Nous sommes le 06 mars 2021, 06:25

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1018 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 568 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 12:55 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
C'est vrai qu'en toute logique, dès lors qu'ils étaient témoins et que Mr Martinez allait à Gréasque, ils auraient pu aller avec, s'ils avaient quelque chose à rajouter.

Moi, je ne mets pas en doute qu'ils y soient allés, mais c'est possible, je ne l'avait pas envisagé.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 13:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Tout fonctionne comme s'ils cherchaient à démontrer que ce qu'ils ont vu fut grave et justifiait le reste. Tout en se mettant à l'abri en mentionnant une réaction immédiate.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 13:06 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
A la police, parce qu'à la gendarmerie, c'est une promenade buccolique.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 13:08 
Citation :
Laurence
Je ne pense pas que Mr et Mme Aubert aient cru voir des choses et qu'ils s'en soient persuadés. Bien que ce soit possible...c'est sûr.
Ce n'est pas tout à fait ce que je voulais dire dans mon post.
Je voulais dire qu'au bout de 34 ans ils étaient eux-mêmes persuadés que les choses s'étaient passées comme dans la version officielle, un phénomène banl, que j'observe souvent autour de moi (et dont je ne suis même pas sûre de ne pas être moi-même parfois victime).

Mais à l'époque même, ce que tu dis n'est pas impossible non plus et j'avais aussi examiné, entre autres, l'hypothèse dont tu parles, et à laquelle tu ne crois pas (ils avaient "cru" voir des choses) : imaginons par exemple que l'histoire du paquet ne soit pas vraiment une invention : que CR se soit enfui dans les bois en tenant la petite "comme un paquet". La chose est allée très vite, il leur tournait peut-être en partie le dos, ils n'ont pas bien vu. Une fois remontés en voiture, l'un des deux Aubert se demande ce que c'était que ce paquet, l'autre lui répond que ce n'était pas un paquet mais un enfant, l'autre répond que, maintenant qu'il y pense, ça se pourrait bien, etc.
Je ne dis pas que les choses se soient passées comme ça. Mais le malheur est que presque tout est théoriquement possible dans ce témoignage biscornu.


Citation :
Qu'on leur ait dit que l'homme qu'on leur présente est celui qui a tué la petite, avec le principe dit d'association, OK.
Oui, je suis d'accord

Citation :
Qu'on ait fait pression sur eux, pourquoi pas mais dans ce cas, il faut au moins que Mr et/ou Mme Aubert se sentent coupables ou responsables ou au moins mal à l'aise par rapport au fait qu'ils n'aient pas agi ou réagi.
J'aurais tendance à penser qu'on a fait pression sur eux (à cause essentiellement de ce cafouillage
non-reconnaissance /reconnaissance au tapissage). Qu'ils se soient rétrospectivement sentis mal à l'aise, sachant ce qu'ils savaient (et qu'ils ne pouvaient pas savoir le 3), cela me semble évident. Il se peut bien sûr qu'ils aient redouté de se voir reprocher une non-assistance à personne en danger. Il n'est pas impossible qu'Alessandra en ait parlé, au cas où ils se seraient montrés particulièrement réticents.

Mais je ne crois même pas que cela ait été nécessaire. Il aura suffi à Alessandra de leur dire, du haut de sa crédibilité de commissaire, que la police était convaincue de tenir le coupable mais qu'il manquait ses aveux et qu'il allait tenter un coup de bluff. Cela, ajouté au fait qu'ils devaient se reprocher d'eux-mêmes (qui ne l'aurait pas fait ?!) leur non-intervention, a pu suffire pour les inciter à prêter main forte à Alessandra sans même que ce dernier ait eu à le leur demander directement
[/color]


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 13:12 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Citation :
A la police, parce qu'à la gendarmerie, c'est une promenade buccolique.
Ils font déjà mentir le gendarme, ils ne pouvaient pas aller plus loin.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 13:12 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Moi, je pense mieux que celà: je suis persuadée que la police est au courant du "paquet" chez les gendarmes.....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 13:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Ce que je vais dire n'est pas de la courtoisie envers la femme d'un gendarme, mais je crois qu'on a tendance à exagérer les erreurs de la gendarmerie. Comme si les gendarmeries du sud de la France soient pleines de Louis De Funés. Les policiers, roublards oui, mais malins, les gendarmes eux, complètement idiots.
Comme le cinéma fait mouche dans les esprits!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 13:25 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Je ne suis pas là pour accabler Mr et Mme Aubert, je tiens à le dire tout de même, mais moi, on me dit de lire les PV, ben, je les lis et qu'ils soient préliminaires ou récapitalifs ou de synthèse, ben ...c'est pas clair.

"Paquet assez volumineux, ça ne s'invente pas. Pourquoi Roquevaire se serait planté, quelle est la confusion possible? aucune.

On ne peut descemment et pour une même personne, dire tout et absolument tout son contraire.

Car il y a quelque chose qui me fait bien marrer:

le paquet est une erreur des gendarmes sans conséquence.

Désolée, il n'y aurait pas qu'une erreur de commise par les gendarmes lors de la retranscription de l'appel , mais 3:

le paquet

aperçu sans le voir (donc pas vu le visage)

arrivé au niveau du véhicule, il avait disparu dans les fourrés (donc vu que dalle)

Donc, si on lit la déposition faite à la police par les Aubert, les gendarmes auraient écrit tout le contraire de ce qu'ils avaient vu, c'est pas possible, parce que, pourquoi??

Ils ne sont même pas la juridiction compétente.

Pire :

-paquet: on ne relie pas la petite à CRanucci

-Aperçu sans le voir monter dans la colline: aucun lien avec la voiture, il ne la touche pas

-aperçu sans le voir: on ne peut pas le reconnaître formellement.

Un bon avocat le relâche au bout de 10mn de garde à vue.

Alors, résolument, cette déclaration n'est pas une erreur sans conséquence.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 13:25 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Citation :
Moi, je pense mieux que celà: je suis persuadée que la police est au courant du "paquet" chez les gendarmes.....
Oui, je le pense aussi. Pour la promenade bucolique je pensais au gendarme de Roquevaire qui soit disant les envoie à Auriol.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 15:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Je ne pense pas que Mr et Mme Aubert aient cru voir des choses et qu'ils s'en soient persuadés. Bien que ce soit possible...c'est sûr.

Qu'on leur ait dit que l'homme qu'on leur présente est celui qui a tué la petite, avec le principe dit d'association, OK.

Qu'on ait fait pression sur eux, pourquoi pas mais dans ce cas, il faut au moins que Mr et/ou Mme Aubert se sentent coupables ou responsables ou au moins mal à l'aise par rapport au fait qu'ils n'aient pas agi ou réagi.
Pas du tout.
Ils n'ont aucune raison de s'en vouloir puisqu'ils ne peuvent pas avoir vu l'enfant.
La vérité c'est que rien n'est plus fort que la conviction.
Même pas le bon sens.
Ca se vérifie ici même tous les jours.
Or, le 5 juin, après la découverte du corps personne ne doute de la culpabilité de Ranucci.
L'apparente évidence primaire et simpliste s'impose.
De plus, le 6 juin, Ranucci craque devant les Aubert ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 15:20 
Citation :
Je ne suis pas là pour accabler Mr et Mme Aubert, je tiens à le dire tout de même, mais moi, on me dit de lire les PV, ben, je les lis et qu'ils soient préliminaires ou récapitalifs ou de synthèse, ben ...c'est pas clair.

"Paquet assez volumineux, ça ne s'invente pas. Pourquoi Roquevaire se serait planté, quelle est la confusion possible? aucune.

On ne peut descemment et pour une même personne, dire tout et absolument tout son contraire.

Car il y a quelque chose qui me fait bien marrer:

le paquet est une erreur des gendarmes sans conséquence.

Désolée, il n'y aurait pas qu'une erreur de commise par les gendarmes lors de la retranscription de l'appel , mais 3:

le paquet

aperçu sans le voir (donc pas vu le visage)

arrivé au niveau du véhicule, il avait disparu dans les fourrés (donc vu que dalle)

Donc, si on lit la déposition faite à la police par les Aubert, les gendarmes auraient écrit tout le contraire de ce qu'ils avaient vu, c'est pas possible, parce que, pourquoi??

Ils ne sont même pas la juridiction compétente.

Pire :

-paquet: on ne relie pas la petite à CRanucci

-Aperçu sans le voir monter dans la colline: aucun lien avec la voiture, il ne la touche pas

-aperçu sans le voir: on ne peut pas le reconnaître formellement.

Un bon avocat le relâche au bout de 10mn de garde à vue.

Alors, résolument, cette déclaration n'est pas une erreur sans conséquence.
Je ne comprends pas clairement quelle est ta position au sujet de ce paquet : est-ce que tu penses que

- les Aubert ont à un moment parlé d'un paquet et qu'on a ensuite volontairement ignoré ce paquet parce qu'il ne collait plus avec la déposition finale des Aubert, où ils ne parlent plus de paquet mais d'un homme avec un enfant ?

ou que

- Ils n'en ont jamais parlé et que ce sont les gendarmes qui, après coup, ont inventé cette histoire de paquet pour couvrir une faute professionnelle grave (ne pas avoir réagi lorsque les Aubert leur aurait parlé d'un enfant) ? La thèse de Bouladou, en somme


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 16:14 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Danou, je pense que ce qui a été retranscrit donne suite à ce qui a été dit.

Vrai où pas vrai.

Sinon, ça n'est pas 1 erreur qu'aurait commise le gendarme mais 3.

Ca commence à faire beaucoup.

Ensuite, pourquoi le paquet est devenu un enfant, je ne le sait pas et ce n'est pas à moi à le dire, mais aux Aubert.

Et enfin, si on s'en tient à la déclaratin aux gendarmes, CRanucci aurait passé 10mn en garde à vue, et ça , tout le monde le savait.

Même un mauvais avocat y serait arrivé.

C'est comme ça.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 16:36 
Rectification

imaginons par exemple que l'histoire du paquet ne soit pas vraiment une invention : que l'homme qu'ils ont vu se soit enfui dans les bois en tenant la petite "comme un paquet". La chose est allée très vite, il leur tournait peut-être en partie le dos, ils n'ont pas bien vu. Une fois remontés en voiture, l'un des deux Aubert se demande ce que c'était que ce paquet, l'autre lui répond que ce n'était pas un paquet mais un enfant, l'autre répond que, maintenant qu'il y pense, ça se pourrait bien, etc.
Je ne dis pas que les choses se soient passées comme ça. Mais le malheur est que presque tout est théoriquement possible dans ce témoignage biscornu.


La façon dont je m'étais exprimée laissait penser que j'étais convaincue que l'homme qu'ils avaient vu était CR, ce qui n'est pas le cas, car si ça l'était, l'affaire serait pour moi réglée.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 16:39 
Citation :
Danou, je pense que ce qui a été retranscrit donne suite à ce qui a été dit.

Vrai où pas vrai.

Sinon, ça n'est pas 1 erreur qu'aurait commise le gendarme mais 3.

Ca commence à faire beaucoup.

Ensuite, pourquoi le paquet est devenu un enfant, je ne le sait pas et ce n'est pas à moi à le dire, mais aux Aubert.

Et enfin, si on s'en tient à la déclaratin aux gendarmes, CRanucci aurait passé 10mn en garde à vue, et ça , tout le monde le savait.

Même un mauvais avocat y serait arrivé.

C'est comme ça.
Donc, tu penses que les Aubert ont bien parlé d'un paquet.

Mais que veux tu dire avec tes "10 mn en garde à vue" ? Je ne me souviens pas d'avoir lu nulle part que CR avait passé 10 mn en garde à vue. Tu parles de l'Evêché ? Je ne comprends pas.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 janv. 2008, 16:46 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Aubert a du dire un paquet puisque les gendarmes ont notés un paquet.
C'est ce que je disais avant, entre les apéros et les gendarmes génés par le mot enfant, puis camouflant une faute avec un faux rapport, on se croirait dans un gendarme à St-trop.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1018 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 568 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com