Nous sommes le 19 oct. 2018, 21:42

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : représentant de commerce
Message non luPosté : 09 août 2007, 07:31 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Quelle était la profession de C.Ranucci ?

Dans cette affaire, tout est important et porteur de symboles... Il est écrit partout que Christian Ranucci était "représentant de commerce".

Dans sa première déposition du 5 juin il est indiqué qu'il déclare être "représentant de commerce stagiaire".

Son patron, monsieur Cotto indiquera que C.Ranucci n'a jamais été représentant de commerce dans sa petite affaire où tout le monde était polyvalent, que ce jeune salarié s'occupait de tout et de rien particulièrement et qu'il était affecté à l'entrepôt.

Dès son embauche, il était parti 3 jours, à partir du 20 mai, en stage de technico-commercial organisé par un fabricant de matériel. Il a passé du temps au dépôt, mais aussi à accompagner son collègue Yvars. Il était toujours bien sûr en période d'essai, et son patron ignorait encore s'il l'embaucherait un jour, estimant à 3 mois la période nécessaire pour l'évaluer... Compte tenu de son stage et des jours de fermeture, indique M.Cotto, il avait passé 8 jours dans l'entreprise... Il avait perçu 500 francs au titre du mois de mai. M.Cotto dit bien qu'il n'avait en tout cas aucunze critique à formuler sur sa façon de travailler.

Il est clair que C.Ranucci était motivé et que le métier de représentant l'intéressait et qu'il se plaisait à son travail... Dans son récapitulatif encore, évoquant la garde à vue, il se rappellera de son souci, le 5 juin dans la nuit, de sa journée de travail du lendemain...

D'une certaine façon, son attitude personnelle pendant toute la procédure, a bien quelque chose du comportement d'un commercial qui s'acharne sur sa vente d'autant plus qu'on lui fait des objections. A ce titre, son "stage" s'est heurté à un mur sur lequel il s'est brisé.

Le fait de présenter C.Ranucci comme un jeune favorisé, exerçant un métier à la fois 'craint' et critiqué(vendeurs à domicile) et envié (ça gagne des sous, bien habillé), roulant voiture à 20 ans, supposant un bon niveau intellectuel, tout cela a contribué à établir un parallèle à la Zola entre l'environnement social de Ranucci et la cité populaire, ses habitants et la famille de la victime...

Qui peut nous expliquer pourquoi dans cette enquête on n'écoute pas les témoins qu'on interroge... Comment ne pas voir de l'acharnement quand on considère l'importance accordée à la fausse piste de la pédophilie, par rapport aux témoins qui indiquent que C.Ranucci était un garçon ordinaire, normal, pas très expansif, mais plutôt sympathique.

Est-ce un élément nouveau ? Non, va t on nous dire, les jurés le savaient... en particulier l'un d'entre eux, commercial en assurances...

C.Ranucci n'a jamais été représentant de commerce. Il était, et c'est déja très bien, stagiaire polyvalant, pour son premier emploi au retour de l'armée.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 août 2007, 09:14 
Franchement, Webrider, je trouve que vous attachez une importance injustifiée au fait qu'il ait été "plus ou moins" voyageur de commerce.

Il avait trouvé un place dans une entreprise commerciale. Il était en période d'essai, ce qui est la procédure habituelle lorsqu'on débute quelque part. On l'aurait gardé ou on ne l'aurait pas gardé. Il semble effectivement qu'il ait été intéressé par ses activités et ait eu de l'ambition professionnelle, ce qui est normal. Il a passé une semaine de formation sur le tas avec son collègue Ivars, ce qui est également normal, banal, habituel.

Quant à l'utilisation de cette profession (qui n'existait encore pour CR qu'à l'état de promesse) pour je ne sais quelle manipulation psychologique subtile du jury, je n'arrive pas à vous suivre.
Je pense que le procès a suffisamment été mené à charge et que les exemples réels de manipulation plus ou moins subtile sont assez nombreux pour qu'on n'ait pas besoin d'en rajouter de plus ou moins ... tirés par les cheveux.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 août 2007, 10:45 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Citation :
Franchement, Webrider, je trouve que vous attachez une importance injustifiée au fait qu'il ait été "plus ou moins" voyageur de commerce.

Il avait trouvé un place dans une entreprise commerciale. Il était en période d'essai, ce qui est la procédure habituelle lorsqu'on débute quelque part. On l'aurait gardé ou on ne l'aurait pas gardé. Il semble effectivement qu'il ait été intéressé par ses activités et ait eu de l'ambition professionnelle, ce qui est normal. Il a passé une semaine de formation sur le tas avec son collègue Ivars, ce qui est également normal, banal, habituel.

Quant à l'utilisation de cette profession (qui n'existait encore pour CR qu'à l'état de promesse) pour je ne sais quelle manipulation psychologique subtile du jury, je n'arrive pas à vous suivre.
Je pense que le procès a suffisamment été mené à charge et que les exemples réels de manipulation plus ou moins subtile sont assez nombreux pour qu'on n'ait pas besoin d'en rajouter de plus ou moins ... tirés par les cheveux.
Il n'était pas "représentant de commerce" ainsi que son patron l'atteste (il ya un statut pour cette profession). Il n'était employé que depuis une quinzaine de jours à peine...

On sait qu'on a fait de Ranucci un faux portrait destiné à l'accabler : à peine sorti des jupes de sa mère alors qu'il rentrait d'un an d'armée, nunuche alors qu'on n'a pas tenu compte des témoignages de celles qu'il avait fréquentées, titulaire d'un métier alors qu'il débutait sans aucun diplôme ni qualification, pédophile...

Ce n'est pas tant au procès que ces approximations ont eu de l'importance, c'est pour l'opinion publique qui s'est acharnée sur lui et qui a soutenu l'atmosphère de haine à tous les moments où son sort était évoqué jusqu'au recours en grâce et à la cassation...

J'ai souvenir, mais il faut que je retrouve, que la partie civile, abusée par cette simplification sur son statut social, a fait argument de la profession de Ranucci...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 août 2007, 10:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Danou :
Citation :
Je pense que le procès a suffisamment été mené à charge et que les exemples réels de manipulation plus ou moins subtile sont assez nombreux pour qu'on n'ait pas besoin d'en rajouter de plus ou moins ... tirés par les cheveux.
Je ne me le tiens pas pour dit :mrgreen:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 août 2010, 10:08 
pour faire suite a ce fil , je ne retrouve plus le document ou j'ai lu cette info ( il me semble que c'est dans un extrait de journal )

Mme Rambla exprime quelque chose comme :

" je suis stupefaite qu'une personne avec une telle situation ( representant de commerce ) puisse commettre un acte aussi barbare "


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 août 2010, 16:16 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 juin 2004, 19:08
Messages : 53
Dans le POR, Gilles Perrault relate que, interrogée par un journaliste le jour de l'exécution de Ranucci, Mme Rambla avait déclaré : "C'était un représentant de commerce, il faut de la tête pour ça". Mme Rambla ne parlant pas bien le français, je pense qu'il s'agissait d'humour noir involontaire !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 août 2010, 16:51 
ok ! merçi Nick pour la correction .

a propos de tete , je cite une phrase de CR du PV 6 juin 74 :

...je ne comptais pas lui faire de mal et pourtant j'ai perdu la tête


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com