http://www.justice-affairescriminelles.org/Dossierranucci/phpBB2/

Se taire jusqu'à  l'échafaud ?
http://www.justice-affairescriminelles.org/Dossierranucci/phpBB2/viewtopic.php?f=108&t=11096
Page 1 sur 1

Auteur :  Chantal [ 29 nov. 2006, 10:34 ]
Sujet du message :  Se taire jusqu'à  l'échafaud ?

Je me pose la question suivante : est-ce vraiment réaliste de penser que Ranucci avait un secret quelconque (visite à son père ? beuverie ? etc) et qu'il s'est tu jusqu'au pied de l'échafaud ? On a soulevé qu'il ne voulait pas décevoir sa mère et lui faire encore plus de peine mais j'ai du mal à y croire.

Il est reconnu que tout être humain a un instinct de survie en général et certainement en cas de danger et je ne peux croire qu'à 22 ans on ait l'"envie" ou la pression de vouloir se sacrifier d'une quelconque manière que ce soit, même pour épargner sa mère ou toute autre personne.

Auteur :  Danou [ 29 nov. 2006, 10:54 ]
Sujet du message :  Re: Se taire jusqu'à l'échafaud ?

Citation :
Je me pose la question suivante : est-ce vraiment réaliste de penser que Ranucci avait un secret quelconque (visite à son père ? beuverie ? etc) et qu'il s'est tu jusqu'au pied de l'échafaud ? On a soulevé qu'il ne voulait pas décevoir sa mère et lui faire encore plus de peine mais j'ai du mal à y croire.

Il est reconnu que tout être humain a un instinct de survie en général et certainement en cas de danger et je ne peux croire qu'à 22 ans on ait l'"envie" ou la pression de vouloir se sacrifier d'une quelconque manière que ce soit, même pour épargner sa mère ou toute autre personne.
Rien à ajouter. Je souscris à 100 % à ce que vous dites.

Auteur :  PIF [ 30 nov. 2006, 16:38 ]
Sujet du message : 

Il est en effet plus que probable que si Ranucci avait eu un élément caché permettant de donner du poids à la thèse de l'innocence, il en aurait parlé.
A condition d'avoir conscience de l'importance de cet élément.
sauf surprise quant à son horaire, sa visite à son père ne pouvait l'innocenter.
Quant à la beuverie, il en a parlé à ses avocats, puis au procès, et enfin dans le récapitulatif. Mais rien qui l'innocente.

Ceci étant, je ne sais pas si la loi prévoyaut une possibilité de surseoir à une éxécution...

Auteur :  claude [ 30 nov. 2006, 17:17 ]
Sujet du message : 

Je pense que l'on peut appliquer aussi cette remarque a propos d'un éventuel complice que Ranucci refuserait de dénoncer.
Je sais que beaucoup d'entre nous penchant pour la thèse de la complicité estime qu'au contraire c'est cohérent, mais pour moi ça ne colle pas.

Page 1 sur 1 Heures au format UTC+02:00
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Limited
https://www.phpbb.com/