Nous sommes le 19 oct. 2018, 11:09

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 oct. 2010, 12:18 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Et Je trouve quand même étonnant que si c'est lui qui a acheté le paquet, car on ne sait pas quand le paquet s'est retrouvé dans la voiture, il ne les apprécie pas.
Je pense que préméditer un geste c'est une manière de se rassurer. Et si jamais l'enfant est réticent à prendre un biscuit, la grimace que ferait C. Ranucci ne fera pas bonne impression auprès de l'enfant.

C'est comme un chef d'entreprise qui invite un gros client à lui, dans un restaurant spécial fruit de mer et qu'en plus il n'aime pas les fruits de mer.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 oct. 2010, 13:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 12:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Honnêtement, je ne crois pas du tout à la préméditation.

_________________
Ще не вмерла Україна...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 oct. 2010, 21:17 
Citation :
[...]

Il me semble que bien avant ce livre il était convaincu de la culpabilité de Ranucci.
Cyril , c'etait de l'humour .
Citation :
cyrille a écrit:
salut

je viens de voir un extrait de l'emission " un jour un destin" consacré a giscard d'estaing qui sera diffusée mardi 12.

Valéry Giscard d'Estaing revient sur l'affaire ranucci et dit qu'il ne regrette pas d'avoir refuser la grace car apres avoir bien lu le dossier pour lui rancci etait bel et bien coupable.
il dit aussi que si il aurait ete reelu en 1981 il n'aurait pas aboli la peine de mort....


Bonjour cher homonyme et bienvenue,

En fait, je pense qu'il y a eu erreur d'interprêtation sur ce que pensait à l'époque Giscard de la peine de mort. Beaucoup avaient fondé leurs espoirs sur lui du fait qu'il éprouvait, disait-il, une profonde aversion de la peine capitale. En fait ce n'était pas aussi simple que ça : Giscard était partisan de maintenir cette peine pour les crimes les plus graves, notamment les meurtres sur les personnes âgées.

Toute l'ambiguité de Giscard à propos de la peine de mort est résumée dans ces propos :

Giscard a écrit:
« Pour ce qui est de la peine de mort, je souhaite que la communauté nationale française et son législateur se saisissent le moment venu de ce problème. Naturellement, il ne convient sans doute pas de le faire à un moment où la situation de violence et en particulier certaines violences inadmissibles rendent la société française extraordinairement sensibilisée à ce problème. [...] Une fois que cette vague de criminalité aura reculé, il deviendra possible (et je dirais nécessaire) que la collectivité nationale se pose la question de la peine de mort sur laquelle en ce qui me concerne je donnerai ma réponse. ».
tu oublies de preciser que sa position sur la peine de mort a evolué en 74-76

en 1974 il exprime son aversion profonde pour la peine de mort

printemps 1976 ( sauf erreur de ma part ) il affirme lors d'une reunion mediatique qu'il maintient la peine de mort pour les crimes crapuleux sur les personnes agees et les crimes d'enfants ( rapt et demande de rançon )


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com