Nous sommes le 23 janv. 2018, 16:28

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 116 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 7 8 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 avr. 2009, 14:29 
Adelayde a écrit :
Si Monique, la jeune fille en question, avait réellement :
- été amoureuse de Ranucci d’abord,
- persuadée de son innocence ensuite,
son témoignage aurait été capital pour la défense lors du procès ! Or il se trouve que ladite Monique n’a pas témoigné. Est-ce parce qu’elle ne l’a pas souhaité alors même que la vie de l’homme « aimé » est en jeu ? Est-ce parce qu’elle l’a souhaité mais que Lombard, Le Forsonney et Fraticelli ont estimé que ce témoignage ne pouvait que desservir leur client ? La question reste posée…

Quel est le comportement de Monique, l’amoureuse, la persuadée de l’innocence ?
1) Elle pose un congé pour assister, en tant que spectatrice, au deuxième jour du procès : celui où le verdict de mort est prononcé, celui de la curée ! Perrault souligne « Elle est très déçue de n’avoir pas réussi à échanger un seul regard avec Christian ».
Je comprends que ce dernier n'ait pas souhaité croiser son regard.
2) A partir du moment où Ranucci est un mort en sursis, elle lui écrit des lettres enflammées !

Etrange...


"Je comprends que ce dernier n'ait pas souhaité croiser son regard."

ce commentaire est de vous
On peut savoir ce que vous comprenez ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: "proprement"
Message non luMessage posté... : 16 avr. 2009, 14:53 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 mars 2009, 16:04
Messages : 386
Localisation : grenoble
Henri a écrit :
[...]
La courtoisie et la convivialité n'ont rien à voir là dedans.
Doit-on faire semblant d'être d'accord avec vous pour y souscrire ?


Je crois que la courtoisie est une valeur inconditionnelle. Surtout en cas de désaccord.

Henri a écrit :
[...]
L'approche psychologique n'a rien à apporter dans l'établissement des faits.
Ce n'est qu'après qu'elle doit entrer en scène.


Là vous sous estimez totalement la puissance de la psychanalyse.

Comme je ne vous connais pas, je ne sais pas si c'est par ignorance ou par prévention que vous réagissez avec hargne. Dans les deux cas votre hostilité vous fait faire du sur place.

Henri a écrit :
LA seule et unique voie c'est le respect du dossier, largement suffisant pour connaître la vérité en ce qui concerne Christian Ranucci.


Précisément pas. Le dossier on le connait tous par coeur. Autant d'éléments à charge qu'à décharge.

Henri a écrit :
[...]
C'est tellement facile de recourir aux "données psychologiques" quand on a rien d'autre à proposer pour accuser quelqu'un.
Donc, pour moi, s'entêter comme vous le faites dans cette voie représente un réel danger pour la justice.


C'est tout sauf facile. Je n'accuse pas. Ces appréciations n'ont aucun sens.
Et si vous savez lire, vous aurez vu que j'ai comme méthode de proposer des scénarios présentant une cohérence d'ensemble. Je ne suis ni le premier ni le seul. Libre à vous d'en faire autant. J'en ai proposé quatre, trois innocentistes et un culpabiliste. C'est le scénario culpabiliste qui repose sur des bases psychologiques que je crois sérieuses et convergentes. Rien de l'ordre de l'élucubration. Rien non plus de définitif. Vous me prêtez un dogmatisme démenti par le ton que j'emploie, phrase après phrase.
Si vous voulez je vous envoie le document qui va vers ses 50 pages!!! Pour des raisons de mise en page j'ai besoin de votre e mail.
Mais par pitié, arrêtez de réagir au quart de tour et lisez mieux ce que vous commentez.


Haut
   
 Sujet du message : Re: "proprement"
Message non luMessage posté... : 16 avr. 2009, 14:59 
cell a écrit :
Précisément pas. Le dossier on le connait tous par coeur. Autant d'éléments à charge qu'à décharge.


Mais non, certainement pas.

Le seul élément accusateur, c'est le témoignage des Aubert, ou devrais je dire celui de Mme Aubert qui a fait son intéressante dans le bureau de Monsieur le commissaire !


Haut
   
 Sujet du message : Re: "proprement"
Message non luMessage posté... : 16 avr. 2009, 16:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 mars 2009, 16:04
Messages : 386
Localisation : grenoble
jpasc95 a écrit :
[...]

Le seul élément accusateur, c'est le témoignage des Aubert, ou devrais je dire celui de Mme Aubert qui a fait son intéressante dans le bureau de Monsieur le commissaire !


Je suis prèt à l'admettre, mais vous ne pouvez dire que c'est le seul argument qu'après une longue décantation où vous avez éliminé ce qui concerne le couteau, le pantalon bleu, le cheveu problématique dans la voiture... Je crois aussi qu'on peut élaborer des scénarios qui vont dans ce sens. Nous en avons discuté et nous avons des positions assez proches.

Mais quels sont les faits et gestes de l'assassin? C'est là que nous allons avoir du mal.

En d'autres termes, si tout dépendait de la récusation de madame Aubert, ce serait plus simple.


Haut
   
 Sujet du message : Re: "proprement"
Message non luMessage posté... : 16 avr. 2009, 23:17 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
cell a écrit :
Là vous sous estimez totalement la puissance de la psychanalyse.

Comme je ne vous connais pas, je ne sais pas si c'est par ignorance ou par prévention que vous réagissez avec hargne. Dans les deux cas votre hostilité vous fait faire du sur place.

Vous insistez en plus, c'est gonflé.
Vous prenez vos rêves pour des réalités et vos folles exigences pour un acquis que je ne suis pas prêt de vous accorder.
Heureusement je ne suis pas le seul, loin s'en faut.

Avec votre psychanalyse, ce n'est pas du sur place que vous faites, c'est de la marche arrière.
Malheureusement pour vous, et vous le savez aussi bien que moi, la psychanalyse n'a absolument aucun crédit scientifique.
J'invite les personnes qui veulent y voir plus clair à aller faire un tour de ce côté.
http://www.pseudo-medecines.org/articles.php?lng=fr&pg=26
La vision d'un scientifique comme Jean Bricmont ne peut être que salutaire face à toutes les formes d'escroqueries intellectuelles.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Modifié en dernier par Henri le 16 avr. 2009, 23:47, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message : Re: "proprement"
Message non luMessage posté... : 16 avr. 2009, 23:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
cell a écrit :
Précisément pas. Le dossier on le connait tous par coeur. Autant d'éléments à charge qu'à décharge.

Il est grand temps que vous songiez à vous informer un minimum sur l'affaire parce que là franchement vous racontez n'importe quoi.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message : Re: "proprement"
Message non luMessage posté... : 16 avr. 2009, 23:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
cell a écrit :
C'est tout sauf facile. Je n'accuse pas. Ces appréciations n'ont aucun sens.

Dans mon post originel, j'ai volontairement laissé une ligne blanche avant la partie que vous citez maintenant.
Ce n'était donc pas adressé à vous.
C'était une constatation générale parce que je vis sur Terre et non sur la planète Angélique comme vous.
C'est très facile d'accuser quelqu'un, surtout en se laissant aller aux élucubrations psychologiques.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message : Re: "proprement"
Message non luMessage posté... : 16 avr. 2009, 23:31 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
cell a écrit :
Et si vous savez lire, vous aurez vu que j'ai comme méthode de proposer des scénarios présentant une cohérence d'ensemble. Je ne suis ni le premier ni le seul. Libre à vous d'en faire autant.

Nul n'est contraint ici d'élaborer des scenarii.
On peut très bien raisonner sur l'affaire sans procéder comme vous et en se basant sur les différents éléments du dossier.
Quand à la "cohérence d'ensemble", ça va mieux quand on le dit soi-même ...

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message : Re: "proprement"
Message non luMessage posté... : 16 avr. 2009, 23:34 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
cell a écrit :
Vous me prêtez un dogmatisme démenti par le ton que j'emploie, phrase après phrase.


Comme si un ton "de bon aloi" pouvait être garant d'une absence de dogmatisme :roll:

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message : Re: "proprement"
Message non luMessage posté... : 16 avr. 2009, 23:46 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
cell a écrit :
Mais par pitié, arrêtez de réagir au quart de tour et lisez mieux ce que vous commentez.

De grâce, arrêtez vos délires sur la soi-disant capacité de la psymachinchose à désigner l'auteur d'un fait.
Les psy sont déjà suffisamment en mesure de faire du tort à la justice, inutile d'en rajouter.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 avr. 2009, 00:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 mars 2009, 16:04
Messages : 386
Localisation : grenoble
Eh bien voilà. J'ai ma réponse, c'est de l'ignorance. Tous les bacheliers de france savent par exemple la différence entre un psychiatre et un psychanalyste. Mais vous, on dirait que non. Vous en confondez, des choses...

Sokal et Bricmont n'ont convaincu personne, savez vous. Ils se sont particulièrement ridiculisés dans leur appréciation de la topologie algébrique de Lacan! Il y a longtemps que la psychanalyse comprend les résistances qu'elle suscite.

En effet vous n'êtes pas seul. Rassurez vous! Je pense à quelques jurés, quelques procureurs et quelques psychiatres, à coup sûr de votre côté...

A contrario, on se rend compte du premier coup d'oeil qu'il y a des noeuds psychologiques dans cette affaire qui réclament une élucidation. L'osmose de CR avec sa maman, le caractère pathogéne ou non de ces déménagements, la caractérisation psychologique de Madame Mathon, le silence sur le père, la mécompréhension du procès, la signification d'un enlèvement... doivent faire l'objet d'un jugement psychanalytique pour savoir si c'est compatible avec une quelconque pédophilie (j'en doute), et avec un "passage à l'acte" (pas impossible). Tout comme on ne peut hésiter sans fin sur la possibilité de trous de mémoire.

Notez bien si vous pouvez suspendre un instant votre grossière agressivité, que vous n'avez pas affaire à quelqu'un qui prétend donner le dernier mot sur ces interprétations; Quand on travaille sur des hypothèses, il convient d'allier -et ce n'est pas facile -, la plus grande modestie, et un réel effort pour proposer quelque chose. Il faut sans doute se mettre à plusieurs. C'est incontestablement archi délicat. Mais je doute que l'interposition d'un petit obscurantisme banal suffise à disqualifier le la fécondité de cette méthode.

Donc, que ça vous plaise ou non, je réaffirme la stupéfiante puissance de précision, d'explication et de rationalisation de la psychanalyse, bien au delà de ma misérable personne, évidemment, et sa capacité à relever des compatibilités et des incompatibilités qui échappent à d'autres méthodes.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 avr. 2009, 00:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
cell a écrit :
Eh bien voilà. J'ai ma réponse, c'est de l'ignorance. Tous les bacheliers de france savent par exemple la différence entre un psychiatre et un psychanalyste. Mais vous, on dirait que non. Vous en confondez, des choses...

Vous racontez vraiment n'importe quoi.
Voici ce que vous aviez écrit :
Citation :
Là vous sous estimez totalement la puissance de la psychanalyse.

Comme je ne vous connais pas, je ne sais pas si c'est par ignorance ou par prévention que vous réagissez avec hargne. Dans les deux cas votre hostilité vous fait faire du sur place.

Il n'était pas du tout question de psychiatrie.

Par ailleurs rassurez-vous, je n'ai pas besoin de vous pour faire la différence.
Vous croyez convaincre qui avec cette ce genre d'argument ?

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 avr. 2009, 00:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 mars 2009, 16:04
Messages : 386
Localisation : grenoble
Vous répondez tellement vite qu'on se demande si vous avez lu. En tous cas vous n'avez pas réfléchi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 avr. 2009, 11:19 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
http://dogma.free.fr/txt/JB_modestie.htm

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 avr. 2009, 13:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 mars 2009, 16:04
Messages : 386
Localisation : grenoble
Je vous laisse le dernier mot. J'arrète unilatéralement cette querelle imbécile. C'est comme dans l'histoire du mur qui s'écroule quand une blonde s'appuie contre lui : c'est le plus intelligent qui cède.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 116 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 7 8 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com