Nous sommes le 16 juil. 2018, 08:43

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1018 messages ]  Aller à la page Précédente 164 65 66 67 68
Auteur Message
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 15 févr. 2014, 03:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 sept. 2013, 05:38
Messages : 259
moraucon a écrit :
Les esprits s'enflamment et oublient le principal. Il est question de Droit, et le Droit dit qu'il faut démontrer la culpabilité d'une personne pour pouvoir la condamner alors qu'il suffit, à la défense de celle-ci, de démontrer que les arguments de l'accusation sont infondés pour l'exonérer de toute responsabilité pénale. Donc, aucun « scénario innocentiste » n'est nécessaire à l'heure de récuser les arguments d'une accusation pénale, quel qu'en soit l'objet, même un fait atroce et réprouvé par tous.
Par contre, si ce dont il s'agit est de contester le bien-fondé du principe de présomption d'innocence, il me semble que ce n'est pas le bon endroit. Il vaudrait mieux aller à un meeting où on réclame ce genre de conneries rétrogrades. Pas la peine de faire un dessin.

Pour en revenir à l'affaire, quels sont les arguments qui étayent, de manière incontestable, l'accusation qui, confirmée par un jury trompé ( l'existence du plan prétendument dessiné par Ranucci et de l'extrait de cadastre de l'époque le confirme ), a mené Ranucci à l'échafaud ? C'est la seule question qui compte. Le reste ne sont qu'élucubrations pour salon de thé et vieilles dentelles.

Pas la peine de me répondre en me sommant de trouver des arguments contre une connerie manifeste. Je passe d'avance, j'ai déjà donné.


Monsieur

Vous vous méprenez totalement sur l'état du dossier selon le Droit et de la réalité des nécessités des uns et des autres. Je pense que la cause est que pour vous il n'y a qu'une affaire ranucci du 03 juin 74 à nos jours. et que vous mélangez l'avant et l'après condamnation.
Mais là n'est pas le Droit Français, et la façon dont les choses se passent depuis que jugement a été rendu.

Aujourd'hui et depuis le 10 mars 1976 au soir (le rejet en cassation n'était suspensif que pour l'exécution de la peine...et c'est heureux) Christian Ranucci n'est définitivement plus présumé innocent de ce meurtre il en est coupable.

A partir de là les deux voies pour le rendre innocent sont :
- la grâce, solution obligatoirement à étudier à l'époque par le Président de la république et qui a été rejetée, qui d'ailleurs ne l'aurait pas innocenté de sa condamnation (avec ou sans peine de prison) qui serait restée inscrite au Casier de Ranucci
- et la production d'un ou plusieurs éléments nouveaux tendant à montrer l'innocence devant la Cour de Révision. C'est ce que vos amis s'évertuent à faire 3 fois depuis 1979, avec un taux de succès éloquent.... J'avais noté qu'ils se remettaient immédiatement au travail dès le troisième rejet. 20 ans plus tard le "immédiatement" a pris une tournure nouvelle....
Il faut croire qu'on est en mal d'idées...

Le travail de l'accusation est aujourd'hui terminé et justice a été rendue.
Les velléités culpabilistes dont je fais partie n'existent que par l'opinion publique qui s'est créée mais ne fait ni justice ni un innocent. Qu'on ne se méprenne pas

Moi je ne suis pas hors la loi si je dis "Ranucci est coupable du double crime du 03 juin 1974" (qui est en fait triple, séquestration incluse)
Vous vous l'êtes si vous me dites que Ranucci est innocent.
Voilà un des effets de la nuance.
Mais vous l'avez compris le culpabiliste est très ouvert d'esprit et ne vous dénoncera pas à la marée chaussée :D

A la date du jour Christian Ranucci n'est pas présumé innocent du meurtre de MDR il est le coupable de ce double crime, jusqu'à ce que preuve du contraire soit faite selon les dispositions ci dessus et brièvement évoquées.
La nuance est plus qu'importante

Cordialement


NB : et s'il y avait lieu d'entrer dans votre logique erronnée à laquelle ainsi je ne répondrai volontairement pas vous connaissez les éléments confondants de Ranucci du couteau au pantalon en passant par ses blessures, son plan qui n'est extorqué que par le fantasme de ceux qui le veulent et les aveux.


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 15 févr. 2014, 03:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 sept. 2013, 05:38
Messages : 259
Après et par suite je ne suis pas au courant que des gens dans notre pays militent pour la disparition de la présomption d'innocence. Vous confondez peut être avec certains courants qui veulent la présomption supplémentaire de légitime défense pour les policiers. Je ne sais pas d'où vous sortez cette lubie...Mais je n'ai pas la science infuse c'est évident aussi...


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 15 févr. 2014, 03:34 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 16 sept. 2013, 05:38
Messages : 259
J'ai été impropre dans mes premiers commentaires,la solution de la grâce n'est même pas une voie pour innocenter un condamné à mort. Elle lui évite le cisaillement à cette époque...J'aurais du parler d'amnistie quant à la quête de l'innocence. Mea culpa pour ce petit impair de forme.
Mais je suis sûr que vous l'avez compris
Cdt


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 15 févr. 2014, 07:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 17:13
Messages : 1677
thomasC a écrit :
jpasc95 a écrit :
Aveux qui soit dit en passant on été réitérés - on le dit peu - en neuf occasions distinctes entre ce 06/06/1974 et la fin du mois de juin...

il ne faut pas exagérer.
Pour le mois de juin, il a fait 4 comparutions devant la juge pour lesquelles la culpabilité est maintenue.
Les psychiatres ont commencé à consulter Ranucci aux Baumettes à partir du 07/7/1974


Citation :
Voici les phases des aveux de Ranucci tous validés par lui si j'excepte le rapport des psys.
Pour le mois de juin uniquement :
1- lors de la garde à vue des 05 et 06/06/1974 - aveux du 06/06/1974

ok pour les aveux du 6 juin.

Citation :
2- lors du passage devant le Juge à la fin de la Garde à vue ;

là aussi le 6 juin

Citation :
3- lors du passage devant le juge le lendemain 07/06/1974 ;

ok

Citation :
4- lors des auditions chez la Juge du 10/06/1974 (avec confrontations) ;

ok

Citation :
5- lors de la reconstitution du 24/06/1974

ok

Citation :
6- lors de la lettre de Ranucci à sa mère où il évoque son crime ;(pièce partie à la procédure)

il s'agit sans doute de la lettre écrite le 18 juin. Vous faites une interprétation libre que je ne partage pas du tout car nulle part il n'écrit qu'il reconnait avoir commis le crime.

Citation :
7- lors de l'audition de Ranucci chez le Juge 26/06/74 ;

déjà comptabilisé.

Citation :
8- lors de l'audition de Ranucci chez la Juge du 27/06/1974 ;

non, erreur. Il n'y a pas eu d'audition ce jour là.

Citation :
9- lors du passage chez les psychiatres et objet d'un rapport du 17/12/1974 ;

c'est en décembre et pas au mois de juin donc non retenu dans la comptabilité.
voilà, ça fait en réalité 5 occasions et non 9 pour le mois de juin 1974.

Je sais bien que c'est un argument de choix pour les culpabilistes de mettre en avant le fait qu'il a reconnu plusieurs fois avoir commis le crime. Mais c'est normal puisqu'il vient de passer aux aveux.
Ces avocats n'ont malheureusement pour lui pas toujours été présents à ces auditions.
C'est le 27 décembre, encore seul devant la juge, qui ne daignait pas franchement l'écouter, qu'il indique n'être d'accord avec rien. Le lendemain, il enverra un courrier à la demoiselle pour se plaindre du fait qu'elle ne lui a pas donné l'occasion de s'expliquer. Ca donne une idée précise de la façon dont cette petite juge concevait son travail : une instruction uniquement à charge, comme l'enquête de police d'ailleurs.
Il est hors de question de cautionner ce procédé.


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 15 févr. 2014, 11:27 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 15:05
Messages : 1077
Non seulement impropre mais aussi cordialement très con, donc je continue à regarder les vaches brouter. J'avais prévenu.

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 15 févr. 2014, 14:43 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 15:05
Messages : 1077
Bon, je vais faire une entorse à mes propres règles pour vous expliquer, Thomas, deux petits trucs de rien du tout.

La présomption d'innocence est due à tout accusé. Si elle lui est niée par la commission de forfaitures de la part d'Officiers de Police Judiciaire, toute la procédure qui s'ensuit est invalide et peut être poursuivie puis condamnée par la loi elle-même. Il est donc absurde d'invoquer que la présomption d'innocence s'éteint avec la confirmation de la condamnation. Si elle ne fut pas respectée - à fortiori d'une manière aussi flagrante que dans le cas de Ranucci -, la condamnation obtenue constitue un délit de l'État, par le biais de ses propres fonctionnaires, contre la société. Seule, la correspondance entre le croquis et le cadastre marseillais de l'époque* suffit à jeter un énorme doute sur la probité de certains des fonctionnaires impliqués dans l'affaire et par conséquent sur toute la procédure, condamnation comprise.
L'opposition à la révision et par là, à une investigation sérieuse de la-dite procédure, constitue donc une opposition à la défense d'un principe recueilli dans la Déclaration des Droits de l'Homme et fondateur du Droit français ( pas de celui des Francs ). Il est donc logique d'accuser ceux qui militent pour enterrer définitivement cette affaire, d'opposition à cette déclaration.

* Un exemplaire fut envoyé ici-même par G. Bouladou et possède l'énorme avantage d'être déjà parfaitement orienté selon le même axe géographique que le croquis. Ce n'est pas banal et il faut saluer le coup d'oeil de l'écrivain qui assure avoir photographié l'énorme feuille du cadastre et n'avoir fait subir à cette photo aucune manipulation par la suite.
Agrandissez cet exemplaire jusqu'à obtenir l'échelle du fameux croquis et notez comme la murette, minuscule sur le cadastre, est parfaitement superposable à celle dessinée sur le croquis. Il est inévitable que cette correspondance fasse l'objet d'une investigation officielle, à moins de l'ensevelir sous des tonnes d'arguments fallacieux et de circonvolutions procédurières.

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 15 févr. 2014, 19:48 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
jpasc95 a écrit,
Citation :
Ces avocats n'ont malheureusement pour lui pas toujours été présents à ces auditions.
C'est le 27 décembre, encore seul devant la juge, qui ne daignait pas franchement l'écouter, qu'il indique n'être d'accord avec rien. Le lendemain, il enverra un courrier à la demoiselle pour se plaindre du fait qu'elle ne lui a pas donné l'occasion de s'expliquer.

La seule fois que les avocats étaient sur place, ils ne sont pas convoqués. C'était par hasard. Qu'est ce qui s'est passé les autres fois? Les convocations sont-ils restées sur place, pour les joindre au PV?
Le 26 décembre '74 est une honte pure et simple. La juge n'a aucun problème de faire chanter Ranucci, qui n'est pas capable de persévérer. Ce document en soi devrait mener à un non lieu et annuler le verdict.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 16 févr. 2014, 10:46 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1686
Oui je suis entièrement d'accord avec vous; les absences répétées des avocats auprès du jeune homme de vingt ans accusé d'un crime affreux sont absolument scandaleuses et n'ayons pas peur des mots celle du 27 décembre est tout bonnement 'monstrueuse'.
N'y voyez pas je ne sais quelle manœuvre de la part du juge, dans ce cas vous imaginez leur 'indignation' mais plutôt une stratégie des défenseurs; celle de clore cette première phase, attendre que l'orage passe, pour pouvoir repartir plus tard sur un terrain plus favorable tant il leur était impossible de contrer toutes les charges retenues contre leur client à ce moment, sauf à préciser des aspects qu'ils n'avaient pas intérêt à soulever.......


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 17 févr. 2014, 19:35 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
yargumo a écrit :
N'y voyez pas je ne sais quelle manœuvre de la part du juge, dans ce cas vous imaginez leur 'indignation' mais plutôt une stratégie des défenseurs; celle de clore cette première phase, attendre que l'orage passe, pour pouvoir repartir plus tard sur un terrain plus favorable tant il leur était impossible de contrer toutes les charges retenues contre leur client à ce moment, sauf à préciser des aspects qu'ils n'avaient pas intérêt à soulever.......

Si c'était leur stratégie ils devraient plutôt être sur place pour éviter que Ranucci signe.
Je pense d'ailleurs avoir vu que le 27 décembre il y a seulement une convocation à Me Chiappe joint, mais c'est très difficile à lire, comme la lettre du 28 qui est illisible pour moi.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 17 févr. 2014, 21:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1686
C'est connu; c'est la politique de la chaise vide, ils n'ont pas à s'exposer sur un terrain dangereux, ils reviendront sur celui qu'ils auront choisi........


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 18 févr. 2014, 19:31 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
thomasC a écrit :
Vous omettez qu'il n'y a aucune tache urinaire retrouvée sur les sous vêtements que la petite fille portait, ce que vous auriez du vous demander en poursuivant votre raisonnement dans l'exposé de ce que vous dites et qui est vrai. Oui mais voilà justement...
C'est bien pour cela que je pense que la petite fille s'est arrêtée elle aussi pour ses besoins propres

Le dr. Vuillet n'a rien dit à propos des sous-vêtements, sauf leur taille couleur etc. La seule remarque à propos des vêtements est, qu'ils sont relativement ordonnés. Il n'a même pas décrit la tache de sang sur le polo. Il reste donc impossible de conclure quoi que ce soit de la vessie vide.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 22 déc. 2015, 18:19 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 17:13
Messages : 1677
pour revenir un peu au sujet principal :

Si M Aubert a vu le visage de C Ranucci selon sa déclaration du 6 juin à l'Evêché, c'est qu'il était suffisamment près du carrefour au moment de l'accident.
Dans ce cas, si la petite était réellement présente dans la 304, il aurait alors dû l'apercevoir puisqu'elle était assise côté passager et il n'aurait pas hésité à le dire. Or, rien du tout à ce sujet.
C'est l'une des raisons principales qui me font penser que C Ranucci était bien seul à bord de sa voiture.


Haut
   
 Sujet du message : Re: l'accident de La Pomme
Message non luMessage posté... : 28 déc. 2015, 11:51 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
jpasc95 a écrit :
pour revenir un peu au sujet principal :

Si M Aubert a vu le visage de C Ranucci selon sa déclaration du 6 juin à l'Evêché, c'est qu'il était suffisamment près du carrefour au moment de l'accident.
Dans ce cas, si la petite était réellement présente dans la 304, il aurait alors dû l'apercevoir puisqu'elle était assise côté passager et il n'aurait pas hésité à le dire. Or, rien du tout à ce sujet.
C'est l'une des raisons principales qui me font penser que C Ranucci était bien seul à bord de sa voiture.

Et Martinez n'aurait pas parlé d'un automobiliste qui arrive après quelques minutes/secondes.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1018 messages ]  Aller à la page Précédente 164 65 66 67 68

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com