 
Pour l'histoire du paquet, j'aurais tendance à croire Aubert + Martinez + Gérard mais il nous faudrait l'"aveu" des gendarmes" ... Si on ne les crôt pas, l'hypothèse la plus couramment avancée sur le forum est qu'ils ont dit ça pour espérer donner l'alerte sans encourir la non assistance à personne en danger ... Mais le 5 matin (interview Europe 1) Aline Abert parle de l'individu "arachant un enfant par la portière arrière" ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 juin 2005, 14:04 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Ce que je ne comprends pas c'est qu'au départ, les Aubert voient CR seul et souvent le premier souvenir est le bon ( à mon avis ). Alors, pourquoi ont-ils transformé cela en paquet puis en enfant ?
Est-ce pour accélérer les recherches car il leur fallait absolument un coupable ?
Pour le paquet assez volumineux, GBOuladou nous explique que les gendarmes ont noté ce détail suite au coup de fil de M.Aubert. GBouladou nous explique qu'ils ont transformé les propos de M.Aubert qui a toujous parlé d'un enfant. Pour des motifs stratégiques compliqués...

Toute la question qui se pose c'est de savoir si les Aubert, M.Aubert au moins, ont vu Ranucci sur les lieux du choc avant de se lancer à sa poursuite. GBouladou dit que non, mais alors comment ont ils pu voir aussi nettement les montures noires, les grosses lunettes dans la voiture, quand il se retourne...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 juin 2005, 14:14 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Pour l'histoire du paquet, j'aurais tendance à croire Aubert + Martinez + Gérard mais il nous faudrait l'"aveu" des gendarmes" ... Si on ne les crôt pas, l'hypothèse la plus couramment avancée sur le forum est qu'ils ont dit ça pour espérer donner l'alerte sans encourir la non assistance à personne en danger ... Mais le 5 matin (interview Europe 1) Aline Abert parle de l'individu "arachant un enfant par la portière arrière" ...
M.Aubert nous demande péridiquement de bien vouloir excuser son épouse pour cette erreur concernant la portière arrière d'un coupé... Mme Aubert était sous la pression de l'évènement et de ses conséquences et moins spécialiste en voitures que son mari.

Ca fait partie des erreurs matérielles que les enquêteurs pardonnent facilement aux bons témoins.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 juin 2005, 14:38 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 20 avr. 2005, 22:35
Messages : 227
Citation :
Citation :
Pour l'histoire du paquet, j'aurais tendance à croire Aubert + Martinez + Gérard mais il nous faudrait l'"aveu" des gendarmes" ... Si on ne les crôt pas, l'hypothèse la plus couramment avancée sur le forum est qu'ils ont dit ça pour espérer donner l'alerte sans encourir la non assistance à personne en danger ... Mais le 5 matin (interview Europe 1) Aline Abert parle de l'individu "arachant un enfant par la portière arrière" ...
M.Aubert nous demande péridiquement de bien vouloir excuser son épouse pour cette erreur concernant la portière arrière d'un coupé... Mme Aubert était sous la pression de l'évènement et de ses conséquences et moins spécialiste en voitures que son mari.

Ca fait partie des erreurs matérielles que les enquêteurs pardonnent facilement aux bons témoins.
Il y a quelque chose d'intrigant quand même sur le "paquet volumineux":

P100 du livre de Gérard Bouladou:
"Le gendarme de ROQUEVAIRE qui a reçu l'appel du 4 juin de M. AUBERT et celui de GREASQUE qui a reçu l'appel de M. MARTINEZ parlent tous les deux d'un paquet volumineux que l'homme à la 304 aurait emporté dans les fourrés, et non pas d'un enfant."
plus loin , p100 toujours,
"Je suis plutôt persuadé que les deux gendarmes, de peur d'être vilipendés pour ne pas avoir pris en compte les témoignages Aubert-Martinez, ont essayé de laisser entendre qu'ils avaient mal compris.
M.Martinez et M.aubert affirmeront toujours qu'ils ont parlé tout le temps d'un enfant et non pas d'un paquet."

Je me pose la question suivante:
Par quel heureux hasard, 2 gendarmes issus de 2 brigades différentes, ayant reccueilli les témoignages de 2 personnes différentes arrivent t'ils au même constat ? (à savoir , le paquet volumineux)

Il y a quelquechose qui cloche, quelquepart....


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 84 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com