Nous sommes le 18 août 2018, 07:09

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 101 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 57 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 nov. 2003, 13:51 
Bonjour,
Je me suis toujours posée la question de savoir pourquoi Me Baddinter
n'était pas intervenu pour le cas de CR. je sais qu'il était l'avocat de
P.HENRY lui il n'y avait aucun doute quant à sa culpabilté,alors que pour
l'affaire Ranucci,il avait tout de même un"Affreux doute"?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 nov. 2003, 15:26 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 13 sept. 2003, 09:20
Messages : 119
Bonjour Régine,

Maître Badinter a été l'avocat de Patrick Henry, comme celui de Roger Bontems, parce qu'il fut sollicité pour assurer leur défense.

Ceci dit, comme toi, je n'ai cessé de me demander si le destin de Christian Ranucci eût été différent si Robert Badinter l'avait défendu.
Ce n'est pas sûr car dans les deux cas précités, l'un sauva sa tête malgré sa culpabilité avérée, l'autre fut mené à l'échafaud bien qu'il n'eût pas de sang sur les mains....

_________________
Amicalement

Philippe


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 nov. 2003, 18:23 
Hors ligne

Enregistré le : 22 oct. 2003, 14:27
Messages : 145
Bonsoir,

Je l'ai déjà dit (sur feu l'autre forum),

Le choix des avocats est une loterie au départ,(je pense).

Par contre,tout inculpé peut prétendre à un changement de défense...ou d'accusation(voyez l'affaire Dutroux en Belgique).

Badinter était un fervent abolitioniste de la peine de mort...il n'a pas défendu Henry,il a plaidé contre cette peine absolue.

Quand le procès Ranucci allait ouvrir "ses portes",on venait de savoir l'horreur de l'affaire Henry...et c'est pour çà qu'il a été condamné à mort...

Pas de bol...

Amitiés à tous. :wink:


Haut
   
 Sujet du message : Détail d'une exécution
Message non luPosté : 15 nov. 2003, 15:52 
Il y a un peu prés 15 jours , je me suis procuré le livre Anatole Deibler l'homme qui coupa 400 têtes , Ce bourreau , m'a donné l'impression de n'être pas un monstre , il avait énormément de scrupules , évidemment l'on en aurait pour moins! A la veille de chaques décapitation ce personnage père de famille , se transformait en un autre qui lui sans attaches tuait froidement . Malgrés tout , il a acceléré le rhytme de l'éxécution , pour moins faire souffrir le condamné , pour cela il a doté la guillotine de boutons , il n'y avait plus besoin d'attendre 15 secondes entre la bascule de la victime et la décapitation mais plus que 5!
Le plus dure à mon avis n'était pas la mort elle-même mais l'attente effroyable , durant parfois deux ans , ou le prisonnier agonisait , revoyant défiler sa vie , agacé par la lenteur des journées , regrettant le soir venu leurs fins , ils ne dormirent que d'un oeil , écoutant le moindre signe , les moindres pas , pour lui faire prendre conscience que c'est pour ce matin!
Et puis le cérémonial de l'execution , les aides du bourreau accompagnés du bourreau , de l'avocat , des gardiens de prison , du directeur , du prêtre , sur jettent sur le condamné le ligotte , lui découpent la chemise , et le cheveux . Ensuite le macabre défilé jusqu'à la guillotine , Prés de la lugubre machine était posé un tabouret en l'en "posaient" Le futur "égorgé" , et ils lui proposait un verre de rhum , et une bouffé de cigarette , ensuite l'avocat général , lisait "l'arrêt de mort" (une forme d'excuse pour la société!) ! Le moment fatidique : Les aides prennaient le condamné chacun par un bras , l'autre les pieds le propulsait sur la bascule , un autre aide tenait la tête , et le bourreau appuyaient sur les boutons , l'un pour libérer la lunette supérieure , l'autre pour le couperet!
ensuite l'on faisaient rouler le corps dans le panier d'osier...etc


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 déc. 2003, 17:05 
Dans le PV de l'exécution, il est question d'un certain juge Michel (juge d'instruction)
Est-ce le fameux juge qui sera assassiné quelque temps plus tard ?

Simple curiosité!!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 déc. 2003, 21:29 
Hors ligne

Enregistré le : 22 oct. 2003, 14:27
Messages : 145
Citation :
Dans le PV de l'exécution, il est question d'un certain juge Michel (juge d'instruction)
Est-ce le fameux juge qui sera assassiné quelque temps plus tard ?

Simple curiosité!!


Je n'ai pas d'info en relation sur celà,mais à mon avis,par recoupements de recherches,c'est le même.

Le PV d'execution de CR est signé par le juge Pierre Michel (et les autres) qui a pris la succession de Mlle Di Marino.
De toute façon,c'est à Marseille et je ne vois pas deux juges portant le même nom!

Celà dit: le juge Pierre Michel fut abattu par un tueur en moto le 21 octobre 1981 à Marseille (tu dois le savoir) par trois balles.

Si je ne me trompe pas,en 1994 en cour d'assise des Bouches du Rhône, un nommé Altiéri,dit "lolo",en fuite au moment du premier procès fut accusé d'avoir été le chauffeur de la moto des "assassins".

Je continue la recherche à moins que quelqu'un ici puisse faire la relation.

Merci d'avance. :wink:


Haut
   
 Sujet du message : Le juge Michel
Message non luPosté : 30 déc. 2003, 05:21 
Oui c'est sans nul doute le même juge d'instruction.

Christian en parle dans son récapitulatif:

"Le juge [Ilda di Marino] partit peu après et fut remplacé par un autre nommé Michel. Lorsqu'il me convoqua le 19 février 1975 pour signer le récapitulatif, je profitai de cette occasion pour lui dire ce que son prédécesseur n'avait pas voulu entendre, espérant rencontrer un esprit moins obtus. Je commençais à lui dire que certains faits troublants qu'il faudrait vérifier... qu'il me coupa net, il eut exactement la même réaction que Di Marino. « Ça ne me regarde pas ! Je ne veux rien savoir ! Écrivez-moi pour un rendez-vous ! »
Le lendemain matin ma lettre partit pour demander ce R.-V. Je reçus en réponse un mois plus tard un télégramme m'informant que le dossier avait été transmis et que l'instruction était terminée.
Toujours ces oeillères, toujours cette surdité, toujours ce refus de la raison."

Donc le juge Michel ne pratiquait pas plus que Mme Di Marino l'instruction à décharge, violant en cela le code de procédure pénale. Mais qui s'en soucie... Combien de fois Mme Di Marino a-t-elle violé le code de procédure pénale en ne diligentant pas d'enquête ? En refusant d'entendre les témoins à décharge alors qu'une vie était en jeu ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 déc. 2003, 15:16 
Hors ligne

Enregistré le : 22 oct. 2003, 14:27
Messages : 145
Voici un petit lien sur le dernier bourreau.

http://www.republicain-lorrain.fr/XX_siecle/aff_criminel/bourreaux.htm


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 05 janv. 2004, 22:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 nov. 2003, 21:38
Messages : 222
Je confirme, pour autant que mes sources d'infos puissent être fiables, le juge Michel assassiné était bien celui qui a succédé à Di marino dans l'affaire Ranucci.
D'autre part, sujet important s'il en est, je pense que RIEN, si ce n'est un véritable asssault de la citadelle Ranucci avec force de conviction, n'aurait pu le faire changer d'avis, et le décider à se défendre en acceptant de plaider coupable. Pas Badinter plus qu'un autre. Et même Badinter n'aurait sans doute pas pu lui sauver la peau avec un discours ô combien sensé et pertinent centré sur l'abomination de la peine de mort, parce que P. Henry, lui, a quand même révélé une sensibilité "humaine" ce que n'a pas réussi à faire Christian qui s'est montré détaché du drame humain qui l'entourait, même s'il en était aussi le centre.
Enfin, ceci est juste mon avis...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 janv. 2004, 16:12 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 13 sept. 2003, 09:20
Messages : 119
Je partage entièrement ton avis, Vincent.

Je ne pense pas non plus que la présence d'un avocat comme Badinter eût pu changer le cours de l'histoire. Il aurait peut-être pu convaincre CR de changer d'attitude ou imposer sa présence dans le prétoire plus que ne l'ont apparemment fait ses avocats, mais bon...

Patrick Henry n'était pas Christian Ranucci ou plutôt savait, de ce dernier, ce qu'il ne fallait pas faire, dire ou être lors du procès.

En tout cas tu as raison, le détachement de Christian lui a été bien plus funeste que l'efficacité ou l'inefficacité de ses avocats. Son attitude restera en tout cas un mystère.

_________________
Amicalement



Philippe


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 janv. 2004, 16:29 
Hors ligne

Enregistré le : 22 oct. 2003, 14:27
Messages : 145
Citation :
Je partage entièrement ton avis, Vincent.


Je le partage également,mais l'attitude d'un jeune homme d'une vingtaine d'années peut-être provocatrice et surtout arrogante.
"J'ai 20 ans,du boulot,une voiture...etc..."
Evidemment,ceci n'explique pas celà,mais je pense que son côté "enfant gâté" n'a pas arrangé les choses.

Il peut y avoir eu de sa part un manque de maturité.

Quant à l'attitude de Patrick Henry,je pense qu'il avait plus d'aplomb et une "certaine" intelligence pour montrer un côté repenti.J'irai même jusqu'à dire provocateur.

C'est aussi juste un avis.

____________

Bien à vous.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 07 janv. 2004, 17:06 
Hors ligne

Enregistré le : 22 oct. 2003, 14:27
Messages : 145
Je rajouterais également que Patrick Henry a eu l'audace de déclarer publiquement que le ravisseur du petit Philippe Bertrand mérite l'échafaud!

Par contre,avant le procès de Christian,ni lui ni sa mère ne parlent de l'affaire de Troyes.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 janv. 2004, 00:15 
On ne peut pas savoir puisque ce n'est pas ce qui s'est passé. Qu'aurait fait Badinter, mystère. Qu'aurait fait Pollack ? Mystère aussi.

L'attitude de Christian Ranucci n'a pas beaucoup d'importance. Il était condamné par avance, le président savait déjà qu'il le condamnerait à mort. Les assises sont un théâtre dont on peut s'arranger. D'autant qu'il s'agit d'une justice secrète puisque le délibéré est secret. Alors tout est possible.
Il aurait été bien sage, gentil garçon sympa, qu'on aurait pensé à la petite et qu'on aurait dit : "il est inhumain parce qu'il est sage" donc de toute façon, qu'elle que soit son attitude, il aurait perdu la tête.

La seule chose qui aurait pu changer le cours du procès, c'est d'attaquer les aveux bille en tête, pour leur absurdité, affronter Allessandra. Mais cela un avocat s'y risquera difficilmet parce qu'il faudrait mettre en cause peu ou prou l'autorité, et cela, ce n'est pas possible véritablement.

Pour moi, sage, révolté, il avait le tort de se prétendre innocent. Et s'il avait contrefait le coupable, on aurait dit pas de pitié.
Alors...

N'oublions pas ce que dit la mère de Ranucci, on n'écoutait pas les témoins de la défense, on leur coupait la parole, on abrégeait etc...
Et les témoins de l'accusation, on les encourageait... Bon ben avec ça. Vous pouvez être bien gentil, ça ne change strictement rien.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 03 févr. 2004, 09:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 31 janv. 2004, 11:24
Messages : 24
Localisation : 16 Fléac
M. Chevallier et son équipe n'ont jamais étaient révoqués , la revocation est une sanction diciplinaire que seul un tribunal administratif ou un conseil de dicipline peu infliger .Ces gens là étaient des fonctionaires de l'état et comme tel ils ont été tous simplement ou mis en retraite ou mutés dans un autre service . ViS à vis de loi ils n'ont commis auccun délis .

_________________
ET si il etait innocent ?????
Le coupable courre toujours


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 03 févr. 2004, 14:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Vous avez raison de me reprendre, le mot révoqué ne convient pas. En fait dans le livre de Jean Ker, il est expliqué que les bourreaux n'ont pas le statut de fonctionnaire, ils sont des contractuels de l'état.

Et donc après septembre 1981, le ministère de la justice a envoyé une lettre recommandé signifiant à Chevalier la résiliation de son contrat.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 101 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 57 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com