Nous sommes le 19 déc. 2018, 06:26

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 janv. 2010, 12:03 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3748
Localisation : Paris
Citation :
Il y a deux ans, je me suis rendu à la cité Sainte Agnès, au carrefour de la pomme, à la champignonnière, et le plus troublant, au cimetière d'Avignon.
Je vais voir le gardien et lui demande l'endroit où se trouve la tombe de Christian Ranucci, le type me regarde bizarrement et me dit qu'il ne connait pas. Bon, je n'insiste pas, le salut et fais ma recherche qui s'avérera gagnante. Le gardien mine de rien me suivait de loin, et à la sortie, quand je suis monté dans ma voiture stationnée dans le parking en face du cimetière, il a noté ma plaque d'immatriculation.
Pourquoi ? J'en ai déduis qu'il y a consigne, de noter tous se qui se passe autour du condamner, pourquoi ? D'après vous ?
Ce que vous expliquez à propos du cimetière St Veran à Avignon ne m'étonne guère.
Un certain nombre de membres du forum ont relaté des épisodes quasi similaires dans lesquels il est notamment refusé de livrer une quelconque indication par l'accueil du cimetière pour le carré où Ranucci est enterré ( suivant parait il des instructions données par Mme Mathon...ce qui après vérification est une information erronée).
Un membre de ce forum ( il doit s'agir de Dalakhani de mémoire) avait contacté par courrier le conservateur du cimetière afin d'obtenir une explication à ce sujet, lorsqu'il a appris que Mme Mathon n'avait pas donné une telle instruction.
A ma connaissance, mais il pourra sans doute mieux que moi le confirmer, aucune réponse ne lui est parvenue à ce jour.

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Modifié en dernier par Ludivine le 06 févr. 2010, 17:16, modifié 3 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 janv. 2010, 12:59 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Oui c'est bien moi qui ai envoyé une lettre avec AR au conservateur pour lui exprimer mon mécontentement suite à l'accueil que j'avais rencontré.
Lettre restée sans réponses à ce jour.

Me souvenant des problèmes qu'avaient rencontrés certains membres quant à leur demande sur l'emplacement du caveau, j'avais demandé l'emplacement où se trouvait Jean Mathon.
Après plusieurs recherches par les personnes se trouvant à l'accueil je me suis entendu dire qu'il était impossible pour eux de m'indiquer l'emplacement car dans le caveau se trouvait un condamné à mort et que la mère, elle même, avait refusé que la tombe soit indiqué aux visiteurs.

Ce qui était étonnant c'était la valse de mes interlocuteurs. Une première personne va dans un bureau, j'entends discuter, une autre personne vient me redemander, autres discussions et vient ensuite un "chef" qui m'explique le problème.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 mars 2010, 16:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 juin 2004, 19:08
Messages : 53
C'est très surprenant, car quand j'y étais allé (il y a longtemps, en 1995 si ma mémoire est bonne), j'avais reçu un très bon accueil de la part des employés du cimetière et j'avais obtenu sans difficulté l'information souhaitée. A croire que la politique du conservateur a dû changer d'ici là...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 mars 2010, 20:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3527
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
A croire que la politique du conservateur a dû changer d'ici là...
J'opterais plutôt pour "le bon vouloir du gardien en poste" ethink


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 avr. 2010, 08:31 
Peut-être qu'il faut avoir l'accent de Provence pour être bien reçu !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 avr. 2010, 09:31 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 12:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Je pense que ça doit être la lascitude des gardiens: ce n'est surement pas la première fois, ni la dernière, que des inconnus viennent leur demander où se situe la tombe de Ranucci. Sans doute doivent-ils aussi trouver cela malsain: après tout, un cimetière est un lieu de recueil strictement privé, familial. En tout cas, si j'étais gardien de ce cimetière, je pense que je réagirais pareillement. Surtout si Mme Mathon tient à ce que l'emplacement du caveau familial ne soit pas indiqué aux visiteurs. D'autant plus que selon la loi, la tombe d'un condamné à mort doit rester anonyme.

_________________
Ще не вмерла Україна...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 avr. 2010, 14:34 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 juin 2004, 19:08
Messages : 53
@ jpasc,
Je n'ai pas du tout l'accent chantant du midi, car je suis un parisien pur beurre !

@ Cyril,
C'est absolument faux, il n'y a aucune loi prévoyant que la tombe d'un condamné à mort doit rester anonyme. Pas loin de chez moi, se trouve le petit et fort pittoresque cimetière de Charonne où repose Robert Brasillach, condamné à mort et fusillé à la Libération pour faits de collaboration avec l'ennemi. Sur sa pierre figurent son nom et prénom en toutes lettres !
Mme Mathon a fait graver sur la tombe de son fils ses nom et prénom en alphabet cyrillique pour ne pas que des gens mal intentionnés viennent y commettre des dégradations. Si une loi lui avait prescrit de respecter un anonymat total, même une inscription en lettres cyrilliques aurait été illégale !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 avr. 2010, 15:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 12:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
@ Cyril,
C'est absolument faux, il n'y a aucune loi prévoyant que la tombe d'un condamné à mort doit rester anonyme. Pas loin de chez moi, se trouve le petit et fort pittoresque cimetière de Charonne où repose Robert Brasillach, condamné à mort et fusillé à la Libération pour faits de collaboration avec l'ennemi. Sur sa pierre figurent son nom et prénom en toutes lettres !
Mme Mathon a fait graver sur la tombe de son fils ses nom et prénom en alphabet cyrillique pour ne pas que des gens mal intentionnés viennent y commettre des dégradations. Si une loi lui avait prescrit de respecter un anonymat total, même une inscription en lettres cyrilliques aurait été illégale !
Bien. Vous admettez tout de même dans ce cas que si Mme Mathon a demandé à ce que l'inscription soit en cyrillique, c'est pour garder l'anonymat. Donc il est logique à mon sens que les gardiens du cimetière refusent catégoriquement de désigner l'emplacement à de simples quidams comme nous tous.

_________________
Ще не вмерла Україна...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com