Nous sommes le 17 août 2019, 14:51

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 222 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 515 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 08:10 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3749
Localisation : Paris
Hé ben, joli exercice de style...
J'ai moi aussi parcouru votre blog et j'en suis arrivée aux mêmes conclusions que Webrider...
J'ai constaté au passage que les personnes qui sont les premières à aboyer contre la vilaine censure en font usage avec une facilité déconcertante dès que l'interlocuteur a le tort de poser certaines questions qui peuvent apparaître gênantes. :wink:
Votre assurance et votre capacité à constamment vous nourrir d'eloges tant sur votre travail que sur votre propre personne est assez sidérant.

Citation :
Je ne répondrais pas aux points que vous avez évoqué, pour la simple et bonne raison que vous reprenez textuellement les arguments développés par Gilles Perrault dans son livre "Le Pull-Over rouge" et qu'ils sont suffisamment bien expliqués sur mon blog.
Je n'ai pas à apporter de preuve, c'est à vous d'en trouver des solides à propos de l'innocence.
Vous devriez pourtant y répondre ... car si votre démarche est intéressante à la base et votre blog bien construit, je trouve vos conclusions souvent trop expéditives malheureusement.
Je vous rappelle enfin que dans le cadre d'une révision, il n'est pas nécessire en théorie de démontrer l'innocence du condamné mais un doute sur sa culpabilité.
Citation :
Enfin, dernier point, cette affaire semble vous toucher affectivement : on n'est pas là pour faire du sentiment ou de la morale, mais du droit.
Je comprends que Christian Ranucci puisse en toucher quelques un, mais l'aspect "affectif" doit demeurer à la famille des protagonistes de cette affaire et pas à des personnes qui ne l'ont jamais connu.

Sur votre blog ce côté affectif est plus que perceptible...doit on pour autant en déduire que vous appartenez à la famille Rambla?
L'affectif ne se décrête pas, ne se commande pas, et je comprends votre naturelle compassion à l'egard de la famille de la petite victime.
Mais dans le cadre d'un blog ou d'un forum, ne croyez vous pas que le droit, les faits doivent précéder l'affectif( comme vous semblez si bien le rappeler à webrider?)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 08:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 08:32
Messages : 791
Les réponses sont dans les notes du blog. C'est pour cela que je n'en parlerais pas ici.

Vous reconnaissez que vous devez apporter un élement de doute. Ainsi, vous devez "révéler un fait nouveau ou un élément inconnu de la juridiction au jour du procès, de nature à faire naître un doute sur la culpabilité du condamné" (art. 662 C.P.P.) : la charge de la preuve est donc dans votre camp. C'est les mots "fait" (et pas hypothèse) et "inconnu de la juridiction au jour du procès" qui sont les plus importants : j'attends donc vos pièces et conclusions.

Enfin : oui je rends hommage à cette petite fille qui était magnifique et qu'on traite comme un objet secondaire de l'affaire alors que c'était le personnage principal, oui je préfère les enfants à leurs meurtriers, mais pour être tout à fait franc on ne peut pas parler d'affectif à ce niveau.
Innocente, la petite fille l'était au moment des faits et elle le demeurera toujours.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 08:29 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Par exemple, comment exiger de Christian Ranucci qu'il déssine le platane alors qu'il était derrière lui ?
Comment expliquez-vous qu'il indique sur le croquis la rue qui se trouve derrière le platane?

Et comment ne peut-il pas voir ces éléments étant donné qu'en montant dans sa voiture il a le platane dans son champ de vision?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 08:38 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Vous reconnaissez que vous devez apporter un élement de doute.
Et pour ceux qui voudraient que l'on leur explique les fondements de la version officielle?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 08:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Je ne répondrais pas aux points que vous avez évoqué, pour la simple et bonne raison que vous reprenez textuellement les arguments développés par Gilles Perrault dans son livre "Le Pull-Over rouge" et qu'ils sont suffisamment bien expliqués sur mon blog.
Je n'ai pas à apporter de preuve, c'est à vous d'en trouver des solides à propos de l'innocence.
A mon avis, si vous n'arrivez pas à en développer de nouveaux, ce n'est pas parce que l'enquête a été mal faite, c'est parce qu'il n'y en a pas : tout est accablant pour Christian Ranucci dans cette histoire.
Par exemple, comment exiger de Christian Ranucci qu'il déssine le platane alors qu'il était derrière lui ?


Enfin, dernier point, cette affaire semble vous toucher affectivement : on n'est pas là pour faire du sentiment ou de la morale, mais du droit.
Je comprends que Christian Ranucci puisse en toucher quelques un, mais l'aspect "affectif" doit demeurer à la famille des protagonistes de cette affaire et pas à des personnes qui ne l'ont jamais connu.
A ceci pres que j'ai un regard critique sur le livre de Gilles Perrault...


C'est votre affaire, si j'ose dire...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 09:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Puisque vous dérogez dans ce post au principe même de ne pas mélanger les lieux, je souligne que ce qui m'a choqué de le blog de ce monsieur que vous semblez bien connaitre, c'est que ses arguments sont parmi les plus fallacieux que cette affaire nous ait livrés et ses méthodes parmi les plus radicales :

- photos non représentatives (l'arbre de St Agnes pas encore étêté mais sans aucun feuillage, la pancarte du voisin des Ets Rahou..., pantalon couvert de carrés verts encadrant des supposées tâches, maille d'un scoubidou sans avoir en face en comparaison celle de l'objet saisi dans le coffre de Ranucci)

- affirmations gratuites, péremptoires, parfois incohérentes (le pantalon trouvé dans le garage...)

- réponses dilatoires et censure des réponses

Je trouve déplacé le bandeau ostentatoire revendiquant le respect du à la victime

Faute de discussion possible avec ce monsieur, il y plus important à faire.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 10:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 08:32
Messages : 791
Cher Monsieur,
si j'ai supprimé vos commentaires, c'est qu'ils ne concernaient pas le fond de l'affaire, mais de simples reflexions générales (voire agressives) qui n'avaient rien à faire là.

Vous pouvez intervenir sur le fond, mais les considérations d'ordre affectives que vous pouvez avoir concernant cette affaire ne me concernent pas.

Concernant les photographies : c'est le point fort du blog. Il est illustré et permet ainsi au lecteur de voir plutôt que d'imaginer.

Concernant les conclusions : elles sont à chaque fois le résultat d'une (intense) reflexion.

Ainsi, puisque vous parlez du pantalon : croyez-vous sincérement que Christian Ranucci descendait dans le parking collectif de son immeuble ou dans le local à vélo pour enfiler son pantalon taché de sang, qu'il laissait là le reste du temps?
Pourquoi aucun voisin ne le signale?

Je crois qu'il faut quand même rester sérieux : le pantalon a bien été saisi dans le coffre de la voiture.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 11:43 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
François François dixit :
Citation :
Cher Monsieur,
si j'ai supprimé vos commentaires, c'est qu'ils ne concernaient pas le fond de l'affaire, mais de simples reflexions générales (voire agressives) qui n'avaient rien à faire là.
Evidemment, si vous n'attendez par rapport à vos certitudes que des questions polies voire un soutien enthousiaste, n'y comptez pas trop de ma part. Mais évacuer une opinion comme vous le faites et critiquer des propos que vous ne citez pas, je vous en laisse la responsabilité.

Citation :
Vous pouvez intervenir sur le fond, mais les considérations d'ordre affectives que vous pouvez avoir concernant cette affaire ne me concernent pas.
Quelle magnifique définition du débat !
Citation :
Concernant les photographies : c'est le point fort du blog. Il est illustré et permet ainsi au lecteur de voir plutôt que d'imaginer.
Certaines sont fausses : le platane de Ste Agnès sans branchage et sans feuilles et le panneau de la champignonnière du voisin des Rahou...


Citation :
Concernant les conclusions : elles sont à chaque fois le résultat d'une (intense) reflexion.
C'est d'autant plus inquiétant
Citation :
Ainsi, puisque vous parlez du pantalon : croyez-vous sincérement que Christian Ranucci descendait dans le parking collectif de son immeuble ou dans le local à vélo pour enfiler son pantalon taché de sang, qu'il laissait là le reste du temps?
Où est l'endroit où sont garés les 2 roues? Nulle part on ne voit la mobylette de Ranucci... Quant à se changer dans ce local, nul n'a abordé ce sujet. Il pouvait prendre ce pantalon et se changer chez lui... ou sur place, rien d'extraordinaire. Peu importe.

La mention de la saisie de ce pantalon est irrégulière sur le PV et cela a été reconnu même si on n'en a pas tiré les conséquences.

Citation :
Pourquoi aucun voisin ne le signale?
Ne signale quoi? un pantalon dans le coin d'un garage d'immeuble?

Citation :
Je crois qu'il faut quand même rester sérieux : le pantalon a bien été saisi dans le coffre de la voiture.
C'est clair, c'est péremptoire, c'est conforme aux pièces de procédure, mais ce n'est pas si évident, même si les aveux sur lesquels un prévenu ne peut pas grand chose le confirment...

Vous y croyez.
J'en doute, ou plutot je n'en sais rien.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 12:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Propos du blog, par son distingué et actif animateur :


Dernier avertissement, je ne botte pas en touche : c'est vous qui le faites en n'apportant rien au débat sur le fond.
Je ne suis pas là pour faire de la "bagarre" comme en cour de récré.

Si vous remettez ce message encore une fois, j'effacerias tous vos messages.
[/


Edifiant.... n'est il pas ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 13:14 
oui c'est très édifiant comme aussi ceci :

Vous n'avez pas l'air très informé sur l'affaire : vous posez beaucoup de questions sans être capable d'arguementer valablement.

ou encore ceci :

C'est mon cerveau qui fait la différence entre les faits essentiels et les faits accessoires, et il le fait plutôt bien.

ce monsieur a l'air d'avoir un ego surdimensionné qui le drape dans ses propres certitudes et le pousse à prendre les autres pour des imbéciles ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 13:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 08:32
Messages : 791
Ce qui est surtout édifiant, c'est que vous vous concentrez sur des points de détail : vous êtes trop axé sur la forme et pas assez sur le fond.

Vous avez eu une attitude totalement agressive en soulevant à chaque fois des points accessoires, sans vous occuper de l'essentiel.
C'est pour cela que j'ai effacé certains de vos messages.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 14:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 08:32
Messages : 791
Concernant le platane, j'ai effectivement trouvé cette photgraphie sur une galerie, mais je préfère celle qui est sur mon blog.
Image

D'ailleurs, qui vous dit que le platane était feuillu puisque la photo qui figure sur mon blog remonte à l'époque des faits ?
Elle figure sur cette page si vous voulez la consulter et il y en a même une autre : http://www.dossierranucci.org/plan.html

Quand Gilles Perrault parle du platane, il extrapole : son livre a été écrit en 1978, soit 4 ans après le coeur de l'affaire. A ce moment là, il ne connait pas la cité Sainte-Agnès, ni son platane.
Dès lors, comment peut-il dire qu'il est "grand et merveilleux" ?

Je vais vous donner un conseil : analysez les faits par vous même au lieu de les reproduire textuellement d'un livre ou d'ailleurs sur un forum, cela vous évitera de commettre des erreurs d'appréciation comme celles du platane ou du pantalon ou de croire que vous avez levé un lièvre qui n'n est pas un.

Concernant le blog : des nouvelles notes sont en programmation bientôt.

Bien à vous,


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 14:50 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Concernant le platane, j'ai effectivement trouvé cette photgraphie sur une galerie, mais je préfère celle qui est sur mon blog.
D'ailleurs, qui vous dit que le platane était feuillu puisque la photo qui figure sur mon blog remonte à l'époque des faits ?
Elle figure sur cette page si vous voulez la consulter et il y en a même une autre : http://www.dossierranucci.org/plan.html

Quand Gilles Perrault parle du platane, il extrapole : son livre a été écrit en 1978, soit 4 ans après le coeur de l'affaire. A ce moment là, il ne connait pas la cité Sainte-Agnès, ni son platane.
Dès lors, comment peut-il dire qu'il est "grand et merveilleux" ?

Je vais vous donner un conseil : analysez les faits par vous même au lieu de les reproduire textuellement d'un livre ou d'ailleurs sur un forum, cela vous évitera de commettre des erreurs d'appréciation comme celles du platane ou du pantalon ou de croire que vous avez levé un lièvre qui n'n est pas un.

Concernant le blog : des nouvelles notes sont en programmation bientôt.





Bien à vous,


Cette photo est beaucoup plus récente et n'a plus rien a voir puisque l'arbre a été réduit à une faible hauteur.

Que croyez-vous? que je n'ai lu qu'un livre? que je n'ai pas lu les requetes en révision? les bouquins de Fratacci et de Bouladou ? les écrits des avocats? Les pieces accessibles? la presse? Que je ne suis pas allé voir les lieux ? Un conseil en retour : ne prenez pas les gens pour des naifs...

Que pensez vous des propos que l'on prête au Juge Michel sur l'instruction de cette affaire?

J'ai lu aussi dans le PV de "reconstitution" que le platane "matérialisait le site" J'ai appris aussi qu'il avait été taillé puis éteté parce que il présentait un risque pour l'immeuble tellement il s'était développé... et qu'il faisait d'ombre aux logements...


Quand a votre blog, désolé, je n'irai plus. Il y a trop de vent, les commentaires s'envolent...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 15:27 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
François François :

Citation :
Quand Gilles Perrault parle du platane, il extrapole : son livre a été écrit en 1978, soit 4 ans après le coeur de l'affaire. A ce moment là, il ne connait pas la cité Sainte-Agnès, ni son platane.
Dès lors, comment peut-il dire qu'il est "grand et merveilleux" ?
Il s'est évidemment documenté... Et avec d'autres mots reprend le PV rédigé sous la dictée de Mme di marino " site matérialisé par un platane"

Citation :
Je vais vous donner un conseil : analysez les faits par vous même au lieu de les reproduire textuellement d'un livre ou d'ailleurs sur un forum, cela vous évitera de commettre des erreurs d'appréciation comme celles du platane ou du pantalon
Ce n'est pas moi qui montre un arbre taillé a ras, contrediasant ainsi le juge, ni qui encadre en vert les taches (sang, terre) sur le pantalon sans indiquer la source de ces précisions qui auraiet échappé à tout le monde...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 nov. 2005, 15:59 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 08:32
Messages : 791
Concernant les aveux : ce n'est pas votre serviteur qui pense que la retranscription du dialogue pendant l'arrêt cigarette atteste de la véracité des aveux, mais Gilles Perrault ("Le Pull-Over Rouge p.378 Editions Ramsay). Je trouve comme vous que c'est grotesque, mais je lui apporte ce qu'il demande.
Pour moi, les aveux sont prouvés par d'autres faits beaucoup moins accessoires, mais passons (mes lecteurs savent à quoi je fais allusion).

Concernant le platane : je ne vois pas en quoi le fait que la juge d'instruction matérialise le lieu de l'enlèvement par un platane oblige que le dit platane soit "grand et merveilleux", voir feuillu si on est un peu plus modeste. Le lieu de l'enlèvement aurait très bien pu être matérialisé par le poteau electrique qui jouxte le platane : est ce pour cela que Christian Ranucci aurait du le dessiner dans son plan (une note sur le plan arrive vendredi pour les plus sages)?
Le platane est un argument fallacieux qui ne resiste pas longtemps à une réflexion sérieuse : c'est un argument à double sens. Ainsi, je vous laisse le soin d'imaginer ce qu'aurait écrit Gilles Perrault si le platane avait été dessiné sur le plan (il n'a pas été avocat pour rien ; ) ).

Bien à vous,


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 222 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 515 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com