Nous sommes le 18 déc. 2017, 00:08

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante
Auteur Message
Message non luMessage posté... : 18 juin 2008, 21:59 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Décidément, je me pose des questions ce soir...Je me demandais dans quelle mesure le passé et la vie personnelle de Ranucci ont ou auraient pu peser dans cette histoire. D'un côté, on a ceux qui lui trouvent un passé "normal" avec des relations "normales", des copains, des sorties...d'un autre côté, on connaît les inombrables déménagaments, la psychose de sa mère pour un enlèvement par le père...on a les dires de Rabineau, on en a qui veulent à tout prix dire qu'il couchait dans le lit de sa mère, qu'il avait une sexualité déviante.

Où est le faux, le vrai, le peut-être plausible ?....

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 juin 2008, 23:08 
Difficile à dire.

Le plus vraisemblable est que, comme la plupart d'entre nous, il devait être multiple. Sans compter qu'il était surtout très jeune et "pas encore vraiment fini", comme tous les jeunes de 20 ans.
Il y a toujours un moment dans la vie d'un jeune où ils suffit d'un rien pour que ses côtés négatifs prennent le dessus ou qu'il trouve au contraire son équilibre.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 juin 2008, 13:09 
Une chose est certaine : il n'a pas eu une enfance normale.
Gilles Perrault le reconnait aujourd'hui aisément, contrairement à ce qu'il disait encore en 2003 dans "Faites entrer l'accusé" ("une enfance comme en ont des dizaines de milliers d'enfants").
Et ce, au moins durant les 4 premières années de sa vie compte tenu des rapports entre ses parents, et ensuite cette fuite continuelle avec sa mère avec la crainte que son père les retrouve, "qu'il tue sa mère et qu'il le tue lui-même" ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 juin 2008, 13:22 
Il est certain que ces 30 et quelques déménagements l'ont empêché de développer des racines. Ce qui expliquerait ce mutisme et cette attitude renfermée dont parlent plusieurs personnes qui l'ont connu.

Sans compter que cette absence et cette peur permanente de son père n'a pas pu ne pas avoir des conséquences dans la construction de sa personnalité.

Cela dit, il y a souvent, entre 15 et 20 ans, une période où les adolescents et les jeunes adultes manifestent cette attitude d'enfermement têtu et / ou boudeur, même parmi ceux qui ont vécu dans un entourage familial normal et sans histoires.


Haut
   
Message non luMessage posté... : 22 juin 2008, 21:15 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Chantal a écrit :
on a les dires de Rabineau, on en a qui veulent à tout prix dire qu'il couchait dans le lit de sa mère,

Sur ce point je ne vois pas trop où est le problème, si les personnes restent chacun de leur côté il n'y a pas de mal

Citation :
qu'il avait une sexualité déviante.

Ca il faudrait quand même des éléments pour s'en assurer, car à ce jour il n'a couché qu'avec "des" femme"s" et il n'y a rien de déviant là dedans.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 22 juin 2008, 22:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 12:37
Messages : 3495
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
La perquisition au domicile de CR ne fait-elle pas état d'une chambre bien à lui, d'un lit bien à lui ? c'est quoi ces conneries :?: ewhistle


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 22 juin 2008, 22:58 
Où as-tu lu ou entendu, Chantal, que CR aurait dormi dans le lit de sa mère ?!?!?!
Je n'ai nulle part lu quoi que ce soit qui irait dans ce sens.

Franchement, je pense qu'on a beaucoup raconté de bêtises sur la relation entre CR et Madame Mathon.
Je suis persuadée qu'il entre beaucoup de caricature et de légende dans cette histoire et que la mère et le fils avaient très probablement la relation normale, banale, qui est celle que l'on constate dans tellement de familles monoparentales où la maman est seule pour élever un enfant, sans plus.

Je pense que tout a dû partir d'une phrase qu'aurait prononcée Mme Mathon : "C'était la première fois qu'il dormait hors de la maison".
L'a-t-elle dit ? Je n'en sais rien, mais si elle l'a dit, je comprends bien ce qu'elle voulait dire : il n'avait sa voiture que depuis quelques semaines et c'était effectivement sa première virée seul, avec nuit passée à l'extérieur, en dehors des cadres organisés que sont l'internat, les colonnies de vacances, les visites en Belgique ou le service militaire.

Les journalistes ont brodé à partir de là. Cuisiné à la sauce journalistique, cette phrase anodine a été soumise à des interprétations enflées, disproportionnées, beaucoup plus vendeuses.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 30 juin 2008, 09:05 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Bon, je ne connais pas des bouquins entiers par coeur et si je me trompe, fusillez-moi vite fait, mais n'est-ce pas Gillers Perrault qui a dit ou écrit qu'on a raconté tout et n'importe quoi sur le compte de Ranucci et notamment qu'il était déjà assez âgé quand il aurait encore couché dans le lit de sa mère ? kap

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 30 juin 2008, 09:33 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3460
Localisation : 57
Bonjour à toutes et à tous,

cette histoire ne fût pas vendeuse du tout, elle n'intéressait personne, la seule chose qui intéresssait, c'est qu'on lui coupe la tête, à Ranucci, sans autre forme de proçès.

Et pour ce qui est de la personnalité de CRanucci, elle n'a d'intérêt que s'il a tué la petite, sinon, ben...on s'en fiche un peu.

Alors, ou il est coupable et on cherche à connaître les raisons de son geste, ou on le dit innocent, et dans ce cas, quel intérêt?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 30 juin 2008, 09:36 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
laurence a écrit :
Bonjour à toutes et à tous,

cette histoire ne fût pas vendeuse du tout, elle n'intéressait personne, la seule chose qui intéresssait, c'est qu'on lui coupe la tête, à Ranucci, sans autre forme de proçès.

Et pour ce qui est de la personnalité de CRanucci, elle n'a d'intérêt que s'il a tué la petite, sinon, ben...on s'en fiche un peu.

Alors, ou il est coupable et on cherche à connaître les raisons de son geste, ou on le dit innocent, et dans ce cas, quel intérêt?


+1


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 30 juin 2008, 10:10 
Chantal a écrit :
Bon, je ne connais pas des bouquins entiers par coeur et si je me trompe, fusillez-moi vite fait, mais n'est-ce pas Gillers Perrault qui a dit ou écrit qu'on a raconté tout et n'importe quoi sur le compte de Ranucci et notamment qu'il était déjà assez âgé quand il aurait encore couché dans le lit de sa mère ? kap


Si, c'est lui. Et je serais assez de son avis.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 30 juin 2008, 10:17 
laurence a écrit :
cette histoire ne fût pas vendeuse du tout, elle n'intéressait personne, la seule chose qui intéresssait, c'est qu'on lui coupe la tête, à Ranucci, sans autre forme de proçès.


Je n'ai pas dit qu'elle avait été vendeuse et je suis bien d'accord avec toi que la plupart des gens ne rêvaient que de le couper en rondelles sans autre forme de procès et se foutaient éperdument des circonstances atténuantes qu'il aurait pu avoir de part son enfance et adolescence.

Je dis que les journalistes ont arrangé cette histoire à leur sauce comme ils le font toujours.
Ils ne se disent même pas consciemment :"Tiens on va tourner les choses comme cela parce que ce sera plus vendeur". C'est devenu une seconde nature parce ce que c'est ce que la rédaction et la direction du journal attend d'eux. C'est moins accentué dans les journaux sérieux, mais ce n'est jamais absent.

Que leur prose et leur présentation des faits n'aient pas ensuite les effets escomptés, c'est autre chose.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 30 juin 2008, 10:20 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3460
Localisation : 57
J'ai bien compris ton message. Et il est clair qu'il fallait en rajouter ou pour le moins trouver de quoi écrire car cette affaire n'intéressait personne, nous sommes bien d'accord...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 30 juin 2008, 10:31 
laurence a écrit :
J'ai bien compris ton message. Et il est clair qu'il fallait en rajouter ou pour le moins trouver de quoi écrire car cette affaire n'intéressait personne, nous sommes bien d'accord...


Pas du tout !
Il est bien évident que l'affaire Ranucci intéressait tout le monde au moment où elle s'est produite. Nul n'était besoin d'en rajouter.

Mais comme je le dis, il existe des règles journalistiques que la plupart des journalistes appliquent sans même s'en rendre compte, parce qu'ils sont formés à cela.

Tu imagines un article qui ne serait que la plate narration des seuls faits qui seraient avérés.
Autant lire un constat de police ou de gendarmerie (avec tout le respect que je dois à ton mari !).

Sans compter que, s'il fallait s'assurer que les faits sont définitivement avérés avant d'écrire son article, on n'écrirait pas grand chose sur grand chose.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 30 juin 2008, 10:41 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3460
Localisation : 57
Marc ne fait pas ce boulot, Danou, lui c'est "sécurité nationale et internationale" :wink:

Pour le reste, une affaire comme Dils ou pire Villemin, l'affaire Ranucci n'était pas vendeuse et c'est pas moi qui le dit, ce sont les journalistes notamment Gicquel. A ne pas confondre avec le foin que c'a a fait après la sortie du livre POR.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com