Nous sommes le 20 nov. 2018, 08:21

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 299 messages ]  Aller à la page Précédente 116 17 18 19 20 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 26 mai 2014, 13:12 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 14:05
Messages : 1077
Placez le fond de l'affaire là où vous le voulez, cela ne changera rien à la réalité. La Justice n'a rien à voir avec une illumination marianiste. C'est un système construit par les êtres humains pour les êtres humains sur des bases suffisamment claires pour être comprises par n'importe qui. Le reste de vos arguments ne sont que des conneries faussement courtoises visant à attirer le débat vers ce qui vous intéresse réellement, les petits potins sur la vie de chacun.

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 26 mai 2014, 13:39 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 11:23
Messages : 1781
Citation :
Placez le fond de l'affaire là où vous le voulez, cela ne changera rien à la réalité. La Justice n'a rien à voir avec une illumination marianiste. C'est un système construit par les êtres humains pour les êtres humains sur des bases suffisamment claires pour être comprises par n'importe qui. Le reste de vos arguments ne sont que des conneries faussement courtoises visant à attirer le débat vers ce qui vous intéresse réellement, les petits potins sur la vie de chacun.
Mouais ok vous devez avoir raison,mon cher Jacques

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 27 mai 2014, 09:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 10:57
Messages : 1019
Citation :
Quelle mauvaise foi....
Citation :
En me taxant, gratuitement, de mauvaise foi, c'est évidemment vous qui êtes ........de mauvaise fois.
Citation :
"Cest celui qui dit qui y est" 1ere
C'est exactement ce que je vous disais. C'est vous qui l'avez dit, c'est vous qui l'êtes...........de mauvaise fois.
Quant à votre réflexion, si pour me mettre à votre niveau, je dois "donner du caca-boudin", faites sans moi.

Citation :
Le détournement de vérité c'est quand vous faites croire que Mr Pappalardo a désigné Ranucci parce qu'il avait une photo de lui qu'il avait eu loisir d'observer et retenir.
Pour que cela soit un détournement de vérité, il faudrait que mon affirmation soit fausse. Hors elle ne l'est pas.
Citation :
C'est un détournement ou un mensonge par omission car vous oubliez volontairement la 1ere étape ,à savoir qu'il l'a reconnu sur la photo par rapport à son souvenir du 16 Avril et ça c'est beaucoup plus important parce que l'image du 16 avril elle s'est gravée dans sa mémoire et quang il voit la photo sur le journal ça fait "tilt".
Ce n'est ni l'un, ni l'autre et ce qui est important pour vous ne l'est pas forcement pour moi.


Citation :
Il ne va pas à la confrontation pour comparer l'individu en chair et en os par rapport à la photo du journal mais bien à ses propres souvenirs comme il l' a fait une 1ere fois entre la photo du journa et ses souvenirs,bien évidemment
Rien ne vous permet de dire que Pappalardo est capable de faire abstraction de la photo du journal, pour ne faire appel qu'à ses souvenirs.
Je maintiens que lors d'un tapissage, avant d'amener le témoin, devant la "glace sans teint", si on montre une photo du suspect au témoin, ce dernier n'aura aucun mal à reconnaître la personne à désigner. C'est simplement du bon sens et c'est exactement ce que je dis pour Pappalardo.

Citation :
Votre raisonnement serait logique, si Pappalardo avait reconnu Ranucci, sur une photo que lui aurait présenté , une fois, un policier , par exemple. Mais là, Pappalardo a disposé de la photo du journal, à sa convenance. A partir de là, le tapissage n'avait pas lieu d'être et de ce fait, n'a aucune valeur.
Citation :
Non non non .Le tapissage fait partie de la procédure;vous auriez crié au scandale s'il n'avait pas eu lieu.
. Je vous explique pourquoi je considère que le tapissage n' avait pas lieu d'être et vous vous prétendez que j'aurai crié au scandale s'il n'avait pas eu lieu. Manifestement, vous ne comprenez pas tout ce que vous lisez.

Citation :
Et d'ailleurs certains de vos confreres inocentistes reprennent l'argument de la non reconnaissance de CR par le petit Patrice .Leur donnez vous raison,si ce n'a aucune valeur?
A votre avis.............


Citation :
Désolé d'avoir à faire des explications de texte mais vous etes tellement lamentable dans votre défense de l'inocence qu'il convient de temps en temps de rétablir la vérité.
Citation :
Des explications de texte ? Savez-vous de quoi vous parlez ?
Vous avez repris un mot que j'aurais mal utilisé ?
Vous avez "corrigé" un sens non approprié à ma phrase ?
Non, rien de cela et vous montrez bien là que vous utilisez des expressions dont vous ne connaissez pas le sens.
Ben oui,explication de texte je connais ;
Non, j'ai démontré que ce que vous avez fait, ce n'est pas de "l'explication de texte". Donc, si vous dites que cela en est, c'est que vous ne savez pas ce que c'est. Si vous revenez la dessus, montrez où ce situe l'explication de texte.


Citation :
mais vous etes tellement lamentable dans votre défense de l'inocence
Citation :
Mais, c'est moi, c'est ma personne que vous "attaquez" et non pas mes arguments.
Citation :
Vos arguments,pas votre personne
Ce n'est pas ce que vous avez écrit. Vous voulez dire qu'avec vous, il faut comprendre, non pas ce que vous avez écrit mais plutôt ce que vous n'écrivez pas ? Si c'est cela, nous ne sommes pas sorti de l'auberge.


Citation :
Nous parlons là de l'affaire Pappalardo. Même s'il était établie que Ranucci n'a rien à voir dans cette affaire, il ne serait pas exonéré pour autant dans l'autre affaire. Pour moi, l'affaire Pappalardo ne présente aucun intérêt.
Citation :
Il est bien évident que pour vous ça n'a aucun intéret puisque vous considérez Ranucci inocent.
Je sais quand même mieux que vous pourquoi, pour moi, l'affaire Pappalardo n'a aucun intérêt. En plus je vous l'ai dit.
Avec ce que vous dites, il n'y aurait que ceux qui croient à la culpabilité de Ranucci qui trouveraient un intérêt à l'affaire Pappalardo. On se demande pourquoi.

Citation :
Il n'empeche que,pour reprendre votre raisonnement mais dans l'autre sens,il pourrait etre inocent du meurtre de Marie dolores et cependant l'homme qui a interpelé le petit Patrice.
Si Ranucci est innocent, ce témoignage n'a rien à faire dans le procès.
De plus, et tout en restant dans l'hypothèse d'un Ranucci innocent, il y a certes le possibilité que ce soit bien Ranucci qui a "interpellé" le petit Patrice, mais ce n'est pas la seule possibilité. II y en a d'autres qui exonèrent Ranucci.


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 27 mai 2014, 10:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 10:57
Messages : 1019
Citation :
Merci Bernard
Merci, merci pour quoi Jules ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 27 mai 2014, 10:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 10:57
Messages : 1019
Citation :
C'est l'histoire d'un mec qui s'offusque:
Citation :
Mais, c'est moi, c'est ma personne que vous "attaquez" et non pas mes arguments. C'est ce que font ceux qui n'ont pas rien à opposer. Vous montrez là, ce que vous êtes
Sauf que le mec ne s'est offusqué et qu'il a simplement fait un constat.
Citation :
Puis qui 3 messages plus loin attaque:
Citation :
Ce n'est pas qu'il comprend rien. C'est qu'il comprend tout de travers.
Ah la la quel clown celui là
Là aussi, le mec n'a pas attaqué, il n'a fait que constater.

Vous avez vraiment des difficultés avec le français. Au passage, notez quelque part que "innocent" cela s'écrit avec deux "N". Vous faites la faute bien trop souvent pour que ce soit une erreur de frappe.


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 27 mai 2014, 10:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 10:57
Messages : 1019
Citation :
n'ommettez pas que c'est un NON LIEU qui a été prononcé dans ce dossier. Un non lieu n'est pas une relaxe.
Pouvez-vous nous donner des informations sur ce non-lieu. Date, lieu, nom du juge d'instruction etc.......
Mieux, si vous avez une copie, cela suffira.


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 27 mai 2014, 11:53 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 11:23
Messages : 1781
Citation :
Citation :
Quelle mauvaise foi....
Citation :
En me taxant, gratuitement, de mauvaise foi, c'est évidemment vous qui êtes ........de mauvaise fois.
Citation :
"Cest celui qui dit qui y est" 1ere
C'est exactement ce que je vous disais. C'est vous qui l'avez dit, c'est vous qui l'êtes...........de mauvaise fois.
Quant à votre réflexion, si pour me mettre à votre niveau, je dois "donner du caca-boudin", faites sans moi.
vous avez pas compris que je me mettais à votre niveau en disant "c'est celui qui dit qui y est" en vous paraphrasant.
Citation :
Citation :
Le détournement de vérité c'est quand vous faites croire que Mr Pappalardo a désigné Ranucci parce qu'il avait une photo de lui qu'il avait eu loisir d'observer et retenir.
Pour que cela soit un détournement de vérité, il faudrait que mon affirmation soit fausse. Hors elle ne l'est pas.
Ben si c'est faux car c'est la photo qui lui a rappelé l'individu et non pas l'inverse(l'individu qui lui rappelle la photo)
Citation :
Citation :
C'est un détournement ou un mensonge par omission car vous oubliez volontairement la 1ere étape ,à savoir qu'il l'a reconnu sur la photo par rapport à son souvenir du 16 Avril et ça c'est beaucoup plus important parce que l'image du 16 avril elle s'est gravée dans sa mémoire et quang il voit la photo sur le journal ça fait "tilt".
Ce n'est ni l'un, ni l'autre et ce qui est important pour vous ne l'est pas forcement pour moi.
Encore une maniere de négliger le fond et ramener les choses à vous ou(en me chargeant)à moi et non aux faits.
Citation :
Citation :
Il ne va pas à la confrontation pour comparer l'individu en chair et en os par rapport à la photo du journal mais bien à ses propres souvenirs comme il l' a fait une 1ere fois entre la photo du journa et ses souvenirs,bien évidemment
Rien ne vous permet de dire que Pappalardo est capable de faire abstraction de la photo du journal, pour ne faire appel qu'à ses souvenirs.
Rien ne vous permet de dire le contraire et c'est bien ce qui figure sur le pvde confrontation:
Pappalardo déclare: Je suis absolument formel, c'est l'individu qui se trouve au milieu d'un groupe de trois personnes qui est l'homme qui, le lundi de Pâques a entrainé mon fils Patrice dans un parking souterrain d'un immeuble voisin.Il ne parle pas de la photo du journal mais bien de l'individu qu'il a vu le 16 Avril
Citation :
Je maintiens que lors d'un tapissage, avant d'amener le témoin, devant la "glace sans teint", si on montre une photo du suspect au témoin, ce dernier n'aura aucun mal à reconnaître la personne à désigner. C'est simplement du bon sens et c'est exactement ce que je dis pour Pappalardo.
Votre cas de figure,extreme, ne s'applique pas ici et vous le savez bien:il a vu le journal et il l'a reconnu:point barre!!On est loin de votre cas de figure.

Citation :
Citation :
Votre raisonnement serait logique, si Pappalardo avait reconnu Ranucci, sur une photo que lui aurait présenté , une fois, un policier , par exemple. Mais là, Pappalardo a disposé de la photo du journal, à sa convenance. A partir de là, le tapissage n'avait pas lieu d'être et de ce fait, n'a aucune valeur.
Citation :
Non non non .Le tapissage fait partie de la procédure;vous auriez crié au scandale s'il n'avait pas eu lieu.
. Je vous explique pourquoi je considère que le tapissage n' avait pas lieu d'être et vous vous prétendez que j'aurai crié au scandale s'il n'avait pas eu lieu. Manifestement, vous ne comprenez pas tout ce que vous lisez.
Le tapissage aurait pu ne pas avoir lieu je vous l'accorde mais la confrontation était nécessaire. Elle n'a d'ailleurs pas été vraiment complete car il n'y a pas de questions à Ranucci sur sa version des faits.

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 28 mai 2014, 19:50 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Citation :
Le tapissage aurait pu ne pas avoir lieu je vous l'accorde mais la confrontation était nécessaire. Elle n'a d'ailleurs pas été vraiment complete car il n'y a pas de questions à Ranucci sur sa version des faits.
Non Jacques, ces temps là on n'avait pas encore compris, que mettre une photo dans le journal va à l'encontre de tout principe criminologique. Après ça, personne n'est plus objective et toute reconnaissance est désormais suspecte. Seule chose qui restait pour la police serait de prouver la présence de Ranucci en ces lieux à cette date et heure.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 29 mai 2014, 12:33 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 11:23
Messages : 1781
Citation :
Citation :
Le tapissage aurait pu ne pas avoir lieu je vous l'accorde mais la confrontation était nécessaire. Elle n'a d'ailleurs pas été vraiment complete car il n'y a pas de questions à Ranucci sur sa version des faits.
Non Jacques, ces temps là on n'avait pas encore compris, que mettre une photo dans le journal va à l'encontre de tout principe criminologique. Après ça, personne n'est plus objective et toute reconnaissance est désormais suspecte. Seule chose qui restait pour la police serait de prouver la présence de Ranucci en ces lieux à cette date et heure.
Mais je sais bien que ça fait perdre de la crédibilité à la reconnaissance.

Il n'en reste pas moins que dans cette affaire,le plus intéressant reste que Marc Pappalardo a reconnu sur la photo du journal l'homme qui a fui le 16 Avril.Le fait qu'il l'ait reconnu ensuite lors de la confrontation ne fait que confirmer sa premiere impression.

En tant que pere de famille je pense que si j'avais eu à me confronter à une personne ayant eu ce comportement avec mon fils ou ma fille je n'aurais pas oublié son visage non plus

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 29 mai 2014, 12:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 14:05
Messages : 1077
Le problème est qu'une reconnaissance sur photo même suivie d'une reconnaissance lors d'une parade d'identification n'a et n'avait à l'époque aucune valeur de preuve à charge. Si on ne pouvait en tirer d'autres éléments de preuves à charge avec lesquels étayer une inculpation, le non-lieu était couru d'avance. C'est aussi la raison pour laquelle la reconnaissance irrégulière de Ranucci par les Aubert n'a pas joué en faveur de la défense, l'accusation n'en avait pas besoin dès lors que Ranucci avait avoué et que l'enchainement accident-fuite de Ranucci dans les buissons était assumé par tout le monde. Avec quoi et où il s'était enfui n'avait plus aucune relation avec une reconnaissance quelconque.

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 29 mai 2014, 13:22 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Bien sûr, mais ce n'est pas comment JDVJ le voit. Il pense que le père et le frère ont reconnu l'homme, qui a importuné Patrice, en la photo dans le journal.
Il ne se rend pas compte, que la photo d'un meurtrier d'enfant, qui habite Nice en plus, rend la reconnaissance objective impossible. L'homme ne regarde plus avec l'ouverture d'esprit qui est nécessaire pour une telle reconnaissance .

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 31 mai 2014, 18:23 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2010, 20:47
Messages : 722
Citation :
Citation :
Citation :
Le tapissage aurait pu ne pas avoir lieu je vous l'accorde mais la confrontation était nécessaire. Elle n'a d'ailleurs pas été vraiment complete car il n'y a pas de questions à Ranucci sur sa version des faits.
Non Jacques, ces temps là on n'avait pas encore compris, que mettre une photo dans le journal va à l'encontre de tout principe criminologique. Après ça, personne n'est plus objective et toute reconnaissance est désormais suspecte. Seule chose qui restait pour la police serait de prouver la présence de Ranucci en ces lieux à cette date et heure.
Mais je sais bien que ça fait perdre de la crédibilité à la reconnaissance.

Il n'en reste pas moins que dans cette affaire,le plus intéressant reste que Marc Pappalardo a reconnu sur la photo du journal l'homme qui a fui le 16 Avril.Le fait qu'il l'ait reconnu ensuite lors de la confrontation ne fait que confirmer sa premiere impression.

En tant que pere de famille je pense que si j'avais eu à me confronter à une personne ayant eu ce comportement avec mon fils ou ma fille je n'aurais pas oublié son visage non plus
idem pour l'affaire SPINECK ... Ranucci reconnu formellement par la mère et la fille, sur photo ... mais pas au tapissage puisqu'il n'avait plus la meme apparence

_________________
. Croire ce qui est, non ce qui plaît relève de l'hygiène mentale.

« l'imaginaire du complot est insatiable, et la thèse du complot, irréfutable : les preuves naïvement avancées qu'un complot n'existe pas se transforment en autant de preuves qu'il existe ».[


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 31 mai 2014, 18:40 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2010, 20:47
Messages : 722
Citation :
Citation :
Le tapissage aurait pu ne pas avoir lieu je vous l'accorde mais la confrontation était nécessaire. Elle n'a d'ailleurs pas été vraiment complete car il n'y a pas de questions à Ranucci sur sa version des faits.
Non Jacques, ces temps là on n'avait pas encore compris, que mettre une photo dans le journal va à l'encontre de tout principe criminologique. Après ça, personne n'est plus objective et toute reconnaissance est désormais suspecte. Seule chose qui restait pour la police serait de prouver la présence de Ranucci en ces lieux à cette date et heure.

Mettre la photo sur le journal était en parfaite adéquation avec le but recherché ... et qui a porté ses fruits puisque sur cette photo, Mr Pappalardo, son fils Eric, Mme Spineck et sa fille ont reconnu l'homme qui s'était rendu coupable de détournement et d'approche ..

Reconnaisance formelle ensuite de "visu" des Pappalardo père et fils ... "réservée" de la part de Mmes Spineck mère et fille du fait du changement d'apparence ...

Ces deux affaires ont jeu un role accessoire et ont juste servi à éclairer la personnalité de Ranucci, qui de toute facon ne comparaissait que pour l'enlèvement suivi du meutre de Marie Dolores ...



dans les deux cas, Ranucci était présent à Nice c

_________________
. Croire ce qui est, non ce qui plaît relève de l'hygiène mentale.

« l'imaginaire du complot est insatiable, et la thèse du complot, irréfutable : les preuves naïvement avancées qu'un complot n'existe pas se transforment en autant de preuves qu'il existe ».[


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 31 mai 2014, 19:10 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
elles n'ont rien éclairé du tout car aucune condamnation n'a été prononcée contre Ranucci.
Ni Patrice ni Sandra n'ont reconnu leur soi disant "satyre".


Haut
   
 Sujet du message : Re: et pappalardo alors?
Message non luPosté : 31 mai 2014, 19:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 13 mai 2011, 19:16
Messages : 350
Citation :
Citation :
Citation :
Citation :
Le tapissage aurait pu ne pas avoir lieu je vous l'accorde mais la confrontation était nécessaire. Elle n'a d'ailleurs pas été vraiment complete car il n'y a pas de questions à Ranucci sur sa version des faits.
Non Jacques, ces temps là on n'avait pas encore compris, que mettre une photo dans le journal va à l'encontre de tout principe criminologique. Après ça, personne n'est plus objective et toute reconnaissance est désormais suspecte. Seule chose qui restait pour la police serait de prouver la présence de Ranucci en ces lieux à cette date et heure.
Mais je sais bien que ça fait perdre de la crédibilité à la reconnaissance.

Il n'en reste pas moins que dans cette affaire,le plus intéressant reste que Marc Pappalardo a reconnu sur la photo du journal l'homme qui a fui le 16 Avril.Le fait qu'il l'ait reconnu ensuite lors de la confrontation ne fait que confirmer sa premiere impression.

En tant que pere de famille je pense que si j'avais eu à me confronter à une personne ayant eu ce comportement avec mon fils ou ma fille je n'aurais pas oublié son visage non plus
idem pour l'affaire SPINECK ... Ranucci reconnu formellement par la mère et la fille, sur photo ... mais pas au tapissage puisqu'il n'avait plus la meme apparence
il la la capacité de changer d'apparence étonnant ...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 299 messages ]  Aller à la page Précédente 116 17 18 19 20 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com