Nous sommes le 19 nov. 2018, 16:27

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 222 messages ]  Aller à la page Précédente 111 12 13 14 15 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 nov. 2005, 00:44 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Les blessures infligees a la victime ressemblent beaucoup^a celles recues par la mere de cr,encore une coincidence, sans compter que le couteau est le meme...
Dans sa déposition du 17 Juin 1974, Jean Ranucci déclare avoir blessé sa femme avec un coup de couteau et que son fils n'était pas présent à ce moment.

On est loin des blessures infligées que Ranucci aurait vu

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 nov. 2005, 07:17 
Il ne dit pas qu'il l'a piegee pour lui porter huit ou neuf coups de couteau dans la region du visage de la tempe et du coup?
Il ne dit pas non plus qu'il est allé caché une bouteille de vitriol dans les toilettes d'un bistro?Ni que le gamin est arrivé apres mais qu'il a vu sa mere ensanglantee?
C'est bizarre de ne pas donner ces details quand on fait une declaration a la police,surtout pour un type qui ne sera pas lourdement condamné en raison de ses hauts fais pendant la guerre.
Mon pauvre Dalakhani, ce n'est pas en brandissant les temoignages incomplets qui vous arrangent que vous ferez avancer le schmilblick.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 nov. 2005, 10:05 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Ce témoignage n'est pas incomplet, il est tel qu'il était rédigé dans sa déposition du 17 Juin, c'est vrai qu'il ne dit pas que Ranucci est arrivé après il dit qu'il n'était pas là lors de l'agression

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 nov. 2005, 14:54 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Je reviens sur les médicaments dérobés lors du service national et la seringue usagée. Sait-on de manière sûre et certaine 1) Ce que la seringue avait contenu 2) Quels étaient les produits dérobés ?
-1 morceau de coton
-2 aiguilles pour infusion intra-véneuse dans leur étui
-4 ampoules de Sulfate de STRYCHNINE à 1 mg
-4 ampoules de Sulfate de STRYCHNINE à 5 mg
-2 ampoules d'?quanil de 400 mg
-5 ampoules de Sulfate d'ATROPINE à 1 mg
-1 ampoule d'ADRENOXYL
-1 ampoule de PHENERGAN-Promethazine
-2 ampoules d'AMIDE NICOTINIQUE à 0,10g
-1 ampoule contenant une gélule crsitallisée, lyophilisée d'ALPHACHYMOTYPSINE des laboratoires Cho?y
-1 ampoule de FOIE LYOPHILISE
-1 ampoule de CAFEINE THERAPLIX 0,25mg
-4 morceaux présumés d'acide formique dans un étui en plastique rouge sur lequel est inscrit : "FORMS ACID RX CTT"

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 nov. 2005, 23:11 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Christian Ranucci avait le platane dans le dos, en conséquence de quoi il n'a pas pu le représenter sur le plan puisqu'il ne le voyait pas. Par contre, le muret et la rue qui monte sont représentés sur le plan et c'est logique car c'est ce qu'il voyait devant lui.
Vous avez raison, seulement vous ne poussez pas cotre raisonnement plus loin et c'est bien dommage.
Pourquoi ne pas parler de la route qui se trouve derrière le platane donc aussi dans le dos et pourtant cette rue il la dessine?
Ensuite l'évènement n'est pas figé dans le temps, quand il remonte dans sa voiture, quand il fait la marche arrière, le platane a de grande chance d'apparaitre dans son champ de vision, pourquoi ne pas en parler?

Il y a un élément qui me choque dans ce croquis c'est que Ranucci en plus de signer rajoute son nom, alors que dans une grande majorité de ces lettres il s'arrête à la signature, est-ce son intiative ou est-ce que les policiers lui ont demandés de le rajouter?
La signature elle même semble être faite à la demande des policiers alors que Ranucci dit seulement dessiner les lieux.

Comment peut-il connaitre la démarche à effectuer?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 nov. 2005, 09:39 
Excellente et très pertinente remarque de Dalakhani.
Comme si les enqueteurs voulaient par cette initiative ( apposé son nom en plus de la signature ) insisté fortement ( lourdement ? ) sur le fait qu'ils n'y sont pour rien dans le dessin du plan des lieux... A trop vouloir prouver...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 nov. 2005, 09:54 
Citation :
Excellente et très pertinente remarque de Dalakhani.
Comme si les enqueteurs voulaient par cette initiative ( apposé son nom en plus de la signature ) insisté fortement ( lourdement ? ) sur le fait qu'ils n'y sont pour rien dans le dessin du plan des lieux... A trop vouloir prouver...
Eu égard à l’importance de ce document, il me semble légitime que les enquêteurs demandent à Ranucci de confirmer sa signature par la retranscription de son patronyme et par l’indication de la date, afin de prévenir toute contestation future. Ca ne préjuge en rien du degré de participation desdits enquêteurs dans l’élaboration du plan lui-même.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 nov. 2005, 12:43 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Pardonnez moi de me répéter... comment expliquer l'angle sous lequel le plan est dessiné... et qui ne correspond à aucun des angles sous lesquels le ravisseur a pu voir les lieux... En fait Ranucci écrit sur une trame deja dessinée et pas forcément par lui.
C


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 nov. 2005, 13:16 
Citation :
Pardonnez moi de me répéter... comment expliquer l'angle sous lequel le plan est dessiné...
Selon moi, Ranucci dessine selon le point de vue où il se trouvait, à savoir - peu ou prou – l’endroit d’où a été prise la photographie dans le livre de Gérard Bouladou : dans la rue d’Albe du côté boulevard (opposé à la rue Saint-Agnès). Il y observait à la fois les dangers qui pourraient survenir (patrouilles de police, …) et le ravisseur qui se trouvait, lui, dans la rue Saint-Agnès et observait les enfants.

Quant au platane, à mon avis, il ne l’a pas dessiné car il n’a aucun intérêt dans la mesure où le platane n’a joué aucun rôle dans le rapt. Ce n’est pas le platane qui a enlevé Marie-Dolorès Rambla et aucun des protagonistes n’a jamais grimpé au platane ce jour-là, que je sache.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 nov. 2005, 15:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Je ne crois pas trop à cette explication. Ce n'est pas à l'endroit où se place le dessinateur que M.Rosanno dit avoir remarqué l'observateur aux aguets. La disposition de ce plan en fait serait plus vraisemblablenent celle d'un observateur extérieur des faits... Quant à l'absence de l'arbre, dans toute son ampleur en juin 74, elle est inexplicable d'autant que figure le petit muret qui ne joue aucun rôle non plus, sinon d'accuser celui qui signe ... Mais tout s'explique si Ranucci n'vait aucune connaissance des lieux.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 nov. 2005, 16:47 
Citation :
Je ne crois pas trop à cette explication. Ce n'est pas à l'endroit où se place le dessinateur que M.Rosanno dit avoir remarqué l'observateur aux aguets.
Il faut quand même prendre ce témoignage avec des pincettes. Rosanno n’a jamais fait de déposition et Gérard Bouladou n’est pas un enquêteur objectif. Surtout, l’endroit que vous me décrivez et qui correspond au photomontage de Balbino Katz ( http://dossierranucci.org/phpBB2/viewtopic.php?t=726 ) ressemble à tout sauf à un poste d’observation. C’est au contraire le meilleur endroit pour se faire repérer par les habitants de tout le quartier ainsi que par les passants de la rue Sainte-Agnès, de la rue d’Albe et des alentours. De plus, à cet endroit, Ranucci se serait trouve tellement proche de Rosanno qu’il n’aurait pas manqué lui aussi de remarquer Rosanno et qu’il aurait quitte immédiatement cette position trop voyante.
Citation :
Quant à l'absence de l'arbre, dans toute son ampleur en juin 74, elle est inexplicable d'autant que figure le petit muret qui ne joue aucun rôle non plus, sinon d'accuser celui qui signe ...
Le muret est important dans la mesure où il sépare deux éléments essentiels de la scène : la zone où a eu lieu le rapt et la zone où était garée la voiture. Il est impossible de préparer l’enlèvement sans tenir compte de ce muret, l’endroit pour garer la voiture étant en effet l’endroit où le stationnement est rendu impossible par la présence dudit muret.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 nov. 2005, 12:48 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Quant au platane, à mon avis, il ne l’a pas dessiné car il n’a aucun intérêt dans la mesure où le platane n’a joué aucun rôle dans le rapt. Ce n’est pas le platane qui a enlevé Marie-Dolorès Rambla et aucun des protagonistes n’a jamais grimpé au platane ce jour-là, que je sache.
Je n'ai pas l'impression que l'herbe ait joué un rôle dans le rapt, ni que les enfants sont rentrés dans l'immeuble, pourtant Ranucci ne les oublie pas

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 nov. 2005, 12:51 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Eu égard à l’importance de ce document, il me semble légitime que les enquêteurs demandent à Ranucci de confirmer sa signature par la retranscription de son patronyme et par l’indication de la date, afin de prévenir toute contestation future. Ca ne préjuge en rien du degré de participation desdits enquêteurs dans l’élaboration du plan lui-même.
Ca veut juste dire que Ranucci n'a pas tout fait de son plein gré, et que les enquêteurs ont eu une influence dans son croquis et sans pour autant que se soit perceptible dans son écriture.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 nov. 2005, 13:12 
Citation :
Ca veut juste dire que Ranucci n'a pas tout fait de son plein gré, et que les enquêteurs ont eu une influence dans son croquis et sans pour autant que se soit perceptible dans son écriture.
Personne ne prétend que les policiers lui ont dit : « Ecoute, mon garçon, voici un papier et un crayon, est-ce que tu pourrais nous dessiner un plan des lieux, s’il te plait ? On ne veut surtout pas t’influencer, on va te laisser dessiner tranquille, on reviendra dans deux heures prendre ta copie quand tu auras fini ». Il est plus que probable au contraire qu’il y a eu une certaine interactivité (cordiale ou non) entre les policiers et Ranucci au cours du trace de ce plan. « Et les gosses, ils étaient où ? Et la voiture ? Tu te fous de nous, Ranucci ? C’est pas possible, ce que tu nous dessine. Je vais te le faire bouffer ton plan, moi. Prends une autre feuille et recommence, salaud. » Ca ne veut pas dire non plus que cette interactivité implique nécessairement que Ranucci a dessiné un endroit qu’il ne connaissait ni des lèvres ni des dents. Comme souvent, la vérité doit se situer entre les extrêmes.
© http://dossierranucci.org/phpBB2/viewto ... 3860#23860


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 nov. 2005, 13:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Ranucci :
Citation :
Les souvenirs me reviennent et je suis en mesure de vous dessiner le plan des lieux. Je m'exécute.

Comme vous pouvez le constater sur ce plan que je viens de vous dessiner de ma main, les enfants jouaient sur un trottoir qui longeait une rue en pente.
Dans ces aveux, Ranucci dit bien qu'il est en mesure de dessiner le plan des lieux et n'a donc besoin d'aucune aide, il le confirme juste après l'avoir dessiné, il ne parle pas de l'aide des enquêteurs.

De plus si une aide extérieure est venue "perturbée" son croquis on peut douter de la spontanéité de ses aveux, par conséquent de la véracité de sa version.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 222 messages ]  Aller à la page Précédente 111 12 13 14 15 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com