Nous sommes le 06 mars 2021, 05:17

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1018 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 568 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 10:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Citation :

Martinez percute le côte gauche de la 304, continue sur sa lancée et laisse Ranucci derrière lui.
Pendant ce temps-là, Ranucci fait une pirouette de 180 degrés et se retrouve au milieu de la route entre Martinez et le camion.
Il faut m'expliquer ce que veut dire "contourner" la voiture de Martinez.
Henri,
Encore une photo qui montre les différentes phases de l'accident au carrefour. C'est tiré du film de Michel Drach. On voit bien C Ranucci passé devant devant M martinez.
Alors, ce n'est plus 180 degrés, mais 90 ?

Ce n'est plus non plus, après l'accident et avant de redémarrer, Ranucci dans la direction d'où il venait (rotation à 180 °) ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 10:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Citation :
Quand on fait le bilan de cet accident au carrefour, nous avons deux couples présents et pas une seule personne n'a été en mesure de dire : "j'ai remarqué la présence d'un enfant dans la 304.."

Pas une seule !
Etonnant non, quand on sait que 30 secondes plus tard, sur la rn8bis, là subitement un enfant apparait sortant de la voiture !
D'ailleurs, vous comprendriez qu'un enfant qui aurait "basculé vers l'arrière" dans un accident qui a quand même été conséquent, sortirait indemne de l'aventure en suivant sagement un Monsieur dans les broussailles et en parlant d'une voix fluette et pas apeurée ? enaughty

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 10:59 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Bonjour Danou, Je suis d'accord que Mr et MMe Aubert ont menti, sans diffamation aucune et il est bien de préciser: "à quel moment...."?

Même moi, je ne le sait pas.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 11:22 
Citation :
D'ailleurs, vous comprendriez qu'un enfant qui aurait "basculé vers l'arrière" dans un accident qui a quand même été conséquent, sortirait indemne de l'aventure en suivant sagement un Monsieur dans les broussailles et en parlant d'une voix fluette et pas apeurée ?
C'est bien l'objection que fait Gilles Perrault dans son livre, où il s'étonne qu'une enfant, qui ne devait pas être habituée à rouler en voiture, car ses parents n'en possédaient pas, et qui aurait dû être secouée dans tous les sens lors de la collision :

1. ait pu ne pas être aperçue par les autres automobilistes (mis à part la "forme" que M. Martinez a cru voir)

2. ait pu sortir quelques minutes après tranquillement de la voiture, non seulement indemne mais calme (du moins, si on s'en tient aux premières versions de Mme Aubert : enfant muette, puis parlant d'une voix fluette mais pas apeurée).

Honnêtement je ne sais pas. J'ai assisté une fois à un accident matériel et ai constaté que, bien que les voitures soient passées à quelques centimètres de moi, j'aurais par la suite été incapable de dire, s'il y avait eu délit de fuite, qui se trouvait dans la voiture en fuite (ni le sexe du conducteur, ni son âge, ni le nombre de personnes). Mais bon, la configuration de l'accident et des lieux était différente de celle du carrefour de la Pomme.

Quand au calme de l'enfant (si enfant il y avait), je ne sais pas non plus. Si ce calme ne me semble pas impossible, c'est parce que je me souviens que, lorsque mon frère et moi étions enfants et que nous étions en route avec nos parents pour une destination de vacances dans les Alpes, peu avant d'arriver au village où nous avions loué, un chauffard (complètement ivre) a foncé sur nous de très loin, du haut d'une côte. Nous étions tous pétrifiés de peur car en principe nous ne pouvions rien faire, sinon nous rabattre au maximum sur la droite, rapant littéralement le parapet, ce que mon père a fait, nous sauvant ainsi la vie (le type est passé à quelques millimètres de notre voiture et est allé écrabouiller la 4 CV qui nous suivait : 3 morts sur 4). Eh bien, je me souviens que lorsque nous sommes sortis de la voiture, mon frère et moi (j'avais 10 ans, il en avait 6), nous étions totalement calmes (ce qui ne veut pas dire que nous n'éprouvions rien intérieurement !!!). Il n'y a eu ni un cri ni une exclamation ni un pleur et nous avons sagement obéi à mon père, qui nous a fait éloigner avec ma mère pour s'occuper des gens de la voiture.

Sauf que cet exemple ne prouve rien, car la situation n'était pas la même : nous avions l'habitude de rouler en voiture et nous n'étions pas avec des étrangers mais avec nos parents. De plus, ce n'est pas nous finalement, qui avions eu la collision.
Mais enfin, rétrospectivement, je me souviens que je me suis étonnée moi-même d'avoir pu rester si calme alors qu'intérieurement, j'étais épouvantée, car j'avais eu le temps de voir le chauffard arriver et me souviens même avoir fermé les yeux et m'être résignée à la mort, en me disan que ce n'était qu'un mauvais moment à passer.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 11:48 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Bon, mais il y a quand même un camion derrière Martinez, suffisament loin pour que CR fasse son tête-à-queue avant qu'il n'arrive. Puis derrière ce camion les Aubert. Même collés au camion ça fait loin et surtout ce n'est pas la situation idéale pour prêter atention au chauffeur de la 304. Personnellement j'aurai fait atention à ce que faisait le camion.
Il y a mensonge par déformation et rajout des Aubert sur le sujet de l'arrêt au Lieu du crime. Je crois que sur l'accident aussi. Le pourquoi c'est plus compliqué à savoir. Mais les différentes entourloupes qu'ont fait les policiers dès le début, ne permettent pas de les mettre hors de cause.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 11:54 
Je pense comme tout le monde qu'il serait très intéressant de retrouver ce camion et qu'on aurait dû le faire à l'époque.
Arlatan a une piste très intéressante pour ce camion et je sais qu'il est en train d'essayer de le retrouver, mais je me doute que ce n'est pas une mince affaire.

Je ne mets personnellement pas les Aubert hors de caus, puisque je viens de dire dans un post tout à l'heure (je ne sais plus sur quel fil, que j'étais persuadée qu'ils avaient menti à un moment ou à un autre, la question étant "seulement" de savoir quand.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 11:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Pourquoi ils mentent? Facile, parce qu'on leur demande, ou mieux on les enduit d'erreur :)
A partir du moment où ils commencent, ils n'ont plus les moyens de résister. Ça coule tout seul.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 12:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
On se retrouve avec une situation pour le moins bizarre.
Des deux moments où les Aubert aurait pu mémoriser le visage de CR, découlent une très faible probabilité qu'ils aient pu le faire.
A l'Évêché, la presse laisse entendre qu'ils ne reconnaissent pas CR, dans un premier tapissage dont il n'y a aucun PV.
Ils le reconnaissent sans doute possible face à face dans le bureau d'Alessandra.
Je ne crois pas que ce soit de la mauvaise foi envisager qu'ils sont manipulés par la police.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 12:18 
Citation :
Pourquoi ils mentent? Facile, parce qu'on leur demande, ou mieux on les enduit d'erreur :)
A partir du moment où ils commencent, ils n'ont plus les moyens de résister. Ça coule tout seul.
La question que je posais n'était pas "pourquoi" (même si le pourquoi m'intéresse bien sûr aussi) mais "Quand".

Lorsqu'ils parlent de paquet ?
Lorsqu'ils parlent d'enfant muet ?
Lorsqu'ils parlent d'enfant posant telle ou telle question (voir les différentes versions) ?
Lorsqu'ils disent que que l'homme qu'ils ont vu monter le talus était CR ?
Lorsqu'ils disent qu'ils ont pu voir le visage de l'homme qui a eu la collision à la Pomme ?
Lorsqu'ils disent qu'ils ont regardé dans la voiture ?
Lorsqu'ils disent que l'homme a fait sortir l'enfant par la droite / par la gauche ?

Là où je suis d'accord avec vous, c'est sur le fait qu'à partir du moment où ils ont commencé à mentir, ils ont été pris dans un engrenage.

Je dirai même mieux : je suis certaine qu'actuellement, 34 ans après, les Aubert sont sincèrement persuadés que les choses se sont exactement passées comme ils l'ont dit.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 12:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Exactement et c'est là où est le problème. Tout le monde était persuadé que tout s'était passé comme ça. Donc le reste n'était plus que détails, chipotage procédurier, on va pas s'inquiéter pour si peu.
C'est pour cela que je dis que même si CR était coupable, l'accusation est fausse. Et si il était innocent?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 12:36 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Je ne pense pas que Mr et Mme Aubert aient cru voir des choses et qu'ils s'en soient persuadés. Bien que ce soit possible...c'est sûr.

Qu'on leur ait dit que l'homme qu'on leur présente est celui qui a tué la petite, avec le principe dit d'association, OK.

Qu'on ait fait pression sur eux, pourquoi pas mais dans ce cas, il faut au moins que Mr et/ou Mme Aubert se sentent coupables ou responsables ou au moins mal à l'aise par rapport au fait qu'ils n'aient pas agi ou réagi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 12:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Peut-être parce qu'on les a convaincu qu'ils ont presque assisté à un meurtre. Qu'ils auraient du en voir plus. Qu'ils auraient peut-être pu faire un peu plus. S'ils se sentent coupables, tout est possible.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 12:46 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Avec habileté, dans ce cas.

Car, il ne faut pas oublier qu'on les attend comme le Messie.

CRanucci n'a pas avoué

personne ne l'a reconnu

on a pas l'arme du crime


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 12:48 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
D'ailleurs je crois que la preuve qu'ils ne sont pas clairs et cherchent à se justifier c'est leur prétendu passage à Roquevaire dont on parle sur l'autre fil.
Ça n'a pas de sens. Ils savent que Martinez va porter plainte. Ou ils l'accompagnent à la gendarmerie, ou ils laissent tomber au moins jusqu'au lendemain.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 12:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Oui, habileté ou en forçant la machine pour voir ce que ça donne.
De toutes manières c'était foutu. La presse parlait déjà que les Aubert n'avait pas reconnu CR. En plus les policiers avaient déjà présenté CR comme coupable officiel à la même presse. Ils n'avaient plus trop le choix.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1018 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 568 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com