Nous sommes le 14 août 2018, 09:49

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 661 messages ]  Aller à la page Précédente 139 40 41 42 4345 Suivante
Auteur Message
Message non luPosté : 19 juil. 2011, 18:10 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Déposition du 10 Juin de Mr Aubert devant la juge d'instruction:

.....J'ai vu le conducteur près de la portière côté passager ouvrir la portière de l'extérieur, tirer par le bras, un enfant, l'entraîner hors du véhicule, sauter avec lui le caniveau bordant la route, grimper dans la colline, dans les fourrés. L'enfant n'a pas sauté le caniveau en premier mais à la suite du conducteur de la 304 et tirée par la main de ce conducteur.


Déposition du 10 Juin de Mme Aubert devant la juge d'instruction:

...Je maintiens intégralement la déposition que j'ai faite le 06 Juin 1974: j'ai vu l'homme tirer un enfant après avoir ouvert la portière côté passager de la 304. L'enfant était plaquée contre l'homme......


edoh


Haut
   
Message non luPosté : 19 juil. 2011, 18:20 
JP , que voulez dire par :

Citation :
J'ai du mal à accorder un crédit total à ces témoignages rapportés dans le PV de synthèse 610-1


Mr Aubert n'aurait il pas parler d'un paquet volumineux ? la synthese du capitaine Gras est datée du 8 juin . il aurait pu gommer " paquet volumineux " de son rapport qui fait tache dans une affaire ou l'on decouvre une enfant assassinée au lieu d'un paquet .

il ne l'a pas fait car il a retranscrit avec conformité les propos de Mr Aubert : un paquet volumineux

MERCI Didi pour l'extrait du journal .

comment interpreter l'article ?? les gendarmes contactent le couple Aubert le 5 juin en fin d'apres midi et annoncent la decouverte du cadavre ( pour avoir des explications vis a vis de la mention " paquet volumineux " ) Alain Aubert a pour reponse :

Citation :
J'ai cru qu'il s'agissait d'un paquet ... Mais jamais je ne me serais douté qu'il s'agissait d'un enfant


le journal le Meridional rapporte ces propos dans l'edition du 6 juin : un journaliste a donc certainement contacté un gendarme de la brigade d'Aubagne pour obtenir ces infos .


Haut
   
Message non luPosté : 19 juil. 2011, 19:01 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
http://luc.p.free.fr/rapport_synthese.htm



Si cela peut vous aider?


Haut
   
Message non luPosté : 19 juil. 2011, 19:27 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
didi a écrit :
extrait du journal Méridional (6 juin 1974) :

Citation :
"J'ai vu, devait-il [M. Alain Aubert] dire plus tard aux gendarmes d'Aubagne, l'homme sortir de la 304 grise. Il avait dans les bras une forme blanche. J'ai cru qu'il s'agissait d'un paquet dont il voulait se débarrasser en cachette, ce qui n'est pas pour surprendre en ce lieu où les dépôts d'ordures sauvages sont fréquents. Mais jamais je ne me serais douté qu'il s'agissait d'un enfant. D'ailleurs, j'interpellais l'homme plusieurs fois."

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
Message non luPosté : 19 juil. 2011, 19:34 
MICHEL62 a écrit :
JP , que voulez dire par :

Citation :
J'ai du mal à accorder un crédit total à ces témoignages rapportés dans le PV de synthèse 610-1


Mr Aubert n'aurait il pas parler d'un paquet volumineux ? la synthese du capitaine Gras est datée du 8 juin . il aurait pu gommer " paquet volumineux " de son rapport qui fait tache dans une affaire ou l'on decouvre une enfant assassinée au lieu d'un paquet .

il ne l'a pas fait car il a retranscrit avec conformité les propos de Mr Aubert : un paquet volumineux


Vous imaginez si M Gras avait retranscrit que le 4 juin, date du 1er appel de M Aubert, celui ci avait vu un type s'enfuyant avec un enfant ? cela voudrait dire que les gendarmes n'ont pas réagi à une information aussi importante alors qu'ils auraient du contacter les Aubert pour les auditionner ce qu'ils n'ont pas fait, ce qui est quand même très étonnant.

Cela dit, je ne rejette pas complètement cette possibilité que M Aubert ait pu parler d'un paquet aux gendarmes.
Ca pourrait expliquer qu'il n'y ait eu aucune convocation des gendarmes et aucun PV signé par les Aubert.
Il est possible aussi que l'information ne soit pas remontée suffisamment rapidement aux supérieurs.

Citation :
MERCI Didi pour l'extrait du journal .

comment interpreter l'article ?? les gendarmes contactent le couple Aubert le 5 juin en fin d'apres midi et annoncent la decouverte du cadavre ( pour avoir des explications vis a vis de la mention " paquet volumineux " ) Alain Aubert a pour reponse :

Citation :
J'ai cru qu'il s'agissait d'un paquet ... Mais jamais je ne me serais douté qu'il s'agissait d'un enfant


le journal le Meridional rapporte ces propos dans l'edition du 6 juin : un journaliste a donc certainement contacté un gendarme de la brigade d'Aubagne pour obtenir ces infos .


là aussi, il y a quelque chose de curieux puisque le même jour, le 5 juin, Mme Aubert lors d'une conversation téléphonique avec un journaliste raconte qu'elle a vu un type s'enfuir avec un enfant, alors que son mari vers 12h30 déclare à la gendarmerie de Gréasque que l'homme s'est enfui avec un paquet volumineux.
là il y a forcément quelque chose qui cloche. J'ai du mal à croire que les époux ne se soient pas concertés sur ce qu'ils ont vu. Comment peuvent ils donner des versions si différentes ?


Haut
   
Message non luPosté : 19 juil. 2011, 21:45 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Les journalistes n'ont pas inventé ce terme "paquet" d'autant qu'on retrouve ce même terme dans le PV de Gras

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
Message non luPosté : 19 juil. 2011, 22:27 
Citation :
Vous imaginez si M Gras avait retranscrit que le 4 juin, date du 1er appel de M Aubert, celui ci avait vu un type s'enfuyant avec un enfant ? cela voudrait dire que les gendarmes n'ont pas réagi à une information aussi importante alors qu'ils auraient du contacter les Aubert pour les auditionner ce qu'ils n'ont pas fait, ce qui est quand même très étonnant.


bin oui , cela prouve bien que Mr Aubert a declaré un " paquet volumineux " . le 4 juin , le responsable de gendarmerie ne va pas mettre en branlebas de combat toute une compagnie pour un type qui s'est enfui avec un paquet volumineux

Citation :
là aussi, il y a quelque chose de curieux puisque le même jour, le 5 juin, Mme Aubert lors d'une conversation téléphonique avec un journaliste raconte qu'elle a vu un type s'enfuir avec un enfant, alors que son mari vers 12h30 déclare à la gendarmerie de Gréasque que l'homme s'est enfui avec un paquet volumineux.
là il y a forcément quelque chose qui cloche. J'ai du mal à croire que les époux ne se soient pas concertés sur ce qu'ils ont vu. Comment peuvent ils donner des versions si différentes ?


le corps de l'enfant est decouvert dans le milieu de l'apres midi . a partir de ce moment , les journalistes vont chercher tout azimut des infos pour leurs articles du lendemain .

un journaliste de la radio contact mme Aubert et celle ci effectivement parle d'un enfant .

des cet instant , elle comprends que ce serait totalement deplacé de parler d'un paquet volumineux . la forme blanche devient donc un enfant ( habillé de blanc comme le precise Mr Aubert )

l'evolution des temoignages va se poursuivre le 6 juin a l'eveché :

Mr et Mme Aubert affirmeront qu'ils ne savent pas si l'enfant etait une fille ou un garçon ( evidemment , difficile de determiner le sexe d'une forme blanche ou d'un paquet )

Mme aubert precise qu'elle a entendu la voix fluette de l'enfant .. Mr Aubert ne sera pas en reste : le fuyard a repondu a ses appels et il a entendu des bruits de branchages ( contrairement a ce qui est ecrit dans le rapport de gendarmerie )

a vrai dire , je pense que cette " forme blanche " vue par ce couple soit bien l'enfant . mais ils etaient trop loin de la scene . ils ne pouvaient pas voir distinguement le fuyard .

alors , cette histoire de reconnaissance formelle de Ranucci .. c'est du pipeau


Haut
   
Message non luPosté : 19 juil. 2011, 22:36 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
D'ailleurs, il M. Aubert dit clairement :

Citation :
"Mais jamais je ne me serais douté qu'il s'agissait d'un enfant"

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
Message non luPosté : 19 juil. 2011, 22:48 
didi a écrit :
didi a écrit :
extrait du journal Méridional (6 juin 1974) :

Citation :
"J'ai vu, devait-il [M. Alain Aubert] dire plus tard aux gendarmes d'Aubagne, l'homme sortir de la 304 grise. Il avait dans les bras une forme blanche. J'ai cru qu'il s'agissait d'un paquet dont il voulait se débarrasser en cachette, ce qui n'est pas pour surprendre en ce lieu où les dépôts d'ordures sauvages sont fréquents. Mais jamais je ne me serais douté qu'il s'agissait d'un enfant. D'ailleurs, j'interpellais l'homme plusieurs fois."


Didi , je persiste : dans l'article de presse il est noté Aubagne et non Aix en Provence


Haut
   
Message non luPosté : 19 juil. 2011, 23:29 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Ben, il me semble que c'est rectifié !!!!!!!!!!

"J'ai vu, devait-il [M. Alain Aubert] dire plus tard aux gendarmes d'Aubagne, l'homme sortir de la 304 grise. Il avait dans les bras une forme blanche. J'ai cru qu'il s'agissait d'un paquet dont il voulait se débarrasser en cachette, ce qui n'est pas pour surprendre en ce lieu où les dépôts d'ordures sauvages sont fréquents. Mais jamais je ne me serais douté qu'il s'agissait d'un enfant. D'ailleurs, j'interpellais l'homme plusieurs fois."

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
Message non luPosté : 20 juil. 2011, 06:13 
didi a écrit :
D'ailleurs, il M. Aubert dit clairement :

Citation :
"Mais jamais je ne me serais douté qu'il s'agissait d'un enfant"

Pour répondre à didi et michel62, pourquoi Mme Aubert ne marque t-elle pas le même étonnement que son mari lors de la conversation téléphonique du 5 juin ?
Je ne sais pas si elle a été informée de la découverte du corps de la petite fille durant cette conversation, mais si tel était le cas, pourquoi n'a t-elle pas dit : "je suis très étonnée car mon mari et moi pensions avoir vu un paquet..." ?
non là elle est spontanée, directe...il s'agit d'un enfant. Jamais elle ne parle de paquet.

Alors Mme Aubert était elle plus franche que son mari ?
Si M Aubert a bien parlé d'un paquet à la gendarmerie à deux reprises, alors selon moi, il n'y a aucun doute, il a préféré parler d'un paquet plutôt que d'un enfant craignant d'être inquiété pour ne pas être intervenu.

Pour répondre à michel62 à propos des doutes que j'ai concernant l'appel du 4 juin concernant le paquet signalé par M Aubert. En rédigeant son PV de synthèse 610-1 le 8 juin, M Gras ne pouvait pas écrire le mot enfant même si, par hypothèse, M Aubert le lui avait dit car il se mettait en faute vis à vis de sa hiérarchie pour ne pas avoir réagi en lançant la grosse artillerie.
- alors soit M Aubert a bien parlé d'un paquet, solution la plus simple.
- soit il a parlé d'un enfant et M Gras a été obligé de remplacer le terme enfant par paquet pour couvrir sa brigade. Il se peut que l'info n'ait pas été considérée comme importante du fait que la voiture signalée dans l'appel à témoins du 4 juin sur Europe 1, une simca grise, ne correspond pas à celle décrite lors de l'accident au carrefour, une peugeot.
- soit il n'a jamais appelé

Les gendarmes ont juste envoyé une patrouille de militaires le 4 en fin d'après midi pour explorer la galerie (PV 610-1). Aucune mention faite du paquet assez volumineux durant ces recherches.
Ce même jour, on a M Aubert et M Guazzone qui ont téléphoné aux gendarmes.
M Guazzone ira témoigner le 5 juin à Gréasque (voir PV 610-3). Pourquoi n'y a t-il pas de PV d'audition de M Aubert ? a t-il été convoqué ? aucune trace de convocation. Le témoignage de M Guazzone était il plus important que celui de M Aubert ? difficile à comprendre.
Pourtant, la gendarmerie de Toulon aurait très bien pu auditionner les Aubert. Souvenez vous, la gendarmerie de Nice a bien auditionné C Ranucci pour des faits qui se sont déroulés à 200 kms de là.

Le 5 juin à 7 heures du matin, les gendarmes lancent des recherches dans les champignonnières et sur la rn8bis pour retrouver le véhicule endommagé. Toujours aucune mention au sujet du paquet. Pourquoi le paquet n'intéresse t-il pas les gendarmes à ce moment là ?
Décidément, l'appel de M Aubert ne semble pas intéresser les gendarmes.

Pour toutes ces raisons, je me demande si M Aubert a bien appelé les gendarmes. Alors évidemment, la question se pose : pourquoi, si tel était le cas, M Gras aurait il inventé des appels téléphoniques de M Aubert aux gendarmes ?
Tout simplement pour réparer leur négligence et désintérêt envers ce témoin capital, ce qui pourrait être considéré comme une faute professionnelle grave dans une affaire criminelle.
Ca pourrait expliquer le fait qu'il n'y ait pas de PV d'audition de M Aubert puisqu'il n'a jamais été convoqué par les gendarmes. Et pourtant, ils connaissaient son nom depuis le 3 juin grâce au témoignage de M Martinez à Gréasque.
Je me permets aussi de rappeler que dans un courrier que j'avais envoyé au capitaine Gras, je lui demandais s'il était certain que M Aubert avait bien contacté les gendarmeries : il m'avait alors juste répondu : "je le crois" alors que l'on pouvait s'attendre à une réponse plus ferme typiquement gendarmesque du genre : "affirmatif". Ce "je le crois" sonne toujours pour moi comme un doute.


Haut
   
Message non luPosté : 20 juil. 2011, 08:52 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
jpasc95 a écrit :
laurence a écrit :
J'ai un peu de mal à vous répondre, je dois ménager les susceptibilités de chacun, c'est très compliqué pour moi, vu ce que je pense de cette affaire.
Néanmoins, voilà ce que je pense et je l'ai déjà dit, enfin je crois: ni l'un ni l'autre n'ont vu l'enfant, ils ont vu une forme , au loin, comme décrite aux gendarmes.
Je suis renforcée dans cette idée au lu des pathétiques mensonges de l'un et de l'autre.


C'est étonnant d'avoir de telles doutes pour quelqu'un qui est convaincue de la culpabilité de C Ranucci.

Citation :
Alors, moi, on ne me fera pas croire à une erreur des gendarmes. Cela n'est qu'une retranscription d'une conversation téléphonique et si à l'époque, cela fonctionnait comme aujourd'hui, la conversation téléphonique a été enregistrée et par 2 fois, puisqu'à la base, il appelle la mauvaise gendarmerie.


lisez donc cela à propos de ce que certaines gendarmeries sont capables de faire :

"Les gendarmes falsifient un PV pour inculper des militants anti-OGM"
http://www.attac93sud.fr/spip.php?article431

Citation :
Renforcée également par la soudaine amnésie de Mr Aubert au sujet dudit coup de fil.
Et enfin, et aussi surprenant soit-il, par le comportement de Christian Ranucci:
S'il est avec l'enfant et que les faits se sont déroulés tels que décrits par Aubert aux policiers: ne croyez-vous pas qu'il l'aurait relâchée! juste un peu de bon sens de sa part, mince, ils sont presque nez à nez.


Ce qui est étonnant surtout, c'est qu'il l'aurait tuée à l'endroit où il a été vu par les témoins.










Bonjour JPascal,

Pour vous répondre au sujet de mes convictions, je vous direz ceci: oui, je pense que Christian Ranucci est coupable, seulement et puisque certains se demandent ce que je fais là, je suis ici pour dénoncer la manière dont l'enquête a été menée.

Je cherche aussi, comme vous probablement, à comprendre.

Parce qu'il n'est pas possible pour moi, aujourd'hui d'accuser un innocent ou au contraire d'innocenter un coupable.

Raison pour laquelle , je laisse les portes ouvertes et n'en verrouille aucune.

On ne voit pas comment on pourrait faire autrement!


Haut
   
Message non luPosté : 20 juil. 2011, 11:29 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Michel a écrit:
Citation :
a vrai dire , je pense que cette " forme blanche " vue par ce couple soit bien l'enfant . mais ils etaient trop loin de la scene . ils ne pouvaient pas voir distinguement le fuyard .

alors , cette histoire de reconnaissance formelle de Ranucci .. c'est du pipeau

Pourtant le dernier semble d'être plus proche à la vérité, que le premier!

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
Message non luPosté : 20 juil. 2011, 13:39 
Citation :
En rédigeant son PV de synthèse 610-1 le 8 juin, M Gras ne pouvait pas écrire le mot enfant même si, par hypothèse, M Aubert le lui avait dit car il se mettait en faute vis à vis de sa hiérarchie pour ne pas avoir réagi en lançant la grosse artillerie.

soit il a parlé d'un enfant et M Gras a été obligé de remplacer le terme enfant par paquet pour couvrir sa brigade


non JP , ce n'est pas possible .

1) l'article presenté par Didi prouve bien l'existence d'un temoignage " paquet volumineux " . je suis bien conscient que les articles de presse sont a prendre avec des " pincettes " mais tout de meme , le journaliste de ce quotidien a bien eu une source pour ecrire ces quelques lignes . je ne pense pas que ce soit une invention de sa part .

2) j'ai beaucoup mieux : l'emission " l'heure du crime " de RTL ( tjs dispo sur ce site ) sort des archives une interview d'un GENDARME realisé le 5 juin ( extrait du bulletin d'information de 22h )

il resume rapidement les faits en terminant par ceci : ... en entrainant une fillette qui semblait etre un paquet sous le bras

c'est un gendarme qui tient ces propos le 5 juin .... l'hypothese d'un correctif par le capitaine Gras le 8 juin ne tient pas la route


Haut
   
Message non luPosté : 20 juil. 2011, 14:00 
Citation :
Pour répondre à didi et michel62, pourquoi Mme Aubert ne marque t-elle pas le même étonnement que son mari lors de la conversation téléphonique du 5 juin ?


Mr et Mme Aubert n'ont pas le meme caractere : c'est elle qui porte la culotte , elle est plus vicieuse , plus degourdie que son mari , qui semble etre bien Nunuche .

prenons pour exemple l'evenement des aveux du 6 juin . lors de la confrontation , lui semble etre en retrait , Mme Aubert prends les devants : elle ordonne a Ranucci d'avouer , elle le secoue comme un prunier .

le 5 juin , elle sera bien plus pragmatique que son mari

lui : Mais jamais je ne me serais douté qu'il s'agissait d'un enfant"

elle : elle s'adapte rapidement a la logique de la situation : elle a vu un enfant .


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 661 messages ]  Aller à la page Précédente 139 40 41 42 4345 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com