Nous sommes le 23 sept. 2020, 08:32

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 267 messages ]  Aller à la page Précédente 114 15 16 17 18 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 août 2006, 17:30 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Citation :
Si si,j'insiste,il est certain que quand Ranucci est censé diner de bon appetit avec sa mere devant la télé,le corps de la victime se trouve au Lieu du crime.
Ah bon? Certain vous dîtes? Je suis impatient de savoir ce qui vous rend aussi certain


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 août 2006, 17:34 
Je vous laisse mediter la question!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 août 2006, 17:44 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Citation :
On n'en sait rien si il a acheté un journal le 5 et le 6 c'est impossible puisqu'il est à l'Evêché et interrogé et déjà soupçonné d'enlèvement et de meurtre !
Le 5, oui, c'est sûr, son collègue l'a dit et je ne vois pas pourquoi il aurait menti. Le 6, c'est la 1ère fois que j'en entends parler. Et si, comme vous le dites, il est déjà à l'Evêché, la cause est entendue.
Thomas voulait parler du 4 et du 5, selon toute logique. Et là, il n'y a aucune impossibilité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 août 2006, 17:51 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Citation :
On peut donc conclure sans erreur possible que la petite a été poignardée là où on l'a retrouvée.
La mort est donc bien survenue après les coups de couteau sur le talus?



Comme dans les aveux.
Dites donc ces flics marseillais,quand ils veulent vous accuser d'un meurtre dont vous n'etes pas l'auteur,ils arrivent meme a anticiper le rapport du legiste!
Je ne vous suis pas, que dit le rapport du légiste qu'auraient pu anticiper les flics marseillais?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 août 2006, 18:03 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 03 juil. 2004, 12:59
Messages : 28
Pour ce qui est du journal et des réactions de Ranucci.

Quand quelqu'un est accusé de qq chose de grave, interroger ses voisins, collègues, vagues connaissances et immanquablement, vous aurez toujours dans le lot des :
- "j'ai toujours trouvé ce gars très louche"
- "ca m'étonne pas, en fait, je le savais que c'était un pervers"
- "tiens, d'ailleurs l'autre jour, maintenant que j'y pense, il a fait un truc très étrange et patati et patata"

Les gens se font des films en étant mêlés à l'actualité et, presque de bonne foi, se mettent à raconter tout et n'importe quoi. Il a acheté un journal ? Il le faisait jamais ? Ah oui ? Et son collègue le connaissait si bien pour savoir que ceci n'était pas dans ses habitudes ? Ah bah oui, ca faisait déjà qq jours ou semaines qu'ils bossaient ensemble, en 10 jours on a fait le tour d'un collègue, on sait tout de lui. Qu'il n'achète pas de journal par exemple, jamais, ô grand jamais.
Quant à l'accident qui l'aurait rendu blême, est ce que quelqu'un a la certitude que ce qui est raconté est la stricte vérité ou là encore, ne serait ce pas plutôt une histoire travestie par ce que savait le témoin (que Ranucci était accusé d'un meurtre commis le we) ?

Franchement, ca m'étonne de s'accrocher à ce genre d'argument pour étayer la thèse de la culpabilité. C'est tellement minime et sujet à caution qu'en parler, bah, bof...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 août 2006, 18:04 
Citation :
Citation :
Citation :
Citation :
On n'en sait rien si il a acheté un journal le 5 et le 6 c'est impossible puisqu'il est à l'Evêché et interrogé et déjà soupçonné d'enlèvement et de meurtre !
Le 5, oui, c'est sûr, son collègue l'a dit et je ne vois pas pourquoi il aurait menti. Le 6, c'est la 1ère fois que j'en entends parler. Et si, comme vous le dites, il est déjà à l'Evêché, la cause est entendue.
en fait, le 5 il achète comme la veille le 4 un journal et c'est donc le 5 qu'il tremble au moment de remplir le constat suite à l'accident


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 août 2006, 18:11 
Bonjour a vous Tikko,
Je m'efforce de preserver les suceptibilites lors de mes posts mais je trouve votre derniere intervention,en particulier la derniere ligne,assez mal-t-a-propos,comme on dit.
Le collegue de Ranucci n'a jamais dit qu'il etait vicieux ni quoique ce soit de ce genre,il precise meme qu'il travaillait bien,qu'il etait poli et qu'il s'efforcait d'apprendre son metier aussi bien que possible.Il a cru bon de preciser que Ranucci avait acheté ses journaux,le dernier a ete acheté le jour de son arrestation d'ailleurs,alors qu'il ne l'avait pas fait auparavent.
Lors de l'accrochage,il a demandé a Ranucci de remplir le constat mais ce dernier n'en etait plus capable,ses mains tremblaient.
J'ai lu ces informations dans le POR de Gilles Perrault qui est un ouvrage innocentiste,je ne me raccroche pas a ca pour soutenir ma these culpabiliste mais cet element en fait partie,je ne vois pas en quoi je devrais l'ignorer.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 août 2006, 18:12 
Je prie les membres du forum de bien vouloir m'excuser pour cette erreur de date!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 août 2006, 18:25 
Pour moi, c'est bien le 4 et le 5 juin que Ranucci a du acheter le journal. Par contre, je ne me souviens plus qui a amené cette information.
La source, serait le collègue de travail de Ranucci. Il travaillait avec lui depuis combien de temps, pour pouvoir affirmer que d'habitude, il n'achetait pas le journal ?

Ranucci achète le journal. Il prend connaissance du rapt qui a eu lieu à Marseille. On recherchait un homme jeune, bien habillé, circulant dans une voiture grise.
A-t-il pu imaginer que les personnes qui l'ont vu le 3 dans l'après-midi du côté de Peypin allaient faire le rapprochement entre les deux affaires, nous n'en savons rien.

S'il a eu cette idée, s'il est coupable, c'est à dire qu'il savait où se trouvaient le corps et le couteau, pourquoi parlera-t-il aux gendarmes de Nice, de l'histoire de la champignonnière, puisque, eux, ne l'interrogent que par rapport au délit de fuite ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 août 2006, 18:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Bonjour a vous Tikko,
Je m'efforce de preserver les suceptibilites lors de mes posts mais je trouve votre derniere intervention,en particulier la derniere ligne,assez mal-t-a-propos,comme on dit.
Le collegue de Ranucci n'a jamais dit qu'il etait vicieux ni quoique ce soit de ce genre,il precise meme qu'il travaillait bien,qu'il etait poli et qu'il s'efforcait d'apprendre son metier aussi bien que possible.Il a cru bon de preciser que Ranucci avait acheté ses journaux,le dernier a ete acheté le jour de son arrestation d'ailleurs,alors qu'il ne l'avait pas fait auparavent.
Lors de l'accrochage,il a demandé a Ranucci de remplir le constat mais ce dernier n'en etait plus capable,ses mains tremblaient.
J'ai lu ces informations dans le POR de Gilles Perrault qui est un ouvrage innocentiste,je ne me raccroche pas a ca pour soutenir ma these culpabiliste mais cet element en fait partie,je ne vois pas en quoi je devrais l'ignorer.
Oui, Tikko, ce dont parlait Thomas est un élément comme un autre dont nous sommes parfaitement en droit de parler pendant des heures et même des semaines si ça nous chante. C'est un élément de l'affaire, alors on en parle. Personne n'a pris ça pour une preuve, je pense. Juste un truc étrange.

Alors, oui, il y aura toujours des gens pour dire qu'on était un mec louche si jamais on est accusé de meurtre, mais dans 90% des cas, je crois, ce sera plutôt : "Incroyable. Je n'aurais jamais cru ça de lui." Comme un dénommé Maurice Benvenutti, par exemple :

"Oui, j'ai appris par la presse et par la radio les faits reprochés à Ranucci. J'ai été surpris car franchement il m'a paru toujours parfaitement équilibré et je n'aurais jamais cru qu'il soit capable d'enlever une fillette et de la tuer.
J'ai connu en effet suffisamment Ranucci pour penser de lui qu'il avait tous ses esprits. Il a toujours raisonné normalement."


Le collègue de Ranucci, quant à lui, ne fait que rapporter des faits, sans les interpréter, puisque le reste de sa déclaration est plutôt favorable. Pourquoi donc le traiter par-dessus la jambe ?

Un haussement d'épaule, quand ce n'est pas carrément des insultes (envers les Aubert, ou même Rabineau), ça préserve d'avoir à assumer des témoignages pas agréables à lire pour un innocentiste.


Modifié en dernier par Marc D. le 07 août 2006, 18:34, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 août 2006, 18:34 
Ranucci commence son travail le 24 mai aux établissements Cotto en compagnie d'un collègue Jean-Marc Ivars chargé de le briefer.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 août 2006, 20:43 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Citation :
Pour moi, c'est bien le 4 et le 5 juin que Ranucci a du acheter le journal. Par contre, je ne me souviens plus qui a amené cette information.
C'est J-M. Ivars dans sa déposition du 1° Juillet 1974.
Ranucci a été stagiaire du 20 au 22 Mai 1974, et il a été mis en binôme avec M. Ivars à partir du 23 Mai et jusqu'au 5 Juin 1974.


Modifié en dernier par Dalakhani le 08 août 2006, 00:34, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 août 2006, 11:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 03 juil. 2004, 12:59
Messages : 28
Citation :
Bonjour a vous Tikko,
Je m'efforce de preserver les suceptibilites lors de mes posts mais je trouve votre derniere intervention,en particulier la derniere ligne,assez mal-t-a-propos,comme on dit.
Le collegue de Ranucci n'a jamais dit qu'il etait vicieux ni quoique ce soit de ce genre,il precise meme qu'il travaillait bien,qu'il etait poli et qu'il s'efforcait d'apprendre son metier aussi bien que possible.Il a cru bon de preciser que Ranucci avait acheté ses journaux,le dernier a ete acheté le jour de son arrestation d'ailleurs,alors qu'il ne l'avait pas fait auparavent.
Lors de l'accrochage,il a demandé a Ranucci de remplir le constat mais ce dernier n'en etait plus capable,ses mains tremblaient.
J'ai lu ces informations dans le POR de Gilles Perrault qui est un ouvrage innocentiste,je ne me raccroche pas a ca pour soutenir ma these culpabiliste mais cet element en fait partie,je ne vois pas en quoi je devrais l'ignorer.
Désolé d'avoir froisser votre susceptibilité.

Ce que je voulais dire, au delà du clivage culpabiliste/innocentiste, c'est que cet argument n'a pour moi aucune valeur.
Il ne va pas dans le sens de la culpabilité, ni dans celui de l'innoncence. Il est trop biaisé par le fait qu'on interroge ce gars en orientant ses réponses. "Vous n'avez rien remarqué d'anormal ? Son comportement ? etc".

Ranucci qui tremble au moment de remplir un constat, un simple constat pour un accident dont il est nullement responsable, alors que le lendemain, embarqué par les flics, il assume tout à fait normalement avec aplomb, sans manifester le moindre signe d'anxiété ? Et il mettra +24h avant de s'écrouler et d'avouer ?
Ca vous semble probable cette faiblesse du 5 juin qui se transforme en force le lendemain ?
A mon avis, cette déclaration du collègue, elle est pipeau.

Encore une fois, ca ne veut pas dire qu'il est innocent.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 août 2006, 12:25 
Je continue de penser que ce collegue n'a pas voulu charger Ranucci,il en dit meme beaucoup de bien.
L'episode journal+vive reaction apres l'accrochage n'est qu'un detail qui lui a paru assez curieux pour s'en souvenir,et voila encore une coincidence qui n'aide pas CR lorsqu'il pretend avoir la conscience tranquille ce jour la.
Je serais d'accord avec vous si ce collegue disait par exemple qu'il n'avait jamais trouvé Ranucci normal,qu'il n'etait pas etonné d'apprendre son arrestation,etc,etc.Mais c'est loin d'etre le cas.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 août 2006, 12:42 
quand je vous lis thomas, je me dis que vous êtes vraiment à court d'argument.

Vous insinuez beaucoup sans aucune preuve.

Par exemple, vous êtes convaincu que Ranucci était pédophile. Or, qu'avez comme comme faits probants pour appuyer cette opinion ?

RIEN ! vous comprenez ça ? RIEN DU TOUT !

prenons l'affaire Papallardo. Admettons que Ranucci ait fait un bisou sur la joue ou le front du petit. Bon d'accord, il n'avait pas à faire un bisou à un gamin qu'il ne connait pas et avec lequel il n'a aucun lien de parenté.

Mais avouez qu'on est loin de la pédophilie quand même ?

la pédophilie est une préférence sexuelle pour les enfants. On parle donc de pratique sexuelle. Ranucci a t-il montré son quiqui rose à un enfant ? non ? a t-il montré son derrière ? non.
Il n'y a pas d'acte ou d'aggression sexuelle dans son approche avec les enfants. Il a une affection saine pour eux et c'est tout.

IL N'A JAMAIS FAIT DE MAL A UN ENFANT !!!

est ce vous comprenez cela ou pas ?

la petite Marie-Dolorès n'a pas été violée.
Ce n'est donc pas un meurtre pédophile.

On est donc très très loin de vos insinuations.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 267 messages ]  Aller à la page Précédente 114 15 16 17 18 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com