Nous sommes le 04 juil. 2020, 05:14

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 345 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 523 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 19 déc. 2013, 21:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 12:37
Messages : 3542
Localisation : Saint-Claude JURA (39)



Yargumo, avez-vous testé les "outils " proposés sur le site ?


Comment pouvez-vous affirmer qu'il s'agit exactement du lieu de l'arrêt où fut trouvé l'enfant ?

Si vous vous basez sur le PV de la juge, vous vous mettez le doigt dans l'oeil, c'est elle qui a décidé la chose puisque les Aubert n'ont jamais précisé ce lieu a fortiori Ranucci.

Je suis d'accord qu'ils aient vu la 304 mais sûrement pas à cet endroit, cà ne tient pas du tout avec leurs dépos respectives.

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 20 déc. 2013, 13:24 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2095
Localisation : Normandie
Tout à fait d'accord Anne.
J'ai en outre de ça compris de J.F. Leforssoney , qu'on a fait le trajet à pied, pendant la reconstitution. Et nul part figure la reconstitution du tour qu'Aubert ait fait à 50 mtres.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 20 déc. 2013, 14:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 18:12
Messages : 967
Citation :
Oui, je pense que les Aubert ont bien vu la 304, dont ils ont relevé le n°, probablement à l'aplomb du Lieu du crime quand-au reste de ce qu'ils auraient vu.... ??
Pour info: il n'existe aucun autre endroit entre l'aplomb du lieu du crime et l'entrée du chemin de la champi où un homme peut s'enfuir dans les fourrés. La hauteur du talus est un obstacle insurmontable, surtout si l'homme entraîne avec lui un paquet volumineux. Allez vérifier, vous constaterez par vous-même.
La réfection de la route n'a pas entraîné la modification de la pente du talus.
Ranucci, lors de la reconstitution, n'a pas contesté l'endroit. Il a simplement dit: "Je ne me souviens pas".
Me Le Forsonney, G. Perrault, LeMeur et d'autres innocentistes ne contestent pas davantage l'arrêt de la 304 à cet endroit.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 20 déc. 2013, 17:26 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2095
Localisation : Normandie
Mr Aubert 6 juin
Citation :
JE DOIS VOUS DIRE QUE LES FAITS SE SONT DEROULES SI RAPIDEMENT QUE JE N’AI PAS REALISE DANS CE MOUVEMENT S’IL S’AGISSAIT D’UN GARCON OU BIEN D’UNE FILLE. L’INDIVIDU A TIRE L’ENFANT PAR LE BRAS, L’A TIRE DANS LES BROUSSAILLES QUI BORDAIENT LA ROUTE.
Mme Aubert 6 Juin
Citation :
l’homme a disparu dans les buissons avec l’enfant.
Mr Aubert 10 juin
Citation :
tirer par le bras un enfant, l’entraîner hors du véhicule, sauter avec lui le caniveau bordant la route, grimper dans la colline dans les fourrés. L’enfant n’a pas sauté le caniveau en premier mais à la suite du conducteur de la 304 et tirée par la main de ce conducteur.
Mme Aubert 10 juin
Citation :
L’enfant était plaquée contre l’homme, ensemble ils ont sauté le caniveau bordant la route et ont disparu dans les fourrés. Je suis sûre d’avoir entendu l’enfant dire : « Qu’est-ce qu’on fait » d’une voix fluette, interrogative, mais pas du tout effrayée. Sur le moment j’ai pensé que l’homme s’enfuyait dans la colline parce que le véhicule avec lequel il avait pris la fuite
Le caniveau et la colline ne sont mentionnés que devant la juge, qui a certainement demandé des précisions. Je ne suis donc pas si sûre de la nature de la bordure de la route à cet endroit.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 20 déc. 2013, 18:02 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 18:12
Messages : 967
Citation :
Le caniveau et la colline ne sont mentionnés que devant la juge, qui a certainement demandé des précisions. Je ne suis donc pas si sûre de la nature de la bordure de la route à cet endroit.
Rosemarie: "caniveau" et "colline" ne sont que des mots.
A cet endroit, il n'y avait pas de caniveau, mais un fossé profond de 1 mètre. Un fossé, ce n'est pas un caniveau.
A cet endroit, il n'y avait pas de "colline", mais un chemin en pente, qui conduisait à une hauteur, pas une colline.
Il faut toujours se méfier des mots qui sont dits par des personnes qui ne sont pas spécialistes des mots (témoins, gendarmes, policiers, juge).
Pourquoi voulez-vous que la juge ou les enquêteurs demandent des précisions, ces mots-là leur ont suffi.
Je vous assure, parce que j'y suis allé, que j'ai vu, que j'ai pris des photos, qu'il n'y a aucun autre endroit où un homme pouvait s'enfuir dans des fourrés, avec un paquet ou un enfant ailleurs qu'à l'aplomb du lieu du crime, car le talus est un véritable obstacle.
Mais si vous ne me croyez pas, je ne peux pas dire plus.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 20 déc. 2013, 18:12 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2095
Localisation : Normandie
À l'entrée du chemin vers la champi, on a pu disparaître dans les broussailles pour un spectateur, qui était sur la route à 70 mtrs de l'endroit.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 20 déc. 2013, 18:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 18:12
Messages : 967
Citation :
À l'entrée du chemin vers la champi, on a pu disparaître dans les broussailles pour un spectateur, qui était sur la route à 70 mtrs de l'endroit.
C'est dommage que vous n'ayez pas vu mes photos sur "Vérités".
A l'entrée du chemin, il n'y a pas de fossé.
L'endroit est très reconnaissable. On ne peut pas le confondre avec un autre
D'autre part, les Aubert auraient signalé la barrière rouge et blanche et le virage en S de la route. Pas besoin d'aller faire demi-tour 50 m plus loin et surtout très dangereux car il y a un virage sans visibilité !
Pourquoi parlez- vous de "à 70m ?"
Pourquoi cette distance ?
Rosemarie, je pense qu'il faut abandonner l'arrêt de la 304 ailleurs qu'à l'endroit où les Aubert l'ont vue.
Si vous ne me croyez pas, faites au moins confiance à Perrault, à Me Le Forsonney et à LeMeur. Sauf pour Anne et Arlaten, l'aplomb du lieu du crime est bien l'endroit où Ranucci s'est arrêté.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 20 déc. 2013, 22:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 12:37
Messages : 3542
Localisation : Saint-Claude JURA (39)


Je constate misérablement que certains forumeurs ne savent plus lire ou comprendre ce que nous écrivons.

C'est bien triste. cry:

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 21 déc. 2013, 07:39 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 18:12
Messages : 967
Citation :
Je constate misérablement que certains forumeurs ne savent plus lire ou comprendre ce que nous écrivons. C'est bien triste.
Anne semblant éprouver une réelle difficulté à écrire mon pseudo, je pense que cette phrase sybilline ne peut que s'adresser à moi. Donc je lui réponds.
Le sujet de mon post, en réponse à Rosemarie, est l'arrêt de Ranucci.
Je dis qu'Anne situe cet arrêt ailleurs qu'à l'aplomb du lieu du crime. Pour cela, je me réfère à un plan qu'elle m'a adressé et qui figure sur ce forum. Sur ce plan, figure une croix jaune entre le virage en épingle et l'entrée du chemin de la champi. Arlaten a également situé cet arrêt après le virage en épingle.
Je veux bien qu'on me conteste, mais il faut avancer des arguments et ne pas se contenter de dire que je ne comprends rien.
Anne, car moi, je vous nomme, maintiendriez-vous que je ne sais pas lire et que je ne comprends pas ?
Diriez-vous qu'il n'y a pas de croix à l'endroit que j'ai indiqué ? J'ose espérer que vous n'irez pas jusqu'à affirmer que je mens !


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 21 déc. 2013, 15:15 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2095
Localisation : Normandie
Citation :
C'est dommage que vous n'ayez pas vu mes photos sur "Vérités".
A l'entrée du chemin, il n'y a pas de fossé.
L'endroit est très reconnaissable. On ne peut pas le confondre avec un autre
Ah vous avez photographié les abords de la route tout en allant vers l’entrée de la champi ?
J'ai juste voulu dire, que les Aubert n'ont en premier temps pas parlé de fossé, car ils n'ont pas vu de fossé. Le 10 ils ont compris, qu'il y avait un "caniveau", qui devrait forcément être franchi. Ils ont donc imaginé comment ça se fait. Et bien on saute un fossé. Mais le fossé était trop large pour le traverser en sautant. D'ailleurs ce n’était pas du tout nécessaire de le sauter, car il n'y avait pas d'eau. On pourrait donc descendre et remonter .....
Citation :
D'autre part, les Aubert auraient signalé la barrière rouge et blanche et le virage en S de la route. Pas besoin d'aller faire demi-tour 50 m plus loin et surtout très dangereux car il y a un virage sans visibilité !
D’où peut-être le sentier de montagne du télégramme. Pour le demi-tour les choses sont pareil à l'aplomb du Lieu du crime. Pas de mention du virage en épingle.
Citation :
Pourquoi parlez- vous de "à 70m ?"
Pourquoi cette distance ?
J'ai pensé me souvenir de cette distance nommé par les Aubert et environ pris en compte pendant la reconstitution. Mais en effet les Aubert ont en première instance dit qu'ils étaient à la hauteur de la 304. En deuxième ils étaient à l'issu d'un virage. Le six ils n'ont donc pas pu voir l'homme sauter le caniveau, tandis que le dix ils l'ont pu voir, mais là, la voix fluette devient un peu discutable.
Citation :
Si vous ne me croyez pas, faites au moins confiance à Perrault, à Me Le Forsonney et à LeMeur.

Je ne crois personne, je me laisse convaincre. Perrault et Leforsonney n'ont jamais envisagé, qu'il y avait anguille sous roche. Si oui 202 fautes :?: Je fais beaucoup plus de confiance à Henri,Bruno et Jacques B. Également à Gihel par contre, qui semble être d'accord avec vous.
Il est allé sur place, comme vous et il dit que Ranucci n'ait jamais pu trouver l'entrée de la galerie. On est donc dans l'impasse, si on ne tranche pas sur ses propres avis.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 21 déc. 2013, 16:55 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 18:12
Messages : 967
Citation :
Ah vous avez photographié les abords de la route tout en allant vers l’entrée de la champi ?

OUI. Je vous assure qu'il n'y a aucun endroit où Ranucci pouvait s'enfuir et disparaître dans les fourrés entre le lieu du crime et l'entrée du chemin de la champi. Si quelqu'un vous dit le contraire c'est qu'il se trompe, qu'il ne connaît pas les lieux ou qu'il ment
Citation :
J'ai juste voulu dire, que les Aubert n'ont en premier temps pas parlé de fossé, car ils n'ont pas vu de fossé. .....
Les Aubert poursuivent Ranucci. Ils voient un homme s'enfuir dans les fourrés. Comment voulez-vous qu'ils fassent attention à un fossé ? Ils pensent d'abord à regarder l'homme ou la voiture arrêtée.
Le "caniveau" est un mot écrit par les enquêteurs qui, eux, n'ont pas encore vu les lieux. Il ne faut pas attacher trop d'importance aux mots. Ou alors, il faut que les enquêteurs soient aussi professeurs de français pour employer le mot juste.
Croyez-vous qu'on a demandé aux Aubert s'il s'agissait d'un fossé ou d'un caniveau ? S'il était profond ou pas ? Quelle profondeur ? S'il y avait de l'eau, ou pas ?
Ce genre de détails est sans importance dans une affaire aussi grave.
Si, dès le départ, les Aubert avaient imaginé un crime, c'est sûr qu'ils auraient été plus attentifs à l'environnement.
Citation :
D’où peut-être le sentier de montagne du télégramme. Pour le demi-tour les choses sont pareil à l'aplomb du Lieu du crime. Pas de mention du virage en épingle.?
Le télégramme contient de nombreuses erreurs, dont le "sentier de montagne". Le télégramme a été écrit par quelqu'un qui ne connaît pas les lieux, ni les détails du crime.
Non. Au chemin de la barrière, on peut faire demi-tour. Il y a la place.
50 m après le lieu du crime, on peut aussi faire demi-tour, mais il faut manœuvrer.
Si Ranucci s'était arrêté après le virage en épingle, les Aubert auraient signalé ce virage car c'était un point de repère indiscutable pour situer l'arrêt de la 304.
Et s'ils ne l'ont pas fait..........
Citation :
J'ai pensé me souvenir de cette distance nommé par les Aubert et environ pris en compte pendant la reconstitution.
Je pense que vous confondez avec la distance mesurée à partir de la borne (PK26) par les gendarmes pour placer la 304 et le départ du "sentier". Le "sentier de montagne" est une erreur de mots faite par Gras ou Alessandra dans son PV de synthèse" . A cet endroit, il n'y a ni sentier, ni montagne. Vous voyez, il ne faut pas prêter trop importance à des mots.
La manipulation consiste justement à dire:"Puisque le témoin ou l'enquêteur parle d'un "sentier" et qu'il n'y a pas de sentier, mais une ébauche de chemin, c'est qu'il ment.
S'il écrit "montagne" ou "colline" et qu'il n'y a pas de montagne ni de colline, c'est qu'il ment. Et s'il ment, c'est que Ranucci est innocent"
Citation :
Gihel par contre, qui semble être d'accord avec vous.
Il est allé sur place, comme vous et il dit que Ranucci n'ait jamais pu trouver l'entrée de la galerie.
Pour moi, le scénario de Gihel n'est pas convaincant: un "gens du voyage" qui allait aux Stes-Maries dans une Simca 1100 empruntée, immatriculée en 54 ! Non, ce n'est pas vraisemblable.
Le scénario de LeMeur avec un Ranucci évanoui aux pieds de l'homme au POR est totalement ridicule.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 21 déc. 2013, 17:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 15 mai 2011, 14:35
Messages : 381
Citation :
Le télégramme contient de nombreuses erreurs, dont le "sentier de montagne". Le télégramme a été écrit par quelqu'un qui ne connaît pas les lieux, ni les détails du crime.
Non. Au chemin de la barrière, on peut faire demi-tour. Il y a la place.
50 m après le lieu du crime, on peut aussi faire demi-tour, mais il faut manœuvrer.
Si Ranucci s'était arrêté après le virage en épingle, les Aubert auraient signalé ce virage car c'était un point de repère indiscutable pour situer l'arrêt de la 304.
Et s'ils ne l'ont pas fait..........
un point de repère indiscutable pour situer l'arrêt de la 304, les Aubert en avait un énorme; une margelle longue de 4m, d'une hauteur d 60 cm environ et large de 30 a 20 cm beaucoup plus grande que la murette de la cité st Agnès.


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 21 déc. 2013, 18:10 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 18:12
Messages : 967
Citation :
un point de repère indiscutable pour situer l'arrêt de la 304, les Aubert en avait un énorme; une margelle longue de 4m, d'une hauteur d 60 cm environ et large de 30 a 20 cm beaucoup plus grande que la murette de la cité st Agnès.
Entièrement d'accord avec vous. Je peux même vous préciser qu'il y avait encore deux margelles, à droite, un peu moins imposantes que celle de la photo.
Qui vous dit que les Aubert n'ont pas parlé de ces margelles pour signaler l'endroit où la 304 était arrêtée ?
En fait, c'était inutile puisqu'à cet endroit il y avait un emplacement qui permettait un arrêt.
Lorsqu'on poursuit un automobiliste auteur d'un délit de fuite, honnêtement, le regard se porte-t-il sur les margelles qui bordent la route, ou sur la voiture ?
Je maintiens: le virage en épingle est si peu facile à négocier que si les Aubert l'avaient franchi pendant leur course-poursuite, ils l'auraient obligatoirement remarqué. Allez faire un tour par là-bas, vous serez convaincu !
Comme il est dommage que les Aubert n'aient pas eu l'idée d'emmener les Martinez à l'aplomb du lieu du crime. Il n'y aurait plus d'affaire Ranucci !
Quant au muret de la cité Ste-Agnès, il est évident qu'on le voit lorsqu'on gare sa voiture, soit le long de la rue, soit devant les garages.
Allez-y, vous verrez, le muret, impossible de le manquer, même si votre objectif n'est pas d'enlever un enfant. Car, avant de commettre l'enlèvement, il faut être sûr qu'on ne sera pas repéré, donc un temps d'observation des lieux est nécessaire, soit depuis la voiture, soit depuis un poteau électrique placé de l'autre côté de la rue, qu'on s'appelle Ranucci ou homme au POR !


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 21 déc. 2013, 18:16 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 15 mai 2011, 14:35
Messages : 381
Citation :
un poteau électrique placé de l'autre côté de la rue, qu'on s'appelle Ranucci ou homme au POR !
Tien , pour détendre l’ambiance, ah! si ce poteau électrique pouvait parler.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Laffaire sans les Aubert
Message non luPosté : 21 déc. 2013, 18:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 oct. 2013, 18:12
Messages : 967
Citation :
Tien , pour détendre l’ambiance, ah! si ce poteau électrique pouvait parler.
J'aime cet humour !
Mais pourquoi parler d'atmosphère tendue ?
Nous sommes ici, entre gens de bonne compagnie, même si quelques-uns, trop peu nombreux à mon sens, ne partagent pas l'opinion générale de ce forum.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 345 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 523 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com