Nous sommes le 23 nov. 2017, 01:05

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 49 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 24 févr. 2013, 19:10 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2069
Localisation : Normandie
Ce journaliste a mis son adresse E- mail . Ne pouvez-vous pas lui faire parvenir quelques corrections ? ::deal::

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 25 févr. 2013, 09:40 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 942
On pourrait aussi envoyé l'article corrigé à Monsieur le Maire.
Mais au fait, que faut-il corriger?
Il me semble qu'il y a des mensonges de M. Martinez, mais aussi une manipulation du journaliste.


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 25 févr. 2013, 12:15 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2069
Localisation : Normandie
Arlaten a écrit :
On pourrait aussi envoyé l'article corrigé à Monsieur le Maire.
Mais au fait, que faut-il corriger?
Il me semble qu'il y a des mensonges de M. Martinez, mais aussi une manipulation du journaliste.

Mais non, il faut que les corrections soient publiées. Corriger M.le maire ne mène nulle part.
Si le journaliste ne publiait pas, on serait sûr qu'il n'est pas indépendant.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 25 févr. 2013, 19:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 942
Doornroosje a écrit :
Arlaten a écrit :
On pourrait aussi envoyé l'article corrigé à Monsieur le Maire.
Mais au fait, que faut-il corriger?
Il me semble qu'il y a des mensonges de M. Martinez, mais aussi une manipulation du journaliste.

Mais non, il faut que les corrections soient publiées. Corriger M.le maire ne mène nulle part.
Si le journaliste ne publiait pas, on serait sûr qu'il n'est pas indépendant.

J'ai écrit: On pourrait aussi envoyé l'article corrigé

Aussi ce qui signifie que je suis pour les deux moyens et que je n'en exclue aucun.
S'agissant du journaliste, vu la manipulation honteuse que nous pouvons constater dans l'article, je doute fort
qu'il accepte de corriger quelque chose. Si le journaliste refuse la correction, vous proposez quoi ?

Quant à savoir si l'envoi de l'article corrigé à Martinez, Maire, "mène nulle part" désolé mais je crois que vous n'en savez rien.

Permettez moi de renouveler ma question. Qu'elles sont les corrections que vous souhaitez voir le journaliste, apporter à son article ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 25 févr. 2013, 19:59 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 15 mai 2011, 14:35
Messages : 381
Arlaten a écrit :


Permettez moi de renouveler ma question. Qu'elles sont les corrections que vous souhaitez voir le journaliste, apporter à son article ?
Le plus simple serais qu'il vienne faire un grand tour sur le forum


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 26 févr. 2013, 17:54 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2069
Localisation : Normandie
Arlaten a écrit :
Aussi ce qui signifie que je suis pour les deux moyens et que je n'en exclue aucun.
S'agissant du journaliste, vu la manipulation honteuse que nous pouvons constater dans l'article, je doute fort
qu'il accepte de corriger quelque chose. Si le journaliste refuse la correction, vous proposez quoi ?

Je ne suis pas si sûre, que le journaliste est vraiment de mauvaise foi. Mais s'il était négligent, c'est déjà difficile pour lui d'admettre. Il n'est pas nécessaire qu'il corrige, mais il puisse publier l'avis des gens biens renseignés. Sinon on saura qu'il n'est ni indépendant, ni objectif.
Citation :
Quant à savoir si l'envoi de l'article corrigé à Martinez, Maire, "mène nulle part" désolé mais je crois que vous n'en savez rien.

Pensez-vous qu'il écoutera ? Pour lui nous ne sommes que des fauteurs de trouble, qui ne lui laissent pas la paix. D’après tout, ce n'est pas la mort d'un enfant innocent, qui lui a remis, mais le fait qu'il est impliqué dans une affaire douteuse.
Citation :
Permettez moi de renouveler ma question. Qu'elles sont les corrections que vous souhaitez voir le journaliste, apporter à son article ?

J'arrive. Mais je pense qu'il vaut mieux, que ça vienne de quelqu'un, qui ne parle pas français comme une vache espagnol. picb
Citation :
Son témoignage permettra de confondre Christian Ranucci.

Il rêve; il n'existe aucun indice qu'il ait contribué à ça, sauf qu'il a peut-être contribué à impliquer l'auteur d'un délit de fuite, dans une affaire tout à fait différente. Et tout ça grâce au couple Aubert.
Citation :
J’ai toujours dit qu’il y avait un enfant dans la voiture….. contrairement à ce qu’indiquent les trois procès-verbaux du 3 -6-et10 juin.

Comment explique-t-il, que dan le PV de 3 juin il dit explicitement, que le chauffeur lui a semblé seul à bord de la voiture? Veut-il dire que les gendarmes ont voulu innocenter le chauffeur? Comment explique-t-il qu'il a persisté et signé cette déclaration le 6 juin? <<-S.I.: L'accident s'est produit très rapidement , mais malgré cela, j'ai aperçu nettement le conducteur et peux même vous signaler qu'il portait des lunettes .
-S.I.: Je suis formel, il s'agit bien de la personne que vous venez de me présenter et que vous me dites se nommer Ranucci Christian.
- S.I.: Je n'ai personnellement pas remarqué s'il y avait un enfant dans ce coupé 304.
>>
Citation :
On m’a fait entrer dans une grande salle en on m’a demandé de regarder les différents bureaux …

Espérons que sa mémoire est un peu troublé après presque quarante ans. Sinon, il nous fait savoir que les enquêteurs ont utilisé des méthodes illégales en lui introduisant dans une ambiance ou c'était claire qui était le suspect.
Citation :
... lors de la confrontation entre moi ,Ranucci et les époux Aubert devant la juge il niait carrément l’accident. Je lui ai dit vous mentez …..Il était de trois quarts de dos c’est finalement Mme Aubert qui l’a poussé au bout.

M. Martinez a confondu tout. Le 6 juin la juge n'était pas sur place. Ranucci n'a jamais nié l'accident ni le délit de fuite et j’espère, qu'il n'était pas là en même temps que les époux Aubert . Il doit donc parler du jour de la reconstitution et s'il a jamais dit a Ranucci "vous mentez", il devrait s'agir du déroulement de l'accident.
Citation :
Quelque chose m’a vraiment marqué. Un gendarme lui a donné une poupée et un couteau en bois. Ranucci a mimé spontanément le geste et son avocat lui a hurlé de ne pas faire avant d’être repris par les enquêteurs

C'est déjà accablant , que lors de la reconstitution d'un meurtre un témoin d'accident soit sur place, mais voici ce que mr Le Forsonney en dit
Citation :
<<Nous voici arrivés au croisement. Il commence à
faire une drôle de tête. L'accident est assez simple
à reconstituer, mais ça prendra des heures. Par
rap. port aux Martinez, il vient de droite, quoi qu'il
en dise, grille vraisemblablement le stop, et le choc
est violent. Depuis, la portière gauche est coincée.
Les témoins sont toujours bizarres. Pas moyen
que Martinez et sa copine soient clairs sur la
présence d'un passager. On a alors fait demi-tour
pour suivre à pied le fourgon de police qui roulait
au pas. On aurait dit un cortège derrière un
corbillard. On s’est arrêtés au point de contact
présumé avec les Aubert, d'où le ravisseur était
parti dans la colline avec l'enfant. Ceux-ci
persistaient à le voir extraire la petite fille de
l'extérieur par cette portière bloquée. Sur le
moment, pinailler sur ce genre de détails paraissait
hors sujet, voire indécent. Nous étions sans cesse
au bord de l'incident et on nous regardait à chaque
intervention comme si nous étions partisans de
l'assassinat des petits enfants. Je l'observe dans
son va-et-vient autour de la voiture, encombré du
mannequin qu'on lui a collé dans les bras. À quoi
pense-t-il ?
On a alors escaladé la colline, et perdu
plusieurs minutes à se mettre d'accord sur l'endroit
où avait été retrouvée la chaussure droite. Encore
quelques mètres, et nous sommes désormais dans
une sorte de clairière, où nous formons cercle
autour de lui. Il est au milieu, immobile, avec sa
poupée de tissu et son couteau en carton. Etrange
sabbat, dans le strident vacarme des cigales. Ilda
Di Marino lui a ordonné de mimer les gestes
mortels. Un temps - une éternité - et il s'est
effondré, en sanglotant: « Non ! Je ne peux pas, je
ne peux pas... » Le juge a arraché littéralement
des mains de sa greffière le rapport de
constatations et lui a agité sous le ne les photos du
petit cadavre, en hurlant, méconnaissable:
« Regardez Ranucci ! Regardez ce que vous avez
fait! Ça, vous vous en souvenez? » En face de
nous un gendarme a eu l'air de penser la même
chose: Tout cela n'était pas digne d'un transport de
justice. Elle a fini par se calmer, les lèvres
tremblantes, en entendant Jean Chiappe
grommeler quelque chose comme: «C'est
épouvantable... »
Cela donnera: « La reconstitution du crime
d'homicide a été impossible, l'inculpé prétendant
ne plus se souvenir de cette partie des faits » 1.
Nous avons regagné le fourgon et pris la
direction de la champignonnière. Comment a-t-il pu
se retrouver en marche arrière dans ce trou obscur
et nauséabond au bout d'un chemin de traverse
vaguement fermé par une barrière, et qui a l'air de
mener nulle part pour qui n'est pas un familier du
coin? Oui, c'est bien dans ce tas de tourbe qu'il a
jeté son couteau. Non, ce pull-over rouge
découvert dans la galerie ne lui appartient pas.
C'est bien de sa propre initiative qu'il est allé
chercher de l'aide, tout en sachant que plusieurs
témoins l'avaient repéré. Que signifiait cette
étrange réponse, «Je lui ferai payer ça et le reste»,
lorsque le contremaître Guazzone l'avait
questionné sur l'autre protagoniste de l'accident?
Et le voilà qui rentre chez lui, sans la moindre
inquiétude, mange de bon appétit le repas préparé
par sa mère, regarde un moment la télé, et va se
coucher. Soit. Plus de questions? Trop de
questions. La reconstitution est terminée.
Je lui ai dit que je viendrais le voir le lendemain.

1 Dans son livre, Ranucci coupable (France Europe Éditions, 2006),
Gérard Bouladou porte trente ans après une accusation grave, selon
laquelle cette attitude lui aurait été dictée par ses avocats. J'ignore où
il a pris ça, ni ce qu'il peut savoir des conseils que donne un avocat à son client. Cette accusation est fausse, absurde et indigne.

Pour finir, il me semble un peu gratuite d'attribuer des choses aux personnes qui ne se sont jamais exprimées. M Martinez ne sait rien de ce qui Mr Lombart a pensé. Ce qu'il dit de Perrault est de la diffamation, d'autan plus que Perrault a voulu faire revenir des recettes à la famille Rambla, qui a refusé.
Je suis à peu près sûre que la citation "vous mentez" dans Nice-matin de 7 juin est d’après Mme Aubert. À bas le secret de l'instruction et les procédures qui doivent sauvegarder le suspect de tout arbitraire et du biais publique! Le croquis est tout à fait ridicule, il paraît que M. Martinez ne se souvienne même plus, que l'accident s'est produit à un T-jonction.
Je n'ai jamais vu cette photo de Ranucci , mais il me semble qu'il n'y avait pas plus de 16 ans.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 27 févr. 2013, 19:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 942
Doornroosje a écrit :
Je ne suis pas si sûre, que le journaliste est vraiment de mauvaise foi.

Je vous dit que dans l'article, il y a une manipulation. Donc pour moi, le journaliste trompe le lecteur. Il est donc malhonnête.

Doornroosje a écrit :
Pensez-vous qu'il écoutera ? Pour lui nous ne sommes que des fauteurs de trouble, qui ne lui laissent pas la paix.

L'essentiel c'est qu'il sache que des gens savent qu'il ment.
Cet article a certainement été "commandé" par Martinez lui-même, pour une raison qui me semble évidente. Il faut qu'il sache que le bénéfice qu'il comptait tirer de cet article, est loin d'être garantie.

Doornroosje a écrit :
J'arrive. Mais je pense qu'il vaut mieux, que ça vienne de quelqu'un, qui ne parle pas français comme une vache espagnol.

Ce n'est pas moi qui l'a dit. De plus, je savais à quoi je m'exposais.

Doornroosje a écrit :
Citation:
On m’a fait entrer dans une grande salle en on m’a demandé de regarder les différents bureaux …

Espérons que sa mémoire est un peu troublé après presque quarante ans. Sinon, il nous fait savoir que les enquêteurs ont utilisé des méthodes illégales en lui introduisant dans une ambiance ou c'était claire qui était le suspect.

Ce qu'il raconte là est différent de ce qu'il a raconté à G. Bouladou.

Doornroosje a écrit :
Citation:
... lors de la confrontation entre moi ,Ranucci et les époux Aubert devant la juge il niait carrément l’accident. Je lui ai dit vous mentez …..Il était de trois quarts de dos c’est finalement Mme Aubert qui l’a poussé au bout.

M. Martinez a confondu tout. Le 6 juin la juge n'était pas sur place. Ranucci n'a jamais nié l'accident ni le délit de fuite et j’espère, qu'il n'était pas là en même temps que les époux Aubert . Il doit donc parler du jour de la reconstitution et s'il a jamais dit a Ranucci "vous mentez", il devrait s'agir du déroulement de l'accident.

Non, il s'agit de la confrontation du 11 juin. Martinez a déjà raconté cela dans les livres de G. Bouladou. Dans ses récits, c'est la juge qui aurait ramené Ranucci à la raison. Dans l'article c'est Mme Aubert. Cela montre bien que Martinez raconte n'importe quoi.


Doornroosje a écrit :
Citation:
Quelque chose m’a vraiment marqué. Un gendarme lui a donné une poupée et un couteau en bois. Ranucci a mimé spontanément le geste et son avocat lui a hurlé de ne pas faire avant d’être repris par les enquêteurs
C'est déjà accablant , que lors de la reconstitution d'un meurtre un témoin d'accident soit sur place, mais voici ce que mr Le Forsonney en dit

Martinez ment. L'endroit où la reconstitution de la scène de crime a eu lieu est tout petit. Martinez n'avait aucune raison de se trouver à cet endroit.
Il a raconté aussi cette scène à G. Bouladou, mais il n'a jamais parlé d'un avocat qui aurait demandé à Ranucci de ne pas faire le geste. Pas de doute, il a lu au moins un livre de G. Bouladou.


Doornroosje a écrit :
Je suis à peu près sûre que la citation "vous mentez" dans Nice-matin de 7 juin est d’après Mme Aubert.

Oui, c'est ça, il s'agit bien de Mme Aubert. En coupant l'image pour que n'apparaisse pas le nom de Mme Aubert et en laissant croire que c'est Martinez qui aurait dit cela, le journaliste n'a fait ni plus ni moins qu'une manipulation.

Doornroosje a écrit :
Le croquis est tout à fait ridicule, il paraît que M. Martinez ne se souvienne même plus, que l'accident s'est produit à un T-jonction.

Ce croquis a été publié, au moment des faits dans un autre journal. Il n'est pas l'œuvre de Martinez.
Doornroosje a écrit :
Je n'ai jamais vu cette photo de Ranucci , mais il me semble qu'il n'y avait pas plus de 16 ans.

Je ne crois pas qu'il s'agisse de Ranucci, mais plutôt de Martinez.


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 27 févr. 2013, 21:20 
bonsoir

je vais etre honnete avec la communauté de cet espace :

j'ai adressé un email au journaliste dans la nuit de samedi ( avant meme que Rose ne propose ce contact )

grosso modo , je lui ai dit que des elements nouveaux sont apparus dans le dossier depuis l'accident de VM ( en clair qu'il faut egalement presenter les elements a decharge )

voici sa reponse ( recu dimanche dans la soiree )

Bonsoir,

Vous aurez compris qu'il ne s'agissait nullement dans cet article de
polemiquer sur l'affaire et remettre en cause ni l'enquête, ni le
jugement. Simplement d'illustrer une chronique historique locale avec l'un
des acteurs de cette affaire qui se trouve être maire d'une petite commune
de notre territoire. Ce travail m'a toutefois rappelé combien les faits
sont têtus et les raisons de douter persistantes.


les faits sont tetus ... une expression tout craché de G Bouladou .

en fait , on doit bien comprendre qu'au moment meme de l'interview , Vincent Martinez a certainement eduqué ce jeune journaliste

... et surement presenté le livre de Gerard bouladou . une preuve ??

regardez attentivement la photo de nice-matin ( Ranucci ) du journal : on distingue parfaitement une fleche a l'angle de la vitre .

il s'agit tout simplement de la reproduction de l'extrait du journal d'epoque placé dans le bouquin de Bouladou .


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 28 févr. 2013, 08:57 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 942
Merci Michel pour l'action et bien vu pour la petite fléche.
Il y a donc deux manipulations du journaliste dans cet article.
Ce serait peut être bien de lui renvoyer un "petit quelque chose" et de lui demander
pourquoi, "pour une chronique locale", il a éprouvé le besoin de "manipuler" son article.


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 28 févr. 2013, 15:12 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 12:37
Messages : 3491
Localisation : Saint-Claude JURA (39)


Merci itou à toi Michel,

Perso, je trouve crasse de la part de l'édile de "ré-enflammer" cette dramatique histoire.

N'a-t-il rien d'autre à foutre à l'égard de sa commune varoise qui n'a rien de commun avec cette affaire ? Il habitait Aix à l'époque.

Cà prouve bien sa mentalité malsaine et tant mieux s'il lit le forum comme le disait plus haut Bruno.

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 28 févr. 2013, 16:09 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2069
Localisation : Normandie
Citation :
Doornroosje a écrit:
Je n'ai jamais vu cette photo de Ranucci , mais il me semble qu'il n'y avait pas plus de 16 ans.
Citation :
Arlaten
Je ne crois pas qu'il s'agisse de Ranucci, mais plutôt de Martinez.

Ouf :shock: Il avait 26 ans ? Un vrai babyface. Les sourcils sont pareils donc vous avez raison et c'est en même temps marqué dessous. J'ai donc mal lu. :oops:
Citation :
Michel a écrit:
il s'agit tout simplement de la reproduction de l'extrait du journal d'epoque placé dans le bouquin de Bouladou .

Wow Michel. Vous êtes un mieux journaliste investigateur que monsieur Charles. ::fouamoureux::
Ceci dit: j'ai l’impression, que c'est juste ce qu'il veut bien être: journaliste investigateur.
Peut-être on lui fait faire des petits articles feuille de choux, afin de gagner sa vie....
L’idée de Moraucon de lui envoyer chez les Aubert n'est pas si dingue en vu de ce premier article. Espérons qu'il habitent toujours ce région; je voudrais bien entendre ce qui les Aubert racontent presque quarante ans après.
Michel avez vous envoyé le lien vers cette page du forum au journaliste ? Si non je le ferai.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 28 févr. 2013, 16:12 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2069
Localisation : Normandie
Anne a écrit :


Merci itou à toi Michel,

Perso, je trouve crasse de la part de l'édile de "ré-enflammer" cette dramatique histoire.

N'a-t-il rien d'autre à foutre à l'égard de sa commune varoise qui n'a rien de commun avec cette affaire ? Il habitait Aix à l'époque.

Cà prouve bien sa mentalité malsaine et tant mieux s'il lit le forum comme le disait plus haut Bruno.

Tu as tort Anne, monsieur le maire a gentiment accepté la demande..... :twisted:

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 28 févr. 2013, 17:43 
bonsoir Rose

Citation :
Michel avez vous envoyé le lien vers cette page du forum au journaliste ? Si non je le ferai.


non , je ne l'ai pas fait .. d'ailleurs je n'ai plus de news de sa part


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 28 févr. 2013, 21:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 12:37
Messages : 3491
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Rose a dit :
Je n'ai jamais vu cette photo de Ranucci , mais il me semble qu'il n'y avait pas plus de 16 ans.



Arlaten a raison Rose, il s'agit d'une photo d'ado du maire. (donc une nouvelle tromperie de l'image souhaitée par l'édile et le journaliste ? )

A l'époque des faits, il portait les cheveux courts et frisouillés, du moins ondulés.


Voir ci-dessous :

Il porte une chemise à carreaux (style fermier) et des lunettes de soleil (style américain) faisant face au gendarme qui chahute le képi de son collègue en s'essayant au grand écart :mrgreen:
Tous ces témoins-clé sont donc réunis et j'en retiens que tous les 4 n'ont retenu que la couleur grise du véhicule qui a accusé le suspect idéal puisqu'il y a eu erreur sur la voiture (204 au lieu de 304).


Fichier(s) joint(s) :
RECONSTITUTIONTalus 24 juin74-Aubert -Martinez.jpg


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message : Re: var-matin VINCENT MARTINEZ
Message non luMessage posté... : 02 mars 2013, 09:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 942
Anne a écrit :


Perso, je trouve crasse de la part de l'édile de "ré-enflammer" cette dramatique histoire.

N'a-t-il rien d'autre à foutre à l'égard de sa commune varoise qui n'a rien de commun avec cette affaire ? Il habitait Aix à l'époque.


J'ai dans l'idée que ce monsieur prépare sa prochaine campagne electorale.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 49 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com