Nous sommes le 10 déc. 2019, 15:26

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 267 messages ]  Aller à la page Précédente 112 13 14 15 1618 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 août 2006, 22:50 
Citation :
Citation :
On peut donc conclure sans erreur possible que la petite a été poignardée là où on l'a retrouvée.
La mort est donc bien survenue après les coups de couteau sur le talus
d'accord avec cela Dalakhani ?
Oui je suis d'accord
Dalakhani,

Les vêtements de la petite étaient sürement inondés de sang mais a t-on retrouvé du sang autour du corps ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 août 2006, 23:11 
Citation :
Citation :
Une chose est sûre, s'il enveloppe la petite avec une ou des serviettes de bain juste après l'avoir tuée, il y aura des grosses taches de sang sur cette serviette.
Mais avons nous retrouvé des serviettes ou des vêtements tachés de sang appartenant à Ranucci ?
la réponse est non ! [...]
On sait qu'il est parti avec deux grandes serviettes de bain. On ne sait pas s'il est revenu avec. Les policiers ne s'y sont pas intéressés ; d'autant plus qu'on n'apprend l'existence de ces serviettes que 20 ans après, par madame Mathon, si je ne m'abuse.

En fait, votre démonstration ne marche pas, car le fait qu'on ne les ait pas retrouvées ne prouve pas qu'elles n'ont pas été tachées puis jetées.

Pourquoi se serait-il débarrassé de certains vêtements et des serviettes, mais aurait gardé le pantalon ? Parce qu'il n'avait pas 36 pantalons, et comptait le laver, alors que des serviettes de bain, il y en avait plein à la maison, peut-être.
ah bon et vous croyez que la votre fonctionne mieux ?

Vous prouvez quoi à propos des serviettes ? rien du tout

Où avez vous trouvé que ranucci avait 2 serviettes de bain ?
Dans le POR ou autrre ?

Et qui vous dit que si ces serviettes existent, elles n'ont pas été retrouvées chez Mme Mathon ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 août 2006, 23:20 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
ah bon et vous croyez que la votre fonctionne mieux ?

Vous prouvez quoi à propos des serviettes ? rien du tout

Où avez vous trouvé que ranucci avait 2 serviettes de bain ?
Dans le POR ou autrre ?

Et qui vous dit que si ces serviettes existent, elles n'ont pas été retrouvées chez Mme Mathon ?
Je ne crois rien prouver avec les serviettes (d'autant que je ne crois pas trop à cette théorie que j'avance). C'est vous qui comptiez prouver la nullité de cette thèse par l'absence des serviettes. Moi, je ne fais qu'avancer une hypothèse. Pourquoi devrais-je prouver quoi que ce soit ? Si j'avais une preuve, l'affaire serait réglée. Il me suffit que ce soit possible.

Madame Mathon dit que son fils est parti avec deux grandes serviettes de bain. Il n'est plus question de ces serviettes par la suite. Je ne fais que constater cet état de fait. Les policiers s'intéressent au pantalon et à la chemise qui viennent d'être lavés, et à rien d'autre, semble-t-il.

Si l'on avait retrouvé les serviettes, et qu'elles étaient propres, alors votre objection serait assez forte (elles auraient pu être lavées, cependant). Mais comme on n'a pas retrouvé ces serviettes, et que la mère de Christian Ranucci dit elle-même qu'il est parti avec, je ne crois pas avoir interdiction de m'en servir dans ma théorie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 août 2006, 23:33 
Marc D,

où avez vous lu que Ranucci était parti avec deux serviettes ce 3 juin 74 ?

Si c'est le cas, il n'y a absolument rien qui peut laisser penser qu'elles ont disparu.

Bon, vous pouvez continuer à supposer mais je crains que ça ne mène pas loin.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 août 2006, 23:48 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Bon, vous pouvez continuer à supposer mais je crains que ça ne mène pas loin.
J'ai bien peur qu'en l'absence de preuves, nous en soyons tous réduits à faire des suppositions. Sauf ceux qui sont persuadés de connaître la vérité, bien entendu. Après tout, il y en a bien qui croient dur comme fer à la réincarnation, à sa sainteté Raël ou aux soucoupes volantes (ou à tout ça à la fois)...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 août 2006, 00:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :

Pour en revenir au sujet principal, la théorie de Danou m'intéresse. Je songeais à la même chose depuis quelque temps, d'ailleurs, mais uniquement avec un Ranucci coupable. J'imaginais surtout une théorie avec un premier arrêt dans un endroit discret, des attouchements (et l'oubli sur place des chaussettes blanches), le meurtre, l'emballage du corps à l'aide des grandes serviettes de bain et peut-être de lanières de cuir d'un mètre similaires à celles du "scoubidou", puis la fuite vers un endroit discret pour enterrer le corps ; accident, roue qui frotte, panique... obligé d'emporter le corps dans les bois et de le laisser là après l'avoir hâtivement dissimulé.
Cette théorie ne marche pas bien pour la simple et bonne raison qu'à ce moment là on ne comprend pas pourquoi il ne laisse pas la gamine dans le coffre et attend la nuit pour l'enterrer très loin de là... Même s'il a paniqué.

Et on aurait immanquablement retrouvé des traces de sang dans la voiture. Donc non cette théorie se heurte tout de même aux constatations.
Citation :
En admettant que la portière conducteur soit bloquée, Ranucci, ne se sachant pas poursuivi, sort par la droite, fait basculer le fauteuil passager, tire le paquet à lui. Au moment où les Aubert arrivent, à la grande surprise de Ranucci, celui-ci tient le corps debout, plaqué contre lui, car il veut libérer l'une de ses mains pour refermer la portière passager. Puis il s'enfuit en transportant le corps dans ses bras. Caché derrière un buisson, il entend le retour des Aubert. Il leur crie qu'il arrive. Il n'a que peu de temps devant lui, alors il ne peut enterrer le corps comme prévu : il se contente de le cacher sous des argeras, non sans avoir tenté de le défigurer avec des pierres et une branche. Il repart rapidement sans s'être trop taché (il s'est peut-être déjà changé, juste après le meurtre, dans l'autre endroit), afin de trouver un endroit plus discret pour réparer et surtout se reposer (son coeur bat à se rompre).
Je ne crois pas qu'on puisse aller dans ce sens, tout simplement parce qu'on ne comprend pas pourquoi il ne laisse pas le corps dans le coffre.
Citation :
Mais pourquoi ne pas avoir mis le "paquet" dans le coffre ? S'il avait été dans le coffre, fermé à clé, Ranucci aurait pu réparer rapidement au bord de la route, en espérant que la police ne passe pas par là. Il aurait pu fuir devant les Aubert sans emporter son paquet.
Ben oui c'est pour cela que cela ne marche pas bien. Et on aurait retrouvé du sang dans le coffre. Le sang a cette caractéristique d'imprégneer et de coaguler, on ne s'en débarasse pas comme cela.

Et puis se pose toujours le problème des griffures aux jambes. Donc je suis assez satisfait que l'on puisse admettre maintenant que la voiture du ravisseur ne pouvait pas être garée sur la nationale et que la gamine a parcouru bien plus de distance que ce que prétend l'accusation.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 août 2006, 12:23 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Et puis se pose toujours le problème des griffures aux jambes.
Je n'ai jamais eu de problème avec les griffures, en ce qui me concerne. D'après la description qu'en a donné Dalakhani (l'une d'entre elles est très longue et fait tout le mollet), il semble bien que ce soit des griffures post mortem, probablement provoquées quelques mètres avant l'endroit où le corps a finalement été déposé. Je crois que Dalakhani conclut de même sur ce point, d'ailleurs.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 août 2006, 12:42 
selon le rapport du docteur Vuillet :

"De longues griffures sur les membres inférieurs, notamment à la face postérieure de la cuisse droite, les mollets et la face antéro-interne de la jambe gauche"


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 août 2006, 22:46 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Je suis désolé, le corps n'a pas pu être tiré de plus de quelques mètres vu qu'il y a l'empreinte du sabot et le sabot pas loin. Et si l'on en croit l'accusation, Ranucci n'aurait même pas déplacé le corps (c'est écrit nulle part dans les aveux paraît-il si accusateurs)

Donc si la gamine le suit de son plein gré sur le talus, qu'elle est tuée sur place et qu'elle n'est déplacée qu'au plus de quelques mètres, non elle ne peut pas avoir de "longues griffures aux jambes", pour cela, il faut qu'elle se soit cachée dans la garrigue un moment et qu'elle ait fui un bout de temps son assassin. Donc la voiture ne pouvait pas être garée où l'accusation le prétend.

En plus là où on a retrouvé le corps, il n'y a pas de buissons d'épineux, ou alors de façon clairsemée, de l'autre côté de la route oui.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 août 2006, 00:05 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
L'assassin traversait donc la route toutes les deux minutes pour aller chercher des branches d'argeras ?

Allons, il devait bien y en avoir sur place. Il n'a pas choisi exprès ces branches piquantes. Il a pris ce qui lui est tombé sous la main. Et si c'était sous sa main, ça veut dire qu'il peut avoir griffé les jambes de la petite en la transportant, même sur quelques mètres. Ranucci dit qu'il ne sait pas s'il l'a transportée ; mais si c'est lui l'assassin, il l'a déplacée de quelques mètres.

Est-il dit que les jambes de la petite étaient couvertes de sang ? Je ne crois pas. Si elle s'était griffée aussi gravement en courant, ça aurait saigné tout de suite. Si ça n'a pas saigné, c'est qu'elle était morte.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 août 2006, 04:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Je pense que cela vous est déjà arrivé d'aller dans les ronces, comme à tout le monde, dans ces cas là, on se fait des griffures, et ça ne saigne pas vraiment. Il en reste des croutes mais ca ne saigne pas.

Il y a bien sur de l'argeras du côté du talus, mais ce n'est pas touffu comme cela l'est de l'autre côté dans la ravine. Dans la ravine là oui, pour se frayer un chemin on se pique dans les ronces, je peux vous le dire j'ai fait le parcours pour me rendre compte. Même avec un pantalon, on se griffe.

De l'autre côté, rien de tout cela parce que c'est un sous-bois, ce n'est plus une garrigue. Donc il y a certes des buissons et notamment des buissons d'argeras, mais ils sont dispersés. Trop dispersé pour qu'on puisse envisager que la gamine se serait faite ces griffures sur les vingt mètres qui séparent le lieu où on l'a découverte et le fossé.

Le problème qu'on s'est posé quand on est allé sur les lieux avec Jean-Jacques, c'est qu'on ne peut pas prendre l'argeras à pleine mains, ce n'est pas possible, même dans l'urgence, cela pique trop. C'est vraiment infernal.

Donc si la gamine a été recouverte avec de l'argeras, c'est que celui qui l'a fait portait des gants ou bien s'est protégé les mains avec un chiffon ou autre.

Je vous assure, cela ne se coupe pas comme le genêt ou le sureau.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 août 2006, 16:54 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Je pense que cela vous est déjà arrivé d'aller dans les ronces, comme à tout le monde, dans ces cas là, on se fait des griffures, et ça ne saigne pas vraiment. Il en reste des croutes mais ca ne saigne pas.
Je ne crois pas que vous parliez de griffures comparables à celle de la petite. Mais je n'ai pas vu les photos, alors je ne peux en dire que ce que Vuillet et Dalakhani en disent. Il semble bien que ce soit des griffures importantes.
Citation :
De l'autre côté, rien de tout cela parce que c'est un sous-bois, ce n'est plus une garrigue. Donc il y a certes des buissons et notamment des buissons d'argeras, mais ils sont dispersés. Trop dispersé pour qu'on puisse envisager que la gamine se serait faite ces griffures sur les vingt mètres qui séparent le lieu où on l'a découverte et le fossé.
Je ne pense pas que la petite se soit fait ces blessures en fuyant sur 20 mètres. Je sais bien que c'est l'idée que vous combattez depuis longtemps, mais ce n'est pas la mienne. Je ne pense pas qu'elle ait fui d'un mètre ; je crois qu'il l'a bloquée tout de suite. C'est ensuite, en transportant son corps, qu'il aurait accroché des branches involontairement avec les jambes de la petite.
Citation :
Le problème qu'on s'est posé quand on est allé sur les lieux avec Jean-Jacques, c'est qu'on ne peut pas prendre l'argeras à pleine mains, ce n'est pas possible, même dans l'urgence, cela pique trop. C'est vraiment infernal.
Peut-être n'aviez-vous pas envie de vous retrouver avec les mêmes blessures aux mains que Ranucci ? D'ailleurs, si je devais faire l'expérience, je n'aurais probablement pas ce courage non plus. Mais nous parlons d'un homme dans un état second, là. Dans un tel moment, on ne ressent pas la douleur. Un homme qui se prend une balle dans la peau ne la sent pas. Quand on fait des tonneaux dans un champ et qu'on enfonce le volant avec sa mâchoire, se faisant au passage un trou sous la lèvre inférieure, on ne sent rien du tout, je puis vous l'assurer, pour l'avoir vécu. Le meurtre le met dans un état où il ne ressent plus la douleur pendant 5 à 10 minutes.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 août 2006, 17:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 16:10
Messages : 1863
Citation :
Peut-être n'aviez-vous pas envie de vous retrouver avec les mêmes blessures aux mains que Ranucci ? D'ailleurs, si je devais faire l'expérience, je n'aurais probablement pas ce courage non plus. Mais nous parlons d'un homme dans un état second, là. Dans un tel moment, on ne ressent pas la douleur. Un homme qui se prend une balle dans la peau ne la sent pas. Quand on fait des tonneaux dans un champ et qu'on enfonce le volant avec sa mâchoire, se faisant au passage un trou sous la lèvre inférieure, on ne sent rien du tout, je puis vous l'assurer, pour l'avoir vécu. Le meurtre le met dans un état où il ne ressent plus la douleur pendant 5 à 10 minutes.
bonjour marc.sur le coup de l'action je suis d'accord avec marc,l'alcool a du méme minimissé la douleur.Par conte c'est le lendemain que sa se complique,la douleur d'evait etres térible et apparament il a etait au boulotcomme si rien était


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2006, 19:27 
Il est surtout retourné au boulot avec les mains dans un sale etat,ce qui ne semble pas avoir surpris ni ses collegues ni sa mere qui a pourtant du se poser des questions lorqu'il a mangé avec elle et de bon appetit a son retour.
Au boulot il semble que CR a acheté un journal,bien que ce ne soit pas dans ses habitudes,et qu'a la lecture d'icelui il ait eu une reaction particuliere....
Quelque chose sur la conscience surement....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2006, 20:07 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Bon, à sa décharge : le lendemain d'un accident, on regarde parfois si la presse en parle.

Mais un accident sans décès qui se passe près de Marseille se trouve rarement relaté dans un journal de Nice, non ? Même s'il y a délit de fuite.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 267 messages ]  Aller à la page Précédente 112 13 14 15 1618 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com