Nous sommes le 22 nov. 2018, 11:27

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 345 messages ]  Aller à la page Précédente 118 19 20 21 22 23 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 01:06 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 sept. 2013, 04:38
Messages : 259
Citation :
Citation :
Je vous parle des PV d'audition des témoins Aubert.
Dans ces PV policiers, on ne parle ni d'un paquet, ni on dit que M. Aubert a constaté que la 304 était vide.
C'est pourquoi je demandais à jpasc95 quelle était sa préférence: le PV de synthèse de la gendarmerie ou les PV d'audition des OPJ ?
Et vous, quelle est votre préférence ?
Quels PV gardez-vous ? Lesquels rejetez-vous ?
Moi, je ne rejette aucun P.V Paul-Henri21 et surtout pas, les PV d'audition des témoins Aubert en datte du 6 juin 1974; car, part la remarquable enquête menait part Mr GBouladou, on apprend qu' une bonne partie du témoigne du couple Aubert a était escamoter.
Oui et l'enlèvement a eu lieu devant chez Mr Spinelli...Selon vous...
Mai pourquoi cette manie de raconter nimporte quoi sans preuve ou vérifications ? ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 01:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 sept. 2013, 04:38
Messages : 259
Citation :
Ranucci est dans la continuité des aveux extorqués par la police...Je sais bien que vous n'êtes pas capable de comprendre cela mais il n'est pas le premier ni le dernier à qui cela est arrivé.
Il n'a jamais été entendu ni par les policiers ni par la juge puisque tout s'est déroulé à charge et également chez les psys.
Vou savez que Mr Perrault a été condamné deux fois pour des idées peu ou prou similaires aux votres.
Je vous défais tous les coupables de la terre à ce jeu. C'est grave d'en être à ce stade de gratuité...
On discute sérieusement jpasc95 un jour ou pas. Si vous mettez des idées aussi fortes mettez des choses derrière au moins...


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 01:17 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 sept. 2013, 04:38
Messages : 259
Citation :
Ranucci est dans la continuité des aveux extorqués par la police...Je sais bien que vous n'êtes pas capable de comprendre cela mais il n'est pas le premier ni le dernier à qui cela est arrivé.
Il n'a jamais été entendu ni par les policiers ni par la juge puisque tout s'est déroulé à charge et également chez les psys.
"je me souviens d'avoir abordé la petite fille et de l'avoir emmenée dans ma voiture ; un copain habitait ce quartier.. j'étais à pied... les enfants étaient plusieurs à jouer..
je l'ai ai regardés jouer un instant.. j'ai bavardé avec eux.. puis je les ai amené balader.. je me souviens aussi de l'accident..je ne croyais pas que c'était si tard.. après l'accident le "type" m'a arrêté et m'a dit " ne faites pas l'idiot" en me voyant partir sur le talus avec la fillette.. et je lui ai répondu " j'arrive tout de suite"
après je ne me souviens pas de ce qui s'est passé avec l'enfant... "

Auteur de ces propos : Christian Ranucci lors de ses entretiens finaux avec les psys

Il est de la liberté de qui le veut de renier ces propos fidèlement reproduits dans le rapport des psys, ils me paraissent pourtant clairs... Il ne s'agit ni d'une synthèse ni d'une garde à vue, mais de ses propos...
Remmettre en cause ces propos ce n'est pas du sens critique c'est de la difamation indirecte.
Le sens critique serait de voir pourquoi Ranucci a feint l'amnésie.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 02:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 sept. 2013, 04:38
Messages : 259
Citation :
Ranucci est dans la continuité des aveux extorqués par la police...Je sais bien que vous n'êtes pas capable de comprendre cela mais il n'est pas le premier ni le dernier à qui cela est arrivé.
Il n'a jamais été entendu ni par les policiers ni par la juge puisque tout s'est déroulé à charge et également chez les psys.
Je reprends vo spropos qui me paraissent tellement surréaliste que je voudrais comprendre si c'est de la vraie malhonnêteté ou de la vraie bêtise. Prenons un exemple.
Le 10 juin une confrontation a lieu entre CR et les témoins de l'accident ou de la champi
Maitre le Forsonney est présent et il ne fait pas la moindre observation

Vous affirmez donc que ce PV où ranucci raconte spontanément ce qu'il a fait sous une forme différente de ses aveux, et avec la signature de son avocat est un PV à charge ???

J'aurais pu prendre un autre exemple, celui du PV de reconstitution où Ranucci toujouirs avec son avocat indique la direction à prendre, désigne l'endroit où il a mis le couteau. Document également signé par son avocat... Et tout ça vous estimez que c'est à charge ??


Je pense que vous confondez le négationnisme et le sens critique
Il y a des gens il parait aussi sur cette planète qui nient l'existence des chambres à gaz et s'estiment critiques et non manipulés. Mais moi j'appelle ça au mieux du mieux des imbéciles.

Du sens critique vous en manquez singulièrement et le Pull Over Rouge vous a trop tourné la tête. Le problème est qu'il est riche de plus de 200 erreurs concrètes.

Avoir un sens critique commence par apprécier les choses comme elles sont et non comme on voudrait qu'elles soient.
Quand Jean rambla martèle qu'il aimerait bien avoir en face le connard qui dit qu'il a vu une Simca 1100, je n'estimerai jamais avoir le sens critique si j'affirme à sa place le contraire
Quand ranucci confirme que le couteau retrouvé est bien à lui je n'estime pas avoir un sens critique si je dis que ce PV de désignation hors de tout aveu est à charge...etc etc...

Cdt


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 05:16 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
Citation :
Citation :
Ranucci est dans la continuité des aveux extorqués par la police...Je sais bien que vous n'êtes pas capable de comprendre cela mais il n'est pas le premier ni le dernier à qui cela est arrivé.
Il n'a jamais été entendu ni par les policiers ni par la juge puisque tout s'est déroulé à charge et également chez les psys.
Vou savez que Mr Perrault a été condamné deux fois pour des idées peu ou prou similaires aux votres.
Je vous défais tous les coupables de la terre à ce jeu. C'est grave d'en être à ce stade de gratuité...
On discute sérieusement jpasc95 un jour ou pas. Si vous mettez des idées aussi fortes mettez des choses derrière au moins...
commencez donc par appliquer ces principes à vous même et évitez d'être menaçant.
Comme beaucoup et pas uniquement G Perrault, je ne me contente pas de l'enquête policière et de l'instruction judiciaire de l'époque qui sont un parfait contre modèle d'un travail digne de professionnels car réalisées uniquement à charge.
Aujourd'hui, je suis persuadé que ceci n'arriverait pas dans des proportions aussi inadmissibles. Quoique des affaires comme Leprince montrent qu'il y a encore de l'incompétence policière et judiciaire.
Heureusement que des gens se battent pour apporter la lumière.
Ce n'est pas votre cas malheureusement.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 06:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
Citation :
Citation :
Ranucci est dans la continuité des aveux extorqués par la police...Je sais bien que vous n'êtes pas capable de comprendre cela mais il n'est pas le premier ni le dernier à qui cela est arrivé.
Il n'a jamais été entendu ni par les policiers ni par la juge puisque tout s'est déroulé à charge et également chez les psys.
Le 10 juin une confrontation a lieu entre CR et les témoins de l'accident ou de la champi
Maitre le Forsonney est présent et il ne fait pas la moindre observation
Vous affirmez donc que ce PV où ranucci raconte spontanément ce qu'il a fait sous une forme différente de ses aveux, et avec la signature de son avocat est un PV à charge ???
Je sais maintenant qu'il est impossible de vous faire comprendre comment un suspect peut passer aux aveux même s'il est innocent de ce dont il est inculpé. Je ne peux que vous orienter vers les lectures appropriées même si je devine que vous ne le ferez jamais. C'est une grosse lacune de votre côté.
Je pense qu'il n'est pas suffisant de lire G Perrault et G Bouladou pour comprendre l'affaire en profondeur.
Me Le Forsonney a reconnu lui-même qu'il aurait du faire plus à l'époque mais qu'il manquait d'expérience au pénal.

Citation :
J'aurais pu prendre un autre exemple, celui du PV de reconstitution où Ranucci toujours avec son avocat indique la direction à prendre,
Dans le livre de Me le Forsonney que vous n'avez probablement pas lu, on peut lire :
"Donc, Ranucci, c'est bien ici que vous avez pris l'enfant ? a demandé le juge.
Il a fait oui de la tête. « Mentionnons que l'inculpé fait oui de la tête. »
- Et vous êtes reparti par là ?
Encore oui de la tête


La juge a imposé les choses au lieu de lui demander d'indiquer lui-même la direction qu'il est censé avoir prise. Tout cela est très orienté.
Citation :
désigne l'endroit où il a mis le couteau. Document également signé par son avocat... Et tout ça vous estimez que c'est à charge ??
idem pour le couteau. Il était impératif d'amener le suspect sur place pour qu'il montre lui-même où il avait soi-disant enterré l'arme du crime. Voilà qui aurait été plus parlant pour l'accusation.
Au lieu de cela, les policiers préfèrent envoyer les gendarmes qu'ils vont trimbaler pendant deux heures.
Au téléphone, M Gras obtient les précieuses informations qui vont enfin lui permettre de trouver le couteau au bon endroit ! Malheureusement, là aussi, il y a un point noir qui n'est pas clair puisque selon les policiers, c'est C Ranucci qui a donné ces précieuses informations. Ah bon, alors pourquoi les gendarmes ont ils mis deux heures si les informations données parle suspect étaient aussi précises ? A quoi cela rime t-il ?
G Bouladou a tenté d'expliquer que C Ranucci aurait donné ces informations durant le temps des recherches qui commencent à 17h30 et se terminent à 19h30. Mais le problème est que c'est impossible puisque la GAV est cloturée à 17h par Alessandra, ensuite C Ranucci passe chez le médecin et ensuite il est conduit dans le bureau de la juge.
Citation :
Je pense que vous confondez le négationnisme et le sens critique
Il y a des gens il parait aussi sur cette planète qui nient l'existence des chambres à gaz et s'estiment critiques et non manipulés. Mais moi j'appelle ça au mieux du mieux des imbéciles.
je dois reconnaitre que la comparaison est d'une rare subtilité !
ce genre de négationnistes est constitué de fachos, racistes, xénophobes, etc...
Citation :
Du sens critique vous en manquez singulièrement et le Pull Over Rouge vous a trop tourné la tête. Le problème est qu'il est riche de plus de 200 erreurs concrètes.
ah elle est bien bonne celle là ! c'est donc vous qui faites preuve de sens critique en encensant cette enquête et instruction à charge ?
Citation :
Quand Jean rambla martèle qu'il aimerait bien avoir en face le connard qui dit qu'il a vu une Simca 1100, je n'estimerai jamais avoir le sens critique si j'affirme à sa place le contraire
Je n'ai jamais dit qu'il avait vu une simca 1100.
Il se trouve qu'il a toujours été question d'une simca avec Jean Rambla et M Spinelli et jamais d'une peugeot. Voilà, ça c'est un fait établi.
Dés l'appel à témoins du 4 juin sur Europe 1, il est question de rechercher un type avec une simca grise. Cette information vient forcément du petit garçon puisque les policiers et les journalistes étaient présents à la cité ste-Agnès pour l'interroger.
Citation :
Quand ranucci confirme que le couteau retrouvé est bien à lui je n'estime pas avoir un sens critique si je dis que ce PV de désignation hors de tout aveu est à charge...etc etc...
Manifestement, les aveux ont complètement anéanti votre sens critique.
Vous prenez trop les choses au premier degré et n'êtes plus capable de remettre en cause une vérité trop vite établie .
Pour le couteau, rien n'est prouvé. On ne sait rien de l'arme du crime. La juge avait pourtant demandé aux enquêteurs par commission rogatoire de déterminer l'origine de ce couteau. Malheureusement, dans leur compte rendu, le couteau n'est même pas cité. Exit le couteau. Peut-être trop embarrassant ? par contre, ils sont allés dans de sex shop pour savoir si Ranucci avait acheté un fouet ! intéressant comme démarche n'est ce pas ?!!


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 07:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 17:12
Messages : 967
Citation :
répondez d'abord à ma question au lieu de vous débiner
Je prends tout: les PV et les synthèses. Qu'ils soient ou non favorables à la thèse que je défends. Je ne jette rien. Contrairement à vous !
Mais je garde toujours un regard critique sur ce que je lis, ce qui n'est pas votre cas. Obnubilé par votre thèse de l'innocence à tout prix, vous êtes dans l'incapacité totale d'être objectif.
Pour vous, les partisans de la culpabilité ne peuvent être que de mauvaise foi et malhonnêtes. Vous avez définitivement et sans remède possible, conclu que vous déteniez la vérité sur cette affaire.
Une vérité que vous aurez bien du mal à rendre crédible tant que vous vous accrocherez à une l'intervention de l'homme au POR dans la champi, dans la 304, en même temps que Ranucci.
Vous le savez bien, vous l'avez compris, mais vous ne l'admettrez jamais.
Alors, QUI EST DE MAUVAISE FOI ? VOUS ou MOI ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 07:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 17:12
Messages : 967
Citation :
et voilà un de plus qu'il n'a pas lu !
il n'a rien lu, juste les PVs de police et c'est suffisant pour se faire une opinion, bravo !!!et tout cela sans aucun esprit critique
Combien de fois devrai-je vous asséner que mes références sont Perrault et le récapitulatif de Ranucci. Cela devrait pourtant vous satisfaire. Apparemment, non !
Leurs écrits contiennent tous les éléments qui me permettent, après analyse, de penser que Ranucci ne peut pas être innocent.
Etonnamment, vous vous référez rarement à eux. Vous préférez les écrits ou les émissions des journalistes.
Et vous n'avez aucune honte de dire que je manque d'esprit critique. C'est le monde à l'envers !
Une fois de plus, vous me donnez l'occasion de vous renvoyer le "compliment":
de nous deux, je ne suis pas convaincu que c'est vous qui ayez l'esprit critique.
Aussi, à l'avenir, évitez ce genre de réflexion qui se retourne irrémédiablement contre vous.
Ecrivez sur l'affaire et non sur ma personne. Combien de fois faut-il que je vous le répète ? Ad vitam eternam ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 08:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 17:12
Messages : 967
Citation :
Dans le livre de Me le Forsonney que vous n'avez probablement pas lu, on peut lire :"Donc, Ranucci, c'est bien ici que vous avez pris l'enfant ? a demandé le juge. Il a fait oui de la tête. « Mentionnons que l'inculpé fait oui de la tête. »- Et vous êtes reparti par là ?
Encore oui de la tête. La juge a imposé les choses au lieu de lui demander d'indiquer lui-même la direction qu'il est censé avoir prise. Tout cela est très orienté.
Vous n'imaginerez jamais le plaisir que vous me faites en écrivant cela.
La juge a posé des questions fermées à Ranucci (question fermée= réponse oui ou non).
Vous semblez dire que ce n'est pas bien. Moi aussi.
Mais alors, que fait Roger Arduin quand il demande à Jean:
"Était-ce une Renault ? Était-ce une Citroën ? Était-ce une Peugeot ? etc."
Exactement comme la juge: par ses questions fermées, il "oriente" les réponses. C'est ce que vous dites.
En somme, ce que vous reprochez à la juge (car cela contrarie votre thèse), vous l'admettez pour le journaliste (car cela arrange votre thèse).
Votre appréciation manque donc totalement de logique.
Ou, pire, seriez-vous de mauvaise foi ou malhonnête comme vous me le reprochez si ouvent ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 08:14 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
Citation :
Citation :
répondez d'abord à ma question au lieu de vous débiner
Je prends tout: les PV et les synthèses. Qu'ils soient ou non favorables à la thèse que je défends. Je ne jette rien. Contrairement à vous !
Mais je garde toujours un regard critique sur ce que je lis, ce qui n'est pas votre cas. Obnubilé par votre thèse de l'innocence à tout prix, vous êtes dans l'incapacité totale d'être objectif.
Pour vous, les partisans de la culpabilité ne peuvent être que de mauvaise foi et malhonnêtes. Vous avez définitivement et sans remède possible, conclu que vous déteniez la vérité sur cette affaire.
Une vérité que vous aurez bien du mal à rendre crédible tant que vous vous accrocherez à une l'intervention de l'homme au POR dans la champi, dans la 304, en même temps que Ranucci.
Vous le savez bien, vous l'avez compris, mais vous ne l'admettrez jamais.
Alors, QUI EST DE MAUVAISE FOI ? VOUS ou MOI ?
un sens critique ? vous ?
Il a été expliqué et démontré que le croquis était un calque du plan cadastral et vous êtes le seul à continuer à rejeter en bloc l'explication. Même yargumo, jacquesdevillejuif ont émis quelques doutes sur le côté spontané de ce croquis trop parfait.

Je constate que vous n'avez toujours rien compris à mon hypothèse puisque vous continuez à me confondre avec gihel avec l'intervention de l'homme au POR dans la 304...c'est désespérant !!


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 08:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
Citation :
Citation :
Dans le livre de Me le Forsonney que vous n'avez probablement pas lu, on peut lire :"Donc, Ranucci, c'est bien ici que vous avez pris l'enfant ? a demandé le juge. Il a fait oui de la tête. « Mentionnons que l'inculpé fait oui de la tête. »- Et vous êtes reparti par là ?
Encore oui de la tête. La juge a imposé les choses au lieu de lui demander d'indiquer lui-même la direction qu'il est censé avoir prise. Tout cela est très orienté.
Vous n'imaginerez jamais le plaisir que vous me faites en écrivant cela.
La juge a posé des questions fermées à Ranucci (question fermée= réponse oui ou non).
Vous semblez dire que ce n'est pas bien. Moi aussi.
Mais alors, que fait Roger Arduin quand il demande à Jean:
"Était-ce une Renault ? Était-ce une Citroën ? Était-ce une Peugeot ? etc."
Exactement comme la juge: par ses questions fermées, il "oriente" les réponses. C'est ce que vous dites.
En somme, ce que vous reprochez à la juge (car cela contrarie votre thèse), vous l'admettez pour le journaliste (car cela arrange votre thèse).
Votre appréciation manque donc totalement de logique.
Ou, pire, seriez-vous de mauvaise foi ou malhonnête comme vous me le reprochez si ouvent ?
non non ne n'est pas du tout pareil.
Le petit garçon avait le choix entre plusieurs marques et il se trouve qu'il a choisi simca. Personne ne lui a imposé ce choix.

Vous croyez qu'un suspect qui vient de passer aux aveux a le choix ?
la juge a été très directive, il était hors de question d'aller ailleurs qu'à la cité ste-Agnès. C'est une fois arrivés là-bas qu'elle lui a demandé : c'est bien ici que vous avez enlevé l'enfant ?
ce qu'il aurait fallu faire, c'est lui demander d'indiquer le chemin lui-même en partant de l'endroit où il se trouvait en cette fin de matinée du 3 juin. Quel trajet a t-il emprunté pour se retrouver soi disant à la cité ste-Agnès ? voilà ce qu'il aurait fallu faire.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 08:32 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 17:12
Messages : 967
Citation :
un sens critique ? vous ?
Il a été expliqué et démontré que le croquis était un calque du plan cadastral et vous êtes le seul à continuer à rejeter en bloc l'explication. Même yargumo, jacquesdevillejuif ont émis quelques doutes sur le côté spontané de ce croquis trop parfait.
Je vous ai répondu à cela. Donc je me répète.
L'explication, je vous l'ai donnée à plusieurs reprises. Il fallait la comprendre dans une de mes phrases. Vous ne l'avez pas comprise. Tant pis, je n' y reviens pas.
Citation :
Je constate que vous n'avez toujours rien compris à mon hypothèse puisque vous continuez à me confondre avec gihel avec l'intervention de l'homme au POR dans la 304...c'est désespérant !!
J'ai précisé aussi l'intervention de l'homme dans la champi, mais vous l'avez zappé.
Ce que je vous conteste: c'est que pour innocenter Ranucci vous êtes dans l'obligation de faire intervenir un homme providentiel. Que ce soit au bord de la Rn8bis, dans la 304, dans la champi ou dans la galerie, pour moi, cela n'a pas d'importance. La présence d'un homme au POR entre 12h30 et 17h00, le 3 juin, n'a aucune consistance avérée.
C'est vous qui êtes désespérant !
Quant à vous prendre pour Gihel, permettez-moi de vous dire que vous ne "jouez" pas dans la même catégorie. Soyez un peu plus modeste, il vous surclasse nettement dans l'invraisemblance !


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 08:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
l'homme dans la champi ...
il y a bien un homme qui est venu dans cette galerie y déposer ce POR. Il se trouve qu'un homme portant un POR a été remarqué et même signalé à la police fin mai 74 pour des comportements anormaux envers des enfants. Ce POR n'appartenait pas à C Ranucci.
Il faut donc comprendre qu'il n'est pas du tout idiot de faire le lien entre cet homme et l'enlèvement de la petite.
Par conséquent, je reste persuadé pour cette raison et d'autres qu'un autre homme a commis l'enlèvement et le meurtre de la petite fille.
Mais je peux vous même vous dire que si l'on évacue ce POR, comme cela été fait par les policiers à l'époque malheureusement, ma conviction reste la même. Un autre homme que Ranucci a agi.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 08:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 17:12
Messages : 967
Citation :
Vous croyez qu'un suspect qui vient de passer aux aveux a le choix ?
ERREUR. Nous sommes le 24 juin. Ranucci a eu le temps de se ressaisir. Ne lui trouvez pas l'excuse qu'il est encore dans la logique des aveux. Les tortures policières sont presque 3 semaines derrière lui. A moins que le policier auquel il est menotté ait encore un flacon d'acide dans la poche.....(voyez, je connais bien le récapitulatif !)

Quand on vous pose une question fermée, vous avez toujours le CHOIX de répondre par OUI ou par NON.
Face à Arduin, Jean répondait oui ou non quand on lui nommait les voitures.
Face à la juge, Ranucci avait le CHOIX de répondre:
"NON, je n'ai pas enlevé d'enfant" et "NON, je ne suis pas reparti par là puisque je ne suis jamais venu à la Cité Ste-Agnès".
A votre avis pourquoi a-t-il ACQUIESCé ?
(Je fais le pari que nous n'aurons pas la même réponse à cette question pourtant simple)


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 11 mai 2014, 08:51 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
il a acquiescé parce qu'il était encore dans la logique et le traumatisme des aveux, chose que vous ne voulez pas admettre parce que vous ne cherchez pas à comprendre.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 345 messages ]  Aller à la page Précédente 118 19 20 21 22 23 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com