Nous sommes le 20 oct. 2019, 10:53

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 mars 2010, 20:27 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 mai 2005, 21:47
Messages : 194
Citation :
[...]

Oui, Danou, c'est bien ainsi qu'on lit la déposition de M.Aubert.

Maintenant en ce qui concerne la "confrontation" entre CRanucci et Madame Aubert, on ne peut guère savoir comment elle a été préparée. Mais ce n'est pas plus clair et c'est complètement divergent avec la déclaration du commissaire à la télé rappelée par Pat en début de ce topic
oui et cela montre que le tapissage devant les aubert ait eu lieu ou non que cela n'a pas été 1 fait marquant pour Alessandra, et en tt cas pas déterminant pour la reconnaissance de ranucci

l'interview de Alessandra me frappe sur 1 point: d'après ses dires Ranucci aurait été confronté avec aubert, rien, puis interrogatoire de 4 h puis les aveux; ds ses dires il, y a juxtaposition: ranucci n'aurait pas tt de suit avoué devant les aubert, il y aurait eu interrogatoire.

bref y a t il 1 PV officiel de cette confrontation avec mme aubert avec ranucci?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 mars 2010, 21:18 
Citation :
Je pense au contraire que M.et Mme Aubert ont très bien vu le visage de Ranucci lors de l'accident à la Pomme et que c'est même là et là seulement qu'ils l'ont vu : c'est effectivement ce que M.Aubert déclare dans le PV de son audition à l'Evêché et qu'il affirme dans son entretien avec M.Bouladou : il a vu Ranucci comme conducteur de la 304 lors de l'accident.

je ne comprends pas ... Mr Aubert affirme qu'il a vu le visage de Ranucci ... cela signifie qu'il est tres proche du lieu de l'accident .. Ranucci prends la fuite et Mr Aubert n'est pas en mesure de relever le numero mineralogique ???

--> je pense que Ranucci etait deja en fuite lorsque les Auberts sont arrivés au carrefour de la pomme


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 mars 2010, 21:20 
Citation :
[...]

oui et cela montre que le tapissage devant les aubert ait eu lieu ou non
Je suis à peu près certaine qu'il a eu lieu et qu'il s'est soldé par une non reconnaissance.

D'abord, j'ai entendu le communiqué de non-reconnaissance à la radio, en direct de l'Evêché, avec des bruits de fond et des détails convaincants.

Ensuite, il est anormal qu'un PV n'ait pas été dressé sur ce tapissage puisque c'est la routine.
C'est surtout anormal si les Aubert, comme il le prétendent maintenant, l'on reconnu. Il est bien évident que la police, désireuse comme elle l'était de coffrer le coupable, aurait été trop contente de dresser un PV si la reconnaissance avait eu lieu.

S'il n'y a pas de PV du tapissage, c'est que
ou bien

- il n'y a pas eu tapissage mais confrontation directe Aubert/Ranucci, ce qui est contraire à toutes les règles et décridibilise entièrement la reconnaissance.

ou bien

- le tapissage a eu lieu (ce que je crois) et a été négatif.

Citation :
l'interview de Alessandra me frappe sur 1 point: d'après ses dires Ranucci aurait été confronté avec aubert, rien, puis interrogatoire de 4 h puis les aveux; ds ses dires il, y a juxtaposition: ranucci n'aurait pas tt de suit avoué devant les aubert, il y aurait eu interrogatoire.
On pourrait éventuellement comprendre que CR se serait effondré une première fois devant Mme Aubert et aurait été ensuite longuement interrogé par Alessandra et son équipe pour donner tous les détails.
Mais c'est vrai que ce n 'est pas très clair.


.
Citation :
bref y a t il 1 PV officiel de cette confrontation avec mme aubert avec ranucci?
Je ne crois pas. En tout cas, je n'en ai jamais eu de copie sous les yeux.
Je ne connais que les aveux officiels ("Je préfère soulager ma conscience, etc."), réécrits par le greffier sous la dictée (probablement) d'Alessandra.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 mars 2010, 21:22 
extrait du depot de plainte de Mr Martinez le 3 juin

Je ne puis vous donner son signalement . Il me semble qu'il était jeune mais je n'ai aucune idée du reste.
Quelques minutes après, est arrivé un automobiliste venant d'Aix en Provence 13, qui s'est arrêté et auquel j'ai indiqué ce qui s'était passé.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 mars 2010, 22:09 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Citation :
Je pense au contraire que M.et Mme Aubert ont très bien vu le visage de Ranucci lors de l'accident à la Pomme et que c'est même là et là seulement qu'ils l'ont vu : c'est effectivement ce que M.Aubert déclare dans le PV de son audition à l'Evêché et qu'il affirme dans son entretien avec M.Bouladou : il a vu Ranucci comme conducteur de la 304 lors de l'accident.

je ne comprends pas ... Mr Aubert affirme qu'il a vu le visage de Ranucci ... cela signifie qu'il est tres proche du lieu de l'accident .. Ranucci prends la fuite et Mr Aubert n'est pas en mesure de relever le numero mineralogique ???

--> je pense que Ranucci etait deja en fuite lorsque les Auberts sont arrivés au carrefour de la pomme
La simulation dans la rubrique 'outils' montre la voiture bleue de ranucci passant juste devant la verte, celle de M.Aubert qui s'arrête... pas facile de relever l'immatriculation d'une voituer qu'on voit latéralement et dans le stress d'un presque choc...

Le témoignage de Mme Aubert qui raconte avoir entendu le choc de la collision que le camion leur cache, mais ajoute avoir vu le nuage de poussière, corrobore le fait que les Aubert sont juste derrière le camion qui suit la R16 de M.Martinez ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 mars 2010, 22:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3536
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
[...]

La simulation dans la rubrique 'outils' montre la voiture bleue de ranucci passant juste devant la verte, celle de M.Aubert qui s'arrête... pas facile de relever l'immatriculation d'une voituer qu'on voit latéralement et dans le stress d'un presque choc...

Le témoignage de Mme Aubert qui raconte avoir entendu le choc de la collision que le camion leur cache, mais ajoute avoir vu le nuage de poussière, corrobore le fait que les Aubert sont juste derrière le camion qui suit la R16 de M.Martinez ...
Oui mais à quelle distance du carrefour le camion suivi de très près par le couple Aubert, se trouve-t-il ? ethink

Martinez parle de quelques minutes après concernant l'arrivée des toulonnais ... Alors qui ment dans l'histoire ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 mars 2010, 22:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
[...]

Oui mais à quelle distance du carrefour le camion suivi de très près par le couple Aubert, se trouve-t-il ? ethink

Martinez parle de quelques minutes après concernant l'arrivée des toulonnais ... Alors qui ment dans l'histoire ?
Personne ne "ment", mais les PV sont rédigés n'importe comment et sans lien entre eux. Notamment celui ci avec quelques secondes qui deviennent quelques minutes ... Comme celui qui parle de la 204...

Madame Aubert déclare entendre le bruit du choc et voir le nuage de poussière alors que son mari envisage de doubler le camion, M.Aubert déclare remarquer les lunettes de Ranucci dans la voiture alors que celui ci se tourne dans sa direction quand il passe devant son capot ...

L'outil de simulation disponible qui prend en compte les témoignages et les données de la reconstitution, est tout à fait explicite ... Il faut le voir ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 mars 2010, 07:03 
Citation :
[...]

Personne ne "ment", mais les PV sont rédigés n'importe comment et sans lien entre eux. Notamment celui ci avec quelques secondes qui deviennent quelques minutes ... Comme celui qui parle de la 204...

Madame Aubert déclare entendre le bruit du choc et voir le nuage de poussière alors que son mari envisage de doubler le camion, M.Aubert déclare remarquer les lunettes de Ranucci dans la voiture alors que celui ci se tourne dans sa direction quand il passe devant son capot ...

L'outil de simulation disponible qui prend en compte les témoignages et les données de la reconstitution, est tout à fait explicite ... Il faut le voir ...
Les données de la reconstitution ?
elles ne sont pas très explicites
Regardez cette photo prise de face où l'on voit uniquement la voiture de M Martinez et rien derrière.
bin alors, où sont passés le camion et la voiture de M Aubert ?
rien à l'horizon !

Alors si vous avez raison webrider en pensant que M Aubert a vu de près le visage de C Ranucci à tel point qu'il pourra confirmer que c'est lui après que les policiers lui aient désigné le suspect, alors il n'y a aucun doute, il n'y avait pas de petite fille dans la 304.
Et si un jour, par chance, on pouvait retrouver le chauffeur du camion et qu'il se souvienne de ce 3 juin 74, alors on aurait un 5eme témoin qui confirmerait qu'il n'y avait pas la petite fille dans la 304.

Devant la commission de révision, ce pourrait être un point à soulever car le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a bien un doute sur la présence de Marie-Dolorès Rambla dans la 304 de C Ranucci au moment de l'accident au carrefour.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 mars 2010, 08:12 
Citation :
L'outil de simulation disponible qui prend en compte les témoignages et les données de la reconstitution, est tout à fait explicite ... Il faut le voir ...
Comment pouvez vous dire cela, alors que je vous avais interpellé, dans un fil spécifique à la justesse de la simulation et à l'interprétation du plan de gendarmerie :

C'est ici


et que vous ne m’avez pas répondu.


J’avais aussi écrit cela :
C'est là:

Non, nous ne pouvons pas faire dire à la simulation, ce que vous voulez lui faire dire.


Maintenant, et je crois que cela va vous plaire, voilà une intervention récente du sieur Bouladou, sur un autre site :
Citation :
Je voudrais répondre à une seule question : pourquoi le PV de tapissage de Ranucci présenté aux Aubert n'existe t il pas ? Tout simplement parce que les Aubert ont pris Ranucci en chasse au carrefour de la Pomme, l'ont rejoint 700 mètres plus loin et l'ont vu sortir de la voiture en emmenant un enfant dans les fourrés à l'endroit précis où on retrouvera le corps de Marie Dolorès deux jours après. Ranucci a reconnu qu'il était dans la voiture au carrefour de la Pomme avec la fillette. Qui pouvait donc sortir de sa voiture 700 mètres plus loin sinon lui ?
ET M.Aubert, au début de son audition dit bien qu'il reconnait Ranucci qui vient de lui être présenté, le policier a seulement oublié de marquer "au milieu d'autres personnes". Je vous invite à connaître le reste de l'enquête.
http://www.affaireranucci.com/
Rédigé par: Gérard Bouladou | 05 janvier 2010 à 14:38
Si nécessaire, je pourrais donner le lien.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 mars 2010, 11:59 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
[...]Si nécessaire, je pourrais donner le lien.
Pourquoi les 'quote' ne fonctionnent ils pas ... ?
Bon, enfin...

Je n'ai pas répondu à votre interrogation, dont acte.

En me référant à la simulation, j'avais parlé des élemnts dipsobnible et vous aviez répondu que le relevé de gendarmerie ne parlait pas du vahicule des Aubert... pas plus d'ailleurs que le PV de reconstitution qui est d'une vacuité rare ...

Dans son entretien avec G.Bouladou, M.Martinez dit clairement que les Aubert se sont arrêtés "sur le côté, du côté de la route qui repart vers Gréasque..." juste comme le montre la simulation qui me semble un outil de visualisation qui reprend dans sa forme programmée le maximum des témoignages ....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 mars 2010, 14:40 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Maintenant, et je crois que cela va vous plaire, voilà une intervention récente du sieur Bouladou, sur un autre site :
Ca me rassure il n'y a pas que sur notre site où G. Bouladou divague.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 mars 2010, 18:54 
Citation :
Citation :
[...]Si nécessaire, je pourrais donner le lien.
Pourquoi les 'quote' ne fonctionnent ils pas ... ?
Bon, enfin...
Les « quote » !!!! pourquoi les « quote » ?
Ce serait plutôt une histoire d « url ».

Je parle du site où Gérard Bouladou à laissé son message, pas de celui cité dans le message qui n’est que son site de propagande.

Citation :
En me référant à la simulation, j'avais parlé des élemnts dipsobnible et vous aviez répondu que le relevé de gendarmerie ne parlait pas du vahicule des Aubert... pas plus d'ailleurs que le PV de reconstitution qui est d'une vacuité rare ...
J’avais dit aussi que le plan de gendarmerie n’est pas un constat, mais simplement une hypothèse, évidement fausse, dans la mesure où nous pouvons voir que ces braves gendarmes n’ont pas tenu compte de ce que l’on appelle le « temps de réaction ».
Citation :
Dans son entretien avec G.Bouladou, M.Martinez dit clairement que les Aubert se sont arrêtés "sur le côté, du côté de la route qui repart vers Gréasque..."
Bien sûr, mais quand ?
Il dit exactement :
Citation :
Il redémarre. Moi, le temps de dégrafer la ceinture, je sors de la voiture; monsieur Aubert et le camion arrivent. Monsieur Aubert s'arrête sur le côté, du côté de la route qui repart vers Gréasque.
Il a fallu à Martinez, le temps de dégrafer la ceinture et de sortir de la voiture.
Ranucci est reparti avant
Aubert est arrivé après.

Martinez n’a pas pu voir arriver Aubert et le camion, mais plutôt le contraire le camion puis Aubert.

C’est le même Martinez qui trente ans après déclare :
Citation :
Et c'est là, dans l'accident, que je l'ai photographié et j'ai vu un enfant basculer derrière.
Et ça, nous savons que ce n’est pas possible.
Citation :
juste comme le montre la simulation qui me semble un outil de visualisation qui reprend dans sa forme programmée le maximum des témoignages ....
Simulation qui elle aussi ne tient pas compte du « temps de réaction ». De ce fait, nous avons une position de la 304 qui est fausse et que nous ne pouvons pas changer.

Simulation qui ne tient pas compte de ce qui c’est passé au début de la ligne droite ( quand Martinez double le camion) et qui fixe l’écart entre la R16, le camion et la R15.
Ecart autrement plus conséquent que celui que l’on peut « programmé » sur la simulation.

Simulation qui ne prévoit qu’un évitement (sans arrêt)de la R16 par le camion (par la gauche ou par la droite), alors que le plus probable, c’est justement que le camion s’arrête.
Vous pourriez nous dire à quel témoignage, cela correspond ?

En « jouant » avec la simulation, j’arrive à faire « passer la 304 devant le capot de la R15 » mais seulement avec des paramètres que je sais faux.
Si vous pouviez nous montrer ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 mars 2010, 20:30 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Non, Arlaten, quand je parle des 'quote' il ne s'agit pas des url...

Il m'est arrivé d'avoir des accrochages, et je peux vous dire que je ne m'attarde pas pour sortir de la voiture. 10 secondes paraitraient une éternité ...
Evidemment, on n'a pas le témoignage ni du camionneur, ni sur le camion, et c'est bien dommage... le plus vraisemblable est qu'il contourne par la gauche la R16, mais on n'en sait rien et tout le monde s'en est désintéressé. Qu'il se soit arrêté n'est pas plus vraisemblable qu'autre chose.

Compte tenu des limites de toute synthèse, la simulation 'par défaut' permet d'expliquer l'accident et le début de la fuite de Ranucci.

Faire mieux pourquoi pas, cele reste à démontrer.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 mars 2010, 17:16 
Citation :
Non, Arlaten, quand je parle des 'quote' il ne s'agit pas des url...
Alors pouvez-vous expliquer ce que vous avez voulu dire ?
Citation :
Il m'est arrivé d'avoir des accrochages, et je peux vous dire que je ne m'attarde pas pour sortir de la voiture. 10 secondes paraitraient une éternité ...
Mais Martinez n’a pas du mettre dix secondes pour sortir de la voiture, surtout s’il a constaté que la 304 prenait la fuite. Mais au moment où il détache la ceinture, la 304 n’est déjà plus là.
Aubert et le camion arrivent.
Ils arrivent quand ?
En juin 74, Martinez l’a dit aux gendarmes de Greasque, et même si les « quelques minutes » ne semblent pas justes, rien ne permet de ramener ce temps à moins de 10 secondes, comme vous voulez le faire.
Et puis, il y a le camion qui selon Martinez n'est toujours pas passé, et que contrairement à ce qu'il dit, Aubert n'a pas pu doubler.
Citation :
Evidemment, on n'a pas le témoignage ni du camionneur, ni sur le camion, et c'est bien dommage... le plus vraisemblable est qu'il contourne par la gauche la R16, mais on n'en sait rien et tout le monde s'en est désintéressé. Qu'il se soit arrêté n'est pas plus vraisemblable qu'autre chose.
Sûrement pas.
Dans l’hypothèse ou le camion a pris la direction de Toulon, son ralentissement, puis son arrêt sur la partie droite de la chaussée semble le plus vraisemblable. D'abord parce que cette situation ne dépend d’aucun autre élément, ensuite parce que dans la plupart des cas, c'est ce que tout le monde fait.
Quand on veut faire passer le camion par la droite ou par la gauche, on introduit une position de la R16 que nous connaissons mal. Martinez a déclaré (Droit de Savoir) : « moi, j’étais immobilisé au milieu de la route ».
Quand nous regardons le plan de gendarmerie ou les photos de la reconstitution de l’accident, incontestablement, pour le camion, il était préférable de passer à droite. Tout simplement parce qu’il avait plus de place à droite qu’à gauche et qu’à partir de là, il était absolument illogique d’aller passer à gauche.
D’autant que le passage à gauche présente un risque du fait que tout de suite après, la route tourne sur la …………………gauche, ce qui cache l’arrivée de véhicule en sens inverse.

Et puis pourquoi le camion n’aurait-il pas tourné à droite en direction d’Allauch ?
Citation :
Compte tenu des limites de toute synthèse, la simulation 'par défaut' permet d'expliquer l'accident et le début de la fuite de Ranucci.
Le choix de ne pas avoir simulé l’arrêt du camion n’a rien à voir avec les « limites de toutes synthèse » et pour les raisons que j’ai données (et que vous ne démontez pas), la simulation par défaut ne peut pas correspondre à ce qui c’est passé.
Citation :
Faire mieux pourquoi pas, cele reste à démontrer.
Que faut-t-il à démontrer ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 mars 2010, 17:19 
Citation :
Reste le mystère du tapissage : Ranucci aurait il été présenté sans lunettes ... ? M.Aubert insiste tellement sur ces lunettes quand il parle à M.Bouladou que c'est ce qui l'a le plus marqué.
Non, vous voulez tellement que Aubert ai vu le visage de Ranucci que là, vous rajoutez les lunettes.
Mais vous confondez. Vous confondez avec Martinez
Citation :
VINCENT G. - Et l'enfant, vous vous rappelez si elle était à l'avant ou à l'arrière ? Vous vous rappelez de ça. ?
A. A. - Non, je ne vais pas vous dire des bêtises, c'est trop loin,
V G. - Vous souvenez-vous des lunettes? Cela vous a marqué?
A. A. - Il avait des montures noires, des grosses lunettes. Il les portait dans la voiture. J'ai vu son visage quand il l'a tourné. Je ne peux rien vous dire d'autre que je n'ai dit le jour de ma déclaration.
Ce n’est pas Aubert qui parle des lunettes. Il en parle parce que la question lui a été posée.
Dans sa déclaration, justement, devant les policiers ou devant la juge, il ne parle pas des lunettes.
Devant la juge il dira même qu’il ne peut donner aucune précisions quant aux attitudes personnelles du conducteur.

Citation :
Je pense au contraire que M.et Mme Aubert ont très bien vu le visage de Ranucci lors de l'accident à la Pomme et que c'est même là et là seulement qu'ils l'ont vu : c'est effectivement ce que M.Aubert déclare dans le PV de son audition à l'Evêché et qu'il affirme dans son entretien avec M.Bouladou : il a vu Ranucci comme conducteur de la 304 lors de l'accident.
Relisez le PV de la déposition de Aubert et vous verrez qu’à aucun moment il précise qu’il reconnaît Ranucci parce qu’il a vu son visage.

Il confirme seulement que la personne qui lui est présentée, est bien celle qui était à bord du coupé Peugeot 304 au moment de l’accident.
Pour faire pareille déclaration, il n’est pas nécessaire que Aubert ai vu le visage de Ranucci au moment de l’accident.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com